Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment étudier la langue nippone au lycée ?

De Romain, publié le 14/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Prendre des Cours de Japonais au Lycée Jusqu’au BAC

Après le collège, le moment est venu de passer au lycée. Jusqu’ici, tout est normal.

Concernant les langues étudiées ? Comment ça se passe ?

En effet, au collège, vous avez sûrement choisi une LV1 et une LV2 (voire une LV3). Il est évidemment possible de continuer dans cette foulée.

Mais que se passe-t-il si vous voulez changer au lycée pour choisir la langue japonaise ?

Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez.

Ainsi, vous pouvez vous mettre au japonais en toute sérénité en LV1, LV2 ou LV3.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Choisir d’apprendre le japonais en LV1 : bonne ou mauvaise idée ?

Si vous suiviez déjà des cours de langue japonaise LV1 au collège et que vous souhaitez continuer sur votre lancée, aucun souci. Renseignez-vous et choisissez le lycée qui vous propose cette option (ils sont relativement rares en France).

Comment trouver un lycée pour faire du japonais dès la seconde ? Apprendre l’ensemble des kanji à votre rythme : possible en choisissant japonais LV1.

Dans ce cas précis, le choix du japonais en première langue vivante s’impose de lui-même. Vous pourrez ainsi approfondir vos connaissances afin de vous améliorer en écriture japonaise, en prononciation, en grammaire, en vocabulaire japonais ainsi qu’en compréhension orale et écrite.

Par contre, si vous avez fait du japonais en LV2 ou en LV3 au collège et que vous voulez passer cette langue en LV1, les choses se compliquent. Surtout si vous avez eu des mauvaises notes en 3e.

Généralement, c’est à l’établissement de décider s’il est possible d’intervertir les langues. Si vous avez de bonnes notes en japonais et que vous pensez pouvoir suivre les cours, pas de soucis. Normalement, vos professeurs n’y verront pas d’inconvénient.

Par contre, si vous avez des lacunes pour lire et écrire la langue nippone, ce peut-être plus compliqué.

En règle générale, l’apprentissage de LV1 vous prendra 3 h de cours par semaine (à nuancer en fonction des filières). Vos professeurs n’auront donc pas le temps de s’occuper des élèves qui n’ont pas assimilé les concepts appris dans les précédentes classes.

En résumé, choisir japonais en LV1 est tout à fait possible à condition de bien se débrouiller dans la langue.

Si besoin, n’hésitez pas à vous mettre à niveau pendant les vacances scolaires d’été, à prendre un prof particulier bilingue français japonais ou à partir en séjour linguistique au Japon.

Apprendre le japonais en LV2 : quelles différences ?

Alors que les différences entre la LV1 et la LV2 sont flagrantes au collège (la LV2 commençant plus tard), cet écart tend à diminuer avec le temps.

Ainsi, au lycée, il sera attendu un niveau intermédiaire en LV1 et LV2.

Pour plus de précisions sur le niveau à atteindre en fin de cursus scolaire, le Conseil de l’Europe a mis en place en 2001 un document nommé le CECR (Cadre Européen Commun de Référence pour les langues – Apprendre, Enseigner, Evaluer).

Dans ce CECR, nous voyons 3 grands niveaux, scindés en 2 sous-niveaux :

  • Le niveau A1 et A2: introduction à la langue et capacité à communiquer avec un vocabulaire basique ;
  • Le niveau B1 et B2: début de l’autonomie dans la langue avec possibilité d’engager une conversation et d’y participer activement ;
  • Le niveau C1 et C2: maîtrise de la langue.

Ainsi, la LV1 correspond à un niveau B2 tandis que la LV2 est au niveau B1.

En d’autres termes, cela signifie que vous devrez commencer à être autonome, pouvoir échanger sur différents sujets de conversation ainsi que savoir lire et écrire dans votre LV2.

À vous de voir où vous vous situez dans votre connaissance du japonais.

Quels sont les établissements qui proposent le langage nippon en deuxième langue ? Le japonais en langue vivante 2 au lycée demande certaines connaissances basiques.

La LV2 n’est pas moins difficile que la LV1 au lycée. Vous devrez déjà être capable d’écrire en japonais et de vous exprimer. De plus, vous devriez avoir déjà mémorisé de nombreux kanji (caractères chinois utilisés comme vocabulaire japonais à l’écrit) et connaitre par cœur les katakana et hiragana.

Si vous commencez à vous débrouiller dans la langue du pays du soleil levant, vous pouvez tout à fait la choisir en tant que langue vivante 2.

Faut-il préférer les cours de japonais LV3 ?

Le choix de faire du japonais en LV3 est intéressant, à bien des égards :

  • Vous pouvez démarrer cette langue dès le lycée, sans l’avoir étudiée auparavant ;
  • C’est une option facultative qui peut vous apporter quelques points au bac ;
  • Vous pourrez découvrir la culture japonaise plus en détail et vous perfectionner dans un langage que vous aimez.

En se référant au CECR, le niveau attendu en fin de scolarité pour une LV3 se situe dans la catégorie A2.

En langue vivante 3, vous aurez moins d’heures de cours par semaine qu’en LV1 ou LV2. De plus, il est plus facile de trouver la langue japonaise en LV3 qu’en LV1 ou LV2 (cours japonais paris

).

Dit enseignement d’exploration, le japonais en LV3 vous incite à découvrir une nouvelle culture tout en apprenant à vous exprimer dans un nouveau langage.

Si vous aimez le pays du soleil levant, vous pouvez tout à fait choisir l'option japonais LV3. Le japonais en 3ème langue : parfait pour vous initier à la culture du pays.

C’est une excellente idée pour voir si cette langue est faite pour vous.

Où prendre des cours de japonais au lycée en France ?

Avant de savoir si vous voulez apprendre à parler japonais en LV1, LV2 ou LV3, il vous faut trouver le lycée qui vous acceptera.

Le japonais étant une langue assez difficile et rare, tous les lycées ne vous proposent pas de cours pour débutant ou expert.

Cela dit, il en existe tout de même quelques-uns sur toute la France.

Pour l’Ile-de-France et Paris :

  • Lycée Saint-Laurent La Pais Notre Dame à Lagny-sur-Marne (LV3)
  • Lycée Jules Ferry à Coulommiers (LV3) ;
  • Lycée Jean de la Fontaine à Paris (LV1, LV2 et OIB) ;
  • Lycée privé Rocroy Saint Vincent de Paul à Paris (LV3) ;
  • Lycée Racine à Paris (tous niveaux) ;
  • Lycée Janson de Sailly à Paris (LV2) ;
  • Institution Jeanne d’Arc à Colombes (LV3 et atelier) ;
  • Lycée général et technologique Jean-Pierre Vernant à Sèvres (LV3) ;
  • Lycée général et technologique Paul Langevin à Suresnes (LV3) ;
  • Lycée international de Saint Germain-en-Laye (tous niveaux) ;
  • Lycée Notre-Dame de Boulogne (LV3).

Et pour les autres villes de France :

  • Lycée Ozenne à Toulouse (LV3) ;
  • Lycée Bartholdi à Colmar (LV2 et LV3) ;
  • Collège-Lycée Assomption à Rennes (LV3) ;
  • Collège-Lycée Saint Martin quartier Sainte Geneviève à Rennes (LV3) ;
  • Lycée Georges Clémenceau à Reims (LV3) ;
  • Lycée Antoine de Saint-Exupéry à La Rochelle (LV3) ;
  • Lycée Saint Paul à Vannes (LV3) ;
  • Lycée Jacques Monod à St Jean de Braye (LV3) ;
  • Lycée d’enseignement général et technologique Sainte Croix — Sainte Euverte à Orléans (LV3) ;
  • Lycée Notre-Dame à Chartres (LV3) ;
  • Lycée Honoré d’Estienne d’Orves à Nice (LV3) ;
  • Lycée privé Saint-Michel à Château-Gontier (LV3) ;
  • Lycée La Perverie Sacré-Cœur à Nantes (LV3) ;
  • Lycée International Jules Guesde à Montpellier (LV2 et LV3) ;
  • Lycée Nevers à Montpellier (LV3) ;
  • Lycée du Docteur Lacroix à Narbonne (LV3) ;
  • Lycée Saint-Louis à Saint-Etienne (LV3) ;
  • Lycée International Montebello à Lille (LV3) ;
  • Cité Scolaire Internationale de Lyon (tous niveaux et OIB) ;
  • Lycée Polyvalent Boissy d’Anglais à Annonay (LV3) ;
  • Institution Saint-Charles à Vienne (LV3 et atelier) ;
  • Lycée Victor Grignard à Cherbourg-Octeville (LV3) ;
  • Lycée Charles de Gaulle à Caen (LV3) ;
  • Lycée François Magendie à Bordeaux (LV2 et LV3) ;
  • Lycée St Joseph à Avignon (LV3) ;
  • Lycée La Nativité à Aix-en-Provence (Atelier) ;
  • Cité scolaire Honoré Daumier à Marseille (LV2 et LV3).

En parcourant cette liste, vous remarquez que le japonais cours langue vivante 3 est majoritaire.

Pour être bilingue japonais français dès le plus jeune âge, certains établissements choisissent de garder une certaine continuité entre le collège et le lycée. Il semble d’ailleurs que ce soit les seuls qui proposent de pratiquer le japonais en LV1.

Vous pouvez trouver la liste complète mise à jour régulièrement sur le site de l’ambassade du Japon en France.

En parallèle de ses leçons, pourquoi ne pas réviser le japonais grâce aux jeux vidéo ?

Que réviser pour le bac de japonais ?

Bon à savoir : l’épreuve de japonais LV1 et LV2 est plus ou moins la même.

En filière S ou ES, elles comportent toutes les deux une épreuve écrite de 3 h (coefficient 3) et une épreuve orale de 2 h (coefficient 2). Les filières L ont une épreuve écrite et orale de 3 h (coefficient 4 toutes les deux). Bien sûr, en fonction des options, cela peut changer.

Concernant la partie orale de l’épreuve, vous devrez être capable de lire et de comprendre différents documents. Puis, vous répondrez à des questions en langue étrangère.

À cela, vous ajoutez la rédaction d’un ou plusieurs textes en rapport avec la première partie.

L’épreuve orale est scindée en deux parties : une épreuve de compréhension (écoute d’un document enregistré non étudié en classe) et une épreuve d’expression. Au cours de celle-ci, vous devrez réaliser une présentation d’une notion suivie d’une conversation de 5 minutes avec votre professeur.

En LV3, vous n’aurez qu’une épreuve orale avec un faible coefficient. Ce qui est intéressant en passant ce type d’examen, c’est que seuls les points au-dessus de la moyenne sont comptés. Vous ne pouvez donc que réussir.

Si vous cherchez des notions à réviser, c’est simple : tout ce que vous aurez appris pendant vos années d’apprentissage (apprendre japonais).

Comment avoir une excellente note à l'épreuve de langue japonaise ? Savoir écrire, lire, parler et comprendre la langue du pays du soleil levant : voici ce qu’on vous demande au BAC.

Pour les épreuves de langue, il n’y a pas de mystère : vous devez la comprendre à l’oral et à l’écrit, savoir vous exprimer et discuter en langue étrangère.

Votre note sera basée sur la richesse de votre vocabulaire ainsi que la fluidité de vos propos à l’oral et à l’écrit.

Apprendre le japonais au lycée est un bon moyen de vous initier à la langue de Tokyo et Kyoto.

Si vous avez un établissement scolaire près de chez vous qui propose cette option, c’est un coup de chance puisque vous pourrez y apprendre le japonais gratuitement. Sans oublier la possibilité de réaliser, peut-être, un voyage au Japon.

Il n’est jamais trop tard pour apprendre une langue et le lycée est encore une bonne période.

En commençant en seconde, vous aurez le temps de :

  • Mémoriser des mots japonais ;
  • D’étudier l’histoire du Japon ;
  • D’apprendre à compter en japonais ;
  • De savoir comment prononcer chaque verbe et mot japonais ;
  • De vous initier à la construction de phrase et à chaque concept grammatical lié à la langue.

Et si besoin, n’hésitez pas à vous tourner vers un professeur particulier de japonais ou, pourquoi pas, à apprendre le japonais au Japon.

Que faire si l’on souhaite encore étudier le japonais après le lycée ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 5 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz