Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
4

Quel est le meilleur endroit pour dispenser une aide aux devoirs ?

De Samuel, publié le 21/05/2018 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Soutien Scolaire : Donner Cours Chez Soi ou au Domicile de l’Élève ?

« L’éducation développe les facultés, mais ne les crée pas. » Voltaire (1694-1778).

Donner des cours particuliers à domicile lorsque l’on a un bon niveau dans une matière donnée est une bonne stratégie : on étend la culture générale des collégiens et lycéens tout en arrondissant ses fins de mois.

Après avoir trouvé un élève, se pose la question du lieu où donner ces cours. Où est-ce que nos enseignants sur Superprof (par exemple) donnent-ils leurs cours de soutien scolaire ?

En France, un million d’élèves suivraient chaque année des cours particuliers, à raison de 40 millions d’heures de cours commandées par an.

Un budget colossal qui représenterait un chiffre d’affaire estimé à 2 milliards d’euros. Toutefois, ce chiffre ne concernerait que 20 % du « marché », 80 % des cours de soutien scolaire ne seraient en effet pas déclarés.

Où donner son cours pour faire progresser un élève : chez soi, cours à domicile, cours en ligne ? Voici nos réflexions sur le lieu optimal où donner des cours de soutien.

Les avantages à faire cours au domicile de l’élève

Sans aucune surprise, se déplacer chez son élève pour commencer une remise à niveau, faire de l’aide aux devoirs, aider dans la préparation aux examens du brevet des collèges ou du baccalauréat est la solution la plus confortable d’un point de vue de l’élève.

Faire cours à domicile : un environnement calme où apprendre. S’installer sur le bureau de l’élève : la formule la plus courante pour donner des cours particuliers.

Celui-ci, s’il passe par la plateforme numérique de Superprof, n’a qu’à sortir ses affaires – stylos, cahiers, manuels scolaires et le cas échéant, cahier de vacances – et attendre l’arrivée de nos intervenants.

C’est la modalité de soutien scolaire à domicile la plus fréquente, et celle-ci s’adapte à toutes matières générales de la scolarité : matières scientifiques (cours de maths, de sciences physiques ou SVT), cours de français, cours d’anglais, cours d’espagnol, cours d’allemand, etc.

D’un point de vue pratique, l’élève n’a donc pas à passer du temps dans les transports scolaires ou dans les transports en commun, et il aura tout à sa disposition pour travailler dans des conditions idoines.

En revanche, d’un point de vue monétaire, les parents d’élèves auront certainement à supporter le coût du déplacement de nos professeurs particuliers, qui répercuteront celui-ci dans le tarif horaire du stage intensif de soutien scolaire et cours particuliers.

Donner des cours individuels chez l’élève est également une bonne formule pour éviter le stress des élèves et les mettre à l’aise : certains élèves peuvent avoir du mal à étudier dans un environnement qui n’est pas le leur.

Comment, en outre, consolider les acquis ou combler les lacunes d’un élève si celui-ci est angoissé déjà avant-même que le cours ne commence ?

Autre avantage majeur de se déplacer chez l’apprenant : lorsque l’on s’apprête à donner des cours de soutien scolaire lyon au niveau collège ou aux enfants à l’école primaire, il est évidemment difficile d’imposer aux familles le déplacement de leurs enfants.

Ceux-ci ne sont en effet pas autonomes : faire traverser la ville de Paris, Lyon, Marseille ou Toulouse en métro ou en bus à un élève de CP CE1 CE2, CM1, CM2, 6ème ou 5ème n’est pas raisonnable, autant pour des raisons de sécurité que pour des questions de respect.

Enfin, du côté de la rémunération du professeur à domicile, donner des cours tous niveaux chez les élèves permet de bénéficier du paiement par chèque emploi service universel (CESU) : instauré officiellement pour réglementer le recours aux services à domicile, le CESU est utilisable pour tout emploi à domicile satisfaisant un besoin de la vie personnelle :

  • Soutien et coaching scolaire,
  • Cours à domicile,
  • Garde d’enfants,
  • Aide aux personnes dépendantes.

Il est employable pour tout particulier-employeur ayant recours à des activités ponctuelles à domicile, et permet de déclarer les heures commandées, ouvrant droit, pour l’enseignant ou l’enseignante, à la protection sociale pour prévenir les accidents de la vie éventuels (assurance chômage, maladie et vieillesse).

Prenez exemple sur une annonce soutien scolaire.

Quels inconvénients à donner des cours chez l’élève ?

« Il est midi, je suis revenu il y a une heure d’un cours de mathématiques et je dois déjà repartir à 12h30 pour un cours de physique à 14 heures car j’ai 1h20 de transport pour aller chez mon élève. »

Être prestataire de services à domicile implique parfois de longs trajets de déplacement, surtout dans les grandes villes de France.

Se déplacer au domicile de son apprenant peut parfois prendre plus de temps que la séance en elle-même. Je n’ai pas de voiture. Je dois donc traverser toute la ville en métro pour un cours ! C’est parfois pénible.

Or si l’heure est facturée 20 € ou 25 € nets, le transport, lui, ne l’est pas. Perdre une ou deux heures dans la journée pour un seul cours est vite arrivé, ce qui peut – si l’on n’a pas beaucoup d’élèves – être non « rentable ».

Lorsque je donnais des cours de soutien à domicile en sciences économiques et sociales, je n’étais pas encore motorisé et je perdais mon temps, littéralement, dans les tramways en allant à l’autre bout de Montpellier pour un seul élève.

Ceci m’était préoccupant car je ne pouvais, évidemment, faire payer le double à l’élève.

Aussi, et c’est le problème de l’accompagnement scolaire à domicile, un prof particulier est tributaire de l’emploi du temps de son élève.

Les lycéens et les collégiens ont des rythmes scolaires relativement intenses – plus de 30 heures de cours par semaine dans leurs établissements scolaires -, et ne sont donc pas disponibles aux heures ouvrées.

Ainsi doit-on donner des cours du soir, durant les weekends et jours fériés ainsi que pendant les vacances scolaires.

En d’autres termes, un professeur part au travail cependant que les autres sont en congés ou rentrent chez eux.

Dans un entretien au journal Libération, le sociologue Français Pierre Merle mine la notation comme reproductrice d’inégalités sociales et scolaires : « chaque année en France, plus de 17% de jeunes quittent le système scolaire sans diplôme et ce taux atteint même 20% parmi les garçons« .

Le soutien scolaire à domicile est souvent présenté comme un moyen d’augmenter ses notes car le suivi régulier qu’il offre, a priori, permet à chaque élève recevant le soutien, de mieux comprendre les programmes scolaires, de mieux réviser une leçon et d’être prêt le jour du contrôle.

Mais même les bons profs, expérimentés, ne sont pas tout-puissants : l’accompagnement personnalisé chez un élève récalcitrant ou ayant trop de difficultés scolaires peut aussi être inefficient : comment faire cours à domicile lorsqu’un enfant en échec scolaire démontre une aversion pour l’apprentissage ?

Ne serait-il pas mieux de lui montrer une autre méthodologie, une façon alternative d’aborder les maths physique ou les autres matières ?

Les cours de soutien à domicile : dans le jardin ? Il fait chaud et beau, on est en mai : ne serait-on pas mieux sur la terrasse pour réviser le bac ?

On pense, par exemple à faire cours à l’extérieur – dans un lieu public mais reposant -, dans une bibliothèque, dans un bar calme, etc. Pour perfectionner correctement le niveau d’un élève de cette manière, il faut qu’il ait déjà un certain âge.

On n’emmène pas des collégiens au bar…

Toutefois, certaines matières dispensées au domicile de l’élève sont peu propice au perfectionnement : pour les cours de langues étrangères, par exemple.

N’est-il pas plus interactif, convivial et moins normatif d’avoir un cours de conversation autour d’un café au soleil en ville que de s’enfermer pour apprendre de longues listes de vocabulaire anglais, espagnol ou allemand ?

Vous cherchez du soutien scolaire en ligne ?

Donner des cours chez soi : dans quelles conditions ?

Donner des cours privés lorsque l’on habite dans les grandes villes de France permet un suivi personnalisé tout au long de l’année scolaire.

D’accord, mais comment faire lorsque l’on réside dans des villes secondaires, voire en milieu rural ?

L'enseignement à distance de son domicile, rendu possible par le web 2.0. Donner des cours dans un hameau de 40 habitants, mode d’emploi : Superprof, en cours par webcam !

Dans les villes de moins de 20 000 ou 30 000 habitants, trouver un professeur expérimenté peut s’avérer être un casse-tête car l’offre est drastiquement réduite.

Dans certains cas, donner des cours peut se faire au domicile de l’enseignant : en milieu rural ou en soutien scolaire cp primaire ou peut-être en baby-sitting d’enfants en maternelle.

Et oui, la nounou peu aussi faire office de tutorat en petit groupe avec les enfants qu’elle a à sa charge.

Faire des jeux éducatifs d’éveil avec ces derniers n’est il pas en soi un accompagnement éducatif ? Une nounou peut aussi aider un enfant à faire ses devoirs en attendant que ses parents ne viennent le chercher en fin de journée.

Autre modalité pour donner des cours de son propre logis : le soutien scolaire en ligne et l’enseignement à distance par la visioconférence.

La plupart de nos intervenants, s’ils sont disponibles dans les grandes villes, le sont aussi pour donner des cours par correspondance et par webcam.

Ceci est une pédagogie qui permet a priori de capter une « clientèle » d’élèves habitant dans les zones périurbaines ou rurales tout en les aidant à apprendre leurs fiches de révision bac !

La révolution numérique à l’oeuvre depuis le début des années 2010 révolutionne le « marché » des cours particuliers dans la mesure où un professeur expérimenté peut donner des cours à toute la France et à tous âges (cours pour aider les enfants, cours pour adultes, etc.) en habitant une zone reculée d’à peine 100 habitants.

Les cours à distance offrent par ailleurs une très grande liberté d’organisation et n’induisent pas la présence physique de l’étudiant.

Comment faire ? La solution la plus simple est de déposer une demande de numéro de SIRET en se mettant professeur indépendant en microentreprise. Vous éditez des factures à envoyer à vos élèves, que ceux-ci règlent par chèque ou par virement bancaire.

Sinon, on peut aussi créer un site web de soutien scolaire avec ses cours et exercices en ligne, une plaquette de formation que l’utilisateur paiera en ligne.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

2
Commentez cet article

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
HélèneFMoty Recent comment authors
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
FMoty
Invité
FMoty

Bonjour, quel statut légal peut-on adopter lordque l’élève se déplace et non le professeur ? Professeur indépendant en microentreprise fonctionne aussi ? Merci bien !

Hélène
Editor
Hélène

Bonjour FMoty,

Tout à fait, c’est même recommandé d’opter pour ce statut.
Bonne continuation dans vos projets !
Bien cordialement