Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs Apuntes
Partager

Les meilleurs longs-métrages nippons

De Mathieu, publié le 30/09/2019 Blog > Langues > Japonais > Quels Sont les Films Japonais les Plus Célèbres ?

Le patrimoine cinématographique mondial est aujourd’hui riche de nombreux films provenant de tous les pays du monde : si Hollywood est le premier sur le marché, cela n’empêche pas les autres compagnies de se démarquer. Les films japonais font partie des meilleurs films et le pays du soleil levant n’est pas le dernier sur le sujet.

Evidemment, lorsque l’on pense au Japon, on pense surtout à l’animation japonaise, du Tombeau des Lucioles à chaque chef d’oeuvre du Studio Ghibli comme Le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoké ou encore Mon Voisin Totoro. Cependant, les Japonais savent aussi faire du cinéma japonais classique !

Superprof vous propose de découvrir la liste des huit films japonais les plus célèbres dans le monde entier hors cinéma d’animation du début du film japonais aux œuvres du XXIème siècle. Reflétant la culture japonaise sous de nombreux aspects, ces œuvres cinématographiques n’attendent plus que d’entrer dans votre cinémathèque !

Les Sept Samouraïs

Quels sont les longs-métrages nippons connus ? Rien de tel qu’un film de samouraïs pour se plonger dans l’histoire du Japon ! (source : Tōhō)

Les Sept Samouraïs est un film culte de 1954 du réalisateur Akira Kurosawa qui a beaucoup contribué à faire évoluer et à développer le cinéma au Pays du Soleil Levant. C’est un film qui a inspiré de nombreux autres cinéastes et réalisateurs japonais dans son style et son thème.

Le film a reçu de nombreuses récompenses et nominations depuis sa sortie :

  • 1954 : Mostra de Venise,
  • 1955 : Prix du Film Mainichi,
  • 1956 : BAFTA Awards (nomination),
  • 1957 : Oscars (nomination),
  • 1959 : Prix Jussi,
  • 2006 : Satellite Awards (nomination).

Le film raconte comment, au XVIème siècle, un village de paysans engage 7 samouraïs pour le défendre de bandits qui sévissent dans la région. Entre scènes épiques et intrigues sentimentales, Les Sept Samouraïs reste encore à l’heure actuelle l’une des références du genre ainsi que du cinéma mondial !

Battle Royale

Battle Royale est un film sorti en 2000 et réalisé par le cinéaste Kinji Fukasaku. Adaptation d’un roman du même nom sorti l’année précédente et écrit par Kōshun Takami, il fut plus tard adapté en manga sous le même titre. Attention : âmes sensibles, s’abstenir ! Battle Royale est un film qui ne fait pas dans la dentelle.

Le pitch est le suivant : dans un futur proche, les adultes craignent la désobéissance des adolescents. Ils forcent donc chaque année une classe de terminale à se rendre sur une île isolée. Ils doivent alors participer à une compétition : le principe est de s’entre-tuer et d’être le dernier survivant. Ils n’ont évidemment pas le choix et leur collier explosera si à terme il ne reste pas qu’un seul lycéen vivant.

Film d’anticipation, film critique vis à vis du système scolaire japonais ou film tout simplement gore : toutes les explications sont recevables concernant ce chef-d’oeuvre du cinéma japonais. Si vous avez aimé Hunger Games, les films de Quentin Tarantino et que vous n’avez pas peur du sang, alors foncez !

Seppuku

Titré Hara-Kiri en occident, le film Seppuku raconte l’histoire de Hanshirô Tsugumo, un ancien samouraï devenu rônin (mercenaire errant), qui se rend dans la résidence du Clan Li. Il y demande la possibilité d’accomplir, selon les rites, l’acte du Seppuku, autrement dit le suicide rituel. L’intendant du clan tente de l’en dissuader et ainsi Tsugumo raconte son histoire.

Ce film, sorti en 1962, illustre parfaitement la notion d’honneur du samouraï au XVIIème siècle. Les acteurs renvoient magistralement le comportement des guerriers de l’époque et ainsi le visionnage de ce long-métrage nous emmène quatre siècles en arrière à la découverte d’un morceau de la culture japonaise !

The Grudge

Quelle est la liste des plus grands films japonais ? Les Japonais sont très bons lorsqu’il s’agit des films d’horreur ! (source : Toei)

« Quand quelqu’un meurt dans les griffes d’une rage extrême, une malédiction apparaît. La malédiction frappe l’endroit du massacre et tous ceux qui pénétreront dans cet endroit seront consumés par cette furie vengeresse »

De ce principe surnaturel part le film d’horreur Ju-On (The Grudge) de 2000 réalisé par Takashi Shimizu. Il raconte l’histoire de Shunsuke Kobayashi, un instituteur qui constate que son élève Toshio Saeki n’est pas venu à l’école depuis un moment. Il se rend donc chez lui et le trouve mort. Des phénomènes étranges commencent à apparaître dans la maison.

Le film a eu droit à plusieurs suites et remakes :

  • Ju-On 2 en 2000,
  • The Grudge, remake américain, en 2002,
  • Ju-On : The Grudge en 2002,
  • Ju-On : The Grudge 2 en 2003,
  • The Grudge 2 en 2006,
  • The Grudge 3 en 2009,
  • Ju-On : The Beginning of the End en 2014.

Après avoir vu le film, vous n’aurez plus vraiment envie de monter vos escaliers. S’il n’est pas réputé pour être le meilleur du genre, c’est en tout cas un film culte japonais !

Hana-bi

Hana-bi est un film nippon de 1997 réalisé par Takeshi Kitano. Ce drame nous raconte l’histoire de Yoshitaka Nishi, un ancien inspecteur de police qui a tout quitté à la suite de plusieurs évènements dramatiques dans le but de s’occuper à plein temps de sa femme Miyuki, atteinte d’une grave maladie.

Afin de rembourser des yakuzas et d’offrir à sa femme un dernier voyage, il braque une banque déguisé en policier. Le film nous montre une émotion au cœur d’un scénario très dur, une tendresse dans une histoire violente et la puissance de la passion amoureuse.

Takeshi Kitano, le réalisateur, joue également le rôle principal du film. Il est bien connu pour ses films sur les yakuzas et la police comme Sonatine, Mélodie Mortelle ou encore la série de films Outrage. Hana-bi est considéré par certains comme son meilleur film. En somme, c’est une oeuvre sur laquelle il ne faut pas faire l’impasse !

Voyage à Tokyo

Quelles sont les œuvres cinématographiques du Japon ? Voyage à Tokyo est souvent considéré comme l’un des plus grands films de l’histoire du cinéma ! (source : Shochiku)

Voyage à Tokyo, dont le titre original est Tokyo Monogatari, est un film de 1953 réalisé par Yasujirô Ozu. Il raconte l’histoire de personnes âgées qui viennent rendre visite à leurs enfants à Tokyo. Cependant, la vie fait que leurs enfants sont trop occupés pour eux et ainsi le film met en évidence l’éclatement du système familial japonais.

Le film a beaucoup été critiqué car jugé réactionnaire vis à vis de la tradition de respect des ancêtres. Que ce soit vrai ou non, le film raconte de façon très mélancolique un changement certain de la société japonaise en se basant sur la nostalgie.

Voyage à Tokyo est considéré comme l’un des meilleurs films japonais mais également de toute l’histoire du cinéma. Il est le film qui a fait connaître Ozu en occident et qui a permis de retranscrire une partie de l’histoire japonaise par son volet social. Son visionnage est plus que conseillé !

Ring

Sorti en 1998 et réalisé par Hideo Nakata, Ring est le deuxième film d’horreur de cette liste. Il figure sans aucun doute dans la liste des meilleurs films d’horreurs du monde et a su dépoussiérer le genre à sa sortie. Son scénario est tiré du roman de Kōji Suzuki du même nom.

L’histoire raconte qu’une certaine vidéo maudite entraînerait la mort 7 jours après son visionnage. Dans une réalisation simple mais terriblement efficace, le film nous tient en haleine pendant ses 96 minutes et nous donne la phobie des puits et plus ou moins des japonaises à cheveux longs.

Inspiré fortement par la superstition des Yurei, ces esprits vengeurs japonais, le film a influencé toute la culture japonaise depuis sa sortie : il est le film d’horreur ayant rapporté le plus d’argent au Japon. Il a même eu droit à une suite en 2005 et un remake américain en 2002 !

Godzilla

Quels sont les plus grands succès du cinéma japonais ? Un énorme Godzilla peut être admiré au dessus du Cinéma Tōhō à Shinjuku ! (source : Tōhō)

Si l’on vous dit monstre japonais, vous pensez sûrement au cultissime Godzilla, la créature gigantesque sortie des eaux. Il est apparu pour la première fois dans le film Godzilla de 1954, réalisé par Ishirô Honda. La bête a ensuite eu droit à de nombreuses adaptations dont la dernière en 2019 dans le film Godzilla 2 : Roi des Monstres.

Godzilla serait un animal géant ou un dinosaure qui aurait été en sommeil durant des millénaires avant que des radiations (des bombes atomiques par exemple) ne le réveille du fond des eaux. Capable de cracher un souffle atomique, la créature est passée de monstre destructeur à héros de la civilisation japonaise.

Parmi les films les plus importants de sa filmographie, on compte :

  • Godzilla (1954),
  • Le Retour de Godzilla (1955),
  • King Kong contre Godzilla (1962),
  • Le Retour de Godzilla (1980),
  • Godzilla VS Space Godzilla (1994),
  • Godzilla (1998),
  • Godzilla : Final Wars (2004),
  • Godzilla (2014),
  • Godzilla Resurgence ou Shin Godzilla (2016),
  • Godzilla 2 : Roi des Monstres (2019).

Aussi kitch que culte, le monstre marin est devenu progressivement un symbole du Japon et on adore toujours autant ses combats titanesques à l’écran !

Nous aurions également pu vous parler d’autres chefs d’œuvre comme Rashômon, Nobody Knows ou encore Tokyo Sonata. Le Japon est actuellement plus prolifique sur les films d’animation tels que Your Name, Les Enfants Loups ou encore Le Conte de la Princesse Kaguya qu’il faut aussi découvrir de toute urgence !

Vous connaissez désormais quelques uns des plus grands films du cinéma japonais et il ne vous reste plus qu’à les regarder. Si vous voulez en apprendre plus sur la culture du Japon, vous pouvez consulter nos nombreux articles sur les mangas ou les films d’animation japonais. Vous pouvez aussi apprendre la langue japonaise en prenant des cours particuliers !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar