Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quels sont les meilleurs livres qui parlent de violon ?

De Thomas, publié le 20/08/2018 Blog > Musique > Violon > Les Romans de Violon à Lire absolument !

Tout livre a pour collaborateur son lecteur – Maurice Barrès

D’un commun accord, on place souvent le violon comme l’un des instruments préférés des français. Et pour cause, entre contrebasse, violoncelle, trombone, ou encore clarinette, il se distingue par sa faculté à s’adapter à de nombreux styles de musique, de la bossa nova au jazz manouche, en passant par une sonate de musique contemporaine.

Les écrivains et autres acteurs de la culture en France et dans le monde l’ont bien compris, et ont entrepris de produire certains textes, avec brio, de romans en poésie, à propos de cet instrument de musique que l’on connait si bien, et pourtant si mal. On réalise alors que le violon jazz, le violon électrique ou même le violon basique, sont des outils et des supports parfaits pour produire des histoires et des fictions romancées. Petite sélection de ces livres autour du violon !

Pourquoi mettre en scène le violon dans un livre ?

Quel type de violon est mis en scène dans les livres ? Lier deux arts, deux cultures, c’est tout un travail. La littérature et la musique arrivent très bien à se mêler, et le violon encore plus !

C’est une question qu’il convient de se poser avant toute chose, notamment sur le rapport entre la littérature, l’écriture, et ce bel instrument qu’est le violon. Il va sans dire que la culture est l’une des facette de notre société la plus large, la plus ouverte, où tout ou presque semble possible, racontable.

Le violon et, plus globalement, la musique, est un support concret idéal pour mettre en scène des histoires, de la plus émouvante à la plus belle, en passant par la plus tragique. Il est ce genre de compagnon d’écriture qui permet d’être transporté partout dans le monde, d’être une véritable éponge à émotions, symbole de souvenirs intenses, ou encore lien entre deux personnes, deux protagonistes.

C’est la raison pour laquelle on l’a choisi dans bon nombre d’ouvrages, du plus romancé au plus historique, et c’est ce qu’on va voir tout de suite !

Le Violon Noir de Maxence Fermine

Quel est le best seller sur le violon ? En quelques lignes, la littérature peut nous faire basculer dans un tout autre univers, à base de musique, de violon, de sentiments et d’émotions en tous genres !

L’histoire du Violon Noir se passe à Venise, alors envahie par les troupes napoléoniennes. On suit alors un violoniste virtuose, dont le talent a été très tôt reconnu, et blessé alors qu’il faisait partie de l’armée française. Johannes Karelsky (c’est donc son nom) trouve refuge chez un luthier, assez mystérieux, avec qui il va se lier d’amitié et de confiance. Cette complicité sera alors basée sur la musique, notamment ce fameux violon noir.

Loin de l’ambiance d’un orchestre philarmonique, de musique savante, d’un premier concert, ou encore du conservatoire de Paris, Le Violon Noir reprend les codes du roman. Aidé par une langue concise, l’auteur se montre pédagogue, et tente de nous faire comprendre avec brio combien la musique et le violon peuvent être importants dans la vie d’un homme, en passant même par l’objet.

Parfois les livres sur le violon donnent lieu à une adaptation cinématographique !

Livres violon : Le Violoniste de Mechtild Borrmann

En 1948, à Moscou, après un concert plus que réussi, le célèbre violonniste Ilja Grenko se fait arrêté, et conduire au siège du KGB, non sans de grosses incompréhensions de sa part. Avec son Stradivarius à la main, il subit les pires horreurs qu’un prisonnier peut imaginer, entre interrogatoires et humiliations, et avoue finalement des choses qu’il n’a pas faites, le conduisant ainsi au goulag. Son cher violon disparaît alors à tout jamais.

Deux générations plus tard, le petit fils de Ilja Grenko se met en quête du fameux Stradivarius qui a fait le succès et procuré tant de bonheur à son grand père, et arrive à faire de sombres découvertes familiales, que Mechtild Borrmann nous relate avec brio. Un livre sur la force évocatrice et sensorielle du violon, loin de Schubet, Berlioz, ou encore Schumann.

Pour l’amour d’un Stradivarius de Pierre Amoyal

À travers différentes anecdotes et souvenirs, Pierre Amoyal, grand violoniste virtuose, raconte sa petite vie accompagné de son archet, de ses sept ans, où il décide de se consacrer à cet instrument de musique, jusqu’au jour où on lui vole son Stradivarius. Vécue comme une amputation, un véritable meurtre, cet perte de son violon si cher va coûter au narrateur, qui nous évoque alors tous les sentiments par lequel il est passé pendant cette rude période.

On suivra alors aussi ses aventures pour tenter de récupérer cet objet de musique qui lui est si important, dont les sonorités lui sont propres, et sans qui le mélomane ne pourrait pas faire un seul récital. Une véritable déclaration d’amour à la musique, et un hommage à tous les musiciens qui aiment la musique, leur instrument, et qui souhaite le partager au monde entier.

Roman violon : Viola Violon de Rachel Hausfater

À partir de quel âge peut-on lire un livre sur le violon ? Le violon est un instrument de musique prolifique en matière d’écriture et de sensations, et tout ça pour petits et grands !

Viola Violon raconte l’histoire de Viola, petite fille de 11 ans, surnommée un jour « Viola Violon ». Une chose en entraînant une autre, la fillette décide de se mettre à l’apprentissage de cet instrument de musique, de sorte à pouvoir également se poser les bonnes questions concernant son identité. Cette même quête identitaire va alors être mise en relation avec la musique, pour donner un très beau roman, à lire à tout âge.

En effet, alors que Rachel Hausfater décrit à merveille les sentiments d’un enfant de 11 ans face à sa propre personne et sa propre identité, le violon est mis en avant d’une manière subtile et accessible à tous. Loin de la discographie de Schubert, de Saint Saëns, de Mozart ou encore de Van Beethoven, Viola Violon parle de musique, de violon et de sentiments, tout simplement. À mettre entre toutes les mains !

De ces livres, vous pourrez tirer des citations sur le violon pour vous motiver.

Un Coeur en Silence de Blanca Busquets

Ce beau roman, construit comme un roman chorale, axe et tourne son propos autour du pouvoir du violon et de la musique en général. En effet, l’histoire prend place à Berlin, lors d’un concert donné en hommage d’un grand musicien virtuose, décédé dix années plus tôt. La présence d’une seule et même femme questionne l’assemblée, le public, quant à sa présence dans la salle, et l’objet de sa présence. C’est de là que démarre Un Coeur en Silence.

À partir de là, c’est quatre voix qui vont s’élever au cours du livre, avec pour point d’ancrage la musique, et notamment un violon Steiner, disparu mystérieusement, dont les quatre personnages se sentent proches. Un véritable hommage à la musique, à ce qu’elle a de plus beau, mais aussi de plus puissant dans le monde, qu’on soit amateur ou professionnel, que l’on ait une formation musicale ou aucun cours de violon à son actif. Un livre pour tous finalement !

Livres sur le violon : Le Violon d’Auschwitz de Maria Angels Anglada

À Auschwitz, en 1944, c’est là que Maria Angels Anglada a décidé de mettre en scène son roman. Un prisonnier juif, prénommé Daniuel, lutte pour survivre face aux chocs, aux humiliations et aux privations qu’il subit. Alors qu’il assiste à un concert, il advient qu’il révèle un véritable talent de luthier, de sorte à sauver un ami accusé de jouer faux. Il va alors devoir concevoir un violon digne d’un Stradivarius, du point de vue du son.

À mi chemin entre fiction et réalitéLe Violon d’Auschwitz montre que la musique est souvent ce qui sauve les âmes, les rend plus douces, plus belles et plus subtiles. Une harmonique qui prend le lecteur à parti, et lui fait comprendre que si la musique ne sauve pas tout, elle peut guérir bon nombre de blessures, et porter secours à la plupart d’entre nous. Il suffit d’un peu de sensibilité, d’humanité, d’ouverture d’esprit, et le tour est joué !

Parle-t-on de violonistes français dans un de ces livres ?

Les Violons du Roi, Jean Diwo

 

 

Qui sont les plus grands auteurs de musique ? Quand des histoires se créent avec un seul et même instrument de musique, ça donne ça !

Antonio Stradivari, considéré comme le plus grand luthier de tous les temps, termine et peaufine les derniers détails d’un vieux violon, un peu grinçant. Car oui, c’est son métier, qu’il a exercé pendant près de soixante ans : donner aux rois et aux princes des violons à la limite de la perfection, dont la sonorité n’a pas d’égal, ou peu. C’est à partir de ce constat et de ce présupposé que l’on va suivre les différentes histoires de personnages.

Tous vont alors être pris dans une frénésie musicale extraordinaire, où tous se retrouvent égaux face à la musique, aux cordes pincées d’un violon, et à l’émotion que l’on ressent face au son de cet instrument. Tout ceci dans une Italie comme on aime la voir, à deux faces et sans superficialité. Une très belle façon de rendre hommage à la musique et à ce qu’elle nous procure au fond du coeur et de l’âme.

En bref, à travers la culture, mais plus précisément la littérature et les ouvrages du monde entier, on remarque que le violon est largement représenté, pour notre plus grand plaisir. Du petit roman adolescent à la grande histoire pleine de sens et de profondeur, on se retrouve face à un instrument de musique fort, au pouvoir évocateur, dont les symboles sont grands et incarnés par des personnages passionnés. De quoi remplir notre bibliothèque !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar