Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos idées pour faire de l’accompagnement individualisé durant l’année scolaire !

De Samuel, publié le 24/05/2018 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Comment Donner des Cours de Soutien à Domicile ?

Un proverbe maori dit : « Il n’est pas bon de s’appuyer sur un homme, car c’est un soutien mouvant ».

N’en déplaise aux Maoris, prendre des cours de soutien scolaire à domicile avec un prof particulier – faire croître son savoir grâce à une seule personne mouvante – peut être d’une aide féconde, notamment pour améliorer les résultats scolaires et épanouir sa scolarité.

Selon une étude Business Scoot, en 2017, la France s’est maintenue au premier rang des pays européens ayant le plus recours aux cours particuliers : en chiffres, le soutien scolaire représente un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards d’euros et un taux de croissance annuel moyen de 2 %.

Aide aux devoirs, remise à niveau, préparation aux examens du brevet des collèges ou au baccalauréat : comment dispenser soutien scolaire et cours particuliers à domicile ?

Soutien scolaire : donner des cours chez soi ou au domicile de l’élève ?

« Le maître doit faire honneur à sa maison, et non la maison au maître. » Cicéron (-106;-43)

Les professeurs particuliers qui s’inscrivent sur notre plateforme numérique pour donner des cours reçoivent une double gratification : d’une part, c’est un excellent moyen d’arrondir leurs fins de mois et d’autre part, ils reçoivent les remerciements de chaque élève ayant réussi à combler ses lacunes.

Le déplacement du prof à domicile, quels pour et contre ? Apprendre à son domicile, une bonne formule confortable !

Mais, question se pose : où dispenser les cours de soutien à domicile ? Comment enseigner au bon endroit ?

Du côté de l’élève – et c’est la formule la plus employée -, il est plus confortable de faire venir un professeur à domicile plutôt que de faire se déplacer un élève en difficultés scolaires chez les professeurs particuliers.

Généralement, on préfère enseigner les cours dans toutes matières – matières scientifiques (maths, physique chimie, SVT) et littéraires (cours de français, cours d’anglais, cours d’espagnol, histoire-géographie) – au domicile de l’apprenant.

Il sera alors demandé à ce dernier de nettoyer et ranger son espace de travail – salon, chambre ou terrasse extérieure – et d’avoir à sa disposition tout le matériel nécessaire pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions :

  • Manuels scolaires,
  • Contrôles et bulletins de notes (éventuellement pour un premier cours),
  • Cahiers et classeurs de cours et exercices vus en classe.

L’élève ne perdra pas son temps dans les transports scolaires ou dans les transports en commun, mais en revanche, les frais de transports à la charge du prof de soutien à domicile risqueront d’être incorporés au tarif horaire des cours particuliers.

Autre considération majeure : on ne peut que difficilement concevoir le fait de donner des cours particuliers à un élève qui n’est pas autonome pour aller librement en dehors de son domicile : élèves en situation de handicap, enfants d’école primaire et collégiens.

On ne fait pas prendre seul le métro à Paris, Lyon ou Toulouse un élève en classe de CP CE1 CE2, CM1, CM2, 6ème ou 5ème…

Donner des cours de soutien à domicile oeuvre principalement à donner un coup de pouce aux élèves ayant besoin d’un rattrapage et de leçons ponctuelles : cela va redonner la confiance en soi érodée par les mauvaises notes.

Ainsi, pour qu’il soit à l’aise et qu’il puisse reprendre confiance en lui, nous recommandons de donner des cours de soutien scolaire au domicile du jeune élève.

Enfin, nos professeurs n’ont pas forcément un logement propice à donner des cours de soutien à nos élèves : colocation, appartement trop petit, chambre universitaire, hébergement chez l’habitant, etc.

Donner des cours privés implique de s’adapter en fonction de l’emploi du temps de son élève : ainsi doit-on souvent enseigner après la sortie d’école, pendant les vacances scolaires, les weekends et jours fériés ou encore, en cours du soir.

Pour les personnes habitant les zones rurales, dispenser les cours de chez soi pour faire progresser ses élèves est bien possible : grâce à internet, qui permet l’enseignement à distance, on peut donner des cours par visioconférence, sur Google Hangouts, Facebook ou sur Skype.

De quoi donner des cours en ligne et capter une clientèle dans toute la France, le tout en étant dans son canapé, en short, au « fin fond » de la campagne française !

Comment préparer une annonce soutien scolaire ?

Comment organiser son premier cours de soutien scolaire ?

Il est important d’instaurer et d’implanter de bonnes conditions de travail avant de rencontrer un nouvel élève.

Arriver à l'heure chez l'élève peut parfois être compliqué. Je prends le train de 17h39 pour mon cours du soir à 18h30 : les transports, c’est contraignant !

Préparer un 1er cours nécessite de mobiliser des ressources matérielles et immatérielles. Cela passe par plusieurs paramètres fondamentaux :

  • Fixer un tarif horaire : généralement autour de 20 € à 25 € nets,
  • Déterminer un mode de rémunération : chèque, espèces ou chèque emploi service universel (CESU),
  • Mettre en place une relation d’échange où chacun est à l’aise l’un avec l’autre,
  • Soigner sa présentation et son hygiène corporelle.

Si l’on veut conserver un élève, il faut faire bonne impression au premier cours, or le premier contact sera surdéterminant : on recommande donc de s’habiller décemment, d’être propre (voire parfumé) et souriant.

Pareillement, nos enseignants sur Superprof se douteront bien qu’éviter les bras croisés et les mains dans les poches est un signal de sérieux adressé aux parents d’élèves.

Au jour du premier cours d’accompagnement scolaire, il va falloir évaluer le niveau scolaire de l’élève : où a-t-il besoin de se perfectionner, a-t-il un bon niveau dans certaines matières et des lacunes dans d’autres matières, etc.

Pour ce faire, il faudra faire passer un test de connaissances dans la discipline concernée.

On questionnera aussi les objectifs de l’élève de collège lycée, ou les parents d’élèves en école primaire : veut-il un perfectionnement pour réussir son orientation scolaire, souhaite-t-il contrecarrer une situation d’échec scolaire ?

Veut-il un stage intensif de révision bac, des cours de langue pour exceller en cours d’allemand, cours d’italien ou cours d’arabe ?

Sur ces entrefaites, on pourra commencer à réviser, même si la pédagogie personnalisée du prof n’est pas encore établie.

Par exemple, en se servant de cours et exercices demeurés incompris par l’élève, cours et évaluations à l’appui.

Toujours veiller à poser des questions ou à trouver des méthodes pédagogiques adaptées au profil de l’apprenant.

Par exemple, s’il s’agit d’un jeune élève en difficulté, on aura recours au jeu, au divertissement, une méthode de travail peu contraignante pour stimuler une meilleure mémorisation par imagerie mentale.

Les parents souhaitent que leurs enfants aient un cursus scolaire optimal : un professeur expérimenté doit donc montrer, lors d’un premier cours, qu’il maîtrise parfaitement les programmes scolaires et les outils didactiques pour conférer un suivi régulier de qualité.

Même sans préparation du premier cours, on peut donner à faire des exercices interactifs, du soutien méthodologique (sur la dissertation, l’analyse de textes), approfondir des acquis fébriles.

Nous conseillons de donner aux collégiens et lycées des éléments de culture générale à un cours, pour apporter une valeur ajoutée aux enseignements suivis en classe.

Les organismes traditionnels de coaching scolaire à domicile – Cours Legendre, Complétude, Acadomia – ont une pratique récurrente qu’il peut être opportun que nos intervenants Superprof reproduisent : le bilan de fin de premier cours et les bilans trimestriels.

Faire un bilan permet de donner une ligne de mire, une trame, un objectif à suivre tant aux parents d’élèves – qui veulent être rassurés – qu’à l’élève et au professeur ou à la professeure.

Les ressources pour préparer son cours de soutien !

Afin d’être prêt le jour d’un cours d’aide à domicile ou d’un cours de musique pour tous niveaux (cours de piano, cours de guitare, cours de mathématiques, cours de français, cours de physique chimie, etc.) il est en premier lieu capital d’arriver à l’heure.

Donner des cours particuliers : écouter les besoins de son apprenant. Être à l’écoute de son élève : la vertu première d’un enseignant personnalisé !

Il faudra être ponctuel afin de conserver un élève toute l’année scolaire.

Il incombe également avoir une parfaite connaissance des programmes scolaires.

Dans la grande majorité, un prof particulier est soit certifié ou agrégé du ministère de l’Éducation Nationale, soit en préparation aux concours, soit lauréat d’un diplôme d’État attestant sa compétence pour enseigner dans sa matière (Master d’université, Science Po et IEP, école d’ingénieur, etc.).

Au sein de leur formation, tout prof à domicile a donc théoriquement dû apprendre les programmes scolaires par cœur.

En préparation aux concours du CAPES – toutes matières confondues – par exemple, il est demandé pour l’épreuve didactique d’apprendre les thèmes au programme ainsi que les indications complémentaires. Conséquemment, pour donner des cours à domicile, on saura comment s’insèrent les problématiques des élèves dans le programme officiel.

Quelles ressources mobiliser pour préparer un cours de soutien alors ?

Être pédagogue, tout d’abord. La pédagogie est peut-être la matière première d’un cours pour contribuer à la réussite scolaire de son élève.

Afin de dispenser un accompagnement éducatif de qualité (aux lycéens ou aux écoliers), un professeur va ériger un plan pour sa séquence, comme une dissertation.

Il se dote aussi de manuels scolaires, d’outils numériques (applications, sites web gratuits), de livres et de fiches de révision pour étayer son contenu.

Pour les lycéens, on pourra emporter des sujets d’annales de Bac 2017 (bac français, bac S, bac ES, bac L, etc.) et des exercices corrigés : s’entraîner sur la méthodologie est la clé de la réussite.

Au niveau collège et primaire, du CP à la 6ème ou 5ème, un prof à domicile utilisera plutôt des exercices interactifs ou des serious games pour ne pas décourager les élèves et les jeunes enfants.

Soutien scolaire : comment suivre l’élève toute l’année ?

Organiser un premier cours n’est déjà pas évident, mais suivre l’élève toute l’année, c’est encore moins facile.

Il faut réussir à le motiver, lui redonner confiance en lui et le goût de l’apprentissage.

Le soutien scolaire en cinéma : entre utopie et satire. Captain Fantastic, avec V. Mortensen qui incarne le rôle d’un prof à domicile : un film à voir absolument !

Si comme moi vous avez vu et aimé le film Captain Fantastic, sorti en 2016, vous savez que faire l’école à la maison permet aux enfants d’augmenter leur niveau d’études.

Ce film retrace l’histoire d’un père de famille – Viggo Mortensen – et de ses six enfants, vivant en marge de la société et en dehors du système scolaire américain. Le père, dévoué dans l’enseignement de ses enfants, met en place une pédagogie alternative – voire libertaire – d’éducation et de cours de soutien à domicile.

Mais le film montre que chaque enfant est peu à peu rattrapé par la société, qui met en lumière les excès d’un enseignement alternatif poussé à son paroxysme en dehors de l’Éducation Nationale, menant à des problèmes de cohésion et d’intégration sociales des enfants.

En 2017 en France, 80 000 jeunes sont sortis du système scolaire sans diplôme : en 2010, ce chiffre représentait 140 000 élèves. Le décrochage scolaire a donc presque été divisé par deux en 7 ans.

Une donnée factuelle qui légitime l’intérêt de recevoir un accompagnement personnalisé à domicile tout au long d’une année scolaire.

Oui, car grâce à l’approfondissement octroyé par le prof à son apprenant, le cours de soutien apparaît comme une bonne formule pour éviter le redoublement et mieux supporter les rythmes scolaires.

En substance, l’enseignant doit montrer un certain nombre de qualités et aptitudes à son élève pour que le suivi individualisé annuel soit efficient :

  • Adaptabilité,
  • Flexibilité,
  • Être à l’aise avec la discipline enseignée,
  • Être à l’écoute,
  • Avoir de bonnes aptitudes relationnelles,
  • Ne jamais juger son élève,
  • Adapter son cours selon l’âge et le niveau scolaire de l’apprenant.

Donner des cours de soutien scolaire primaire par exemple, est évidemment différent que donner un cours aux classes préparatoires aux grandes écoles supérieures de commerce ou de sciences humaines et sociales (HEC, ESSEC, Science Po, ENS, etc).

En donnant des cours aux enfants, un prof surveille la progression de son élève et améliore le parcours scolaire de chacun.

Il est donc important de déployer des ressources pédagogiques ludiques (jeux, divertissements) pour ne pas perdre son élève dès les vacances de la Toussaint ou même avant… Cela prévaut aussi pour le soutien au collège.

Outre les jeux, sous réserve de l’accord parental, on peut aussi utiliser les outils numériques pour consolider des acquis : smartphones, tablettes et sites de soutien scolaire en ligne, une bonne formule dématérialisée au service de la réussite scolaire.

Suivre un élève de de septembre à juin, ça coûte cher aux familles mais cela demeure un objectif prioritaire à certains élèves.

Ainsi faudra-t-il s’armer de patience, tolérance, d’objectivité, de neutralité, de pédagogie et soigner la présentation de soi pour obtenir un maximum d’élèves toute l’année scolaire.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar