Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment se réorienter complètement dans ses études ?

De Aurélie, publié le 05/10/2017 Blog > Soutien scolaire > Orientation Scolaire > Orientation Scolaire : Comment Repartir de Zéro ?

« Les choses changent moins que notre manière de les voir », John Petit-Senn

Décrochage scolaire, perte d’intérêt pour une filière, découverte d’une nouvelle formation … Il existe des dizaines de raisons pour lesquelles changer complètement de cursus éducatif !

Dans la majorité des cas, le plus simple est de repartir totalement à zéro en reprenant un cursus entier et en obtenant un diplôme qui sera une passerelle vers le monde professionnel. Pourtant, repartir à zéro peut rapidement faire peur aux lycéens et aux étudiants. Rassurez-vous : il existe de multiples façons de repartir à zéro en toute sérénité !

Découvrez comment reprendre des études depuis le commencement !

Orientation scolaire : établir un plan d’action avec un spécialiste

Passer un test d’orientation scolaire

Avant de repartir à zéro dans vos études, encore faut-il trouver quel métier est fait pour vous !

Comment trouver une nouvelle formation à la fac ? Et si vous preniez quelques minutes pour passer un test d’orientation gratuit ?

Le décrochage scolaire est bien souvent la cause directe d’une mauvaise orientation scolaire et professionnelle. Les élèves ne trouvant pas leur place au sein du système scolaire, à cause d’une phobie scolaire ou des inégalités sociales, blâment justement ce système éducatif.

Pourtant, chaque élève peut trouver sa voie : le tout est de s’informer des multiples possibilités qui s’offrent à lui !

Le test d’orientation scolaire active, ou le test de personnalité de l’étudiant, est un bon moyen pour connaître ses aptitudes. Le test d’orientation ne vous laissez jamais sans réponses : à la fin du questionnaire, des dizaines d’offres de formation vous seront proposées.

Voici comment passer un test d’orientation avant de reprendre ses études :

  • Le test d’orientation avec un conseiller psychologue scolaire,
  • Le test d’orientation avec une agence d’orientation privée,
  • Le test d’orientation en Centre d’Information et d’Orientation,
  • Le test d’orientation en ligne sur les sites éducatifs,
  • Le test d’orientation en ligne via les applications pédagogiques,
  • Le test d’orientation papier sur les brochures éducatives.

Pourquoi ne pas passer un test d’orientation rapide pour choisir votre nouvelle voie ?

Réaliser un bilan d’orientation scolaire

Et si vous établissiez un plan d’action concis avec un conseiller d’orientation ?

La reprise d’une scolarisation normale est un moment particulièrement difficile pour les élèves décrocheurs. Pour repartir à zéro, que ce soit au lycée ou pendant les études supérieures, il est indispensable d’avoir un regard extérieur.

Le conseiller ou la conseillère d’orientation sera là pour valider votre projet personnel et établir les prochaines démarches à suivre (inscription administrative, dossier de candidature, préinscription …).

Pour établir un bilan d’orientation scolaire, le futur étudiant peut passer par :

  • Un cabinet d’orientation scolaire privé,
  • Un organisme de coaching scolaire,
  • Un coach d’orientation scolaire à domicile,
  • Un Centre d’Information et d’Orientation,
  • Un conseiller d’orientation psychologue dans un établissement scolaire,
  • Une association de coaching d’orientation scolaire.

Le bilan d’orientation est idéal pour trouver la réponse à ses questions. Plus complet que le simple test d’orientation, ce bilan pédagogique accompagne les élèves durant toutes les phases d’inscription (première phase, deuxième phase et troisième phase) tout en les informant du contenu de l’offre de formation privilégiée.

Les élèves handicapés, les élèves souffrant de phobie scolaire ou de trouble de déficit de l’attention seront les bienvenus pour reprendre une scolarité classique au bout de quelques années de décrochage scolaire avec un bilan professionnel !

Orientation scolaire : reprendre une scolarité au lycée

Les lycées de la nouvelle chance

Une reprise en douceur des études ou une réorientation efficace s’assure grâce à l’aide des lycées de la nouvelle chance !

Comment reprendre ses études après un échec scolaire ? Prenez confiance en vous : les lycées de la deuxième chance et les micro lycées vous aideront dans votre réussite scolaire !

A cause d’une maladie, d’une précocité ou de la pratique d’un sport de haut niveau, certains élèves décrochent des études classiques dès le lycée général, le lycée technologique ou le lycée professionnel. Quelques années d’interruption ne veulent pas forcément dire un échec scolaire : il est toujours possible de repartir à zéro après 16 ans !

En France, il existe 8 Lycées de la Nouvelle Chance :

  • Le Lycée de Cergy-Pontoise,
  • Le Lycée de Lille,
  • Le Lycée de Chatenay Malabry,
  • Le Lycée de Villeurbanne,
  • Le Lycée du Mans,
  • Le Lycée de Clermont-Ferrand,
  • Le Lycée de Condé-sur-L’Escaut,
  • Le Lycée de Chalon-sur-Saône.

L’objectif de ces structures ? Aider les élèves âgés de 17 à 26 ans à construire un réel projet professionnel en parant les difficultés scolaires des lycéens. A long terme, le lycéen ou la lycéenne pourra plus facilement se construire un avenir professionnel, grâce à une formation en alternance d’une durée de deux ans.

Bien que la formation soit plus accentuée sur le monde professionnel, les élèves peuvent aussi suivre des cours traditionnels menant vers le fameux Baccalauréat général !

Les micro lycées

Les micro lycées sont des structures pédagogiques permettant aux élèves déscolarisés de reprendre leurs études de la classe de Seconde générale jusqu’à la classe de Terminale !

Peu importe la raison du décrochage, les micro lycée accueillent les jeunes volontaires qui veulent repartir à zéro dans l’enseignement secondaire. Le système pédagogique y est le même que dans un lycée normal. Chaque élève peut suivre des cours selon les disciplines prévues au Bac (épreuves écrites ou épreuves orale).

Seule différence : les horaires sont aménagés selon les besoins particuliers des élèves.

Pour intégrer un micro lycée, il faut remplir quelques conditions :

  • Avoir moins de 25 ans,
  • Avoir arrêté ses études depuis au moins 6 mois,
  • Ne pas avoir de place dans un établissement scolaire classique,
  • Prouver sa motivation pour repartir à zéro.

Peu importe leur parcours scolaire et leurs résultats scolaires, les micro lycées aideront les futurs bacheliers à assurer leur réussite scolaire grâce à un diplôme indispensable – le Baccalauréat – dans la voie professionnelle ou dans la voie générale.

Bref, tout pour cerner ses appétences scolaires à son propre rythme !

Orientation scolaire : reprendre une scolarité en école

Les EPIDE

Et si vous repartiez à zéro dans vos études après votre majorité ? L’Etablissement pour l’Insertion dans l’Emploi (EPIDE) s’adresse à tous les anciens étudiants ayant rencontré des difficultés pendant leur scolarité.

Comment éviter le redoublement en classe de seconde ? Intégrez un EPIDE pour effectuer une remise à niveau scolaire tout en découvrant le monde professionnel !

Sortir du collège ou du lycée sans aucune qualification ni aucun diplôme est un frein majeur à l’insertion au monde professionnel. C’est pour cette raison que l’EPIDE propose des services comme le bilan de compétences ou l’entretien individuel avec le chef d’établissement ou les personnels enseignants pour faire le point sur sa voie professionnelle.

Au programme de l’enseignement professionnel de l’EPIDE :

  • Mise à niveau des bases scolaires,
  • Formation civique et comportementale,
  • Formation professionnelle en collaboration avec les entreprises locales.

Les EPIDE sont avant tout conseillés à ceux qui souhaiteraient intégrer le monde du travail le plus rapidement possible !

L’étudiant en EPIDE perçoit une allocation grâce à cette formation en alternance. Néanmoins, les élèves doivent impérativement résider à l’internat et participer aux tâches quotidiennes pour apprendre les valeurs de la vie en communauté, et ce pour une durée de 8 à 10 mois.

Avec une formation en EPIDE, vous êtes assuré de décrocher un diplôme professionnel malgré une réorientation tardive !

Les écoles de la deuxième chance

Il n’est jamais trop tard pour reprendre ses études !

Sachant qu’il existe en France plus de 110 000 jeunes sortant du système scolaire sans qualification ni diplôme, le meilleur moyen de contrer ce fléau reste de repartir à zéro avec une structure adaptée.

L’école de la deuxième chance (E2C) accueille les élèves âgés de 16 ans à 26 ans, à condition que ces derniers fassent preuve d’une grande motivation.

L’offre de formation se compose de la manière suivante :

  • Durée de 4 mois à 2 ans,
  • Rémunération au titre de la formation professionnelle,
  • Candidature auprès des Missions locales, des structures d’insertion et de Pôle Emploi,
  • Stages en entreprise,
  • Remise à niveau en français, maths, culture générale,
  • Qualification finale.

Les anciens collégiens ou lycéens peuvent ici découvrir les métiers du marché de l’emploi et mettre un premier pied au sein du secteur professionnel. Confiance en soi, connaissance de soi, motivation : autant de critères qui seront pris en compte par les formateurs pour proposer un cursus adapté à votre personnalité.

Les élèves auront également l’occasion de découvrir de nouvelles matières, comme les langues vivantes ou la bureautique.

Pour assurer sa reconversion et reprendre des études tardivement, les écoles de la deuxième chance sont la structure idéale !

Orientation scolaire : recommencer un cursus universitaire

En France, il n’est pas rare de croiser des étudiants âgés de plus de 25 ans changeant subitement de cursus universitaire. D’ailleurs, sachez que le diplômé universitaire le plus âgé du monde a… 96 ans !

  • Mais alors, que faire si notre cursus ne nous plaît plus ?
  • Est-il possible de repartir à zéro à l’université ?

Quels sont les lycées où reprendre une scolarisation traditionnelle ? Voyez votre scolarité comme une page blanche qui ne demande qu’à être écrite !

La réponse est oui ! D’ailleurs, la reprise d’études en fac est bien plus simple d’accès qu’au collège ou au lycée. La plupart du temps, les étudiants passent directement par le redoublement après avoir échoué à un semestre ou deux. Pourtant, redoubler n’est pas forcément la solution la plus adaptée.

Le tout est de soulever un questionnement sérieux sur son orientation professionnelle pour trouver un projet éducatif en parfaite adéquation avec ses aspirations profondes.

Pour reprendre des études supérieures depuis le début, les étudiants peuvent faire appel à :

  • Les sites pédagogiques sur la vie étudiante,
  • Les applications pour passer un test gratuit d’orientation,
  • Les coachs d’orientation scolaire à domicile,
  • Les brochures éducatives expliquant toutes les formations possibles,
  • Les évènements pédagogiques (salon de l’étudiant, journée portes ouvertes …),
  • Les conseillers psychologues scolaire, aide pour l orientation etc.

Faire un choix de nouvelle filière reste le moment le plus important de la reprise d’études supérieures. En effet, pour s’inscrire dans une nouvelle formation universitaire, il suffit simplement de faire son inscription administrative durant l’été et jusqu’en septembre – voire octobre selon les facultés.

Attention, cependant : le cursus devra être en adéquation avec vos diplômes. Par exemple, avec un Bac L, il sera impossible de suivre une classe prépa mathématiques !

Pour reprendre à zéro ses études supérieures, veillez à vous faire accompagner par un spécialiste de la question : vous éviterez ainsi un éventuel échec scolaire et une nouvelle réorientation.

Alors, pourquoi ne pas faire table rase du passé avec une nouvelle formation scolaire ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar