Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quel établissement d’enseignement supérieur choisir en pays hispanique ?

De Alexia, publié le 11/04/2019 Blog > Langues > Espagnol > Comment Choisir son Université Espagnole ?

« Quand j’obtiens un peu d’argent, j’achète des livres. » Erasmus (ou Erasme en français)

En 2016, 9 universités espagnoles se classaient dans le top 20 des universités les plus plébiscitées par les étudiants Erasmus.

L’Espagne arrive ainsi en tête des pays les plus populaires chez les étudiants Erasmus. Avec un coût de la vie plus abordable qu’en France, un climat méditerranéen et une ambiance festive, il est facile de comprendre pourquoi l’Espagne remporte autant de suffrages.

Mais il existe de nombreuses villes et universités en Espagne. Laquelle choisir pour suivre ses études ?

Quelle ville espagnole choisir pour étudier à l’étranger ?

Pour quel établissement opter en Espagne ? L’université de Salamanque est très prestigieuse !

Le choix de votre ville est décisif pour votre cursus universitaire. Les villes espagnoles offrent de nombreux avantages : soleil, vie étudiante riche, culture…

Mais laquelle choisir ?

Car si le choix de votre filière est évidemment primordial, le choix de la ville devrait être votre priorité car cela vous permet de découvrir une culture et un environnement de travail différents de ce que vous pourriez trouver en France.

De plus, chaque ville offre à peu de choses près les mêmes opportunités de filières. Ainsi, nous vous conseillons plutôt de choisir votre lieu de vie avant de choisir votre université.

Vous allez passer trois mois pour un stage en entreprise, un semestre et jusqu’à 12 mois au même endroit, alors mieux vaut que la ville vous plaise et que vous vous y sentiez bien !

Une ville attractive et dynamique peut améliorer considérablement vos opportunités professionnelles et votre expérience en Erasmus.

Il y a tellement de villes différentes en Espagne que le choix peut être difficile.

Si vous en avez l’occasion, nous vous conseillons vivement de vous rendre dans la ville qui vous semble la mieux avant d’arrêter définitivement votre choix. Vous serez plus à même de savoir si l’environnement vous satisfait en y passant ne serait-ce qu’un week-end, qu’en choisissant sur un dépliant !

Les critères de choix des étudiants

Plusieurs études d’opinion ont été menées auprès des étudiants Erasmus et des critères conditionnent le choix final d’une ville en Espagne :

  • La facilité pour se loger (colocation, logement universitaire, location chez un particulier, location privée) et le prix du loyer,
  • La qualité de vie de la ville espagnole (pollution, proximité de la mer, de la France, de la montagne…)
  • Le dynamisme culturel (vie nocturne, événements culturels, activités extra universitaires),
  • Le coût de la vie,
  • La qualité des infrastructures universitaires.

Pour les étudiants français, le cadre de vie espagnol est plutôt facile à adopter mais il existe des particularités en fonction des régions et des villes qu’il faut connaître.

Quelle université espagnole choisir ? Séville est une ville magnifique à la culture très riche et à l’ensoleillement maximal !

Les villes les plus demandées en Espagne

D’après Uniplaces, organisme aidant les étudiants à trouver un logement en Espagne, les villes espagnoles les plus demandées sont :

  • Madrid : la capitale remporte tous les suffrages ! C’est une ville dynamique avec de nombreux événements culturels et une dimension internationale non négligeable. La qualité de transports est aussi mise en avant ainsi que la gastronomie de qualité,
  • Séville : la capitale andalouse est également très plébiscitée pour sa qualité de vie (et son soleil !), ses événements pittoresques (Feria de Abril) et un bon environnement universitaire,
  • Barcelone : la capitale catalane offre une richesse culturelle et un cadre idyllique près des plages. Le coût de la vie y est moins élevé qu’en France mais peut-être devrez-vous apprendre le catalan !
  • Grenade : grande ville andalouse, on y retrouve la même qualité de vie qu’à Séville, les montagnes de la Sierra Leone en plus ! Amateurs de ski, si on vous avez dit que vous pourriez skier en Andalousie, l’auriez-vous cru ?
  • Valence : la ville portuaire est connue pour son océanarium et ses constructions futuristes. Parfaite pour les amateurs de science mais aussi de plages, directement aux portes de la ville,
  • Cadix : si vous avez aussi la chanson « la Belle de Cadix » dans la tête dès que vous voyez ce nom de ville, bienvenue au club ! Très pittoresque, le village de Cadix est en bord de mer, offrant un cadre de vie plutôt sympa,
  • Salamanque : friands d’architecture, vous ne pouvez que fondre pour Salamanque. L’université de Salamanque, fondée dans les années 1100, était un centre intellectuel majeur aux XVème et XVIème siècles et demeure aujourd’hui très prisée des étudiants étrangers et locaux.

Pour avoir visité quelques-unes de ces villes, mon choix se porterait davantage sur Séville ou Salamanque. J’ai adoré la douceur de vivre à Séville et l’architecture magnifique de Salamanque. Et vous ? 

Mathilde avait choisi la ville de Cadix, et elle ne regrette pas : « la vie n’est vraiment pas chère, le climat est plus qu’agréable (sauf si l’on ne supporte pas le vent), et les gens sont charmants. »

Quelles sont les différentes universités espagnoles ?

Pourquoi partir étudier en Espagne ? Les établissements espagnols ont quand même du cachet ! (source : Culto La Tercera)

Pour bien choisir son université ou son établissement d’accueil pour un BTS ou une formation pour adultes, mieux vaut connaître les différentes options qui s’offrent à vous.

Les universités les plus populaires d’Espagne

Sur les 20 première universités européennes plébiscitées par les étudiants Erasmus, 9 sont espagnoles. Les voici :

  • L’université de Grenade arrive en première position de ce classement (regroupant 500 universités européennes) avec 1918 étudiants français accueillis en 2016,
  • L’université de Complutense de Madrid arrive en deuxième position avec 1731 étudiants,
  • L’université de Valence (UVEG) arrive en troisième position avec 1722 étudiants accueillis,
  • L’université polytechnique de Valence en 6ème position,
  • L’université de Séville en 7ème position,
  • L’université de Barcelone en 8ème position,
  • L’université de Salamanque en 12ème position,
  • L’université autonome de Barcelone en 15ème position,
  • L’université autonome de Madrid en 19ème position.

Si ces universités accueillent autant d’étudiants, c’est que l’enseignement y est de qualité et l’environnement propice à la réussite des étudiants. Nous ne pouvons que vous encourager à postuler dans l’une d’elle.

Bien sûr, qui dit plus de popularité, dit plus de concurrence.

Attention à avoir de très bonnes notes et un excellent niveau d’espagnol pour passer l’étape des dossiers et l’épreuve d’entrée.

Les autres universités en Espagne

Mais vous pouvez aussi miser sur des universités moins plébiscitées. Cela ne veut pas forcément dire que l’enseignement y est de piètre qualité.

Le monde attire le monde et il suffit que beaucoup d’étudiants soient allés à Grenade et en aient tiré une excellente expérience pour qu’il y ait un engouement extraordinaire pour cette ville et cette université.

Goldman, par exemple, a choisi la petite ville de Tolède pour suivre ses études en Erasmus : « Tolède fut la ville adaptée à mon caractère: intimiste, historique, magnifique et très bien desservie (1 heure au sud de Madrid en autobus). Elle regorge de petits coins sympathiques. »

D’autres universités sont moins populaires mais offrent un cadre de vie enrichissant :

  • L’université d’Almeria,
  • L’université d’Alicante,
  • L’université catholique de Avila,
  • L’université internationale d’Andalousie (à Séville, Malaga, Huerva et Baeza),
  • L’université internationale de Catalogne à Barcelone,
  • L’université Pompeu Fabra de Barcelone,
  • L’université Ramon Llull de Barcelone,
  • L’université ouverte de Catalogne (dans toute la Catalogne),
  • L’université de Burgos,
  • L’université des îles Baléares,
  • L’université de Cadix,
  • L’université de Cordoba,
  • L’université du Pays Basque à Gipuzkoa,
  • L’université de La Corogne,
  • L’université de Lleida,
  • L’université de Murcia,
  • L’universidad de Navarre,
  • L’université de Oviedo,
  • L’université de Santiago,
  • L’université de Valladolid,
  • L’université de Saragosse

Et bien d’autres !

Il n’y a pas que les universités qui accueillent des étudiants en Erasmus. Si vous souhaitez faire une formation en France mais suivre un stage à l’étranger ou que vous souhaitez faire des études d’ingénieur, une école de commerce ou un BTS, c’est aussi possible.

Quelles démarches pour intégrer une université espagnole ?

Comment partir étudier en Espagne ? Avant de pouvoir partir en mobilité internationale, il faudra préparer un dossier de candidature !

Pour partir étudier à l’étranger après le bac, et notamment en Espagne, il est obligatoire de se rapprocher de l’Universidad nacional de educacion a distancia (UNED) et de l’office pour l’éducation et la science de l’ambassade d’Espagne à Paris.

Vous devrez fournir votre baccalauréat à ces deux établissements qui vous donneront alors l’équivalence espagnole du bac : le bachiller.

Après cette étape, vous pourrez postuler à l’université d’accueil de votre choix et vous passerez comme tous les autres étudiants internationaux, la selectividad, une épreuve d’entrée à l’université.

Autant vous dire qu’il vaut mieux maîtriser la langue espagnole un minimum pour réussir les épreuves d’entrée et espérer passer une année universitaire en Espagne.

Bien sûr, vous devrez également faire des démarches auprès du programme Erasmus si vous souhaitez obtenir un soutien financier de leur part (aide à la mobilité et bourse Erasmus). Vous pouvez aussi faire une demande de bourse auprès du Conseil régional et du Conseil général de votre secteur. Il peuvent aider un étudiant à financer ses études à l’étranger.

Ainsi, il est conseillé de bien préparer son séjour à l’étranger en amont, au minimum un an à l’avance pour avoir les fonds nécessaires et ne pas rater les processus d’inscription.

Il existe de nombreux établissements d’enseignement accueillant des étudiants en Erasmus en Espagne. A vous de vous renseigner en fonction de vos envies. Mais souvenez-vous : le lieu de vie est ce qui compte le plus pour choisir sa destination.

Choisir son Université espagnole en fonction de la discipline qui nous intéresse

Comment étudier le français en Espagne ? Qu’il s’agisse de français, d’espagnol, de biologie ou encore d’architecture, tout est possible lorsqu’il s’agit d’étudier en Espagne, à vous de définir vos critères !

Bien évidemment, une scolarité est définie en fonction de la discipline que l’on aura choisi d’étudier. Dans un programme européen, il est possible de se tourner vers différentes facultés en Espagne, de sorte à adapter au mieux son année ou son semestre d’études à son sujet d’étude.

Étudier la médecine ou la philosophie en langues étrangères oui, mais pas n’importe où ! C’est la raison pour laquelle de plus en plus d’étudiants, pendant leur cursus, décident de choisir leur université en fonction de leur branche.

Pour poser les bases, il faut bien noter que le système éducatif espagnol est relativement similaire au français, puisqu’il suis le schéma classique dit de LMD (licence, master, études doctorales). Ainsi, en Espagne, on retrouvera le grado (la licence) qui dure quatre année, puis le master, pendant un à deux ans.

Apprendre une langue en étudiant, c’est bien, c’est même très bien, mais lorsqu’il s’agit de choisir un faculté spécifique, n’hésitez également pas à regarder les opportunités pour effectuer un stage, en lien avec les entreprises ou les centres de recherche proposés. Ainsi, il vous sera peut-être plus aisé de trancher sur telle ou telle université espagnole !

L’Espagne dans les classements universitaires

Combien coûte une année universitaire en Espagne ? L’Espagne fait partie des pays les plus visités en Europe, mais également des pays les plus plébiscités par les étudiants français !

Les relations internationales, c’est tout un univers, que l’on se doit d’appréhender au mieux pour pouvoir étudier en toute sérénité, et préparer son séjour. Mais quand il s’agit de définir dans quel établissement on souhaite passer l’année, le choix devient cornélien, notamment en Espagne.

Si votre discipline est assez universelle ou que vous n’avez pas de critères particuliers, pourquoi ne pas miser sur la qualité générale des cours et de l’Université ? En vous basant sur des classements, qui se font régulièrement, il sera possible d’y voir un peu plus clair !

Car de plus, les Universités espagnoles sont de plus en plus plébiscitées dans les classements internationaux, et quelques unes d’entre elles font partie des 200 meilleures, parmi celles choisies par le classement mondial des universités QS.

Pour ce classement, sont définies plus de 4000 facs, et bien devinez quoi ? Barcelone se classait en 166ème position, Madrid en 186ème, et l’Université autonome de Barcelone était 190ème, pas mal non ?

Il en va de même pour le U-Ranking (réalisé par la fondation BBVA), qui, parmi les meilleures Universités espagnoles, classe l’université Pompeu Fabra de Barcelone, l’université autonome de Barcelone, l’université polytechnique de Catalogne puis l’université polytechnique de Valence parmi les meilleures.

Une vision de l’excellence espagnole, que traduit donc ces classements. Tout ceci réuni contribue à rendre le pays attractif pour les étudiants. Un rapport développé par ESADE nous dit même que les professionnels qui souhaitent suivre un MBA privilégie l’Espagne en premier (Barcelone plus exactement). Alors, convaincu ?

Choisir son Université espagnole en fonction de son budget

Combien faut-il compter pour une année universitaire en Espagne ? Avant de partir étudier en Espagne, il est important de bien préparer le terrain, et ce procédé passe aussi par le budget !

Être étudiant ou faire un stage étudiant, c’est aussi être contraint par des éléments très concrets, comme les finances. Et oui, pour certains, le cliché du petit studio étriqué appuyé par des plats de pâtes n’est pas forcément exagéré. De plus, faire des études à l’étranger peut rapidement faire monter l’addition, et rendre le budget encore plus étriqué.

C’est la raison pour laquelle on peut décider d’opter pour une Université située dans une petite ville d’Espagne, naturellement moins chère que les grosses, ou encore en fonction des frais de scolarité proposés par la fac en question.

Des critères sociaux qui peuvent rendre les études universitaires plus biaisées, sans jamais se dire que partir à l etranger, c’est pour les riches, bien au contraire ! De plus, l’Espagne est un pays relativement moins cher que la France, à noter ! Et il existe toujours un moyen d’obtenir une bourse. 

De manière plus précise, alors qu’être étudiant en Espagne n’est pas si cher au quotidien, le critère pécunier reste un véritable élément, qui va nous permettre de privilégier certains établissements par rapport à d’autres. Ainsi, en Espagne, des Universités publiques coexistent avec des Universités privées.

Les publiques sont, par nature, les moins chères (entre 100€ et 1000€ par an), alors que les privées peuvent atteindre les 8500€ de frais de scolarité, quelle que soit la ville ou la région dans laquelle on se trouve.

À titre d’exemple, la Catalogne développe un cadre où les étudiants peuvent s’épanouir dans leur vie étudiante, mais propose des tarifs plus cher qu’ailleurs (entre 25€ et 160€ par crédit universitaire). À contrario, en Andalousie, chaque étudiant peut payer entre 12€ et 30€ son crédit.

Lorsqu’on ne passe pas par un programme Erasmus, cet élément lelts peut rapidement devenir un critère économique, quitte à être obligé de rester étudier en France.

Choisir son Université espagnole en fonction du processus d’admission

Bien évidemment, certains éléments restent les plus décisifs dans le processus d’études en Espagne, comme ailleurs. Parmi eux, le processus d’admission entre en compte plus que jamais. Car oui, avoir un diplôme universitaire, c’est bien, mais être accepté à l’étranger, dans son pays d’accueil, avec ce même diplôme, c’est mieux !

Sur le même principe que trouver un job, trouver une Université espagnole doit être un travail mené en amont, bien avant son séjour linguistique, de sorte à obtenir la meilleure fac pour son domaine de prédilection.

On l’a vu précédemment, mais alors que le bachillerato (le bac, en espagnol !) est indispensable pour prétendre s’inscrire quelque part, les étudiants étrangers sont exemptés de la « selectividad », qui représente un examen d’admission en plus.

Et, au sortir de la Terminale, en demandant à l’universidad nacional de educacion a distancia (UNED, un organisme gouvernemental) de vous inscrire dans les Universités espagnoles, cette dernière vous délivre un « credencial » si votre candidature est acceptée. Il s’agit là du Saint Graal, du passeport d’entrée vers les premiers cycles universitaires.

Si vous avez un niveau BTS ou DUT, malheureusement pour vous, en Espagne, le système ne propose pas de formation universitaire qui s’inscrive dans ce cadre.Il s’agit alors de formations plus professionnelles, en deux ans, appelés les « technico superior », qui ne permettent pas la poursuite d’études.

Qu’il s’agisse d’un niveau licence, master, ou doctorat, la réforme LMD européenne permet de trouver des équivalences, et de valider un diplôme naturellement. Certaines Universités proposent donc une méthode d’entretien, de dossier, bref, de sélection !

 

À vous de vous renseigner sur les facultés qui vous attirent le plus, selon vos envies, selon la ville en question, ou selon les droits d inscription toefl. Pour engager une préinscription, il vous suffira donc de contacter l’Université choisie, et tout ceci peut se faire en ligne, sans bouger de votre chaise !

À noter que, pour certains cursus post bac un peu plus spécifiques, des examens peuvent être menés en supplément. Un parcours académique qui, si vous en voulez vraiment, ne devrait pas poser de problème lorsqu’on se demande comment trouver une formation en Espagne, par rapport aux universités françaises.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’ambassade d’Espagne à Paris, à l’adresse mail suivante : consejeriaeducacion.fr@correo.mec.es

Choisir son Université espagnole en fonction de la distance avec la France

à combien de temps se situe Barcelone de Paris ? Qu’il s’agisse de Barcelone, de Madrid ou de Séville, étudier en Espagne est toujours une bonne idée pour s’ouvrir au monde et à une nouvelle culture. Mais certains étudiants privilégient la distance !

Comme tout étudiant étranger, vous avez envie de vivre une vie étudiante sans embûche en Espagne, avec tous les avantages ects, mais sans les inconvénients. Et pourtant, vous êtes étudiant, et il vous faudra faire des choix lors de votre inscription, ou lors de votre demande de bourse.

C’est la raison pour laquelle, lors de ce programme d’échange, certains privilégient des critères souvent en lien avec leur vie personnelle. Une raison tout à fait valable de vouloir étudier le plus près possible de la France, tout en bénéficiant des enseignements espagnols, qu’il s’agisse d’une 2ème année ou d’une admission post bac.

Mais alors que les villes les plus prisées en Espagne reste Grenade (pour son architecture), Palma de Majorque (pour son animation), Oviedo (pour sa riche vie étudiante), ou encore Malaga (pour sa culture), certains essaient de trouver le combo gagnant en sélectionnant des villes animées et accessibles simplement depuis la France.

Madrid et Barcelone s’imposent comme des choix de taille pour les étudiants français qui songent à rentrer tous les mois (voire plus) en famille ! Parmi la soixantaine de villes universitaires, la présence d’un aéroport européen (et même mondial) en font des choix très prisés par les étudiants en départ à l étranger.

Un véritable cours de langue en immersion, situé à moins de deux heures d’avion, que demander de plus ? Si le critère de la distance est donc un élément décisif dans votre choix, prenez-vous y le plus en avance possible dans vos démarches administratives.

Car qu’il s’agisse d’un test de langue, d’une demande de carte européenne, de contracter des bourses d études, de trouver un stage, de chercher une famille d’accueil, ou d’une simple inscription à l université, vous aurez compris qu’il faut un certain temps pour que toutes ces étapes se décantent, et pour être le premier sur la liste de votre fac favorite, mieux vaut s’y prendre tôt, parmi les nombreux étudiants !

Alors, quelle université espagnole vous plaît le plus ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar