Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les secrets de la rédaction en langue anglaise !

De Isaline, publié le 13/11/2018 Blog > Langues > Anglais > Comment Bien Rédiger en Anglais ?

« Les erreurs sont la preuve que vous essayez. » Citation anglaise anonyme

D’après une étude menée par l’institut Yougov, 72% des jeunes de 18-24 ans envisagent de partir vivre à l’étranger. Que vous soyez jeune ou un peu moins jeune, vous pouvez décider de mettre les voiles et atterrir dans un pays que vous ne connaissez pas encore. L’anglais s’impose alors comme la langue de référence pour se faire comprendre.

Mais êtes-vous prêt à communiquer en langue anglaise ? Comment bien préparer son départ ?

Pour des objectifs professionnels (trouver un emploi, obtenir un stage, etc) ou tout simplement vous familiariser avec la rédaction en langue anglaise pour le plaisir, voici comment apprendre à écrire en anglais et éviter les plus grosses erreurs.

Formules de politesse, lettre de motivation, expressions idiomatiques, mail de motivation, voici comment rédiger en anglais.

Comment écrire une lettre de motivation en anglais ?

Savoir écrire anglais et parler anglais est une compétence recherchée dans le milieu professionnel. Il peut donc arriver qu’un recruteur vous demande de rédiger une lettre de motivation en anglais afin d’apprécier votre niveau en langue.

Pas de panique !

Comment bien écrire sa lettre de motivation ? Préparez-vous pour le job de vos rêves !

La lettre de motivation se fait étape par étape, et de nombreux outils peuvent vous aider à la rédiger.

Dans un premier temps, réalisez un tableau dans lequel vous pouvez séparer les différentes parties de votre lettre : introduction, paragraphe de motivation, paragraphe de compétences, etc. Une fois ce tableau établi, introduisez chaque compétence que vous souhaitez mettre en avant ainsi que les expressions anglaises que vous voulez associer.

Une fois cette combinaison faite, lancez-vous dans la rédaction ! Surtout n’oubliez pas de faire des phrases courtes et ne vous aventurez pas dans des phrases très complexes d’un point de vue grammatical.

Allez droit au but !

Expliquez vos compétences et associez-y des expériences significatives pour le poste souhaité. Le vocabulaire anglais doit être élaboré contrairement aux structures grammaticales. Le but est d’obtenir une lettre facile à lire et sans aucune faute. N’essayez pas de montrer que vous avez un niveau que vous n’avez pas véritablement.

Une fois la lettre rédigée, demandez à des personnes connaissant l’anglais, de vous relire. C’est le meilleur moyen de voir si votre lettre est claire et efficace. Cela vous permet aussi de corriger les dernières fautes.

Si vous ne vous sentez pas assez à l’aise pour écrire une lettre de motivation en anglais tout seul vous pouvez demander de l’aide à votre prof d’anglais. En école de langue ou bien en tant que prof particulier, celui-ci saura vous mettre dans la bonne direction.

Il pourra vous donner des exemples de formules et vous relire par la suite pour être sûr que votre lettre soit cohérente. Une personne extérieure peut aussi vous aider à déterminer vos qualités et vos défauts. Alors n’attendez pas pour demander de l’aide !

Comment écrire une dissertation en anglais ?

Avant de vouloir écrire sa candidature en anglais, il faut passer par la case « cours d’anglais ». Enseignée à l’école primaire, au collège et au lycée, la langue anglaise est souvent la LV1 des élèves.
Exercices de grammaire, de conjugaison et de syntaxe rythment alors l’apprentissage de la langue.

Au fur et à mesure, les élèves apprennent à rédiger des textes un peu plus élaborés jusqu’à aller à la rédaction de dissertation en anglais.

Travailler ses techniques de rédaction permet donc d’obtenir une bonne note au baccalauréat, mais pas uniquement !

Par quoi commencer pour écrire une dissertation ? Prenez votre temps pour rédiger correctement.

L’exercice de dissertation implique de développer ses idées ainsi que des arguments afin d’appuyer son discours. Non seulement l’exercice permet d’acquérir de nouveaux mots de vocabulaire, mais aussi d’apprendre à s’exprimer avec des phrases plus élaborées.

Apprendre comment construire des phrases et argumenter est un avantage considérable quand on souhaite entrer dans des débats dans la langue de Shakespeare.

Mais avant de se lancer dans la rédaction pure et dure de la dissertation, la première étape est de construire la structure de la dissertation, tout comme en français.

Préparer son introduction, sa conclusion et ses parties avant d’écrire est un moyen de s’assurer que son discours est cohérent afin de ne pas faire de hors-sujet. Vous pouvez ensuite utiliser cette feuille de brouillon pour vous guider dans la rédaction.

Car lors de l’écriture, le plus important est de se concentrer sur l’orthographe, la grammaire et la conjugaison anglaise. Et surtout n’oubliez pas de vous relire une fois toute votre dissertation rédigée. Certaines erreurs vous sautent à la vue qu’en prenant du recul.

N’oubliez pas d’aérer votre copie pour que la lecture soit agréable pour vous et pour vos lecteurs et essayez d’éviter les répétitions en utilisant des synonymes et des pronoms.

Si vous écrivez la dissertation chez vous, accompagnez-vous d’un dictionnaire français-anglais et de manuels scolaires. Ceux-ci vous permettront de vérifier les règles de grammaire anglaise et d’orthographe ou bien de chercher des mots de vocabulaire à ajouter à votre dissertation.

Vous voilà fin prêt pour commencer la rédaction et donner le meilleur de vous !

Nos conseils pour écrire à un correspondant anglais !

Pour progresser encore plus vite en anglais, il n’est parfois pas nécessaire de dépenser une fortune dans des cours d’anglais en école de langue. Il existe une façon totalement gratuite de se perfectionner dans la langue de Shakespeare : communiquer en anglais avec un correspondant anglophone.

En plus de faire connaissance et de se faire un nouvel ami, parler régulièrement avec un correspondant permet de se donner un objectif à atteindre et de garder sa motivation quant à l’apprentissage de la langue.

Comment correspondre avec un Anglais ? Visitez du pays avec votre nouvel ami !

A force de lire les courriers de votre correspondant, vous apprendrez à repérer des expressions typiques et des mots anglais que vous retiendrez petit à petit.

Pour trouver la perle rare et être sûr que le feeling passe bien entre vous, il existe plusieurs moyens de trouver votre correspondant. Vous pouvez par exemple le trouver via les réseaux sociaux ou bien par les réseaux de jumelage de votre ville. Vous pouvez également demander à votre potentiel professeur d’anglais de vous donner quelques contacts.

Une fois trouvé, il suffit de vous mettre d’accord sur la fréquence à laquelle vous souhaitez échanger. Vous trouverez peut-être des passions communes qui lieront une véritable amitié entre vous.

Pour progresser et discuter de plus en plus facilement, vous pouvez réaliser des fiches de vocabulaires et travailler la concordance des temps.

En ce qui concerne la fréquence, il n’y a pas vraiment d’impératif. Il faut seulement se mettre dans la tête que plus vous communiquer fréquemment, plus vous progresser rapidement.

Vous pouvez même envisager un séjour linguistique pour vous rencontrer, découvrir son pays et sa façon de vivre et lui proposer de passer quelques jours chez vous.

Loin du traitement de texte, prenez le temps de découvrir l’usage de l’anglais courant en discutant tout en visitant les plus beaux endroits de vos pays respectifs.

Le fait de partir à l’étranger permet de s’immerger dans la pratique de la langue. Il n’y a rien de plus efficace pour apprendre l’anglais (anglais britannique, anglais américain ou autres).

Comment ne pas se tromper avec les faux-amis anglais ?

Afin de bien apprendre à rédiger, il est d’abord primordial de bien apprendre l’anglais. Pour un stage à l’étranger, postuler à un job d’été ou décrocher votre premier emploi, le cabinet de recrutement va vous demander des documents écrits en anglais.

Comment trouver le sens des mots ? Vérifiez bien la signification des mots !

Lettre de recommandation, candidature spontanée, quelle que soit le document à écrire il faut absolument éviter les erreurs. Et même si les fautes d’orthographe sont souvent repérables assez facilement, il existe une autre source d’erreurs : les faux-amis.

Certains mots anglais ressemblent étrangement aux mots français sans pour autant que ces derniers veuillent dire la même chose. C’est à ce moment-là qu’il devient dangereux de créer des non-sens.

Mais comment éviter les erreurs de faux-amis en anglais ?

Il s’agit tout d’abord de bien les repérer et de les apprendre. Une fois que vous aurez vu et retenu la véritable signification du mot, il vous sera presque impossible de vous tromper. Vous pouvez utiliser des moyens mnémotechniques pour ne pas les oublier.

Les faux-amis se cachent partout dans la langue anglais. Et ne soyez pas jaloux, pour les anglo-saxons, le problème est le même lorsqu’ils souhaitent apprendre le français. Ces mots peuvent être des verbes, des noms communs, des adverbes, etc.

La meilleure solution pour ne plus vous tromper est d’apprendre à parler anglais dans un pays anglophone. En séjournant quelques temps dans un pays où les habitants parlent anglais, vous ferez sûrement quelques erreurs mais vous ne les referez pas deux fois ! C’est en pratiquant que la langue rentre dans notre cerveau.

En vous trompant de mot ou de signification, cela peut donner quelques drôles de situations. Cela fera toujours autant d’anecdotes drôles à raconter au prochain repas de famille !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar