Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Vous avez un billet d’avion pour Taipei ? Voici notre présentation des incontournables à voir sur l’île taïwanaise !

De Samuel, publié le 28/06/2019 Blog > Langues > Chinois > Quels Sont les Lieux à Visiter Absolument à Taïwan ?

« L’homme qui veut s’instruire doit lire d’abord, et puis voyager pour rectifier ce qu’il a appris. » Giacomo Casanova (1725-1798)

Comme de nombreuses destinations du continent asiatique, Taïwan est une île au climat tropical ou subtropical, contrastée entre traditions et modernité, qui attire des millions de touristes par an.

Faire un voyage linguistique ou de courts séjours à Taïwan offrent un dépaysement complet, que ce soit pour des escapades en nature, hors des sentiers battus, ou autour des villes.

Taïwan n’est pas une destination de tourisme de masse et pourtant, en 2018, l’île a attiré 11 millions de visiteurs : le nombre de touristes est en constante augmentation, au grand dam de la République Populaire de Chine.

En mars et avril 2017, j’étais allé passer deux mois à Taïwan. Voici ma liste – très réduite – des sites à voir immanquablement à Taïwan !

La capitale taïwanaise : Taipei

Il y a tant à voir à Taïwan que l’on ne peut qu’établir une liste très réduite des choses à voir et à faire sur l’île.

Cependant, c’est la capitale taïwanaise – Taipei – que vous verrez en premier en arrivant depuis l’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle à Taoyuan.

A Taipei, ville aux multiples facettes, la tradition s’entremêle avec la modernité un certain nombre de sites sont incontournables à visiter.

Le Chiang Kai-Shek Memorial

L’édifice emblématique dédié au premier président Chiang-Kai-Shek : impressionnant !

Situé au niveau de la station Chiang Kai-Shek Memorial Hall Station et desservi par les lignes verte et rouge du métro de Taipei (MRT), ce mémorial incarne l’histoire de Taïwan, édifié sur une esplanade de 25 hectares en hommage à l’homme d’État éponyme, qui fut le premier représentant du Kuomintang et premier président de la République de Chine de 1950 à 1975.

Monument historique, cet édifice majestueux est reconnaissable à son immense porte aux cinq arches, ouvrant sur la gigantesque Place de la Liberté, que l’on traverse pour monter aux 89 – représentant l’âge de Tchang-Kaï-Chek à sa mort – marches de l’escalier menant à l’imposante statue en bronze à l’effigie de l’homme politique.

A faire si vous souhaitez en savoir davantage sur l’histoire de Taïwan : en aparté, Chiang Kai-Shek est l’homme qui mena la guerre civile contre-révolutionnaire et nationaliste contre le pouvoir communiste de Pékin.

En cela, il est l’icône des indépendantistes et nationalistes contre le parti communiste chinois, qui lui, prône l’unification de Taïwan à la Chine continentale.

Le toit du mémorial a été construit dans un style rappelant celui du Temple du Ciel de Pékin.

Le temple de Longshan

Comme les touristes se rendent à la tour Eiffel en visitant Paris, les temples bouddhistes représentent la culture chinoise et la tradition.

De multiples temples jonchent les rues et les centres commerciaux : parmi eux, le Temple de Longshan.

C’est le plus important des temples de Taïwan : construit entre 1919 et 1924 sur les pierres d’un ancien temple de 1738, il héberge des autels consacrés aux divinités taoïstes.

La tour Taipei 101

Anciennement plus haute tour du monde, la tour Taipei 101 s’élève à 509 mètres d’altitude : on ne la rate nulle part dans Taipei.

Elle symbolise l’évolution technologique et la tradition asiatique de l’île.

La tour fut construite entre 1999 et 2004 et comporte des centres commerciaux, des bureaux et plusieurs observatoires, aux 88ème, 89ème et 91ème étages : vous aurez donc une vue imprenable sur la ville, les montagnes alentours et le littoral, la mer de Chine méridionale et l’océan Pacifique.

La montagne de l’éléphant (Xiangshan)

Après avoir succombé aux délices de la cuisine chinoise – les dumplings, les xiaolongbao, les soupes de nouilles, etc. – et exploré les musées et les parcs, direction la montagne de Xiangshan (montagne de l’éléphant), située au sud-est de Taipei.

Une petite randonnée facile permet d’accéder à un point de vue emblématique de la ville, avec la tour Taipei 101 pour décor, la végétation tropicale en toile de fond.

Allez-y au coucher du soleil : c’est la photo la plus connue de Taipei.

Attention, l’affluence est importante car aller à Xiangshan, c’est un peu comme se balader à Châtelet-les-Halles un samedi après-midi : il y a beaucoup de monde !

Besoin de cours de chinois avant de partir ?

Les marchés de nuit taïwanais

Les marchés de nuit : le restaurant à ciel ouvert pour pas cher !

Impossible de visiter Taïwan et sa capitale sans aller manger dans les marchés de nuit – les célèbres nightmarket -, une attraction typiquement taïwanaise.

 

Chaque jour, dans tous les quartiers, une rue commerçante s’anime et s’emplit de monde à la tombée de la nuit : le marché de nuit est un espace de vie, d’échange, de restauration et aussi un haut-lieu touristique.

Touristes Chinois et occidentaux s’y entremêlent au milieu de la population taïwanaise.

On y mange pour pas cher et vous pourrez y tester vos connaissances en chinois mandarin en commandant à manger (cours de mandarin) !

A faire principalement : Raohe, Shilin, Liaoning.

La ville de Tainan

Tainan signifie « ville du sud » dans la langue chinoise traditionnelle.

Située donc au sud de Taïwan, Tainan a été fondée par les Hollandais en 1602 en tant que comptoir servant aux échanges commerciaux avec les Pays-Bas, tandis que ces derniers contrôlaient Taïwan.

Capitale de Taïwan sous la dynastie Qing jusqu’en 1887, elle aurait même donné son nom à l’appellation de l’île d’aujourd’hui.

C’est une capitale religieuse – de tradition bouddhiste -, culinaire, historique et culturelle pour le pays : Tainan est la ville qui abrite le plus de temples taoïstes et bouddhistes de Taïwan, dont certains datent du 17ème siècle.

C’est un véritable musée à ciel ouvert, incontournable pour tout le monde chinois.

Retrouvez tous nos cours de chinois paris ici.

La ville de Jiufen

Ancienne ville minière qui se développa grâce aux mines d’or entre 1890 et les années 1970, la ville de Jiufen est une ville pittoresque très touristique, construite à flanc de collines. Très jolies, elle est également très fréquentée.

Jiufen, un village accolé aux montagnes : à côté, se trouve la montagne en forme de théière, d’où son nom de Teapot Mountain.

Nous y étions arrivés par le train depuis Taipei (à Riufang) puis le bus, tôt le matin afin d’éviter les hordes de touristes.

Visitez la vieille ville, dont les ruelles serpentent et s’entremêlent comme dans un labyrinthe : dans jishan street et shuqi street, on trouve une pléthore de boutiques de souvenirs, de petits restaurants, d’échoppes à thé.

Partez ensuite faire l’ascension du Teapot Mountain, notre randonnée favorite à Taïwan.

Facile à arpenter, le sentier offre de jolis points de vue sur l’océan au sommet.

Les Gorges de Taroko

Cap vers le sud pour découvrir la côte orientale de Taïwan : prendre le train jusqu’à Hualien, sera une expérience unique à travers les montagnes et la végétation tropicale dense et humide, pour découvrir un autre incontournable taïwanais : les Gorges de Taroko.

C’est un spectacle naturel qu’il serait dommage de rater, un peu comme visiter le Var sans aller dans les Gorges du Verdon.

Situées en plein dans le Parc National de Taroko, les gorges donnent à voir un paysage sublime et permettent de multiples randonnées pour tous niveaux.

On peut faire notamment le Shakadang Trail ou le Swallow Grotto en moins d’une heure : pour les moins expérimentés (ou si vous n’êtes pas sportif).

Aux abords du parc national, se dévoilent les majestueuses falaises de Qingshui, abruptes et plongeant dans l’océan turquoise.

Dans le parc, vous contemplerez les sillons creusées par la rivière : au shakadang trail par exemple, le sentier longe les gorges mouillées par des eaux claires et turquoises.

Le long du Yanzikou Trail, empruntez le célèbre pont suspendu au dessus de la rivière, puis profitez d’un autre emblème du parc national de Taroko : l’Eternal Spring Shrine, un temple coloré encastré dans les collines, d’où se déverse la rivière en cascades.

Le Sun Moon Lake

Au sud-est de Taichung, dans le comté de Nantou, se trouve une attraction incontournable d’un voyage à Taïwan : le Sun Moon Lake, un lac qui aurait la forme de soleil et de lune – d’où son nom en anglais – entouré de montagnes.

Voici l’un des endroits les plus prisés à Taïwan : Sun Moon Lake, pour de belles escapades romantiques !

Vu depuis Google Map, on ne trouve aucune forme de lune ou de soleil mais qu’importe, c’est une des excursions taïwanaises les plus cotées de l’île de Formose.

C’est certes l’un des lieux touristiques les plus fréquentés. Toutefois, nous avions trouvé les lieux plutôt calmes (en avril) et reposants.

On peut faire le tour du lac en vélo, randonner dans les montagnes environnantes, mais c’est aussi un bon endroit pour découvrir la culture austronésienne et l’histoire des aborigènes de Taïwan.

Kenting National Park

Pointe la plus méridionale de Taïwan avant les Philippines, Kenting National Park est à faire, principalement s’il pleut au nord et que vous cherchez du soleil.

Envie de longues et belles plages de sable bordées d’eaux turquoises, de grands espaces où marcher ?

Le Parc National de Kenting n’est pas uniquement un repaire à touristes déambulant, mangeant et buvant toute la journée dans la vieille ville d’Hengchun.

C’est également le phare d’Eluanbi, la possibilité de prendre de la hauteur dans le parc forestier – tentant d’apercevoir des macaques de Formose -, en marchant dans un mini canyon jalonné de grottes au sommet desquelles pousse une dense végétation.

Côté plages, vos envie de farniente seront comblées : on trouve même des plages désertes !

Ne manquez pas la plage de Baisha : ce n’est pas une plage déserte, mais elle est connue comme l’une des plus belles de Taïwan !

Autre intérêt d’aller voir le parc national de Kenting : au sud de Taïwan, le risque de typhon est moins élevé qu’au nord durant la mousson d’été.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar