Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les grandes œuvres du Metropolitan Museum of Art

De Mathieu, publié le 11/04/2019 Blog > Art et Loisirs > Dessin > Peinture : Pourquoi Choisir de Visiter le Musée du MET ?

Si les plus grands musées au monde sont sans conteste en Europe, il ne faudrait pas oublier l’un des meilleurs musée des beaux arts et musée d’art moderne du monde : le Metropolitan Museum of Art de New York !

Ce grand musée de Manhattan abrite une collection d’œuvres d’art spectaculaire de plus de 2 millions de pièces provenant du monde entier. Van Gogh, Cézanne, Pissarro, Renoir, Manet, Degas, Ingres, Delacroix ou encore Warhol, ils sont tous conservés au MET, un musée d’art hors du commun aux États-Unis !

Tous les plus grands mouvements artistiques sont représentés au MET : l’impressionnisme, le réalisme, l’autoportrait, l’expressionnisme, le fauvisme, le naturalisme, le pointillisme ou encore le symbolisme.

Superprof vous propose une liste non-exhaustive des chefs-d’œuvre de la peinture les plus célèbres exposés au Metropolitan Museum of Art à New York pour vous donner envie de prendre l’avion, direction la Grosse Pomme !

Washington Traversant le Delaware d’Emanuel Leutze

Quels sont les tableaux les plus célèbres du Metropolitan Museum of Art ? On a rarement vu une arrivée plus épique !

Emanuel Gottlieb Leutze est un peintre américain d’origine allemande qui est spécialisé dans la peinture historique et notamment l’histoire des États-Unis, de leur découverte par Christophe Colomb à la guerre d’indépendance américaine.

C’est justement sur ce thème qu’il réalise en 1851 Washington Crossing the Delaware, une huile sur toile qui raconte la traversée du fleuve Delaware par George Washington en 1776 lors d’une attaque surprise des américains contre les anglais durant la bataille de Trenton.

La peinture fait partie de la collection permanente du musée et n’attend qu’à être découverte par vos yeux. Il en existe plusieurs copies dont l’une est à la Maison Blanche : c’est un tableau hautement symbolique pour les États-Unis d’Amérique !

La Mort de Socrate par Jacques-Louis David au MET

En tant que chef de file du mouvement néo-classique en France et figure majeure de la peinture française, Jacques-Louis David ne vous est probablement pas inconnu. Si sa plus grand composition est Le Sacre de Napoléon (conservée au Musée du Louvre à Paris), La Mort de Socrate est aussi l’une de ses œuvres majeures.

Il la réalisa en 1787, dans le cadre du Salon de peinture et de sculpture de la même année.

Le tableau dépeint un évènement historique : la mort du philosophe grec Socrate, forcé par le tribunal de l’Héliée à boire de la ciguë suite à sa condamnation à mort. Les motifs étaient la corruption de la jeunesse, la négation des divinités ancestrales et l’introduction de nouveaux dieux.

Ce thème fut repris de nombreuses fois par plusieurs artistes :

  •  Michel-François Dandré-Bardon en 1753,
  •  Charles-Michel-Ange Challe en 1761,
  • Jacques-Philippe-Joseph de Saint-Quentin en 1762,
  • Jean-Baptiste Alizard en 1762,
  • Pierre Peyron en 1787.

Cette peinture magnifique et hautement historique est à découvrir au Metropolitan Museum of Art !

Visite du MET : La Femme au Perroquet par Gustave Courbet

La Femme au Perroquet est un tableau de 1866 peint par Gustave Courbet, peintre français très célèbre et adepte du réalisme. Sur la peinture, on peut apercevoir une femme nue sur un drap blanc qui tend le bras en l’air pour que se pose un perroquet sur sa main.

Il présenta cette œuvre au Salon de 1866 et – c’est une habitude pour Courbet – cela ne plut pas à la critique d’art qui jugea la posture de la femme et ses cheveux étalés comme non-académiques. Toutefois, Courbet n’hésita pas à aller contre les codes et à peindre des personnages de son temps avec son interprétation :

« Je préfère peindre des yeux humains plutôt que des cathédrales – l’âme d’un être humain – même les yeux d’un pitoyable gueux ou d’une fille du trottoir sont plus intéressants à mes yeux » – Gustave Courbet

La peinture entra dans la collection du MET en 1929 après un legs de Henry Osborne Havemeyer, grand collectionneur d’art américain !

Pont au-dessus d’un bassin de nymphéas de Claude Monet

Retrouvez les chefs-d'oeuvre les plus connus conservés au Metropolitan Museum of Art ! « J’ai mis du temps à comprendre mes nymphéas… Je les cultivais sans songer à les peindre… Un paysage ne vous imprègne pas en un jour… Et puis, tout d’un coup, j’ai eu la révélation des féeries de mon étang. J’ai pris ma palette. Depuis ce temps, je n’ai guère eu d’autre modèle » – Claude Monet

Claude Monet est probablement le plus connu de tous les peintres impressionnistes français et l’un des plus fameux grands peintres que l’on ait eu en France. Si au XIXème siècle il signe plusieurs chefs d’œuvres comme Impression Soleil Levant, le XXème siècle lui est aussi favorable, puisqu’à cette époque il peint la série des Nymphéas dont est tiré le tableau Pont au-dessus d’un bassin de nymphéas de 1899.

Ce chef d’oeuvre du mouvement impressionniste fait partie d’un ensemble de 250 peintures représentant le bassin des nénuphars du jardin de l’artiste à Giverny !

Avant les Nymphéas, Monet avait déjà réalisé des séries de peintures sur des thèmes définis comme Les Meules, Les Cathédrales de Rouen et La Gare Saint Lazare.

Madame X par John Singer Sargent au Musée de New York

Madame X ou Portrait de Madame X est le titre informel donné à une peinture datant de 1884 réalisée par John Singer Sargent, un peintre américain. L’œuvre picturale représente une femme américaine, Virginie Gautreau, expatriée de Louisiane à Paris et symbolisant la bonne société parisienne.

Sargent, dans l’une de ses lettres, parle de cette peinture :

« J’ai grand désir de peindre son portrait et j’ai raison de croire qu’elle le permettra et s’attend à ce que quelqu’un propose un tel hommage à sa beauté. … Vous pouvez lui dire que je suis l’homme d’un prodigieux talent » – John Singer Sargent

L’artiste, après la mort de Madame Gautreau, vendit la toile au Metropolitan Museum of Art, en 1916.

Don Manuel Osorio Manrique de Zúñiga, enfant de Francisco de Goya

Il est quasiment impossible de n’avoir jamais eu l’occasion d’admirer une œuvre de Francisco de Goya, le plus célèbre peintre espagnol de tous les temps. Tres de Mayo, La Maja Nue ou encore Le Sabbat des Sorcières sont des peintures majeures des XVIII-XIXème siècles.

Toutefois, Goya réalisa également des portraits plus intimistes comme ceux de la famille du comte d’Altamira dont le plus connu est celui du fils qu’il réalisa en 1787 !

L’artiste choisit un point de vue intéressant pour représenter l’enfant : statique comme une marionnette, il est entouré d’animaux de compagnie aux multiples significations et les couleurs, tout comme les jeux de lumière, n’ont rien d’innocents…

Aristote Contemplant le Buste d’Homère par Rembrandt

Quelles sont les peintures à admirer au MET à New York ? Le philosophe contemple l’aède ; La sagesse contemple la sagesse.

Nul besoin de présenter Rembrandt, l’un des plus grands peintres de l’histoire de la peinture, maître du baroque hollandais !

Son œuvre conséquente est conservée dans les plus grands musées du monde et la toile Aristote Contemplant le Buste d’Homère n’y fait pas exception puisqu’elle est exposée au MET. Dans cette œuvre, Aristote est représenté habillé dans un costume du XVIIème siècle et posant sa main sur le buste du poète Homère.

Il symbolise notamment le fait que la philosophie vient avant tout de la poésie et de l’art en général. Ainsi, Aristote est inspiré du poète. La dimension politique est également représentée par le portrait d’Alexandre dans le médaillon que porte Aristote.

Le tableau a été acquise par le MET en 1961 pour la modique somme de 2,3 millions de dollars !

Les Musiciens ou Le Concert de Caravage : un tableau du MET

Les Musiciens, aussi titré Le Concert, est une huile sur toile de Michelangelo Merisi da Caravaggio plus communément appelé Caravage en français. Artiste naturaliste, réaliste et grand utilisateur du clair-obscur, Caravage est un artiste mondialement célèbre dont l’œuvre est gargantuesque !

Le tableau Les Musiciens exposé au MET met en scène plusieurs personnages, des musiciens, ainsi que Cupidon sur la gauche. Il se pourrait que le personnage du fond soit un autoportrait de Caravage, faisant de cette œuvre l’un de ses premiers autoportraits.

Le thème de la mythologie et plus spécifiquement de Bacchus (Dionysos) est très présent dans les œuvres de Caravage que l’on peut admirer à New York, en France, en Italie, en Angleterre ou en Espagne !

Jeune Femme à l’Aiguière par Johannes Vermeer

Le nom de Vermeer ne doit pas vous être inconnu : ce peintre hollandais, spécialiste du baroque, est bien connu pour ses tableaux tels que La Laitière ou La Jeune Fille à la Perle. Vermeer, au même titre que Rembrandt, est désormais classé parmi les maîtres du siècle d’or néerlandais de la peinture !

Le tableau conservé au Metropolitan Museum of Art est Jeune Femme à l’Aiguière, réalisé en 1658 et représentant une femme ouvrant une fenêtre d’une main et portant une aiguière (un récipient) de l’autre main.

Comme dans plusieurs de ses tableaux, Vermeer représente une femme préoccupée ainsi qu’un contraste entre la liberté de l’extérieur et les règles traditionnelles de l’intérieur… Tout un programme !

Œuvre américaine : Autumn Rhythm Number 30 de Jackson Pollock

Pour quelle raison choisir de visiter le musée du MET ? Ceci est une œuvre.

Réalisée en 1950, Autumn Rhythm (Number 30) est une peinture-émail sur toile de Jackson Pollock, un peintre expressionniste abstrait américain. Cet artiste, dont l’influence a été déterminante dans l’art contemporain, a réalisé plus de 700 œuvres !

Voici une liste non-exhaustive de ses plus grandes œuvres :

  • Untitled (Naked Man with Knife) en 1938-1940,
  • Mural en 1943,
  • Number 5 en 1948,
  • One : Number 31 en 1950,
  • Number 1 (Lavender Mist) en 1950,
  • Blue Poles : Number 11 en 1952,
  • Convergence en 1952,
  • The Deep en 1953,
  • White Light en 1954.

Si la technique utilisée pour la réaliser est ce qui est généralement mis en avant, il faut aussi souligner que la peinture Autumn Rhythm semble exprimer de la colère. L’abstrait est fait de déductions, mais vous pouvez également apprécier l’œuvre pour ce qu’elle est : une belle et originale toile.

Nous aurions également pu vous parler d’autres artistes exposés au MET comme Gauguin, Kandinsky, Caillebotte, Sisley, Corot, Géricault, Seurat ou encore Watteau. Le MET est un musée glorifiant réellement l’art pictural !

Cela vous a-t-il donné envie de visiter le Metropolitan Museum of Art ? Superprof peut aussi vous aider à approfondir vos connaissances de l’histoire de la peinture par le biais d’articles complets ou à prendre des cours d’histoire de l’art avec un professeur particulier !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar