Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les plus grandes figures de l’histoire du violon

De Isaline, publié le 23/10/2017 Blog > Musique > Violon > Qui Sont les Plus Grands Violonistes de l’Histoire ?

Beethoven, Schubert, Chopin, Berlioz, Mozart, Brahms, Haendel,… Il est facile de citer de grands compositeurs !

Mais cela devient un peu plus compliqué au moment de trouver les noms des grands violonistes.

Chef d’orchestre, soliste ou compositeur, bon nombre de virtuoses ont fait leur preuve tout au long de l’évolution de la musique.

En passant par les courants romantique, baroque ou classique, découvrez les plus grands violonistes de l’histoire de la musique

Pour tout savoir sur le violon !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les débuts du violon avec Monteverdi

Claudio Monteverdi (1567-1643) est le premier grand violoniste de l’histoire de l’instrument. Né à Crémone, véritable berceau de la fabrication du violon en Italie, le jeune Claudio est très vite formé à la musique.

Bien qu’aucune source ne l’atteste, il est fort probable que le musicien ait été formé par Marc’Antonio Ingegneri, alors musicien pour la cathédrale de la ville.

Claudio Monteverdi aurait également, sans certitude historique, suivi les cours de musique de l’Université de Crémone afin d’élargir son point de vue philosophique. L’instrument doit beaucoup de son succès aux œuvres de Monteverdi. C’est notamment dans l’opéra Orfeo que celui-ci trouve ses lettres de noblesses.

Alors utilisé dans la cour des grands, l’instrument devient à la même époque, un instrument royal.

Principales œuvres de Monteverdi :

  • L’Orfeo en 1607,
  • Le retour d’Ulysse dans sa patrie (1640),
  • Le couronnement de Poppée (1643).

D’autres compositeurs ont laissé leurs traces au 16ème siècle. Avec la naissance de l’instrument, des compositeurs comme Salomone Rossi n’ont pas hésité à utiliser « la petite viole » dans leurs morceaux.

Jean-Baptiste Lully et le siècle royal

Jean-Baptiste Lully invente avec Molière la Comédie-Ballet.

Bien loin du violon électrique que l’on voit aujourd’hui, il faut bien évidemment parler de l’un des plus grands…

Jean-Baptiste Lully (1632-1687) est l’un des plus grands compositeurs français de l’histoire de la musique.

Il est notamment le musicien attitré de Louis XIV dès 1653.

Ce Français d’origine italienne est notamment violoniste et danseur officiel. Il débute pourtant sa carrière auprès de Mademoiselle de Montpensier. Il se fait remarquer très vite par le roi qui le nomme surintendant et compositeur de chambre.

Le musicien crée la bande des Petits Violons.

Il compose la musique qui accompagne les pièces de Molière comme Le bourgeois Gentilhomme ou encore Georges Dandin. Certains écrits attestent d’ailleurs que Lully lui-même jouait quelques solos lors durant la présentation des œuvres. Il portait d’ailleurs le violon sur son épaule afin de faciliter ses pas de danse.

En pleine carrière, l’artiste décédera de gangrène au pied, suite à un coup de sa canne de chef d’orchestre lors d’une représentation.

Principales œuvre de Lully :

  • Le Bourgeois Gentilhomme en 1670,
  • Atys en 1676,
  • Te Deum en 1677.

Bien sûr, le 17ème siècle ne s’arrête pas au compositeur Lully. Bien que ce dernier prenne beaucoup de place dans l’histoire du violon, il faut également compter sur l’Italien Arcangelo Corelli ou l’Anglais Henry Purcell.

Un incontournable des novices que l’on vous enseignera en cours de violon débutant !

18ème siècle : l’influence de Vivaldi sur l’histoire du violon

Le 18ème siècle a longtemps été marqué par le célèbre Antonio Vivaldi (1678-1741) et sa musique baroque. Pourtant, c’est une toute autre carrière que le jeune Antonio Vilvaldi embrasse dans ses jeunes années, celle de prêtre.

Après avoir été ordonné en 1703, le jeune homme doit malgré tout quitter la fonction pour des raisons de santé.

Baigné dans la musique et plus particulièrement l’apprentissage du violon grâce à un père violoniste, le virtuose devient alors maître violon et compositeur dans un orphelinat et Conservatoire italien.

C’est ici qu’il écrit ses plus grands concerto.

Quels sont les violonistes du 18ème siècle ? Les Quatre Saisons est un incontournable de l’époque.

Principales œuvres de Vivaldi à mettre dans votre playlist violon :

  • La Stravaganza en 1712, 
  • Quatre saisons en 1725, 
  • Orlando furioso en 1727.

Bercé dans une famille de musiciens, Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) apprend la musique très tôt. Véritable artiste surdoué, il compose ses premiers morceaux à l’âge de 4 ans.

Bien que connu pour ces importants morceaux de piano, le musicien n’échappe pas au cours de son père, alors professeur de violon. C’est alors naturellement que l’homme illustre intègre des parties de violons dans la plupart de ses œuvres.

Principales oeuvres de Mozart:

  • Le Concerto pour violon no 5 en 1775,
  • Requiem en 1791,
  • La Flûte enchantée en 1791.

Musique romantique et violonistes du 19ème siècle

C’est à l’âge de 5 ans que Niccolo Paganini (1782-1840) débute le violon. De quoi complexer les plus vieux apprentis violonistes qui lisent ces mots.

En véritable star du violon, l’Italien a révolutionné l’instrument et la manière d’en jouer. Sa technique lui amène un succès incroyable. Les spectateurs en viennent à l’acclamer lors de concerts.

Selon certaines sources, Niccolo Paganini devrait son talent à une faculté particulière, celle d’allonger ses doigts au-delà de la normale. Son succès est international, le musicien passe de capitale en capitale à la rencontre d’un public toujours aussi demandeur. Son charisme et sa dépendance aux jeux d’argent lui valent la suspicion de pactiser avec le diable.

Ainsi, l’Eglise refusa son inhumation lors de son décès.

Principales oeuvres de Paganini :

  • Duetto amoroso pour violon et mandoline en 1807,
  • Concerto n°1 pour violon et orchestre en 1816,
  • 24 Caprices pour violon seul en 1817.

Le XIXème siècle est principalement marqué par la musique romantique où l’expression des sentiments prend une place très importante.

Le succès des violonistes 20ème siècle

Belge de niveau modeste, Eugène Ysaye (1858-1931) apprend le violon grâce à son père lui-même musicien. Pour aider sa famille, le jeune artiste joue de son instrument à la sortie des églises.

Inscrit au Conservatoire, Eugène Ysaye fait petit à petit ses armes et devient un grand virtuose. Les bonnes rencontres feront le reste.

Il devient l’un des violonistes les plus influents du XXème siècle.

Qui joue du violon au 20ème siècle ? Les violonistes du 20ème siècle sont de véritables stars. Ici, David Oïstrakh.

L’Ukrainien David Oïstrakh (1908-1974) fait partie de ces musiciens entré dans la musique par le biais des parents. Avec une mère choriste d’opéra, David Oïstrakh se met au violon dès l’âge de cinq ans. Après avoir réalisé une première tournée en Ukraine, sa carrière décolle. Il aura d’ailleurs le privilège de se voir autorisé par le gouvernement soviétique à se rendre à l’Ouest pour quelques concerts.

Yehudi Menuhin (1916-1999) n’est pas qu’un simple violoniste. Véritable artiste engagé lors que de la seconde guerre mondiale, il joua plus de 500 concerts en soutien aux Alliés. Grande star depuis ses 10 ans, le jeune homme est déjà habitué aux tournées internationales. Tout au long de sa grande carrière, Yehudi Menuhin soutiendra les autres artistes des régimes totalitaires. Il sera même nommé président du Conseil international de la musique de l’UNESCO.

Isaac Stern (1920-2001) a commencé le violon à 8 ans, quelques années après être arrivé aux Etats-Unis. D’origine Ukrainienne, Isaac Stern entre au San Francisco Symphony Orchestra avant d’intégrer par la suite le New York Pilarmonic. Le journal le Parisien disant de lui :

« C’était un magicien du violon, un de ces artistes capables d’extraire d’un instrument l’âme même de la musique, un des plus grands musiciens du XX e siècle. »

Iossif Robimovitch Heifetz dit Jascha Heifetz (1901-1987) est un violoniste russe naturalisé américain suite à la Révolution Russe de 1917. Mais avant ça, c’est en Russie que son père lui apprend le violon dès son plus jeune âge. Il continue la pratique à l’Académie Royale de Musique de Vilnius puis au Conservatoire de St Petersbourg. Une fois arrivé aux Etats-Unis avec sa famille, le musicien continuera une carrière exceptionnelle sur le nouveau continent.

Les jeunes prodiges violonistes actuels

Mais les grands violonistes du passé ont également inspiré une toute nouvelle génération de virtuoses. Certains ont déjà fait leurs preuves et sont promis à de très grandes carrières.

Né en Arménie en 1966, Samvel Yervinyan montre dès l’âge de 7 ans un grand talent pour le violon. Il parcourt aujourd’hui le monde pour partager son talent sur scène. La fédération américaine des musiciens le décrit comme un

« violoniste de capacité extraordinaire, comme démontré par une acclamation internationale soutenue. »

Mais qui est passé à côté de la jeune prodige Camille ?

En tant que passionné de musique savante, vous avez sûrement dû regarder l’émission télévisée des « Jeunes Prodiges » dont sort Camille Berthollet. C’est à tout juste 16 ans qu’elle remporte le concours qui la propulse sur le devant de la scène. Par la suite, la jeune artiste vend pas mois de 100 000 exemplaires de son album.

Quel avenir pour les violonistes ? La jeune prodige est le jeune espoir de l’histoire du violon.

Et les prodiges ne s’arrêtent pas là.

Né en 2001, le Suédois Daniel Lozakovich a très vite été repéré par le milieu musical. Entré très tôt à l’Orchestre de chambre des Virtuosi de Moscou, le musicien montre une maîtrise parfaite des plus grands morceaux de l’histoire de la musique. De Beethoven à Bach en passant par Vivaldi ou Tchaïkovski, rien ne résiste au jeune virtuose. Le jeune garçon assure d’ailleurs de nombreuses dates partout à travers l’Europe.

Mais le violon n’est plus uniquement synonyme de musique savante. Une star internationale est aujourd’hui reconnue pour son talent de violoniste. Lindsey Stirling, américaine de 31 ans, enchaîne les tournées mondiales avec ses propres compositions ou des reprises. BO originale de Zelda, reprise de Rihanna, rien n’arrête la belle rousse.

Découvrez aussi nos cours de violoncelle en ligne !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,33 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
jean de la croix
Invité
jean de la croix
L’article est intéressant, mais un peu rapide… N’étant pas un puriste, je trouve tout de même étonnant de citer des jeunes violonistes – qui ont certes fait leur preuve mais n’ont pas encore accompli grand chose (même si je suis un très grand fan de Lozakovich) – alors que beaucoup de TRES grands noms manquent à l’appel comme Joachim, Ernst, Vieuxtemps, Kreisler, Milstein ou plus récemment Perlman, Hahn ou Kavakos, Vengerov… Je sais bien que l’exhaustivité n’est pas possible, mais il aurait été intéressant de creuser un peu plus, et comme le sujet est « Les plus grandes figures de l’histoire… Read more »