Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

L’histoire de la Chine à travers ses empereurs

De Alexia, publié le 23/01/2018 Blog > Langues > Chinois > Les Dynasties Chinoises

Quand on apprend le mandarin, il faut également s’intéresser à la culture chinoise et à l’histoire du pays. Entre grandeur et décadence, la Chine a connu des hauts et des bas dans son rayonnement mondial.

Au sein du pays, entre morcellement, réunification et proclamation des uns et des autres, l’histoire est plus compliquée qu’elle n’en a l’air.

« La patience est la vraie pierre philosophale, qui l’a trouvée n’a plus à craindre que de la perdre. » (proverbe chinois)

Les proverbes chinois ont le pouvoir d’être si bien pensés qu’ils peuvent résumer toute une période de l’histoire, poussant parfois les francophones à apprendre certaines infos tourisme Chine. La patience est le maître mot des différentes dynasties qui ont pris le pouvoir : qui sait attendre son heure peut devenir le maître du monde.

Revenons ensemble sur les différentes dynasties chinoises qui ont régné sur la République Populaire de Chine.

Histoire de la Chine

Comment retenir facilement les différentes dynasties chinoises ? Que connaissez-vous de l’empire chinois finalement ?

Occidentaux comme orientaux, nous avons l’habitude de parler de l’histoire de la Chine en évoquant la succession de ses dynasties. Or, tout n’est pas aussi simple que cela. Dans les faits, il était très rare qu’une dynastie s’éteigne naturellement pour laisser la place à la nouvelle. La seconde dynastie est le plus souvent établie en amont de la chute de la première dynastie.

De même, la dynastie déchue continue d’exister quelques temps après avec des prétendants pensant pouvoir la rétablir.

Autre problème rencontré quand on évoque la civilisation chinoise : le pays a connu de longues périodes de divisions.

Les régions ainsi divisées avaient leur gouvernement propre. La population chinoise et l’ethnie au sein d’une même région pouvaient différer. Aucune dynastie ne régnait donc sur l’ensemble du pays. La Chine n’était qu’un ensemble de royaumes indépendants les uns des autres, non régis par un gouvernement fédéral.

Tout devient complexe à partir des Zhou occidentaux. Des confusions existent dans les dates et toute l’histoire est donc soumise à interprétations. Un exemple :

  • 1644 marque la prise de Beijing par les armées mandchoues (future dynastie Qing),
  • Or la dynastie des Qing a vu le jour en 1636 (selon d’autres experts, c’est même 1616) alors que le dernier empereur Ming fut dépossédé du pouvoir en 1662 (voire 1683 selon certains),
  • Vous comprenez la difficulté d’établir des dates fixes ? La mise en place d’une nouvelle dynastie prend du temps. Il a fallu près de 20 ans au Qing pour imposer son autorité à tous les Chinois. De fait, il est donc inexact en cour de chinois de dire que la dynastie Qing s’est imposée en 1644.

Dynasties chinoises royales : âge de bronze et âge de fer

Quand a régné le premier empereur de Chine ? Saviez-vous que la Muraille n’est pas une seule et même fortification mais un ensemble de portions construites, détruites et reconstruites à plusieurs endroits ?

Pour apprendre à se repérer dans la chronologie de l’histoire de Chine ou connaître le passé des plus grands monuments chinois, il peut être utile de connaître quelques dates des dynasties chinoises les plus importantes.

Avant les dynasties royales, la Chine a connu la Période des Trois Augustes et des Cinq Empereurs (三皇五帝 sān huáng wǔ dì) de -2070 à -1600 (470 ans). Comme nous l’avons déjà souligné, il arrive que les dynasties se chevauchent. Ainsi, voici la chronologie des dynasties royales selon les dates les plus usitées :

  • La dynastie Xia (夏朝 Xiàcháo (Sia)) : -2205 à -1570 (635 ans). Elle a compté 17 rois,
  • La dynastie Shang (商朝 Shāngcháo Chen) : 17ème siècle avant JC jusqu’à environ -1050/1025 (environ 550 ans). Elle a compté 29 rois,
  • La dynastie des Zhous occidentaux (西周xī zhōu) : vers -1050/1025 jusqu’à -771 environ (270-280 ans),
  • La dynastie des Zhous orientaux (東周 dōng zhōu) : de -771 à -256 (515 ans), elle-même divisée en deux traditionnellement,
    • Période des Printemps et Automnes (春秋 chūn qiū) : de -722 à -481 (14 rois),
    • Période des Royaumes Combattants (戰國 zhàn guó) : de -481 à -222 (11 rois).

La construction de la Grande Muraille de Chine telle qu’on la connaît, a été amorcée dès le IIIème siècle avant Jésus-Christ (-300 à -201) et s’est poursuivie jusqu’au XVIIème siècle de notre ère.

Pour découvrir tout ça, suivez des cours chinois paris.

Les dynasties chinoises impériales : âge du fer et époque féodale

Quand a commencé le règne des Ming ? Les Yuan était d’origine mongole et cela a mené à une révolte du peuple chinois qui les a repoussé en Mongolie !

Le monde chinois a connu de nombreux bouleversements. Bien avant la Révolution Culturelle, l’arrivée du parti communiste et même la Seconde Guerre Mondiale, les dynasties se sont succédé :

  • La dynastie des Qin (秦 qín) : -221 à -206 (15 ans). Cette dynastie voit l’arrivée du premier empereur de Chine, Qin Shi Huangdi. En tout, elle a compté 4 rois et 3 empereurs,
  • La dynastie des Han (15 rois) :
    • La dynastie des Han occidentaux (西漢 xī hàn) : -206 à 9 après JC,
    • La dynastie Xin (新 xīn) – Interrègne de Wang Mang : 9 à 24,
    • La dynastie des Han orientaux (東漢 dōng hàn) : 25 à 220,
  • L’époque des Trois Royaumes (三國 sān guó) : de 220 à 265,
    • Le royaume des Wei : 6 empereurs (220 à 265),
    • Le royaume des Shu : 4 empereurs (221 à 263),
    • Le royaume des Wu : 2 empereurs (222 à 280),
  • La dynastie des Jin occidentaux (西晉 xī jìn) : de 265 à 316,
  • L’époque des 16 Royaumes des Cinq Barbares (十六國 Shíliùguó) en Chine du Nord : de 304 à 439 (11 empereurs),
  • La dynastie des Wei du Nord (Chine du Nord) : de 386 à 535,
  • L’époque des 6 dynasties en Chine du Sud ( 六朝 Liù Cháo) : de 221 à 589,
  • La dynastie des Sui (隋 suí) : de 581 à 618 (5 empereurs),
  • La dynastie des Tang (唐 táng) : de 618 à 907 (7 empereurs),
  • Le règne de l’impératrice Wu Zetian sous le nom de la dynastie des Zhou : de 690 à 705,
  • L’époque des Cinq dynasties et des Dix Royaumes (五代十國 wǔ dài shí guó) : de 907 à 960 (7 empereurs et 10 rois),
  • La dynastie des Liao (遼 liáo) : de 907 à 1125,
  • La deuxième dynastie des Jin (金 Jīn) : de 1115 à 1234,
  • La dynastie des Song (宋 Sòng) : 
    • Les Song du Nord (北宋 běi sòng): de 960 à 1126 (9 empereurs),
    • Les Song du Sud (南宋 nán sòng) : de 1126 à 1279 (9 empereurs),
  • La dynastie des Yuan (元 yuán) ou dynastie mongole : de 1279 à 1368 (15 empereurs),
  • La dynastie des Ming (明 míng) : de 1368 à 1644 (16 empereurs),
  • La dynastie des Qing (清 qīng) ou dynastie mandchoue : de 1644 à 1912 (12 empereurs)

Zoom sur les dynasties chinoises Ming et Qing

Les deux dernières dynasties de la Chine couvrent une grande période historique : 544 ans pour être exact.

La dynastie des Ming désigne à la fois la lignée des 16 empereurs ayant régné mais également l’époque couvrant ce règne par abus de langage. C’est la famille des Zhu qui la fonda en 1368. Le symbole chinois utilisée pour désigner cette dynastie signifie « lumière, clarté ».

La dynastie des Ming succède à la dynastie des Yuan, une dynastie venue tout droit de Mongolie. Après plus d’un siècle de domination par un peuple étranger, les Chinois rejettent ce règne et se tournent vers la dynastie des Ming, aujourd’hui presque aussi célèbre que la fameuse grande muraille chinoise.

Une révolte paysanne a repoussé les Yuan jusqu’à la frontière dans les steppes mongoles puis a permis à la dynastie des Ming de s’établir. Voici les empereurs s’étant succédé à la tête de la dynastie des Ming :

  1. Hongwu (1368-1398) : fondateur de la dynastie,
  2. Jianwen (1398-1402),
  3. Yongle (1402-1424),
  4. Hongxi (1424-1425),
  5. Xuande (1425-1435),
  6. Zhengtong (1435-1449 puis 1457-1464),
  7. Jingtai (1449-1457),
  8. Chenghua (1464-1487),
  9. Hongzhi (1487-1505),
  10. Zhengde (1505-1521),
  11. Jiajing (1521-1566),
  12. Longqing (1567-1572),
  13. Wanli (1572-1620),
  14. Taichang (1620),
  15. Tianqi (1620-1627),
  16. Chongzhen (1627-1644).

La dynastie Ming fut la dernière à être d’origine Han.

A l’époque de la dynastie Ming, la Chine était considérée comme le pays le plus avancé de la Terre : une renaissance culturelle s’est mise en place, les arts se développèrent et c’est sous cette dynastie qu’apparaissent les premiers ouvrages en porcelaine. Par ailleurs, le commerce chinois s’est étendu dans tout l’océan Indien et jusqu’au continent africain.

L’armée chinoise s’est agrandie et comptait un million d’hommes à cette époque. Plus de cent mille tonnes de fer étaient produits par an.

Par ailleurs, c’est également sous la dynastie Ming que les premiers livres ont été imprimés et commercialisés à l’aide de caractères chinois (sinogrammes) mobiles.

Comment les dynasties chinoises ont-elles pris fin ? Le portrait de 10 des 12 hommes ayant régné entre 1616 et 1912.

Enfin, la dynastie Qing fut la dernière à régner sur la Chine avant les débuts de la République Populaire de Chine et la mise en place du gouvernement chinois. Ce règne est mandchou et non pas d’origine chinoise. On doit la fondation de la dynastie des Qing à Aliou Shetima, du clan Aisin Gioro. Les nobles et la classe dirigeante parlaient mandchou.

Bien que la prise de Pékin (faisant partie du palmarès des plus grandes villes chinoises) date de 1644, les Qing n’ont réussi à diriger l’ensemble de la Chine qu’en 1683.

Voici les 12 derniers empereurs qu’a connu la Chine :

  1. Nurhachi (1616-1625) : chef d’une tribu mineure Jurchen et vassal de la dynastie Ming, il entra en rébellion. Il s’autoproclama « Khan du Grand Jin » en 1616 en référence à la précédente dynastie Jin,
  2. Huang-Taiji (1625-1643),
  3. Shunzhi(1643-1661),
  4. Kangxi (1661-1722),
  5. Yongzheng (1722-1735),
  6. Qianlong (1735-1796),
  7. Jiaqing (1796-1820),
  8. Daoguang (1820-1850),
  9. Xianfeng (1850-1861),
  10. Tongzhi (1861-1875),
  11. Guangxu (1875-1908),
  12. Puyi (1908-1912) : officiellement le dernier empereur de Chine. Il a abdiqué alors qu’il avait seulement six ans.

Sous le second empereur Kangxi, les milieux ruraux connurent une certaine prospérité grâce à une politique d’enrichissement des campagnes. Malheureusement, il n’y a pas eu que du bon sous la dynastie Qing : une période à connaître avant de demander visa chinois à l’ambassade chinoise en France.

Des révoltes éclatèrent et furent réprimées dans la violence pour leur caractère injustifiée. La période de prospérité demeura cependant jusque sous le règne de Qianlong puis le déclin s’amorça.

Qu'est devenu le dernier empereur de Chine ? La fin des dynasties chinoises marque aussi le début d’une instabilité politique qui prendra fin avec l’arrivée du parti communiste au pouvoir.

Les conflits internes ont affaibli durablement la dynastie Qing, et c’était sans compter sur la communauté internationale qui a mis la pression aux Qing. La révolution Xinhai a finalement renversé le pouvoir en place pour proclamer la République de Chine. La République Populaire de Chine verra le jour elle en 1949 après une guerre civile et l’arrivée au pouvoir de Mao Zedong.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

2
Commentez cet article

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Alexandre Robertmargot Recent comment authors
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
margot
Invité
margot

J’aimerais savoir quelle est la dynastie la plus longue de toute l’histoire de la Chine ?

Alexandre Robert
Admin
Alexandre Robert

Bonjour Margot,

Les Zhou ont régné 866 ans (25 rois) sur la Chine : de -1122 à -256