Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Tout savoir sur la Rome antique, sa langue et la culture gréco-romaine

De Samuel, publié le 03/10/2017 Blog > Soutien scolaire > Latin > Étudier le Latin et Toute la Civilisation Latine

Les langues anciennes des différents empires antiques et l’héritage colossal qu’ils ont laissé à leur chute – en particulier la langue latine et le grec – ont constitué le terreau fertile de notre culture et des langues européennes.

La civilisation romaine nous a en effet légué tellement de choses – dans tous les domaines – que des manuels encyclopédiques entiers sont rédigés pour retracer les périodes de son existence.

Un seul article dans le Mag de Superprof ne suffirait même pas à parler des conquêtes de la Gaule par Jules César (-100;-44), ni même du règne de Marc Aurèle (121-18) ou de la vie quotidienne des Romains au temps de la République romaine (jusqu’au 1er siècle avant J-C).

Les anciens élèves latinistes se rappellent souvent des cours de latin au collège comme un enseignement d’exploration fastidieux, difficile, voire inutile.

Mais avec les nouveaux programmes officiels du ministère de l’Éducation Nationale, les cours de lettres classiques ne se résument pas à la grammaire latine ou à la conjugaison latine : en plus de la version latine, on apprend aussi toute la culture de ce peuple indo-européen.

Voici dans cet article un aperçu – qui ne peut être exhaustif tellement le sujet est dense – de ce que les apprenants latinistes pourront apprendre sur l’une des sociétés les plus avancées de toute l’Histoire : la langue latine et toute la Rome antique.

Le cours de latin, qu’est-ce que c’est ?

Si autrefois l’apprentissage du latin dans l’enseignement secondaire se cantonnait à apprendre par cœur chaque déclinaison latine, chaque verbe latin pour les réciter machinalement sans nécessairement comprendre le sens et la finalité de cet enseignement linguistique, cet approche robotique est révolue.

Apprendre l'idiome des Romains et leur passé, berceau de l'Europe. Les cours de langue latine en classe de 5ème : c’est plus que parfait pour faire partie des bons élèves !

Désormais, l’option latin consiste aussi à poser un regard complet sur la Rome antique dans sa généralité :

  • Histoire de la littérature,
  • Étude de la langue latine,
  • Influence du latin sur les langues romanes,
  • Influences du grec ancien sur le latin,
  • Mythologie et religions,
  • Mutation des idées politiques,
  • Chronologie des régimes politiques,
  • Vie quotidienne des Romains sous ces régimes politiques,
  • Sciences, arts et genre littéraire,
  • Rhétorique et philosophie,
  • Classes sociales et commerce dans l’Empire Romain,
  • Droit romain et fonctionnement de la vie politique romaine, etc.

Il s’agit d’étudier toute la richesse de la civilisation romaine – de la fondation légendaire de Rome en 753 av. J-C à la chute de l’Empire Romain d’Occident en 476 ap. J-C, puis à celle de l’Empire Romain d’Orient en 1453 – à travers un cursus d’enseignement interdisciplinaire sur les sociétés antiques, nommé « Langues et cultures de l’Antiquité » (LCA).

Savoir traduire un texte latin et connaître cette langue véhiculaire enrichira la culture générale des collégiens (cours de latin 5ème) et lycéens, et – in fine -, amélioreront les résultats scolaires en latin cours de langue tout en étendant leurs connaissances des mots français et de la grammaire française.

Alors considéré comme une langue morte, le latin revêt donc un atout crucial pour celui qui le maîtrise : celui d’être à l’aise dans sa propre langue maternelle autant que dans les cinq grandes langues européennes, langues-filles ayant les mêmes racines étymologiques : français, italien, espagnol, portugais et roumain.

Brève histoire de la civilisation romaine

Lorsque l’on évoque la civilisation romaine, c’est tout naturellement l’Empire Romain qui nous vient à l’esprit. Pourtant, celui-ci ne caractérisa « que » 5 siècles sur les 13 siècles communément admis comme concernant l’Histoire de la Rome antique.

La Rome antique, c’est effectivement 1229 ans d’histoire, et trois types de régimes politiques. N’évoquer que l’Empire Romain est donc très réducteur.

Rome et le latin : 13 siècles d'histoire, une langue-mère et 5 langues-filles. C’est ici que fut fondée la cité d’un futur empire guerrier qui allait dominer le monde connu pendant plus de mille ans.

La légende raconte que la cité de Rome fut fondée sur les rives du Tibre, dans le Latium en l’an 753 avant l’ère chrétienne, par Romulus qui, victorieux d’un duel sur son frère Rémus, aurait légué son nom à la ville.

La monarchie romaine

Sept rois de Rome sont recensés, dont les quatre premiers règnes sont considérés comme légendaires :

  • Romulus (-753;-716), fondateur de Rome et créateur du Sénat,
  • Num Pompilius (-715:-671), inventeur du premier calendrier romain de douze mois et du droit romain,
  • Tullus Hostilius (-671;-640), amorça l’expansion territoriale de Rome dans le Latium,
  • Ancus Marcius (-640;-616), fondateur d’Ostie, le port de Rome,
  • Tarquin l’Ancien (-616;-578),
  • Servius Tullius (-578;-534),
  • Tarquin le Superbe (-534;-509).

Des trois siècles de la royauté romaine, il y a peu de textes littéraires rédigés, le mode d’expression du latin archaïque étant principalement basé sur une tradition orale à cette époque.

On sait toutefois que les derniers rois de Rome furent Étrusques, qu’ils adoptèrent le système d’écriture et l’alphabet étrusque, dérivé de l’alphabet grec, cependant que les habitants conservèrent leur latinité et l’alphabet latin.

La République romaine

Cette période s’étend de la révolution de l’an 509 avant J-C au couronnement de l’empereur Auguste en -27.

La République romaine se caractérise par de nombreuses guerres pour parvenir à dominer les Étrusques, conquérir l’Italie (de Rome à la Campanie, de Pompéi à la Sicile), la Gaule et tout le bassin méditerranéen.

Pour l’anecdote, le danger le plus grand pour Rome à cette époque provient de nos ancêtres les Gaulois, qui assiègent en l’an -390 la ville de Rome pendant sept mois et terrassent l’armée romaine à plusieurs reprises.

Les institutions politiques et l’économie romaine se consolident, les alliances, les partenariats et les victoires militaires nombreuses permettent aux Romains de dominer toute la péninsule italique.

La langue grecque reste très influente : Virgile écrit en grec ancien, l’Iliade d’Homère étant même considérée comme une oeuvre romaine à l’époque.

Le latin et le grec deviennent lingua franca – la langue véhiculaire de communication – dans toute la partie orientale de la Méditerranée.

Ce serait, selon l’historien Tite Live, en raison des multiples attaques « Barbares » aux frontières de Rome, que les romains eurent la conviction dès le 4ème siècle avant J-C, qu’il fallut entamer une expansion territoriale, pour ne plus subir de menaces venues du monde extérieur.

La république, oligarchique, devient un empire autocratique où le pouvoir est détenu par un seul homme, mais cependant accompagné d’une armée puissante et d’une énorme bureaucratie.

L’empire romain

La période impériale s’étend de -27 à 476 après J-C.

Les folles constructions des Romains pour le faste de l'Empire. Le Colisée de Rome, deux majestueux amphithéâtres collés l’un à l’autre, ordonné par l’empereur Vespasien entre 60 et 80 : l’arène où moururent des centaines de gladiateurs et d’esclaves…

Gouvernement sans partage, guerres, crises internes, avidité ou lucre, dur labeur, duels et affrontement entre patriciens et plébéiens, trahisons et invasions dites Barbares sont souvent les qualificatifs pour évoquer cette période impériale.

C’est aussi la période qui voit l’avènement de la religion chrétienne et la montée en puissance de l’Église catholique romaine, la fin du polythéisme, les empereurs se convertissant peu à peu à la religion catholique.

Les frontières de l’Empire se consolident sous l’action des empereurs Dioclétien et Constantin, et le latin devient la langue du droit, de l’armée, de la religion – la langue ecclésiastique – et de l’administration romaine.

De fait, les provinces annexées durent apprendre à parler latin pour être en mesure de s’intégrer et obéir à la nouvelle autorité romaine.

La langue latinele latin vulgaire – usitée par les colons romains (légionnaires et fonctionnaires de l’empire) se trouva au contact avec de nombreux dialectes indo-européens, et pénétra ainsi dans les langages courants : ce furent les prémices d’une constitution des futures langues romanes, sous l’influence culturelle de Rome et de la Grèce antique.

La culture latine : la littérature et les arts romains

Les documents les plus anciens de la littérature latine sont des chants liturgiques et des pièces de théâtre politiques. La littérature romaine est très influencée par la culture et la langue grecque, reconnue comme noble.

Les historiens ont en effet mis au jour une pluralité de textes anciens écrits en grec.

Caton l’Ancien (-234;-149) est l’un des premiers écrivains du monde antique romain à faire de la prose avec du vocabulaire latin.

Dans la littérature latine, se développe la prose, la satire, la poésie en vers, la comédie, la tragédie, la rhétorique, en reflétant un goût pour la raison et la recherche du bon sens, un intérêt pour le droit, le devoir de défense contre les agresseurs extérieurs.

Cicéron (-106;-43), Plaute (-254;-185), Térence (-190;-159), Lucrèce (-94;-54), Catulle (-84;-54), caractérisent la production littéraire de la république.

L’âge d’or de la latinité, nommé le « siècle d’Auguste« , laisse des auteurs de grande renommée, et correspond aux premières années de l’empire : Virgile (-70;-19), Horace (-65;-8), Tibulle (-54 ou -50;-19 ou -18), Properce (-47;-14), Ovide (-43-18 ap. J-C), Tite-Live (-59-17 ap. J-C), Sénèque (-4-65), Quintilien (35-100), Pline l’Ancien (23-79), Pline le Jeune (61-113), Stace (40-96).

La littérature devient l’art noble, offert au monde de l’élite intellectuelle, retraçant le faste de l’Empire, l’hégémonie du droit romain écrit, ou encore l’art de l’éloquence.

Outre la mosaïque, l'architecture et la littérature, la sculpture était aussi importante pour Rome. Inspirée des Étrusques, la statufication des divinités est un des pans importants de l’art romain.

Conjointement, se développent les arts industriels, l’architecture, la peinture et la décoration en mosaïque, la sculpture. Celle-ci se développe à Rome sous l’impulsion des Étrusques, qui utilisent la terre cuite pour représenter les divinités de grande taille.

Les arts romains furent caractérisés par une grande capacité d’imitation des autres cultures, notamment la culture étrusque, puis hellénique, qui inondait Rome à chaque conquête militaire.

Par exemple, Rome reprit les trois ordres architecturaux de la Grèce antique : dorique, ionique et corinthien.

En construction, la voûte – qui permettait à architectes, ouvriers et esclaves de faire une grande économie de béton et de mortier -, se généralise sur tous les édifices romains dont les vestiges sont encore debout aujourd’hui, de l’Espagne à l’Afrique du Nord, du sud de la France à la Turquie : ponts, aqueducs, palais, arcs de triomphe, basiliques, thermes, amphithéâtres, forums, temples, cirques, colonnes, panthéons, etc.

Les troupes romaines, âpres à la tâche et très nombreux, étaient capables de bâtir des édifices de grande dimensions pour attester de leur puissance militaire, et ce en très peu de temps.

Parmi les arts de la civilisation romaine et latine, figurent la gravure en médailles – la monnaie métallique se diffuse largement en Europe sous l’occupation romaine -, l’orfèvrerie, la bijouterie, la verrerie et la porterie mise en reliefs, à un point tel que la région du Latium devint celle d’un important foyer de production artistique.

Apprendre la langue latine n’est donc pas qu’une accumulation de compétences linguistiques. C’est découvrir une civilisation puissante qui a constitué le berceau de notre propre langue et de notre culture, dont les marques sont encore, deux mille ans plus tard, visibles.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,50 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
Pr S. Feye
Invité
Pr S. Feye

Heureux de voir que notre entreprise commencée il y a 23 ans à SCHOLA NOVA n’appartient pas qu’à nous. Félicitations et bon succès !

Gaudemus considerantes rem iam diu 23 annos in SCHOLA NOVA inceptam non nostri esse tantum. Congratulationes ergo vobis et felicem successum exoptamus !