Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

A quelle période aller découvrir la société taïwanaise ? Voici notre mini-guide de voyage !

De Samuel, publié le 26/06/2019 Blog > Langues > Chinois > Quand Est-Il Conseillé de Partir à Taïwan ?

« Voyager est une passion, comme l’ambition ou l’amour. » Letitia Elizabeth Landon (1802-1838)

Et si on partait à Taiwan, en immersion linguistique et culturelle pour apprendre le chinois mandarin, visiter Taipei – la capitale taïwanaise -, voir les incontournables des villes taïwanaises – les temples et monuments historiques, les spécialités culinaires ?

En 2018, l’île de Taïwan a atteint pour la quatrième fois, le seuil des 10 millions de touristes venus visiter l’île.

Parmi ces 10 millions – sur une population totale estimée à 23,4 millions d’habitants) -, on compte 43 257 Français(e), soit 12,82 % d’augmentation de la fréquentation française de Taïwan.

Vous envisagez un voyage à Taïwan ? On vous dit tout dans cet article !

Avant de partir : Taïwan, fiche d’identité

État insulaire entre la mer de Chine et l’océan Pacifique, au nord des Philippines et au sud du Japon, Taïwan dispose d’un statut particulier : la souveraineté est convoitée tant par la République Populaire de Chine que par le gouvernement taïwanais de la République de Chine, instaurée par le Kuomintang en 1949.

Formose c’est un haut niveau de vie, une culture unique, une population accueillante. L’île de tous les charmes ?

Indépendante au niveau administratif et politique, Taïwan n’a cependant pas le droit vis-à-vis des autorités chinoises, de jouir de prérogatives d’un État souverain dans les relations internationales : l’île est représentée à l’ONU par la république populaire de Chine et n’est reconnue que par 18 pays dans le monde.

Le pouvoir politique taïwanais actuel a d’ailleurs récemment ravivé les tensions entre Taipei et Pékin, le gouvernement chinois ayant rappelé à Taïwan qu’il ferait usage de la force en cas de tentations indépendantistes trop répétées…

L’île est libérale et démocratique depuis que le Kuomintang a perdu la guerre civile contre les communistes en 1949 : au cours de la seconde moitié du 20ème siècle, l’île a bénéficié d’un développement économique rapide, jusqu’à devenir l’un des quatre « dragons asiatiques » et un pays industrialisé avancé.

En résultante, l’île brille pour sa grande capacité de production – le made in Taïwan – grâce à ses industries de pointe, même si son poids dans le marché mondial se joue en Chine continentale.

Avec une population de 23 508 428 habitants (2017), répartis sur 36 191 km² – superficie équivalente à celle de l’ex-région Centre -, la démographie taïwanaise se compose pour 98 % de Chinois Hans et pour 2 % d’Austronésiens, appelés « aborigènes ».

Visiter Taïwan permet de découvrir la culture chinoise traditionnelle dans un pays réputé plus progressiste que sa voisine – meilleur ennemi et meilleur ami à la fois -, la Chine continentale.

En 2016, la candidate indépendantiste Tsai Ing-wen est devenue la première femme à la tête de l’État avec 56 % des voies contre le candidat du Kuomintang : un score qui traduit une fois de plus la volonté d’émancipation de la population vis-à-vis de la République Populaire de Chine.

Du parc national de Kenting au sud au parc national de Yangminshan en passant par le parc national de Yushan, les gorges de Taroko, Taipei, Taichung, Kaohsiung, Tainan ou le lac paradisiaque de Sun Moon Lake, un voyage à Taïwan permet d’explorer un singulier mélange de tradition et de modernité à la fois.

Car Taïwan n’est urbanisée que le long de sa côte occidentale : le centre est une succession de massifs montagneux et la côte Pacifique, à l’est, est sauvage jusqu’à la pointe méridionale de Kenting.

Quel est le climat de l’île de Taïwan ?

Avant toute réservation de billets d’avion pour Taipei, il faut évidemment vérifier la météo et le climat, une question prépondérante.

Taipei, la capitale taïwanaise : avec un climat subtropical, l’humidité peut rendre la chaleur suffocante !

L’île de Formose, État d’Asie du Sud-Est, bénéficie d’un climat subtropical humide, tempéré par les montagnes.

Coupée par le Tropique du Cancer, l’île est caractérisée par un climat subtropical au nord et un climat tropical au sud, avec deux saisons dans l’année : une saison sèche d’octobre à mars et une saison humide de mars à octobre, surtout entre juillet et septembre.

L’été, l’île est soumise aux risques de typhons et aux moussons, avec des températures élevées (supérieures à 30°C entre juillet et septembre, des pointes à 35-40°C, une moyenne de 21 °C) et des précipitations importantes (supérieures à 2 500 mm).

La température dans les villes devient alors suffocante car l’humidité aggrave la sensation de chaleur.

Pour avoir vécu deux mois à Taïwan, nous pouvons attester que certaines journées à Taipei peuvent être insupportables : 37-38 °C, avec l’humidité et la pollution atmosphérique, ça peut être vécu comme pénible.

Cela n’était que vers mi-avril !

Des vents violents peuvent aussi décoiffer l’île en été, liés aux dépressions et aux cyclones traversant l’océan Pacifique Nord.

En hiver, l’île est pluvieuse aussi mais les précipitations sont plus faibles : le sud reste plus sec que le nord, mais les températures peuvent descendre sous la barre des 10 °C selon l’altitude.

D’ailleurs, il gèle et il neige tous les ans sur les hauteurs des massifs, dans l’intérieur des terres.

A Taipei, il fait en moyenne 20 °C en hiver, mais le mercure peut grimper jusqu’à 25 °C (ou descendre à 15 °C) : à noter qu’un ciel gris drape souvent le toit de la ville, en raison de la pollution atmosphérique et de la proximité avec la façade maritime.

La dualité du climat – subtropical au nord, tropical au sud – fait donc de Taïwan une île pluvieuse toute l’année, la mousson d’été pouvant être intense, et les typhons de plus en plus violents (réchauffement climatique oblige…).

N’oubliez pas les cours de chinois avant le départ.

Quelle meilleure saison pour partir à Taïwan ?

On peut s’offrir un voyage à Taïwan toute l’année mais la meilleure période pour visiter Taïwan est la période hivernale, qui s’étale de la fin de l’automne au début du printemps.

« Je n’aurais pas dû aller au Sun Moon Lake en décembre… »

D’octobre à mars, les typhons sont très rares, les pluies beaucoup plus sporadiques qu’en été, et les températures sont plus respirables.

C’est également en basse saison – entre octobre et mars – que le niveau général des prix devient plus intéressant, la demande globale liée au tourisme étant moins élevée pour une offre d’infrastructures constante.

Il y a, en résultante, beaucoup plus de choix dans les hébergements disponibles.

En revanche, l’été étant la période chaude, c’est aussi l’occasion d’aller se baigner – il y a de belles plages sur la côte d’Hsinchu -, dans une eau chauffée à 29 °C !

Pour visiter Taipei, les mois les plus favorables sont mars, avril, mai, août et septembre mais les jours de pluie seront plus nombreux.

On trouve plusieurs villes taïwanaises où la météo est favorable 9 mois sur 12 : Puli (Nantou), Hsinchu, Taichung et Miaoli.

Une bonne occasion de partir randonner dans les montagnes à Sun Moon Lake, au mont Yushan (3 952 mètres d’altitude), de visiter Kaohsiung – les pagodes du Dragon et du Tigre, la montagne aux singes (Shoushan) -, ou la ville traditionnelle de Tainan !

Ce qu’il faut retenir, c’est que la météo varie selon la région où l’on se rend :

  • Sec et tempéré au sud en hiver,
  • Humide et frais au nord en hiver,
  • Humide et chaud en été partout,
  • Froid dans les montagnes en hiver,
  • Risques de typhons de juillet à octobre.

La période la plus agréable pour visiter Taïwan semble donc être celle qui s’étend de fin octobre à début mars.

Les cours de chinois pourront vous aider à mieux comprendre le pays et ses habitants.

En combien de temps visiter Taïwan ?

Envie de partir à Taïwan pour un long séjour afin d’apprendre la langue chinoise, de goûter à la cuisine chinoise – les célèbres raviolis xiaolongbao et les soupes de nouilles, très répandus dans les marchés de nuit taïwanais – ou de visiter les monuments historiques – notamment le Mémorial Chiang Kai-Shek ?

On recommande au moins un mois pour explorer la société taïwanaise sans trop courir : pour tout faire, des temples à la mer !

Pour découvrir l’histoire de Taïwan, l’état des relations diplomatiques avec Pékin vis-à-vis du gouvernement chinois, la colonisation par la dynastie Qing ou Ming, la spiritualité bouddhiste et taoïste, etc., il faudra s’immerger durant un long séjour de plusieurs mois.

Toutefois, précisons d’emblée que l’on ne peut séjourner à Taïwan sans visa « que » 90 jours.

Bien sûr, visiter Taïwan sans parler un seul mot chinois (cours de chinois) peut parfois être déroutant : au restaurant par exemple, lorsque l’on commande un plat sur une liste remplie d’idéogrammes chinois (et que l’on ne comprend rien) !

Les Taïwanais parlent généralement peu anglais même si de plus en plus de jeunes pratiquent la langue anglaise couramment. 

Les panneaux d’indication et de signalisation sont souvent traduits en anglais, ou écrits en chinois pinyin (de façon à comprendre un peu mieux).

Une semaine de voyage à Taïwan peut suffire pour explorer plusieurs incontournables, mais le programme risque d’être chargé et vous raterez certaines activités immanquables.

Un itinéraire de 7 jours permettra de visiter :

  • Les monuments et marchés de nuit de Taipei,
  • Les Gorges de Taroko et Hualien (en train par exemple),
  • Le Sun Moon Lake,
  • Tainan, la plus traditionnelle de Taïwan.

Avec 10 jours, on poussera jusqu’au Parc National de Kenting, ou au Parc National d’Alishan, aux plantations de thé de Puli et de Kaohsiung.

Si vous partez pour un voyage linguistique, vous aurez tous le temps pour explorer les richesses et les curiosités de Taipei, et d’autres villes taïwanaises :

  • Mémorial Tchang Kaï-Chek, emblème de Taipei,
  • Mémorial Sun Yat-Sen,
  • Les marchés de nuit (Yong-kang, Songshan, Shilin, Raohe, etc.),
  • La tour Taipei 101,
  • Monter à Xiangshan (Taipei),
  • Visiter le quartier de Tamsui,
  • Randonner dans le Parc National de Yangmingshan,
  • Visiter Ximending,
  • Voir le Temple Longshan,
  • Randonner dans le parc national de Yushan.

Pour visiter Taïwan sans être trop pressé par le temps, nous recommandons d’avoir au grand minimum 15 jours, au mieux un mois.

Cela, parce qu’il faut déjà s’habituer au décalage horaire et s’adapter à la culture chinoise. Ensuite, parce que les activités à faire et les sites à voir sont vraiment très nombreux !

Quels sont les événements culturels à Taïwan ?

Il y a toutefois des périodes à éviter, où l’affluence est importante, et où les tarifs deviennent inabordables.

L’avantage de visiter en basse saison : il y a beaucoup moins de monde aux monuments historiques !

Voici une liste des événements culturels et traditionnels célébrés chaque année à Taïwan, et qui représentent une saison haute temporaire :

  • Fête de la mi-automne en Chine (Zhongqiujie), le 13 septembre 2019,
  • Le Festival du film à Taipei (à voir) : du 27 juin au 13 juillet 2019,
  • Le Balloon Festival à Taitung, du 29 juin au 12 août 2019,
  • La Fête des fantômes affamés le 15 août,
  • L’anniversaire de Confucius en Asie, le 25 septembre,
  • La Fête du Double-Neuf en Chine (7 octobre 2019),
  • Double-Dix (Fête nationale) à Taïwan : le 10 octobre 2019,
  • Le nouvel an chinois, le 25 janvier 2020,
  • Festival des Lanternes, entre février et mars de chaque année,
  • L’anniversaire de Bouddha en Chine, à Honk-Kong, Macao et Taïwan,
  • La Fête des bateaux-dragons (Tun Ng Festival).

Bien sûr, les occidentaux que nous sommes pouvons assister aux fêtes traditionnelles taïwanaises, mais durant les jours fériés, de nombreux musées, monuments, services, restaurants et commerces ferment leurs portes et les Taïwanais se retrouvent en famille.

Il peut être toutefois intéressant et dépaysant d’être observateur lors des manifestations de rue pour le nouvel an chinois ou le Festival des Lanternes, par exemple !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar