Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quel est l’impact des jeux vidéo dans la découverte de la langue de Mishima ?

De Avner, publié le 21/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Apprendre le Japonais Grâce aux Jeux Vidéo !

Une manette rectangulaire, reliée à une console dans laquelle on insère des cassettes, qui est elle-même reliée à un tube cathodique (l’ancêtre de la TV écran plat)… Cela résume l’une des nombreuses scènes d’un mercredi après-midi pour les enfants des années 1980.

Arrivés comme un raz de marée, chamboulant jusqu’à la configuration des meubles de la maison pour pouvoir se déplacer, les consoles et jeux vidéo japonais ont donne l’envie de parler japonais à toute une génération !

Là, posée au milieu du salon, c’est sans aucun voyage au Japon que la culture japonaise est entrée dans nos vies d’enfants.

Un moyen de se divertir mais aussi – bien qu’il fut difficile à le faire accepter à nos parents à l’époque – d’apprendre le japonais gratuitement comme une sorte d’école de japonais virtuelle.

Finis les cours de japonais à l’ancienne !

Aujourd’hui bien plus démocratisée, apprendre la langue du pays du soleil levant via les jeux éducatifs n’est plus à démontrer.

Pour les “gamers” d’hier et d’aujourd’hui, je vous propose de partir à l’aventure pour découvrir la langue japonaise à travers l’histoire de ses jeux vidéo…

Ready ? Fight ? (Il devait y avoir la musique de Street Fighter en fond, mais c’est un article écrit. Toutes mes excuses… Tin tin nin tin nin…)

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les jeux vidéo, comme vecteur de la langue japonaise dans le monde dès les années 80

La Nes, la SuperNes, la N64, la PS1, la PS2 quelle est votre console favorite ? Quels sont les sons que vous connaissez en japonais ? Révisez votre langue vivante 3 avec les jeux vidéo !

Alors que se multipliaient des scènes originales, comme de voir son enfant souffler de toutes ses forces dans une cassette pour la faire fonctionner, la langue japonaise prenait ses marques dans nos maisons dans les années 80 !

C’est dire l’influence des jeux vidéo extraits de la culture japonaise sur cette génération. Le Japon qui est alors devenu par la même occasion le deuxième pays exportateur de biens culturels au monde.

Sans le savoir, les jeux vidéo étaient en train de s’inscrire comme l’une des activités les plus populaires dans le mode de vie des jeunes générations en France et dans les pays développés du monde.

Souvent controversés –  autant par les politiques que par le corps enseignant – pour leur violence, leur valeurs “immorales” et l’influence qu’ils peuvent avoir, les jeux vidéo ont pourtant rapproché bon nombre de “gamers” de l’histoire du Japon et de la langue japonaise.

La motivation étant l’une des clés de la réussite pour apprendre une langue vivante, les jeux vidéo ont offert – sans le vouloir – un nouvel espace linguistique pour débuter en tant que « gaijin ».

Si seulement les cours japonais pouvaient être aussi fun que les jeux vidéo…

Tout en gardant leur aspect ludique, ces jeux vidéo ont poussé les jeunes Français à se familiariser avec les mots japonais (kana, hiragana katakana, kanji, rômaji…). Parfois même jusqu’au point de se prendre pour des ninjas guidés peur leur Sensei nippon !

C’est donc sans réviser ou étudier, en alliant plaisir et divertissement, que ces joueurs ont pu développer leur compréhension du japonais et mémoriser les sons pour espérer un jour affronter le “boss de fin”.

Allez, ne faites pas les innocents…

Rappelez-vous, après une longue journée de classe, il n’y avait rien de mieux que d’enfiler son kimono (ou son pyjama) et de se mettre en position de combat pour se mesurer à Riu, Sub-Zero ou encore Bowser (Hayuken !).

Les jeux vidéo, par l’intermédiaire des consoles estampillées Nintendo, firme nippone, ont donc largement été synonymes de vecteur de la langue japonaise durant des décennies !

Un outil fantastique de « propagande linguistique » donc, toujours utilisé de nos jours…

Koe, le jeu vidéo qui va vous apprendre à parler japonais !

Intéressez votre enfant à la culture japonaise par les jeux vidéos. Le jeu éducatif Koe a vu le jour grâce à une plateforme de financement participatif. Pourquoi investir dans un jeu ludique et éducatif ?

Propulsé en 2014 par Kickstarter, la plateforme de financement participatif, le jeux vidéo Koe a été financé à hauteur de £75 167,  provenant de 4 169 contributeurs.

Une somme colossale, qui n’était même pas dans les rêves les plus fous de son constructeur Jitesh Rawal – encore étudiant à l’Université de Derby – qui n’en demandait que £35,000.

Reprenant les codes traditionnels des jeux vidéo en JRPG comme les légendaires Final Fantasy, Pokemon et Dragon Quest, ce jeu éducatif a pour vocation de vous offrir une introduction à la langue japonaise tout en gardant son aspect ludique.

Vous serez donc amené, via votre personnage (au choix fille ou garçon), à partir à l’aventure dans des lieux atypiques et des combats de tous les dangers tout en apprenant les bases du japonais.

Imaginez-vous, apprendre le Hiragana (ひらがな) le Katakana (カタカナ) et le Kanji (漢字) en jouant, sans même vous rendre dans une école de langue !

A la fin de votre immersion linguistique japonaise dans le jeu, vous serez apte à lire les bases du japonais et utiliser du vocabulaire japonais pour former des phrases, vous présenter et participer à une conversation.

Le succès de ce projet, qui s’inscrit dans la tendance vintage actuelle dans le monde du gaming, met aussi en lumière l’envie d’apprendre le japonais autrement, en autodidacte, sans sensei (sans professeur particulier de japonais).

Le grand défi du constructeur et de ses collaborateurs – Sayuki (scénario) et Dan Tsukasa (Artiste 3D) – est de trouver la ligne directrice entre le jeu éducatif et le jeu vidéo.

Une affaire à suivre… Et pourquoi ne pas s’en servir pour apprendre le japonais au collège ou apprendre le japonais au lycée ?

Des jeux éducatifs Nintendo 3DS pour apprendre le japonais

Le japonais est une langue difficile ? Pourquoi ne pas l'apprendre en appuyant sur les boutons de votre Nintendo DS ? Jadis un simple divertissement, les jeux vidéo sont aujourd’hui plus éducatifs qu’ils n’y paraissent. Mais par où commencer ?

Connus comme éducatifs ou encore pédagogiques, ces jeux vidéo ont la particularité de mettre l’élève (le joueur) dans une position d’acteur en le forçant à répondre aux questions, à trouver des solutions et à suivre l’évolution de son niveau de jeu.

Très rapidement, la firme Nintendo a su déceler l’intérêt du public pour ces jeux vidéo et a sauté sur l’occasion pour commercialiser des jeux vidéo éducatifs à destination des “nippophiles” (fans de la culture japonaise).

Ainsi, grâce à l’imagination, la prouesse technique et le talent des développeurs, plusieurs jeux vidéo ont vu le jour sur la Nintendo 3DS que nous allons découvrir maintenant :

PURURUN! SHIZUKU-CHAN AHA☆ DRILL KOKUGO

Ce jeu propose un mode principal (“sentaku”), constitué de plusieurs thèmes (“moji”, “kanji”, “kotoba”, “bunshô” et “matome”) qui vont vous aider à pratiquer votre japonais après le Bac grâce à de multiples exercices ludiques.

Plus vous réussissez, plus vous passez au niveau supérieur, de quoi vous tenir en alerte pour continuer votre progression.

Construit autour d’un calendrier réel, ce jeu vidéo vous invite à jouer tous les jours pour améliorer votre note sur 100 et faire plaisir à “Shizuku-chan” votre fidèle compagnon.

DS Rakubiki Jiten

Kanji Sonomama DS Rakubiki Jiten est un avant tout un logiciel simple et épuré regroupant plusieurs dictionnaires plutôt qu’un jeu vidéo traditionnel.

Pour le coup, aucune méthode d’apprentissage du japonais ou de la calligraphie ne vous sera proposée. Cet outil s’adresse essentiellement aux personnes intermédiaires ou qui prennent déjà des leçons pour se former au japonais.

Par ailleurs, il vaudrait mieux être déjà formé au vocabulaire de la langue anglaise pour utiliser ce jeu dans lequel on trouve plus de 250 000 mots anglais et japonais.

Trois dictionnaires seront à disposition de votre écran tactile ou stylet pour trouver vos mots en japonais et les Kanji :

  • Anglais-japonais Genius 3ème édition,
  • Japonais-anglais 2ème édition,
  • Japonais Meikyou.

Zaidanhoujin Nippon Kanji Nouryoku Kentei

Edité et développé par Rocket Company, ce jeu vidéo en 2D est aussi disponible sur Nintendo 3DS.

Cet autre jeu “ludo-éducatif”, a surtout été créé pour permettre aux Japonais et néo-communicants en japonais de s’entraîner à maîtriser l’écriture des Kanjis, les idéogrammes japonais.

Vous pouvez profiter de la possibilité d’ajuster la difficulté et le rapidité à laquelle vous souhaitez apprendre.

Ainsi, c’est au travers de plus de 25 000 exercices et mini-jeux inspirés des tests officiels de kanjis que vous allez pouvoir enfin les mémoriser.

Une fois bien entraîné comme un Samouraï vous pourrez peut-être passer le test Kanji Kentei au Japon !

Les jeux vidéo japonais mythiques qui ont diffusé la langue japonaise dans le monde

Sans quitter Zelda, Mario ou Megaman des yeux, faites l'apprentissage de la langue japonaise. Le pouvoir des jeux vidéo va au delà de vos espérances. Vous pouvez apprendre le japonais manette en main.

Digne successeur d’Atari, la Nintendo marque un tournant de l’histoire du jeu vidéo.

Toujours populaire aujourd’hui grâce à la mode du vintage, la Nes de Nintendo est pourtant bien loin d’égaler les graphismes des nouvelles consoles de jeux vidéo comme la Playstation 4 ou la Xbox.

C’est dans la relation émotionnelle, voire presque charnelle, qu’elle justifie sa valeur tant cette génération a développé avec des jeux et des personnages comme Super Mario, Zelda et Megaman un lien unique.

Cette “connexion” entre le joueur et ces jeux vidéo, formée après de longues heures yeux dans les yeux avec l’écran, a été marquée par des jeux vidéo qui ont diffusé la difficile langue japonaise :

  • Super Mario Bros,
  • Street Fighter,
  • Mortal Combat,
  • Final Fantasy,
  • Tetris,
  • Pokemon (dans Lyon  et son Parc de la Tête d’Or vous pourrez apprendre le japonais (cours de japonais lyon).

Ils sont tous entrés dans la mémoire collective comme légendaires !

Avec près de 100 jeux en 30 ans, Mario est évidemment le jeu qui a le plus rapproché les gamers de la langue japonaise.

Apparu au début de l’ère du gaming, Mario permettait de se familiariser avec l’Hiragana (La technologie n’étant pas encore assez développée à l’époque pour intégrer des caractères Kanji).

Par conséquent, dans ce contexte d’immersion numérique à la culture japonaise, ces jeux vidéo ont suscité l’envie d’aller plus loin chez certains joueurs et la course à la version originale de ces jeux nippons s’est installée…

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
Yohann Levedec
Invité
Yohann Levedec

Merci pour cet article très complet Avner!
Quel bonheur d’apprendre le japonais avec les jeux vidéos! Moi je suis plus rétro gamer qu’autre chose…

wpDiscuz