Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment s’adapter à la langue anglaise d’un pays ?

Blog > Langues > Anglais > Tout Savoir sur les Différents Types d’Anglais !

Étudier une autre langue consiste non seulement à apprendre d’autres mots pour désigner les mêmes choses, mais aussi à apprendre une autre façon de penser à ces choses – Flora Lewis

On n’aura de cesse de le répéter, mais l’anglais s’est imposé dans nos vies quotidiennes tel un pilier incontournable, un outil de travail et de socialisation fort pour rencontrer des gens et se débrouiller à l’étranger.

En France, on a accès à des cours particuliers, des stages linguistiques, des cours en ligne, mais il s’agit souvent là d’un seul et même type d’anglais. Il faut se souvenir que l’anglais est une langue riche, parlée sur tous les continents, et dont plusieurs pays l’ont rendu langue officielle.

Selon Lingoda, le langue anglaise est reconnue langue officielle de 67 pays différents, et est parlée par plus de 400 millions de locuteurs. Une bonne raisons pour s’intéresser à ses multiples formes.

Ces pays ont donc transformé l’anglais, de sorte qu’il en existe désormais plusieurs types, que nous allons étudier ensemble, à travers un petit tour du monde !

Qu’est-ce que l’Anglais Australien ?

Comment s'adapter et trouver des amis en Australie ? En Australie comme ailleurs, l’anglais est la langue officielle, et a su se développer et évoluer par elle-même.

L’Australie, ses kangourous, ses paysages de rêves, ses surfers, ça fait rêver tout ça, non ? Mais il s’avère que l’anglais parlé sur place est un peu différent de celui que l’on pratique en Grande-Bretagne ou aux États-Unis. Mais alors qu’est-ce que l’anglais australien ?

Concrètement, il s’agit ni plus ni moins que d’une forme d’anglais. Pas de panique, vous arriverez à vous débrouiller sans souci sur place malgré tout, que vous soyez en séjour linguistique, en immersion en solitaire, ou tout simplement en voyage à l’étranger.

D’un point de vue linguistique, on distingue trois types d’anglais australien, qui sont souvent l’illustration d’une classe sociale ou d’un niveau d’éducation global.

Le Broad est un anglais parlé avec un fort accent, tandis qu’on parle également l’anglais courant, et la forme soutenue. Trois catégories qui font également la richesse de la langue australienne, mais qui n’est pas un frein si on est un locuteur de niveau débutant.

La langue anglaise en Australie s’est distinguée de l’anglais en général en raison de son évolution historique. En effet, suis à la fondation de la colonie de la Nouvelle Galles du sud, cette dernière est une sorte de mélange d’anglais, d’irlandais et d’allemand, ce qui lui donne une richesse très intéressante à étudier.

L’Australie n’étant indépendante que depuis 1901, la langue anglaise est initialement influencée par l’anglais britannique. Elle s’est peu à peu américanisée, pour finalement créer et construire son propre vocabulaire anglais, sa propre phonétique, sa propre prononciation, et, de manière globale, sa propre identité.

Des spécificités langagières existent donc désormais, et des mots sont devenus typiquement australiens. Parmi eux, on peut citer :

  • Mate : Ce terme signifie « pote », « mec », et ponctue les fins de phrase des locaux. Tout les australiens s’appellent ainsi, n’hésitez pas à en faire de même !
  • Good day : Adieu le sempiternel « hello », l’ennuyeux « good morning », bonjour le « G’daye » typique du backpackers australien parfait !
  • Aussi : Un surnom qui se dit pour parler d’un australien, tout simplement !
  • Drongo : On utilise ce terme pour qualifier quelqu’un d’idiot. Un sens pas très gentil, dont on souhaite ne jamais avoir à l’utiliser !
  • Et bien d’autres encore !

Tout ceci est à dire avec l’accent du pays, qui est une véritable invitation au voyage a lui seul ! Par exemple, la lettre ‘a’ est souvent prononcée comme un ‘i’, ou un ‘eh’. Ainsi, « cat » sera prononcé « ceht », « day » sera prononcé « daye », ou « Kate » sera prononcé « Kayte ». Il faut s’y faire, mais les australiens sont des gens très sympathiques, pas d’inquiétude !

Un autre type d’anglais, facilement reconnaissable notamment grâce à son accent, est l’anglais écossais. Mais alors de quoi s’agit-il exactement ?

Les Spécificités de l’Anglais Écossais

Qu'est-ce qui différencie l'Écosse des autres pays du monde, lorsqu'on parle anglais ? Parler anglais, c’est aussi savoir s’adapter à un accent, à une culture, à n mode de vie. Tout un programme !

Pour apprendre l’anglais, rien de tel que de pratiquer la langue dont la langue maternelle est la langue anglaise. Les anglo saxons, qu’ils soient de Cambridge, d’Irlande ou d’Ecosse, sont de très bons professeurs d’anglais. Toutefois, certains types d’anglais sont plus compliqués à assimiler, c’est en tout cas l’image qu’ils véhiculent.

C’est le cas de l’anglais écossais, dont l’accent fait souvent peur aux néophytes. Mais alors quelles sont les spécificités de l’anglais écossais ? Voyons ça tout de suite !

L’anglais écossais est également appelé Scottish English, ou encore, Scottisch Standard English. Son origine est en réalité le fruit d’un mélange entre le scots et l’anglais, opéré à partir du 17ème siècle.

Depuis, bien évidemment, la langue écossaise à évolué, laissant place à une expression orale, à un niveau de langue, ou encore à une intonation particuliers et propres à la nation.

Néanmoins, notons que, comme dans beaucoup de pays anglophones, chaque région d’Écosse dispose d’un anglais particulier, d’une manière spécifique de percevoir la grammaire anglaise et l’apprentissage de l’anglais.

En effet, par exemple, l’écossais utilise le diminutif ‘ie’ à la fin des mots. Ce détail indique le caractère « petit » des choses. Typiquement, laddie (lad + ie) veut dire « jeune garçon », alors que lassie (lass + ie) signifie « jeune fille ».

Une langue de Shakespeare beaucoup plus typique, qui laisse place à une compréhension écrite parfois plus difficile à assimiler, et qui permet de s’améliorer en anglais.

En se penchant sur les supports et les médias locaux, il est alors simple de se perfectionner en anglais, et d’appréhender la langue écossaise de la manière la plus simple qui soit.

On peut alors s’aider de la BBC Scotland, qui est la radio locale, de BBC Alba (en gaélique écossais) qui sont des alliés de taille pour se sentir en immersion totale dans la culture du pays.

Origines et Particularités de l’Anglais Irlandais !

Comment se sentir irlandais en ne parlant pas anglais couramment ? Des paysages à couper le souffle couplés à une langue anglaise typique rendent le périple souvent plus stimulant !

Le langage est la feuille de route d’une culture. Il vous indique d’où vient et où va son peuple – Rita Mae Brown

L’Irlande est un pays anglophone très intéressant, lorsqu’il s’agit de comprendre et de découvrir l’anglais. En effet, ce pays a l’avantage d’avoir une double langue officielle : l’anglais et l’irlandais. Mais quelles sont les origines et particularités de l’anglais irlandais ?

Même si l’Irlande compte autant de dialectes que de région, un anglais plus ou moins uniforme a vu le jour, et ce dès le 13ème siècle, lorsque les colons importèrent les premières formes de la langue. Peu à peu, l’anglais se créé une identité irlandaise, et on adopte ce dernier jusqu’à la Cour, au 17ème siècle.

Les autres locuteurs anglo saxons parlaient alors le gaélique, considéré comme la langue des moins riches et des moins cultivés. On considérait alors le gaélique comme la langue maternelle, et pourtant, l’anglais s’est démocratisé au fil du temps, devenant ainsi une base solide pour communiquer et pour progresser dans la société.

C’est alors qu’on pourra penser qu’un anglais irlandais a véritablement vu le jour, donnant toute sa place à l’Irlande sur un continent anglo saxon en plein expansion linguistique, et se différenciant de l’anglais « basique ».

Alors effectivement, réviser le baccalauréat ou faire des exercices de grammaire avec l’anglais irlandais est peut-être un peu compliqué pour un niveau linguistique assez bas, mais les particularités de la langue sont, par ailleurs, très intéressantes à observer de manière globale.

Par exemple, l’irlandais, contrairement à l’anglais, ne prononce presque jamais les ‘G’ à la fin des mots. On dira alors Mornin’ au lieu de Morning, tout comme Walkin’ à la place de Walking. Ajouté à ceci une prononciation très rapide, qui se doit toutefois d’être claire lorsqu’on veut parler couramment anglais. La clé est de se concentrer !

Pour nous aider, pensons aux supports locaux, qui sont une manière simple et efficace de progresser en irlandais. Les livres (Joyce, Beckett, Wilde) sont des outils où la culture et la langue se mêlent, et s’avèrent être très stimulant d’un point de vue de la langue.

Pensons également aux médias, tels que The Irish Times, ou encore Metro Éireann, qui donne une vision du monde, à l’aide d’une langue qui participe aux exercices d’anglais pour, pourquoi pas, devenir bilingue !

Bilingue oui, mais dans tous les anglais si possible ! C’est là que l’anglais américain intervient.

Qu’est ce que l’Anglais Américain ?

Quel est le pays qui parle le mieux anglais ? Apprendre l’anglais, oui, mais l’apprendre en immersion totale, c’est encore mieux !

L’anglais américain, on le connaît, on l’entend partout, on les voit tous les jours. C’est cet anglais qui nous est le plus familier, car, précisément, il fait partie de nos vies de tous les jours. Séries, télé, publicités, il est omniprésent et rend la langue anglaise résolument accessible.

Mais alors concrètement, qu’est-ce que l’anglais américain ? En réalité, alors que l’Amérique est un pays assez récent à l’échelle de l’histoire du monde, l’anglais américain est devenu plus indépendant au moment de la colonisation, laissant alors de côté l’anglais britannique.

On considère que l’américain est souvent plus simple que les autres anglais, pour la simple et bonne raison qu’il fait partie intégrante de nos vies quotidiennes. En effet, qui ne connaît pas Ernest Hemingway, CNN ou encore The New York Times ?

Des supports pour combler ses lacunes en anglais, mais aussi pour découvrir et appréhender au mieux la culture américaine. Car c’est sur des détails que ce dernier se démarque, notamment au niveau de l’orthographe et du vocabulaire.

Color au lieu de Colour, Theater au lieu de Theatre, Sweater au lieu de Jumper, l’américain a su imposer son identité dans le paysage anglophone, et devenir une langue à part entière, très utile pour s’en sortir dans la vie quotidienne, ou juste réviser le bac.

Quoiqu’il en soit, l’anglais est, et restera, une langue extrêmement parlée dans le monde, qu’il est important, voire primordial, de maîtriser un minimum pour comprendre le monde qui nous entoure.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar