Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Pourquoi faire le choix de se réorienter ?

De Aurélie, publié le 29/09/2017 Blog > Soutien scolaire > Orientation Scolaire > Orientation Scolaire : Cerner les Raisons de la Réorientation

« Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement », Francis Blanche

Vous vous êtes lancé dans la mauvaise filière et vous regretter votre choix ? Pas de panique : une réorientation est toujours possible ! Grâce aux conseils avisés d’un coach d’orientation scolaire et professionnelle, vous pouvez aisément trouver quelle branche est faite pour vous et ainsi pour épanouir dans votre futur professionnel.

Découvrez les raisons qui poussent les élèves à se réorienter !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Orientation scolaire : se réorienter à cause d’un manque d’informations

Vous pensez ne jamais trouver votre voie professionnelle ? Mais connaissez-vous réellement les offres de formation disponibles en France ?

Comment intégrer une nouvelle filière à l'université ? Pensez à bien vous informer avant de changer de filière pour éviter les mauvaises surprises – voire une deuxième réorientation !

Sciences humaines et sociales, filières scientifiques ou économiques : voici trois branches particulièrement populaires auprès des étudiants français. Et c’est tout à fait logique, puisque les étudiants sont forcément confrontés à de telles matières durant leur cursus scolaire traditionnel (collège et lycée).

Pourtant, peu nombreux sont ceux qui connaissent vraiment les débouchés et le contenu des filières universitaires. Par exemple, le cursus de psychologie est l’une des filières les plus touchées par le décrochage scolaire : selon les chiffres officiels du gouvernement, on compterait 8000 étudiants en Master 1 contre seulement 5000 étudiants en Master 2.

Résultat : les étudiants perdent plusieurs années dans une filière inadaptée et doivent reprendre un Master – voire une Licence entière – à un âge assez tardif (de 21 ans à 25 ans).

Pour bien étudier le contenu de sa filière d’études supérieures, il existe de nombreuses solutions :

  • Participer à des journées portes ouvertes de grandes écoles (écoles d’art, universités …),
  • Consulter les fiches métiers des sites éducatifs (ONISEP, Orientation.com …),
  • Prendre rendez-vous avec un conseiller d’orientation psychologue,
  • Etudier des brochures d’information sur les filières,
  • Consulter les sondages et analyses des débouchés selon les filières,
  • Lire la fiche d’information disponible sur le site d’une université,
  • Participer à des rencontres entre écoles et étudiants …

Dès l’année de la seconde générale, les étudiants sont confrontés à un choix important : la décision de sa spécialité en Première et Terminale. C’est ici que tout se joue, puisque ce choix sera déterminant pour la suite de ses études.

Les parents d’élèves doivent donc veiller à guider leurs enfants et à soulever un questionnement sur leur avenir professionnel, et ce le plus tôt possible. S’y prendre à l’avance et s’informer sur les filières évite un éventuel échec scolaire ou un redoublement et l’obligation de se réorienter !

Réorientation scolaire : choisir un métier qui embauche ou suivre sa passion ?

Stabilité économique ou épanouissement personnel ? Voici un dilemme qui taraude bon nombre d’étudiants français !

Dans l’Hexagone, il n’est pas rare qu’un élève suive un chemin conseillé par ses parents, pour la simple et bonne raison que les débouchés y sont nombreux. Une bonne intégration au monde professionnel permet certes de pouvoir vivre confortablement, mais au risque de ne pas s’épanouir dans son avenir professionnel.

Au bout du compte, ce sont des milliers d’élèves qui réalisent, au bout de quelques années d’études, que telle ou telle filière n’est pas faite pour eux.

Pourtant, il est tout à fait possible d’allier ses goûts personnels et son envie de réussite scolaire en choisissant un cursus adapté à ses aspirations profondes.

  • Fan de voitures ? Sachez que le secteur des formateurs en auto-école peine à trouver des élèves !
  • Adepte des jeux vidéo ? Suivrez une formation de game designer pour développer vos propres jeux !

A l’ère d’Internet, il n’est plus obligatoire de devenir médecin ou avocat pour réussir sa vie. Par exemple, les développeurs web peuvent toucher jusqu’à 2500 euros par mois au début de leur carrière, pour « seulement » deux années d’études après le Bac (contre une dizaine d’années pour un médecin).

Le tout est d’affirmer ses envies et de trouver LA voie qui vous correspond pour intégrer le marché de l’emploi facilement. Et, comme le disait Confucius : « Choisis un travail que tu aimes, et n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie » !

Se réorienter à cause de ses difficultés scolaires

La persévérance est la clé du succès !

Comment se passe une réorientation au lycée ? Ne perdez pas espoir : vos mauvaises notes sont sûrement la conséquence d’une mauvaise orientation !

Dans le système éducatif actuel, les résultats scolaires définissent la réussite ou l’échec du parcours scolaire des élèves du second degré ou de l’enseignement supérieur. Leurs parents peuvent vite paniquer à la vue de certaines notes en-dessous de la moyenne ou d’une baisse significative des résultats scolaires.

Pourtant, il est tout à fait possible d’assurer sa réussite éducative grâce à des pratiques pédagogiques simples. Dans la plupart des cas, la réorientation n’est une étape obligatoire : l’élève doit simplement faire preuve de plus d’implication pour réussir en milieu scolaire.

Il existe plusieurs solutions pour parer ses difficultés scolaires :

  • Prendre des cours avec une agence privée de cours particuliers,
  • Passer par les petites annonces de professeurs particuliers,
  • Passer par les petites annonces en ligne de cours privés (Superprof, Kelprof …),
  • Réviser grâce à des moyens mnémotechniques,
  • Acheter des manuels éducatifs complémentaires,
  • Prendre des cours du soir,
  • Réviser grâce à des exercices éducatifs en ligne,
  • Réviser ses leçons avec des applications éducatives (type Babbel) …

Néanmoins, les collégiens, le lycéen ou la lycéenne, peuvent aussi devenir des décrocheurs scolaires à cause d’un manque évident de motivation. Comme tout le monde le sait, il est particulièrement complexe d’obtenir de bonnes notes si l’on ne trouve aucun intérêt à sa matière !

Dans ce cas précis, la réorientation est recommandée, à condition que l’élève obtienne une orientation scolaire et professionnelle de qualité avec un spécialiste de l’orientation.

Chaque élève en décrochage scolaire doit faire le point lors d’un entretien individuel avec le psychologue scolaire pour découvrir les métiers qui l’intéresse et trouver une offre de formation adaptée à son projet personnel.

Dites bonjour aux bonnes notes grâce à l’accompagnement personnalisé du conseiller ou de la conseillère d’orientation !

Réorientation scolaire : un manque de connaissance de soi ?

« Connaître autrui n’est que science ; se connaître soi-même, c’est intelligence » – Proverbe chinois

Comment choisir son orientation avec un psychologue scolaire ? Pensez à explorer vos envies et vos goûts personnels pour choisir LA filière faite pour vous !

L’orientation scolaire est avant tout un travail sur soi-même. Que ce soit pendant sa scolarité obligatoire ou lors de son admission post-bac (APB), les élèves doivent prendre le temps de réellement cerner leurs envies et leurs attentes pour trouver leur voie du premier coup.

La plupart du temps, les élèves font confiance à leur famille ou à leurs professeurs pour décider quel métier choisir et quelle filière suivre à la fac. Pourtant, c’est bel et bien un questionnement personnel qui doit être soulevé pour trouver les bonnes réponses !

C’est pour cette raison que les conseillers d’orientation recommandent de passer un bilan d’orientation basé à la fois sur ses compétences et sur sa personnalité !

Le bilan d’orientation est composé de la façon suivante :

  • La phase préliminaire : présentation du bilan d’orientation, discussion sur les attentes de l’élève,
  • La phase d’investigation : questionnement approfondi avec l’élève, tests d’orientation, tests de personnalité, brochures sur les écoles de l’enseignement supérieur ou sur les stages,
  • La phase d’analyse : recherche des emplois adaptés au projet de l’élève, étude des compétences scolaires de l’étudiant, approfondissement des ambitions de l’élève,
  • La phase de conclusion : remise d’un document de synthèse, élaboration d’un plan d’action, discussion sur les résultats du bilan d’orientation.

Au préalable, l’élève peut tout à fait passer un test de personnalité en ligne (sur des sites comme l’Onisep) pour analyser leurs ambitions.

Le conseiller d’orientation, lui, recherchera un approfondissement de la personnalité de l’élève et veillera à développer des qualités comme la confiance en soi, l’expression des sentiments ou l’estime de soi.

La réorientation est donc une conséquence directe d’une mauvaise connaissance de soi : pensez à trouver une filière en parfaite adéquation avec votre personnalité !

Réorientation scolaire : découvrir sa voie tardivement

Et si l’orientation scolaire n’était qu’une question de timing ?

Comment profiter d'un conseil d'orientation gratuit au collège ? Et si vous preniez une année sabbatique pour choisir votre nouvelle filière ?

Lors d’un entretien accordé au Monde le 13 février 2015, Virginie Mora, chercheuses au centre d’études et de recherches sur les qualifications, explique :

« De plus en plus de bacheliers, après une première orientation ratée, arrêtent leurs études pendant trois ou quatre ans, puis les reprennent lorsqu’ils se sentent plus mûrs et plus sûrs de leur choix. »

Choisir son orientation dès la sortie de la Terminale peut être une grande source de stress pour l’étudiant. Il suffit d’une mauvaise expérience durant sa vie scolaire (à cause d’une phobie scolaire ou d’inégalités sociales, par exemple) pour mal choisir sa filière et devoir changer de branche en plein milieu d’année.

Certains élèves font donc le choix de prendre une année sabbatique pour étudier à l’étranger ou travailler à l’étranger et ainsi explorer d’autres pistes !

Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour profiter d’un conseil d’orientation : les agences privées ou les coachs d’orientation scolaire à domicile accueillent les étudiants jusqu’à 28 ans pour les aider à décider de leur avenir. Passer par une remédiation de son orientation professionnelle permet d’obtenir des informations métiers ou d’organiser un stage en entreprise pour éviter de perdre une année scolaire.

Au fur et à mesure de vos expériences, votre projet personnel commencera à se dessiner plus nettement. Il n’y a donc pas d’âge pour trouver sa voie : les étudiants et même les lycéens peuvent tout à fait changer de cursus tardivement, sans que cela ait un impact négatif sur leur réussite personnelle !

Alors, pourquoi ne pas vous réorienter pour suivre une formation parfaitement adaptée à vos aspirations ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 1,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar