Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Dans quelle ville et quel quartier séjourner en République de Chine ?

De Samuel, publié le 24/06/2019 Blog > Langues > Chinois > Où Loger Durant un Séjour à Taïwan ?

« Un bon compagnon de voyage rend le trajet plus court. » Proverbe danois.

Taïwan est un pays qui, de toutes les destinations du continent asiatique, vaut le coup d’être visitée. Revendiquée par la république populaire de Chine, l’île de Taïwan est un État souverain, mais non reconnu par l’ONU.

Avec 23,5 millions d’habitants, locuteurs de la langue chinoise, Taïwan incarne la fabrication de puces électroniques et d’objets high-tech, mais l’île offre un singulier mélange entre modernité, tradition et nature tropicale préservée.

En 2018, 11 millions de touristes sont venus visiter Taïwan, surnommée l’île de Formose (« la Belle Île »).

La population taïwanaise se concentre sur la partie occidentale de l’île, le long de la mer de Chine, entre Taipei (9,2 millions d’habitants), Taichung (4 millions d’habitants), Kaohsiung (3,6 millions d’habitants) et Tainan (1 886 033 habitants).

Vous cherchez où loger durant votre séjour à Taïwan ? Superprof se fait guide de voyage pour préparer votre séjour à Taïwan !

Comment trouver un logement à Taïwan ?

Vous cherchez un billet d’avion, un vol pas cher au départ de Paris, depuis Bangkok ou Singapour pour l’aéroport international de Taïwan-Taoyuan ? Rendez-vous sur le comparateur Skyscanner pour trouver les meilleurs prix !

Comment trouver un logement dans cette jungle urbaine ? Ici, à Taipei !

Pour un court séjour de quelques jours ou pour plus longtemps, il est important de bien choisir dans quelle ville dormir car vous ne ferez pas les mêmes activités (vélo, randonnée, etc.) et monuments touristiques – temples, musées, etc. – selon que vous choisissez de loger à Taipei, Hualien, Kaohsiung ou Taichung.

Pour vous aider dans votre voyage, pensez aux cours chinois.

L’île offre la possibilité de faire de nombreuses activités mais il faut désormais passer à la recherche de locations de vacances…

L’offre d’hébergements à Taïwan est plutôt vaste, et va de l’auberge de jeunesse assez rudimentaires aux complexes hôteliers de luxe :

  • Campings,
  • Pensions et B&B,
  • Auberges de jeunesse,
  • Hôtels,
  • Location de vacances,
  • Temples et églises.

Vous pouvez sonder un comparateur d’hôtels de type Booking qui peut, selon la saison, vous garantir un séjour pas cher à Taïwan.

On trouve parfois des bons plans sur la plateforme Airbnb : on peut bénéficier d’un appartement entier en location à partir de 20 € la nuit et souvent, les propriétaires proposent une réduction applicable au séjour long.

Pour un séjour long, le voyageur peut opter pour une autre solution, moins chère que le logement chez l’habitant : louer un appartement en colocation.

C’est cette solution de logement que j’avais personnellement choisie lorsque je suis parti pour deux mois à Taïwan en mars 2017 : vivre en colocation avec des Taïwanais offre des expériences inoubliables et authentiques, permettant une immersion culturelle et linguistique, un dépaysement et une découverte optimale de l’île.

On pourra aussi chercher du côté des groupes Facebook : de nombreuses personnes publient des annonces de logement (en cours chinois mandarin traditionnel, mais souvent en anglais), ce qui permet d’obtenir des loyers moins chers.

Par exemple, je payais 10 000 NTD (300 €) pour un mois dans un appartement (50-60 m²) en colocation avec deux autres personnes, situé proche de la station de métro Songshan à Taipei.

Se loger dans la capitale taïwanaise : Taipei

Venons-en au fait : où séjourner lors de vos prochaines vacances à Taïwan ?

Le Mémorial Tchang Kaï-Tchek à Taipei : emblématique de l’île de Taïwan !

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les loyers sont plutôt élevés à Taipei : le niveau de vie taïwanais est élevé, et la population dense. Cela a mécaniquement pour effet de saturer l’offre face à une demande élevée, d’autant que les écarts sociaux sont importants.

La capitale taïwanaise – Taipei, la « ville du nord » en cours de chinois mandarin – sera votre point d’arrivée sur l’île, depuis l’aéroport de Taoyuan.

On vous recommande de chercher du côté du centre-ville de Taipei pour être à proximité des sites incontournables au centre de la ville :

  • La tour Taipei 101,
  • Le Temple Longshan (érigé en 1738 sous la dynastie Qing),
  • Le Musée National du Palais,
  • Le Musée National d’Histoire,
  • Le Palais Présidentiel de Taipei,
  • Le Mémorial Chiang Kai-Shek,
  • Les marchés de nuit (night market) : Shilin Night Market, Songshan Night Market,
  • Ximending,
  • Huashan Park,
  • Daan Park,
  • Xiangshan Trail.

Les logements dans la ville de Taipei sont trop chers ou trop bruyants (à Taïwan, les rues sont emplies de nuées de scooters, ce qui peut être parfois dérangeant) ?

Visez l’agglomération de Nouveau Taipei, séparée de Taipei par le fleuve Tamsui.

Nouveau Taipei, c’est une ville de 3,9 millions d’habitants où l’on trouve un large choix de logements où aller si l’on cherche un peu plus de calme, mais en revanche, vous serez éloigné(e)s des sites incontournables à visiter.

Il fait bon flâner, lors des week ends ensoleillés, du côté du quartier de Tamsui : c’est un bon quartier où loger à Taipei car il est plus calme que dans le centre-ville.

En plus, Tamsui se situe en bordure de mer, à l’embouchure du fleuve homonyme.

Par exemple, on peut y louer des vélos pour sillonner entre le Fort San Domingo, la plage de Shalun, la ville de Danshui et le Pont des Amoureux de Tamsui : une belle idée d’escapade lors d’un voyage pour deux personnes.

Vous aimez la randonnée ? Ne manquez pas d’arpenter les flancs de la montagne Xianshan, au sud-est de la ville : en haut du sentier (facile), vous aurez un point de vue sublime sur la ville et la tour Taipei 101 (« one o one », comme on dit ici).

Hsinchu, pour se loger au bord de mer

Envie de séjourner en bord de mer ou proche de l’eau ?

On est quand-même mieux dans les grands espaces qu’entre les tours confinées d’un quartier bétonné.

Hsinchu, située au sud de Taipei, est l’une des grandes villes de la conurbation s’étirant du nord au sud de la côte ouest taïwanaise.

C’est un pôle majeur de l’industrie électronique taïwanaise – 115 000 personnes y travaillent dans ce secteur – mais ce n’est pas pour ce label « Made in Taiwan » que l’on se rend à Hsinchu.

Loger à Hsinchu permettra de découvrir les sites suivants :

  • Le marché de nuit,
  • Les temples Chan Ho, Bao Fu Te, Cheng Huang,
  • La Porte Est,
  • L’université nationale.

Si l’on pense être plus au calme que dans le centre-ville de Taipei, c’est néanmoins la sixième plus grande ville de Taïwan, avec 420 000 habitants.

Taoyuan, pour être proche de l’aéroport

En fin de séjour, un bon plan peut être de louer une chambre à Taoyuan, non loin de l’aéroport international.

Le barrage de Shimen, vers Taoyuan : à voir en fin de séjour !

Personne n’aime, à la fin des séjours, perdre du temps dans le métro et le train pour rejoindre sa porte d’embarquement.

Les incontournables de la ville sont surtout les suivants :

  • La vieille rue Daxi,
  • Le Mausolée Cihu de Tchang Kaï-Chek,
  • La Chute d’eau Xiaowulai,
  • Le port de pêche de Yongan,
  • Le Taoyuan Night Market,
  • Le Parc écologique Sanken.

Taoyuan regroupe une population de 2,22 millions d’habitants et s’étend du parc national de Dongyanshan Forest à la mer, avec l’aéroport international de Taïwan au nord de la commune.

Les villes au centre et sud de Taïwan

Si vous êtes itinérant(e), vous pourrez prendre le train – le réseau ferroviaire est de qualité – pour explorer les autres villes au sud de l’île.

Voici notre rapide présentation des villes méridionales où loger.

Taichung

Après avoir visité Taichung, le Sun Moon Lake est un site remarquable dans l’intérieur des terres.

Deuxième ville du pays, Taichung se situe au centre de la côte ouest, et concentre une population de 2,78 millions d’habitants.

Loger à Taichung permettra de partir pour des excursions romantiques vers le Sun Moon Lake, ou de faire l’ascension du Mont Sylvia, culminant à 3 492 mètres d’altitude.

La plateforme Airbnb offre un bon rapport qualité/prix, avec des logements abordables à proximité du centre-ville.

Ne vous attendez pas à trouver de belles plages de sable à Taichung cependant : le littoral est jalonné d’usines et d’industries.

On visitera Taichung pour ses temples, ses marchés de nuit, et ses massifs dans l’intérieur des terres (notamment le massif du mont Xueshan).

Au centre, ne pas manquer non plus le Taichung Park, l’espace vert le plus vieux de la ville, et donc chargé d’histoire.

Tainan

Tainan signifie « ville du sud » en chinois mandarin, par opposition à Taipei, la « ville du nord ».

Tainan est également la ville de l’île qui a conservé son âme traditionnelle : la ville est réputée pour la richesse de son patrimoine culturel, historique et culinaire, pour la cuisine de rue, ses temples taoïstes et ses traditions locales préservées de la modernité capitaliste.

Il peut être intéressant, au passage, de visiter Tainan au moment du Nouvel An chinois : Tainan ayant le mieux conservé ses traditions de l’île, les événements culturels promettent d’y être encore plus effervescents !

Avec 1 613 temples, Tainan est en effet la ville qui abrite le plus de sites bouddhistes et taoïstes du pays.

A voir notamment : le templs Kaiyuen, le temple Zhuxi ou Fahua, le grand temple de Matsu, Sidian Wumiao ou le Dongyue Dian : de nombreux bâtiments datent du milieu du 17ème siècle et furent édifiés sous la dynastie Qing.

Kaohsiung

Séjourner à Kaohsiung lors de vos vacances est également un bon compromis.

Kaohsiung : s’il pleut trop à Taipei, cap vers le sud !

Kaohsiung est la troisième plus grande ville de l’île, avec 2,77 millions d’habitants, jouissant d’un climat tropical.

La pagode du Dragon et du Tigre, sur le lac du Lotus, sont les deux monuments emblématiques et incontournables de la ville.

Dans la ville de Kaohsiung, on peut même croiser des macaques, dans le quartier de Gushan, sur le massif Shoushan.

Kaohsiung est, comme la plupart des villes taïwanaises, une ville industrialisée et dont la population est très dense. Il en résulte des problèmes de pollution atmosphérique.

Le parc de la montagne Shoushan peut donc offrir de belles balades ressourçantes !

Après avoir visité Kaohsiung et ses incontournables, prenez un train pour visiter le Kenting National Park, tout au sud en logeant dans la vieille ville (très touristique) de Hengchun !

S’il reste du temps, ne manquez pas de passer une nuit à Hualien pour visiter la ville et les gorges de Taroko, encore un autre site immanquable de l’île.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar