« Étudier une autre langue consiste non seulement à apprendre d’autres mots pour désigner les mêmes choses, mais aussi à apprendre une autre façon de penser à ces choses » Flora Lewis

L’arabe est la cinquième langue la plus parlée au monde. Pourtant, encore très peu de français s’y intéressent et l’apprennent, et toutes les universités ne proposent pas le cursus de langue arabe. Connaître la langue est arabe offre cependant bien des avantages dans de nombreux domaines professionnels comme le tourisme ou encore les métiers de la traduction.

Voici un aperçu des débouchés possibles après des études d’arabe.

Devenir professeur de langue arabe

L’une des premières idées qui nous viennent à l’esprit quand on parle de débouchés des études de langues est souvent de devenir professeur de langue. Cela peut paraître évident mais il existe une multitude de façons de transmettre ses connaissances en langue à des élèves. Mais dans tous les cas, il est nécessaire d’avoir la passion et la patience nécessaires pour devenir enseignant.

Où devenir prof d'arabe ?
Vous avez la patience nécessaire pour devenir enseignant ?

Il est aussi primordial d’avoir le sens de la pédagogie. Il faut parfois expliquer plusieurs fois les mêmes choses aux élèves mais de manière différentes. Vous l’aurez compris, le métier d’enseignant n’est pas fait pour tout le monde. Mais si ce métier vous attire, foncez !

Vous pouvez tout d’abord tenter le concours CAPES pour devenir professeur dans les collèges et les lycées. Vous enseignerez alors pour des élèves ayant choisi la langue arabe comme LV1 (peu courant), comme LV2 ou bien LV3 (le plus courant). Il sera nécessaire de les préparer pour avoir le niveau nécessaire à l’obtention du bac, qui se fait désormais en contrôle continu.

Il est également possible d’enseigner dans les collèges privés. Dans ce cas, il vous faudra passer par le concours appelé CAFEP.

Quel que soit votre choix, il est nécessaire d’avoir un Master 2 pour pouvoir passer les concours. Vous pouvez alors choisir un master de langue arabe ou encore un master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation).

Il est également possible de devenir professeur d’arabe au sein des écoles de langues privées comme par exemple l’Institut de la langue arabe à Paris. Les cours pour enfants et ados sont donnés sur les temps extra-scolaires. Cela permet aux élèves de se préparer au passage du bac d’arabe en candidat libre ou bien tout simplement d’apprendre l’arabe pour le plaisir. Des cours d’arabe pour adultes sont également proposés.

Les écoles de langues sont présentes dans presque toutes les grandes villes de France. Le recrutement se fait sur dossier et expériences. Le mieux étant d’avoir au moins une licence et quelques expériences de professeurs mais chaque école décide elle-même des critères de sélection. Il suffit alors de les contacter pour connaître les modalités.

Certaines associations recrutent également des professeurs d’arabe. Cela peut être des associations culturelles dédiées au monde arabe ou bien des associations de cours de langue et de découvertes culturelles. Encore une fois, chaque association décide de ses critères de recrutement.

Enfin, il est aussi possible de se mettre à son propre compte en tant que professeur particulier d’arabe. En auto-entrepreneur ou encore payé en CESU, le domaine des cours à domicile ou à distance est extrêmement riche et varié. Vous pourrez apprendre la langue arabe à des enfants comme à des adultes ou des personnes âgées. Le plus intéressant ? Chaque élève a son propre objectif. On ne s’ennuie jamais ! De plus, le professeur d’arabe a plus le temps de se concentrer sur la progression de chacun de ses élèves.

Une autre voie est possible dans le domaine de l’enseignement mais il ne s’agit pas d’enseigner l’arabe. En ayant suivi des études de langues spécialisées en arabe, il vous est également possible de devenir professeur de Français Langue Étrangère pour un public arabophone. Que cela soit pour des personnes souhaitant vivre en France ou bien pour des personnes qui souhaitent apprendre le français pour le plaisir, il existe plusieurs postes de prof de FLE en France ou à l’étranger.

À réfléchir !

Travailler dans le domaine de la traduction

Comment devenir traducteur en arabe ?
Les traducteurs travaillent souvent en indépendant.

La traduction est également un domaine auquel on pense facilement après des études d’arabe. Le métier de traducteur consiste à traduire des documents de l’arabe vers le français. En effet, il est recommandé de toujours traduire vers sa langue maternelle. Bien sûr, si vous êtes bilingue, en ayant l’arabe et le français pour langue maternelle, rien ne vous empêche de traduire dans les deux sens.

Le métier de traducteur demande de la rigueur et de l’attention, ainsi qu’un excellent niveau de grammaire, conjugaison, et de syntaxe en arabe. Impossible de faire de fautes !

Ce métier peut se pratiquer au sein d’une agence de traduction, dans le cadre d’une entreprise qui a besoin de traduire des documents, ou encore de manière indépendante. Le traducteur peut alors traduire des documents officiels ou non, dans plusieurs domaines. Le mieux étant de se spécialiser dans un domaine particulier afin d’être reconnu dans le milieu.

Pour devenir traducteur il est conseillé de suivre un master en traduction avant de se lancer.

Beaucoup de traducteurs commencent leur carrière en indépendant, fautes de trouver un CDI.

Il est également possible de devenir interprète. Mais alors quelle différence avec un traducteur ?

Le traducteur se charge de documents écrits. L’interprète, lui, accompagne des personnes qui ont besoin d’une traduction en direct. Cela peut par exemple être le cas d’une personne arabophone qui doit se rendre chez le médecin mais ne connaît pas un mot de français. L’interprète intervient alors pour la bonne communication entre les deux personnes.

Le tourisme : l’importance de la langue arabe

S’éloigner du milieu littéraire ne veut pas dire que les langues sont inutiles. Le domaine du tourisme est un domaine qui recrute bien évidemment des personnes douées en langues étrangères afin de répondre aux divers clients.

Et bonne nouvelle ! L’arabe n’étant pas une langue beaucoup enseignée en France, les profils sachant parler arabe et d’autres langues ne courent pas les rues. C’est pourquoi ce genre de profils attirent l’attention.

En effet, il est plus courant de rencontrer des personnes connaissant l’anglais ainsi que l’espagnol ou l’allemand. Des langues très utilisées dans le milieu du tourisme. Mais les langues moins courantes comme le chinois, le russe, le japonais ou encore l’arabe sont tout aussi recherchées par les recruteurs.

Il est ainsi possible de travailler dans le milieu de la restauration, de l’hôtellerie, des voyages organisés, ou encore dans l’aviation en tant qu’agent de bord ou bien agent d’accueil aux aéroports. Tous les métiers du tourisme accueilleront vos compétences avec plaisir.

Études d’arabe : Journalisme et communication

Tout autre domaine : les médias et la communication.

Le lien n’est pas totalement évident mais grand nombre d’entreprises ont besoin de communiquer en plusieurs langues étrangères. Connaître l’anglais paraît alors essentiel, mais tout comme pour le domaine du tourisme, connaître une seconde langue plus rare est un gros avantage pour votre candidature.

Attention cependant à cibler des entreprises qui font affaire dans les pays arabes pour proposer une candidature plus pertinente.

Comment travailler dans le journalisme grâce à l'arabe ?
Quoi de mieux que de réaliser des reportages à l'étranger ?

Le monde du journalisme pourra également vous convenir si vous décidez de vous spécialiser dans les reportages et enquêtes liés aux pays arabes. Pour vous rendre sur place, votre niveau en langue sera un excellent atout pour interviewer directement les gens sans devoir passer par un interprète.

Devenir spécialiste des pays arabes

En parlant de devenir spécialiste des pays arabes, pourquoi ne pas en faire une carrière ?

Si, si, une carrière de spécialiste !

En effet, tous les élèves ne se dirigent pas vers des voies professionnelles après une licence d’arabe. D’autres choisissent de suivre la voie de la recherche en faisant un mémoire puis en présentant une thèse de doctorat.

Les sujets sont vastes en ce qui concernent le domaine. En effet, on pense toujours, à tort, que l’enseignement d’une langue se limite à ses leçons de grammaire et de conjugaison. Pourtant les licences d’arabe permettent également de mieux comprendre la culture et l’histoire de ces pays, jusqu’à devenir spécialiste.

Il est alors possible de continuer dans le domaine de la recherche ou bien de devenir consultant spécialiste pour le compte d’entreprises ou autres organismes qui auraient par exemple besoin de s’implanter dans un pays arabe.

Travailler à l’international avec la langue arabe

De nombreux domaines, qui n’ont à priori pas grand-chose à voir avec la langue arabe, peuvent donc s’avérer être des débouchés possibles après des études de langue. C’est notamment le cas pour tous les métiers touchant à l’international.

Vous pouvez par exemple imaginer travailler dans le milieu de l’humanitaire auprès d’ONG et d’associations œuvrant dans les pays arabophones.

Les élèves peuvent aussi se diriger vers les relations internationales en travaillant dans des entreprises ou bien en devenant fonctionnaire.

Le commerce international est aussi une voie possible pour travailler à l’international.

Continuer les études pour se spécialiser

Quel diplôme d'arabe obtenir pour faire carrière ?
Avant de commencer sa carrière, il vaut mieux continuer ses études pour se spécialiser.

Quel que soit le domaine choisi, et à quelques exceptions près (comme chercheur ou professeur indépendant), il est assez rare de faire carrière après une licence d’arabe. Le plus courant étant de choisir, par la suite, une spécialisation via un master ou autre afin d’ajouter quelques cordes à son arc.

Ainsi une licence d’arabe couplée à un master traduction fera de vous le candidat idéal pour devenir traducteur.

De nombreux masters sont accessibles après des études d’arabe.

Toutes les portes sont ouvertes !

Besoin d'un professeur d'Arabe ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Isaline

Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.