Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment la langue portugaise est-elle représentée au cinéma ?

De Thomas, publié le 20/08/2018 Blog > Langues > Portugais > Quels sont les Films en Portugais les plus Célèbres ?

Mon portugais était balbutiant… mais je commençais à m’habituer à ces conservations floues… où le mystère d’une phrase se révèle au détour d’un seul mot compris… comme par enchantement – Cyril Pedrosa

Lorsqu’on pense à la langue portugaise, on pense aux azulejos, au fado, à Lisboa, à Madère, ou encore aux caipirinhas. Toutefois, on pense plus rarement au cinéma portugais, où le long métrage et les grands films se mêlent au portugais brésilien et à un cours portugais. Ou un premier film ou une palme d’or se rapproche de la grammaire portugaise et du portuguais en soi. Mais surtout, quand langue et culture ne font qu’un !

Car oui, c’est à noter, le cinéma est la troisième activité préférée des français. En partant du principe que, selon DigiSchool, 1/3 des français jugent utile d’apprendre une langue étrangère, le cinéma et la langue portugaise ont donc tout à fait leur place ensemble, entre cahiers du cinéma et dictionnaire portugais. Voici donc un petite sélection de films en portugais, qui comptent parmi les plus connus !

Pourquoi regarder des films en portugais ?

Sans dictionnaire portugais français, sans être lusophone ou avoir des notions de culture brésilienne, apprendre le portugais peut se faire de manière simple et agréable grâce au cinéma, à une réalisatrice ou à un cinéaste lusitanien, que l’on retrouverait ou découvrirait par hasard à la cinémathèque.

Car oui, même si parler portugais n’est pas un réflexe pour tous ou une faculté que nous avons, il est tout de même intéressant de découvrir cette langue au delà même d’un cours de portugais en ligne, mais bien à travers une culture cinématographique, un premier film ou un dernier film d’un réalisateur en vogue dans son pays, ou encore un film culte, connu seulement par le plus grand cinéphile.

Un film raconte également une histoire, parfois même une culture. On peut alors accéder de manière agréable et ludique à l’histoire du Portugal dans les salles obscures, ou encore à la culture de cette langue étrangère via une filmographie ou même des blockbusters en portugais.

Quoiqu’il en soit, la langue portugaise n’a rien à envier à d’autres langues, lorsqu’il s’agit de produire des jolis films, entre chef d’oeuvre du septième art et film franco portugais plein de saudade. Petit tour d’horizon de ce que peut représenter le cinéma en portugais, à travers une sélection des meilleurs films, c’est parti !

La Cage Dorée, une comédie franco-portugaise

Comment apprendre le portugais à travers les films ? Une flopée d’acteurs portugais, qui parlent portugais, dans un film simple et agréable, c’est peut être la clé de l’apprentissage d’une langue étrangère !

Sortie en salle de cinéma en 2013, et réalisé par Ruben Alves, La Cage Dorée est une comédie romanesque franco-portugaise pleine de pep’s. Reprenant bon nombre de morceaux de musique populaire au Portugal (comme le fado), il affiche de jolis scores pour un film étranger en France.

La Cage Dorée raconte l’histoire d’une couple d’origine portugaise qui vit à Paris. La femme est concierge, l’homme est chef de chantier, et leur gentillesse est utilisée par tout le monde, souvent avec abus. Par la suite, le couple apprend qu’il hérite d’une très grande somme d’argent, ainsi que d’une maison au Portugal, à la suite d’un décès familial. Toutefois, il est nécessaire de s’installer sur place pour pouvoir en bénéficier. C’est à partir de là que tout commence.

Ce film est donc une ode à la biculture, entre gouvernement portugais et portugais en France, à travers un film sur l’émigration qui a le mérite de nous faire rire en supplément. Rien ne nous prédispose donc à apprendre le portugais, mais on peut, sans aucune connaissance, en découvrir plus sur une culture, une vision du monde, grâce à un jeu d’acteur et une mise en scène de qualité.

L’Étrange Affaire Angélica, le portugais plus sombre

Certains films sont un peu plus rudes que d’autres. À regarder parfois, à ingérer d’autres fois, et ce film est peut être l’un d’eux. En effet, sorti en 2011, et réalisé par Manoel de Oliveira, L’Étrange Affaire Angélica est un film franco portugais aux accents de drame et de mélancolie. Une perle pour les amateurs, pour qui le Portugal n’est pas uniquement lié à la fête et aux couleurs.

Il s’agit là de l’histoire d’un jeune photographe juif, prénommé Isaac, qui se trouve être réfugié près de Porto, au Portugal donc ! Il est contacté par une famille, de sorte à prendre en photo une fille récemment décédée, sur son lit de mort : Angélica. Isaac tombe directement amoureux de la jeune femme, et cette dernière lui apparaît vivante, hantant alors jusqu’à ses rêves. Isaac se referme sur lui même jusqu’à souhaiter sa propre mort.

Un film lourd, profond, qui pose de nombreuses questions, tout en donnant une image de l’apprentissage du portugais différentes de ce que l’on peut déjà connaître. Entre quête identitaire, amour impossible et notion de mort, L’Étrange Affaire Angélica est ce genre de film qui ne nous laisse pas indifférent, qu’elle que soit notre niveau de langue ou notre attrait pour la culture portugaise.

Les Lignes de Wellington, un film historique au service du portugais

Qu'est-ce qui distingue le cinéma portugais et le cinéma français ? Quand l’histoire et le cinéma ne font qu’un, ça donne parfois de très bons films en langue originale !

Un film historique au service de la langue et de la culture portugaise ? C’est possible, avec cette oeuvre réalisé en 2012 par Valéria Sarmento, qui a repris le flambeau de son mari Raoul Ruiz, décédé entre temps. L’action prend place lors de la troisième invasion napoléonienne au Portugal, de sorte à renverser la monarchie du pays.

Le film prend place autour de petites histoires individuelles et de celle du Duc de Wellington, et la grande histoire, que l’on peut lire dans les livres d’histoire, et qui donne à voir le Portugal sous un nouveau jour, plus historique, moins fêtard, dans un film parfois sombre et brumeux pour les amateurs de blagues potaches.

Toutefois, il n’en reste pas moins que Les Lignes de Wellington est ce genre de film qui dénote, qui change d’une comédie dramatique ou d’un film fantastique, et qui a le mérite de donner à la langue portugaise un ancrage dans une époque, et à la culture du pays une véritable représentation de mise en scène.

Connaissez-vous des personnalités portugaises ?

Films portugais : Tabou, les souvenirs et le Portugal

Pourquoi regarder des films en portugais ? Prendre le temps de se consacrer à sa culture personnelle en découvrant le portugais et la langue portugais, c’est important.

Tabou est un film franco-portugais réalisé par Miguel Gomes en 2012. L’action se passe à Lisbonne, où Aurora, une vieille dame, sa femme de ménage et sa voisine Pilar, voit l’arrivée imminente d’un ancien amant de Aurora faire son apparition : Gian Luca Ventura. Ce dernier va leur raconter leur romance, tout ceci divisé en deux parties bien distinctes dans le film.

En effet, « Paradis perdu » (dont l’action se déroule à Lisbonne) et « Paradis » (donc les aventures se passent en Afrique) Ce film, presque un film indépendant, a reçu de nombreux prix du meilleur film, tous plus prestigieux les uns que les autres. Ils indiquent alors que le cinéma et la langue portugaise peuvent totalement se lier, et former de jolis objets de culture, tels que celui ci ! Une ode à l’amour, à la capitale du Portugal et au pays en soi !

L’Ornithologue, le nouveau cinéma portugais

Quel est le meilleur film portugais ? Quand un réalisateur portugais s’empare de sa propre langue pour livrer un film, ça donne souvent de très belles choses, qui permettent aussi de se plonger dans une culture et une vision de la vie.

L’Ornithologue est un film portugais, réalisé par João Pedro Rodrigues, et sorti dans les salles obscures en 2016. Il raconte l’histoire d’un jeune et fringuant ornithologue, qui décide de partir seul en expédition dans un parc naturel, aidé par un seul kayak et le matériel nécessaire à sa survie. Le voyage n’ayant pas de durée déterminée, il part avec un tempérament curieux et imprudent, sans que l’on ai de réelles nouvelles de lui.

Un jour, attiré par des oiseaux, il se perd dans les rapides, et se retrouve éjecté de son propre kayak. Son corps est alors retrouvé inanimé par deux jeunes chinoises chrétiennes, perdues sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Il s’avère que ces dernières vont être mal intentionnées à l’égard du jeune homme, et vont notamment lui faire boire un thé somnifère.

Ce film, qui a reçu le prix Léopard pour la meilleure réalisation, est ce que le cinéma portugais a à offrir ces dernières années. Un scénario bien ficelé, appuyé par une langue qui donne envie de prendre des cours de portugais, et de bons jeux d’acteurs, c’est tout ce qu’il fallait pour que l’on apprécie la culture du Portugal à travers le cinéma. 

Mourir comme un Homme, le cinéma portugais ouvert

Réalisé par João Pedro Rodrigues et sorti en 2009Mourir Comme un Homme se fait remarquer au Festival de Cannes, puisqu’il se classe dans la catégorie des révélations de la catégorie « Un Certain Regard ». Il s’agit là d’une oeuvre qui retrace l’histoire de Tonia, une transsexuelle qui se produit et joue dans un cabaret de Lisbonne, mais dont la carrière commence à s’étioler.

Un très beau film, ouvert et parfois engagé, qui montre la culture portugaise sous un jour totalement nouveau, à travers une langue résolument moderne et une mise en scène de qualité.

Comme quoi, contrairement aux apparences, le Portugal et la langue portugaise ont bon nombre d’objets cinématographiques à nous proposer, du plus sombre au plus joyeux, pour nous donner une vision la plus globale de ce que peut être la culture de ce beau pays !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar