Au Japon, il existe plusieurs éléments culturels qui nous rappellent aisément la culture nippone. Parmi eux, les samouraïs, les geishas, les mangas ou encore les sushis font bonne figure, mais ils ne sont pas les seuls car la topographie japonaise est aussi une grande partie de la culture du Pays du Soleil Levant.

Ainsi, le Mont Fuji, un volcan sacré au Japon, est devenu un symbole de la culture japonaise et fait partie des montagnes les plus célèbres dans le monde entier. Près de Tokyo, la capitale du Japon, il est accessible pour les randonneurs et les touristes de tous horizons et est désormais classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Superprof vous propose de découvrir l'histoire de cette montagne divine en remontant aux origines de la géologie japonaise mais aussi de sa culture pour comprendre la place si importante qu'à le Mont Fuji dans l'imaginaire et le patrimoine nippon et pour vous donner envie d'aller le voir lors de votre voyage au Japon !

Anthony
Anthony
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !
Fumihiro
Fumihiro
Prof de Japonais
5.00 5.00 (32) 30€/h
1er cours offert !
Alexandra
Alexandra
Prof de Japonais
4.93 4.93 (11) 18€/h
1er cours offert !
Marine
Marine
Prof de Japonais
5.00 5.00 (7) 25€/h
1er cours offert !
Yuko
Yuko
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !
Hisako
Hisako
Prof de Japonais
5.00 5.00 (11) 25€/h
1er cours offert !
Diana
Diana
Prof de Japonais
4.92 4.92 (8) 30€/h
1er cours offert !
Sebastien
Sebastien
Prof de Japonais
4.75 4.75 (8) 20€/h
1er cours offert !

Le Mont Fuji : une montagne sacrée

Comment s'est comporté le volcan du Mont Fuji durant les siècles d'histoire japonaise ?
Le symbolisme religieux et la topographie du Mont Fuji fait de cette montagne l'un des éléments majeurs du shinto au Japon !

Le Mont Fuji est sans aucun doute l'un des plus grands symboles du Japon : on le retrouve partout, dans l'art jusqu'aux cartes postales qui représentent la haute montagne qui fait partie du patrimoine culturel nippon. Son omniprésence dans la culture japonaise n'est pas due au hasard, car sa portée religieuse est très grande.

La montagne se trouve à 100 km au sud-ouest de Tokyo, sur l'île de Honshu et il s'agit du point culminant du Japon avec 3776 mètres d'altitude. Si l'on parle de mont Fuji, on pourrait surtout parler de volcan toujours actif puisque le sommet du mont est un cratère qui est déjà entré en éruption plusieurs fois par le passé.

Le Mont Fuji occupe une place considérable dans la religion ancestrale et les croyances japonaises. On l'appelle souvent Fujiyama et Fuji-San (Monsieur Fuji, en somme) du fait qu'il est vénéré tel un dieu au Japon, un "kami", une divinité populaire de la religion shinto. En effet, du fait de ses activités volcaniques, il symbolise autant la terre, le ciel et le feu.

Ainsi, de nombreux pèlerins viennent y faire un pèlerinage en grimpant au sommet du Mont Fuji par le sentier ou en prenant le téléphérique. Du pied du mont à son sommet, il n'est pas difficile de croiser des sanctuaires lors de son excursion, de même que l'on peut y retrouver des sources chaudes directement alimentées par l'activité volcanique du Mont Fuji.

Du fait de son importance culturelle et de son altitude démesurée, il fut inscrit au patrimoine culturel de l'Unesco sous le nom de "Fujisan, lieu sacré et source d’inspiration artistique". Voici sa description sur le site de l'Unesco :

"La beauté de ce volcan solitaire, souvent couronné de neige, s’élevant au-dessus de villages, de la mer et de lacs bordés d’arbres, a inspiré artistes et poètes. Il s’agit d’un lieu de pèlerinage depuis des siècles. Le site inscrit comprend 25 biens qui reflètent l’esprit de ce paysage artistique sacré. Au XIIe siècle, le Mont Fuji est devenu un centre de formation du bouddhisme ascétique (fusion du bouddhisme et du shintoïsme). Situés dans les 1 500 mètres supérieurs du volcan de 3 776 mètres, des chemins de pèlerinage et des sanctuaires du cratère ont été inscrits, mais aussi des sites répartis au pied du volcan, notamment les sanctuaires Sengenjinja, les auberges traditionnelles Oshi et des formations volcaniques traditionnelles telles que les arbres moulés dans la lave, les lacs, les sources et les chutes d’eau qui sont vénérés car considérés comme sacrés. Sa représentation dans l’art japonais remonte au XIXe siècle mais les estampes sur bois du XIe siècle, notamment celles représentant des plages de sable et des pinèdes, ont fait de Fujisan un symbole internationalement reconnu du Japon et ont eu une profonde influence sur l’art occidental de l’époque".

Si vous voyagez au Japon, vous devez absolument aller le contempler. D'autant plus qu'il possède une riche histoire détaillée ci-dessous !

Histoire ancienne du Mont Fuji

Quelle est l'importance du Mont Fuji dans l'histoire nippone ?
La symétrie du Mont Fuji a été forgée par les multiples éruptions qu'il a connu. Ainsi, il ressemble maintenant à un éventail du sommet à sa base !

Le Mont Fuji serait apparu il y a 600 000 ans et a longtemps été un volcan actif (bien qu'il soit toujours considéré comme actif, il n'a pas eu d'éruption depuis 1707). A l'époque Jomon, donc durant la préhistoire, le Mont Fuji aurait connu 4 éruptions volcaniques :

  • Sengoku,
  • Osawa,
  • Omuro,
  • Sunazawa.

C'était il y a 3000 ans environ, mais il y a 2300 ans, le versant oriental du Mont Fuji s'est effondré et cela a créé le cratère Hoei-Zan sur le flanc Sud-Est du volcan. A cette occasion, des coulées de boues se sont déversées jusqu'à la région de Gotenba, c'est pourquoi on appelle cet évènement la coulée de lave de Gotenba.

Le Mont Fuji est considéré comme une montagne sacrée depuis le VIIème siècle. Dans les croyances shinto, on raconte qu'un empereur donna l'ordre de détruire à son sommet un élixir d'immortalité qu'il détenait. Ainsi, la fumée qui s'échappe parfois du cratère serait due à cet élixir qui se consume.

On dit aussi que le Mont Fuji serait la demeure de trois kami, Fuji-hime, Sakuya-hime et Kono-banasakuya-hime. C'est la raison pour laquelle de nombreux sanctuaires ont été édifiés sur les flancs de la montagne et que l'on retrouve des Torii près du sommet du volcan.

Les éruptions du Mont Fuji au fil des siècles

Quel est l'historique des éruptions du Mont Fuji ?
Le Mont Fuji a connue de nombreuses éruptions au cours de l'histoire du Pays du Soleil Levant et même s'il est aujourd'hui considéré comme actif, il n'a pas connu d'éruptions depuis 1707 !

Le Mont Fuji a connu plusieurs éruptions majeures au fil du temps. L'une des premières d'entre elles est celle de 864 nommée Jogan en raison de l'ère japonaise portant le même nom. Cette éruption eut lieu sur le flanc nord-est du volcan et les gigantesques coulées de lave auraient séparé le lac Senoumi en deux, donnant les actuels lacs Sai et Shoji.

Seize éruptions ont été enregistrées depuis la première dont 12 entre 800 et 1083, durant l'époque Heian. Les périodes d'inactivité du Mont Fuji étaient aléatoires mais pouvaient durer de nombreux siècles comme entre 1083 et 1511.

La dernière éruption ayant été enregistrée date de 1707 durant l'ère Hoei. Elle est connue sous le nom de grande éruption de Hoei et a eu lieu 49 jours après le grand tremblement de terre de Hoei, l'un des plus intenses qu'ait connu le Japon. Cette éruption a formé trois nouvelles cheminées volcaniques.

Cette éruption n'a pas provoqué de coulées de laves, mais a propagé de nombreuses cendres volcaniques et scories jusqu'à la région d'Edo (l'actuelle Tokyo) qui se situe pourtant à une centaine de kilomètres du volcan. Il s'agissait donc d'une éruption explosive dont l'indice est estimé à 4.

Depuis cette dernière éruption, on compte surtout des séismes, notamment le séisme de 2011 à 6,4 sur l'échelle de Richter sur le flanc sud du Mont Fuji. Ces catastrophes naturelles n'ont pas empêché les japonais de vouer un culte sans faille au Mont Fuji et de l'escalader régulièrement depuis lors.

Le Mont Fuji dans la culture populaire

Quelle est l'histoire du Mont Fuji ?
Le Mont Fuji a été de nombreuses fois représentées par les artistes japonais sur des estampes !

Le Mont Fuji est ouvert au public seulement deux mois dans l'année : Juillet et Août, ce qui attire de nombreux touristes, mais également des gens vivant au Japon qui souhaitent faire l'ascension du mont par ses sentiers ou gravir le mont en l'escaladant pour atteindre le haut sommet de ce volcan actif inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Ainsi, beaucoup font l'ascension du mont en pleine nuit afin de pouvoir voir le lever du soleil depuis l'un des sommets les plus célèbres du monde. Cependant, les grimpeurs doivent prendre des précautions s'ils veulent atteindre le sommet lors de leur ascension du Mont Fuji, car comme le dit le proverbe :

"Celui qui gravit le Mont Fuji est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou".

Le Mont Fuji est aussi un endroit tristement célèbre pour sa forêt d'Aokigahara, aussi appelée la forêt du suicide en raison du nombre de japonais qui y viennent pour mettre fin à leur vie. Aujourd'hui, de nombreux gardes forestiers sont déployés sur place pour éviter ce genre de drame.

La montagne sacrée japonaise est très présente dans la culture populaire. Voici quelques exemples de sa présence dans des œuvres anciennes et contemporaines :

  • Les Trente-six vues du Mont Fuji par Hokusai,
  • Les Cinquante-trois Stations du Tōkaidō par Hiroshige,
  • Fuji, film de 1974,
  • Ki no umi, film de 2004,
  • Le roman Ni d’Ève ni d'Adam d’Amélie Nothomb,
  • Les jeux vidéo Okami, Pokémon et Inazuma Eleven.

Le Mont Fuji continue donc d'inspirer les artistes tout comme il a inspiré les croyances durant tous ces siècles. Grimper en haut de ce sanctuaire naturel japonais est l'une des activités phares au Japon dans les mois d'ouverture du site, alors pensez-y si vous voyagez dans cette période !

Vous connaissez désormais tout ce qu'il faut savoir sur le Mont Fuji et son histoire volcanique ainsi que sa place dans la culture japonaise. Pour en savoir plus sur le pays du Soleil Levant et sur ses villes, vous pouvez consulter nos autres articles. Vous pouvez également prendre des cours particuliers de japonais avec un professeur sur notre site !

Besoin d'un professeur de Japonais ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Mathieu

Animé par la découverte et l'acquisition des connaissances, je suis passionné par les mythes et la culture populaire. J'aime l'écriture, les jeux vidéo et la tartiflette. La dalle angevine me donne soif de savoirs !