Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Pourquoi approfondir son étude de la langue latine après la deuxième année ?

De Alexia, publié le 27/02/2018 Blog > Soutien scolaire > Latin > Cours de Latin 4ème : Faut-il Continuer Après ?

Labor omnia vincit improbus.
Un travail opiniâtre vient à bout de tout. 
Proverbe latin

Autrement dit, la ténacité est la meilleure option pour réussir son apprentissage du latin. On n’abandonne pas si vite, à la moindre difficulté !

Après avoir suivi un cours d’initiation latin en cinquième et d’approfondissement en quatrième, vient la phase de perfectionnement. Et c’est à ce moment-là que le latin cours devient le plus intéressant.

Une fois les bases acquises, on peut s’attarder sur des détails bien plus passionnants et sur les faits historiques ou la mythologie qui n’ont rien à envier aux scénarios cinématographiques modernes.

Lisez cet article et on verra si vous ne voulez pas continuer le latin après !

Peut-on arrêter le latin ?

Pourquoi continuer à étudier la langue latine ? Même si ce serait dommage, il est possible de stopper l’enseignement chaque année.

Choisi en 5ème, le latin est un programme optionnel (enseignement d’exploration ou enseignement de complément) qui se base sur la volonté des élèves à y participer.

En cela, les élèves peuvent demander l’arrêt de l’option à la sortie de sa quatrième s’ils en sentent la nécessité et le besoin. Certains établissements proposent même la possibilité d’arrêter à la fin de la classe de cinquième.

Pour faire son choix option latin, il ne saurait exister de réponse adéquate pour tout le monde, néanmoins, nous invitons les élèves à continuer le programme de latin sur les trois années de collège (de la 5e à la 3e).

Acquisition d’une meilleure rigueur de travail, connaissance d’un lexique collège latin plus large qui aide à comprendre l’origine et le sens des mots de langues comme le français, l’espagnol, le roumain ou encore l’italien sont autant d’arguments de nature à inciter les élèves à poursuivre aussi longtemps que possible la langue latine.

Pour les plus pragmatiques, sachez que le latin est aussi une option qui peut rapporter de nombreux points lorsque l’on passe son brevet des collèges ou par la suite son baccalauréat.

A celles et ceux qui souhaiteraient arrêter le latin à la fin de la quatrième à se demandent si leur choix est réellement motivé, je vous invite à consulter la suite de l’article.

Détail du programme de 3ème pour les latinistes : langue et culture

Quel est le programme de latin en troisième ? Reprenez votre dictionnaire latin français pour encore plus de vocabulaire !

Avant toute chose, pour celles et ceux qui se posent la question de continuer ou d’arrêter le latin, voyons brièvement le programme de l’année de troisième.

Pour réussir en latin durant l’année scolaire de 3e, le latin est généralement dispensé pendant 3 heures hebdomadairesles établissements restant néanmoins libres de proposer moins d’heures par semaine.

La notation des élèves se fera par le contrôle continu. Le programme viendra aborder des thématiques en lien avec la langue latine mais aussi avec la civilisation et l’histoire antique. Ainsi les thèmes abordés pour mieux comprendre la langue de Cicéron sont assez larges.

D’un point de vue purement technique, les élèves seront invités à travailler sur des traductions de textes anciens (analyse et élaboration de traduction, capacité à traduire un texte à l’oral comme à l’écrit).

Ils devront mémoriser et apprendre par coeur la 4ème et la 5ème déclinaison latine et les six cas associés (nominatif, vocatif, accusatif, génitif, datif et ablatif), travailleront sur le parfait actif, le passif du subjonctif, le participe et l’infinitif futur, les pronoms et adjectifs indéfinis, le gérondif et l’adjectif verbal.

La mémorisation de nouveaux mots de vocabulaire latin est également demandée.

Mais comme pour le programme de 5ème ou de 4ème, l’enseignement de la langue morte ne se consigne pas simplement à l’apprentissage de la langue mais propose aussi une initiation à des références culturelles comme la personnalité politique de César, la représentation du héros dans la fonction publique, l’étude de l’empire romain à son apogée et plus globalement le monde antique.

A vous, les textes d’Horace, d’Homère, d’Ovide ou encore de Tite Live pour comprendre la pensée de la Rome Antique !

Ainsi, le latin peut vous aider dans d’autres matières comme l’histoire géographie grâce à l’approfondissement donné à certaines périodes de l’histoire qui peuvent expliquer les fondements de nos démocraties actuelles.

A la fin de la 3ème, les élèves doivent être en mesure de traduire un texte, c’est un des principaux objectifs du programme de cette dernière année de collège.

Mais le latin donne aussi des pistes de réflexion et développe l’esprit critique des apprenants avec par exemple la superposition des modes de pensée actuels avec les modes de pensée antiques. Comprendre le présent à la lumière des faits marquants du passé est une clé fondamentale pour comprendre nos sociétés actuelles.

Le latin : un outil efficace pour obtenir des points

Combien faut-il avoir en langue latine pour avoir son brevet ? Choisir la langue romaine, c’est aussi s’assurer des points aux examens.

A l’instar des cours de grec ancien, le latin est aussi une option qui peut rapporter des points pour le brevet des collèges en 3ème mais aussi à la fin de la terminale avec le passage du baccalauréat.

Mais alors combien de points puis-je espérer ?

Pour le brevet des collèges, choisir le latin peut rapporter gros ! Pour obtenir son brevet, sachez qu’il faut au minimum 350 points, soit la moyenne. Pour obtenir une mention, il faudra avoir :

  • 420 points pour la mention assez bien,
  • 490 points pour la mention bien,
  • 560 points pour la mention très bien.

Le latin fait partie avec le grec, la langue vivante étrangère et la découverte professionnelle, d’un enseignement optionnel pouvant vous rapporter des points et permettant potentiellement d’obtenir une mention.

Si les objectifs du programme sont atteints, vous pouvez prétendre à 10 points et jusqu’à 20 points s’ils sont dépassés. De quoi vous motiver pour bien apprendre votre conjugaison latine et les mots latins nécessaires pour déchiffrer un texte !

L’évaluation est faite par votre professeur de latin.

Outre ces points bonus, les cours de latin sont une excellente manière de progresser dans d’autres matières utiles au brevet :

  • Le français : en améliorant votre syntaxe et votre orthographe grâce à l’origine des mots et la traduction de textes. La connaissance d’expressions latines ou de l’histoire romaine sont aussi des atouts pour parfaire sa culture générale. La connaissance de la racine latine et de l’étymologie des mots de certains mots français, espagnol ou italien peut aider à leur compréhension. En ce sens, apprendre et continuer le latin, c’est aussi continuer à se perfectionner et trouver des repères dans sa propre langue,
  • Les mathématiques : parce qu’apprendre une langue comme le latin a de nombreuses vertus comme l’acquisition d’un certain raisonnement logique et d’une certaine méthode de travail qui peuvent être utiles pour les matières scientifiques,
  • L’histoire géographie : la latinité permet de s’initier aux principes sources de nos sociétés modernes. La compréhension des civilisations antiques (civilisation romaine par exemple) est un formidable outil pour mieux comprendre nos civilisations actuelles,
  • L’épreuve orale : apprendre à parler latin, c’est aussi apprendre l’éloquence de l’époque. Le latin est une langue faite pour déclamer des discours, idéal pour vous aider à progresser en expression orale.

Si vous continuez au-delà du niveau débutant et passez un niveau avancé au lycée, les points au baccalauréat peuvent également être utiles pour obtenir une mention. L’option latin se passe à l’oral et a un coefficient 3 en première option, coefficient 1 en deuxième option. Seuls les points au-dessus de la moyenne sont comptabilisés.

Besoin de cours particuliers latin pour surmonter les difficultés ?   

Pourquoi choisir un prof à domicile de romain ? Vous n’êtes pas seul face au latin !

De nombreuses plateformes de cours particuliers proposent la mise en relation entre des professeurs et des élèves. C’est notamment le cas de Kelprof ou d’Acadomia qui disposent d’un vivier de professeurs et de formateurs aux quatre coins de la France.

La plateforme Superprof propose aussi de nombreuses solutions pour chaque apprenant avec des formateurs qui sont parfois des étudiants (normaliens, khâgne ou hypokhâgne par exemple) ou des profs plus expérimentés à la pédagogie aiguisée au long des années.

Nos professeurs sont d’ailleurs bien souvent d’anciens professeurs de collège, de lycée ou même de classes préparatoire littéraire. 

Ils sont donc à même de fournir une aide aux devoirs en latin mais aussi un véritable soutien scolaire si besoin, pour tous niveaux. Cours intensifs ou cours de langue latine une fois par semaine, le professeur s’adapte aux besoins de l’élève et l’aide à progresser avec une didactique appropriée.

Les tarifs varient en fonction de la localisation géographique mais aussi du niveau de l’élève et des diplômes du professeur choisi.

Latin : Inutile de continuer si la motivation est totalement absente  

Bien que nous ne conseillons pas l’arrêt du latin à la sortie de la quatrième, si cet apprentissage est pour certains élèves plus source de stress qu’autre chose, il vaut mieux arrêter. Le collège est déjà une épreuve assez compliquée pour certains sans ajouter des difficultés supplémentaires.

Il sera toujours possible de reprendre au lycée après avoir suivi quelques cours en autodidacte (cours latin en ligne avec Arrête ton char ou la méthode Assimil) ou en cours de soutien avec un enseignant.

Pour les parents d’élèves, inutile d’obliger les enfants à continuer à étudier le latin dans les classes supérieures s’il ne le veulent absolument plus. Ce geste risque de se trouver contre-productif.

Pensez plutôt à insister sur les aspects positifs et les vertus du latin. De nombreux élèves regrettent par ailleurs leur choix d’arrêter le latin une fois entré au lycée.

En synthèse :

  • L’option a déjà été suivie depuis deux ans et elle peut constituer un bon vivier de points pour les collégiens en vue de l’obtention du brevet des collèges. Les points peuvent aussi contribuer au fait de décrocher une mention à ce même diplôme.
  • De ce fait, pour ceux qui se trouveraient en difficulté face au latin, nous recommandons d’avoir recours à des professeurs particuliers qui sauront dans bien des cas éviter le décrochage et l’abandon. Professeur agrégé, professeur certifié ou étudiant en classe préparatoire littéraire, cours à domicile, cours ou stages intensif pour une remise à niveau, les possibilités sont nombreuses.
  • Si cela n’est pas suffisant et que la motivation est totalement absente, nous pensons qu’il serait contre-productif de continuer dans ces conditions. Cependant, nous invitons chaque élève à se poser de vraies questions sur leur motivation à arrêter le latin.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar