Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Le peuple chinois : les mutations du peuplement chinois

De Aurélie, publié le 06/02/2018 Blog > Langues > Chinois > Population Chine : son Évolution lors des Derniers Siècles

L’Empire Céleste est le pays le plus peuplé du monde et cette information n’a jamais manqué d’intriguer les occidentaux.

  • Comment un pays peut-il contenir une si forte population ?
  • Avec quel système le peuplement si conséquent de la Chine est-il régulé, administré, limité ?

L’histoire de la Chine est très dense et remonte bien avant Jésus Christ. Si le Géant qui Sommeille était auparavant divisé en trois royaumes, il devient un Empire à partir du IIIe siècle avant J.-C.

La Chine impériale se termine en 1924 avec la dynastie Qing, pour laisser la place à un régime républicain proche de celui qu’elle connait aujourd’hui.

Superprof a condensé pour vous toutes les informations nécessaires pour comprendre l’évolution de la population chinoise au cours des derniers siècles et plus particulièrement concernant les grandes réformes du XXe siècle. Une histoire qui intensifie le phénomène du tourisme chinois.

Ainsi, vous pourrez comprendre comment s’est formé ce peuple si particulier, les enjeux démographiques qu’il a connu et ceux qu’il connaîtra dans le futur.

Population en Chine : des densités inégalées

Comment apprendre les dictons chinois ? La majorité de la population chinoise vivait en milieu rural.

La population chinoise est, depuis plusieurs siècles déjà, la plus dense de la planète. En effet, ce pays a très tôt développé une agriculture forte, ce qui a entraîné des accroissements démographiques sans précédents dans les régions rurales. Ajoutez à cela des agglomérations importantes et vous obtenez un excédent naturel énorme dans tout le pays.

Par exemple, la ville de Canton (ou Guangzhou) était déjà, pendant le règne de la dynastie Song, c’est à dire entre le Xe et le XIIIe siècle, une agglomération avec une densité de population inégalée dans le monde, avec un taux de fécondité dépassant ce que l’on connaissait à l’époque. Cette métropole fait désormais partie des villes chinoises les plus populaires.

De nombreuses autres agglomérations se développent alors avec une croissance presque aussi similaire :

  • Hong Kong,
  • Nankin,
  • Shenyang,
  • Hangzhou,
  • Kunming.

Et dans certaines provinces :

  • Guangdong,
  • Hunan,
  • Guizhou,
  • Hainan,
  • Mandchourie,
  • Hebei.

Globalement, les familles avaient de nombreux enfants, notamment dans les milieux ruraux. Malgré des conditions de vies très mauvaises, notamment dans ces campagnes (famine, mortalité infantile, taux de mortalité assez élevé), la natalité a toujours été en augmentant. On apprend tout ceci en cours de chinois paris, par exemple !

Plus les siècles passaient et plus les conditions de vie augmentaient en même temps que le taux de fécondité. L’histoire de la Chine est fortement marquée par cette natalité sans limite qui balayait le pays ainsi que Guandong, Macao ou encore le Sichuan.

Les « petits soldats » de Mao

Comment prendre des cours de vocabulaire chinois avant son voyage ? La politique intérieure de Mao, dans l’intérêt du Parti.

Durant les premières années du pouvoir de Mao Zedong (années 1950), les autorités chinoises n’empêchent absolument pas la population d’enfanter. Au contraire, le président chinois encourage même les chinois à procréer une armée de « petits soldats » afin de soutenir, dans le futur, le régime du Grand Timonier ainsi qu’une nouvelle population active.

De plus, la mortalité est encore en baisse en Chine continentale. Tout cela engrange donc une forte croissance démographique et la population totale atteint ainsi les 600 millions d’habitants.

En 1953, un recensement de la population provoque un électrochoc pour le gouvernement chinois, qui décide d’engager jusqu’en 1958 une campagne en faveur de la contraception pour limiter cette surpopulation. Mais rien n’y fait et il faudra attendre la grande famine de 1960 pour que la situation se stabilise.

Cet épisode étant clos, la fécondité reprend de plus belle, avec un chiffre record de plus de 7 enfants par femme.

Une deuxième campagne pro-contraception n’aura encore aucun effet. Pourtant, la situation devient critique à la fin des années 1960. De plus, la révolution culturelle interrompt ces politiques encourageant la limitation des naissances. Il faut attendre le début des années 1970 pour qu’un réel changement soit à l’œuvre afin d’éviter la surpopulation.

Des éléments de l’histoire chinoise qu’il faut connaître pour préparer voyage Chine d’une façon optimale !

Population chinoise : le contrôle des naissances

A partir de l’été 1969, le gouvernement prend conscience des enjeux qui s’imposent à la civilisation chinoise : la fragilité économique du pays et taux de croissance des populations bien trop élevé. Une remise en ordre s’opère dans la république de Chine par le biais d’une politique de prévention des naissances bien plus appuyée.

Ainsi, entre 1970 et 1978, le nombre d’enfants par femme passe de plus de 5 à un peu plus de 2. Un chiffre bien éloigné du temps des dynasties chinoises

Malgré tout, la natalité reste élevée de par le fort nombre de femmes ayant été mises au monde auparavant. A la fin des années 1970, pour répondre à cette explosion démographique asiatique, la politique de l’enfant unique est mise en place officiellement.

Deux avis font débat quant à l’origine réelle de cette politique sur le territoire chinois. Le premier considère que l’effet de surpopulation du pays de la cité interdite est le vrai déclencheur de cette limitation. Le second part d’un point de vue économique. En effet, si la démographie diminue, cela fait moins de bouches à nourrir, donc plus d’argent par foyer.

Cette seconde idée sera clairement affirmée par l’État lorsqu’il évoque le but de cette politique en 1997 :

Le planning familial doit servir et être subordonné à la tâche centrale du développement économique

A partir de 1979, les chinois ne peuvent donc pas avoir plus d’un enfant par couple, à l’exception de la minorité ethnique des Zhuang. De plus, depuis 1970, l’âge minimal pour se marier est revu à la hausse, passant à 22 ans pour les hommes et 20 pour les femmes, dans le but de réduire la période de fécondité des foyers.

Les conséquences directes de cette politique vont être nombreuses et la population chinoise en ressent encore les effets aujourd’hui. Parmi elles :

  • La baisse du taux de fécondité,
  • Augmentation drastique des avortements,
  • Stérilisations ou avortements forcés,
  • Les enfants cachés,
  • Le déséquilibre fille-garçon,
  • Le trafic d’êtres humains.

Un certain assouplissement va être accordé aux chinois ruraux qui pourront avoir un 2e enfant dans certains cas pour les aider dans leurs pénibles travaux. Dans tous les cas, la population de la Chine va ralentir son accroissement de très peu et au prix d’un contrôle très autoritaire de l’État.

Population Chine : évolutions du XXIème siècle

Quels sont les aspects de la culture chinoise ? Ce scénario n’était pas possible avant 2002.

Depuis 2002, un chinois peut payer 5000 yuans (environ 510€) pour avoir le droit d’être légalement parent d’un deuxième enfant. Cependant, le salaire moyen en Chine dans les années 2000 est de 1200 yuans, ce qui rend l’opération difficile. Cette mesure censitaire prévoyait également des pénalités en cas de naissances illégitimes, notamment la non-délivrance du hukou, le livret familial nécessaire par exemple pour aller à l’école.

En 2015, la politique de l’enfant unique prend fin au profit d’une limitation à deux enfants par foyers. Les restrictions autoritaires imposées par le gouvernement sont plus souples mais l’objectif de réfréner l’accroissement de la population reste actif.

Et quand on voit le nombre de touristes bordant la grande muraille de Chine, on peut facilement comprendre cette problématique !

Population Chine : vers un avenir très peuplé

Aujourd’hui, la population de Chine est la plus élevée au monde, représentant en 2014 près de 20% de la population mondiale, d’après les estimations de l’INSEE. Ce sont près de 1,4 milliards de chinois qui peuplent actuellement la Chine. Si son rang de numéro 1 mondiale n’est pas remis en cause, l’Empire du Milieu est désormais talonné par l’Inde et ses 1,34 milliards d’habitants en 2017.

Depuis 1960, la population a été multipliée de 107%, passant d’environ 667 millions à 1,38 milliards en 2016. Heureusement ou malheureusement, les avancées de la médecine et l’amélioration du niveau de vie en Chine ont permis d’augmenter très largement en âge l’espérance de vie, créant ainsi des très denses populations âgées.

Combien de temps faut-il pour se perfectionner en chinois ? La population chinoise continue d’augmenter… et de vieillir.

 

Ce vieillissement de la population est un véritable problème pour la République Populaire, notamment pour ce qui concerne l’économie chinoise. Même si la fin de la politique de l’enfant unique devrait permettre au minimum 50 millions de naissances d’ici 2029, cela ne suffira pas à enrayer cette population vieillissante et la croissance économique chinoise devrait subir un ralentissement, voire un déclin.

La Chine va devoir répondre à ce problème d’inversement de la pyramide des âges que tous les autres pays développés connaissent également, revers de leur puissance économique et de leur taux de croissance.

Finalement, c’est un bilan assez contrasté qui ressort de l’histoire démographique chinoise. Si le pays a toujours connu au fort taux de fécondité, il n’a pas pris les bonnes mesures au bon moment. Les politiques anti-natalistes et le contrôle des naissances n’ont fait qu’alourdir le poids d’une politique autoritaire sur le peuple de Chine.

L’adoucissement du régime a pu permettre des avancées considérables, même si les problèmes restent d’actualité : vieillissement de la population impossible à contrecarrer, « enfants noirs » ou sans papiers (pas déclarés) un peu partout dans le pays et stigmates des mesures terribles de la fin des années 1970, comme les enfants ayant été victimes de trafic.

Si la Chine est aujourd’hui un pays un à l’économie puissante, son développement considérable s’accompagne nécessairement d’une augmentation de l’espérance de vie. Les problèmes d’hier ne sont pas les mêmes aujourd’hui mais le pays aux 1,38 milliards de chinois va devoir s’organiser pour répondre aux besoins de demain.

Grâce à Superprof, vous pouvez en apprendre plus sur la Chine sur bien d’autres thèmes comme l’astrologie, les monuments chinois ou les villes.

N’hésitez pas non plus à utiliser notre site pour prendre des cour de chinois afin de découvrir ce pays avec vos propres yeux. Des centaines de professeurs n’attendent que de vous aider à progresser dans la langue de Sun Tzu.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,50 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar