Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment parler la même langue qu’en Australie ?

De Thomas, publié le 17/05/2018 Blog > Langues > Anglais > Qu’est ce que l’Anglais Australien ?

L’accent, c’est pas dans la gorges des uns, c’est dans l’oreille des autres ! – Plume Latraverse

L’Australie… Les plages, l’opéra de Sydney, les kangourous, ça fait rêver non ? Le magazine US News & World Report et l’université de Pennsylvanie ont organisé un sondage auprès de 21 000 personnes issues de 36 pays, afin de déterminer les meilleurs pays du monde. Et bien, vous l’aurez compris, L’Australie se place dans le top 10 !

Destination de rêve par excellence, elle fait partie des pays du monde où la langue officielle est l’anglais. Un anglais qui, comme dans chaque nation, comporte ses petites particularités, propres aux habitants.

Un accent, un dialecte, une manière de s’exprimer, une multitude d’éléments entre en jeu, lorsqu’il s’agit d’appréhender l’anglais avant de partir en Australie.

Mais alors qu’est-ce que l’anglais a de si spécifique de ce côté-ci du globe ? Petit tour d’horizon de l’anglais australien !

Le contexte linguistique de l’anglais australien

Quelle est la manière de parler l'anglais la plus correcte ? Le port de Sydney, symbole de l’Australie et de sa culture !

L’Australie est un pays tout jeune ! Enfin, « tout jeune », on s’entend, puisque cette nation est en réalité indépendante depuis 1901. L’anglais a évolué au fil du temps, initialement influencé par le Royaume-Uni et, de fait, par l’anglais britannique.

Lors de différentes périodes de ruées vers l’or, la langue parlée en Australie s’est également américanisée, notamment via des mots, une grammaire anglaise, des terminologies spécifiques à l’Amérique du nord.

On notera aujourd’hui la présence d’un vocabulaire précis, grâce à des mots comme dirt (la « saleté »), ou encore digger (littéralement, un « creuseur », donc un chercheur d’or).

L’Amérique a également donné, des années et des années plus tard, des termes comme truck (le « camion »), ou encore freeway (l' »autoroute »).

Ces termes sont notamment issus de l’influence de la culture pop, des médias, ou encore du développement et de la croissance d’internet aux États-Unis. Tout ceci a contribué à faire progresser la langue anglaise australienne, où le niveau de langue s’est quelque peu modifié.

Bien évidemment, partir en Australie ne relève absolument pas du parcours du combattant, bien au contraire. Ouvrir un compte bancaire à Melbourne, trouver du travail à Canberra, faire du volontariat en Tasmanie, ou tout simplement organiser un séjour en Australie pour apprendre l’anglais sont totalement faisables.

L’Australie est d’ailleurs un pays très accueillant, où il est relativement facile de se faire une place et se lancer dans l’expatriation, malgré une formation linguistique encore faible ou des appréhensions plus que normales.

À deux pas de la Nouvelle Zélande et de la grande barrière de corail, l’Australie cosmopolite et la vie en Australie nous accueillent avec un anglais compréhensible par tous ! Car oui, on a beau évoquer leur accent comme un accent terrible à comprendre, au final, un peu de concentration suffit pour engager une discussion structurée et agréable avec un local !

Un anglais dont les spécificités sont souvent trop précises pour figer l’incompréhension et le désespoir total lorsque l’on souhaite étudier à l’étranger, être fille au pair en immersion sur le continent, ou tout simplement surfer à Cairn. Et oui, avec la vie en Australie, y’a pas de petit plaisir !

Connaissez-vous les spécificités de l’anglais écossais ?

Les particularités de l’anglais australien

Dans quelle région australienne parler anglais ? Quand l’accent définit la bonne compréhension de l’anglais.

Les mêmes mots, dans une bouche nouvelle, prennent un accent de vérité qu’ils avaient perdu – Jérôme Touzalin

Les linguistes s’accordent à diviser l’anglais australien en trois catégories : le Broad (anglais parlé avec un accent fort), l’anglais courant, et la forme soutenue. Elle sont souvent le symbole d’une classe sociale, ou d’un niveau d’éducation général.

Depuis plus de deux siècles ans, l’anglais parlé en Australie a été reconnu différent de l’anglais général. Il est le résultat d’un mélange de langue anglaise, irlandaise, et allemande à la fois. Ceci est notamment dû à la fondation de la colonie de la Nouvelle Galles du Sud

Malgré de fortes similitudes avec l’anglais de Nouvelle-Zélande, l’anglais australien a su créer et conserver une identité linguistique qui lui est propre. Loin de Auckland et de la culture neo zélandaise, l’Australie s’impose dans nos dictionnaires !

Du fait de l’histoire commune et de cette fameuse proximité géographique, on a souvent tendance à associer les deux langages, mais aussi à la considérer comme un simple mélange d’anglais britannique et d’anglais américain. Or, en Australie, les spécificités langagières existent !

L’accent est évidemment la première chose à laquelle on pourrait penser. Alors qu’il peut ressembler à certaines régions américaines, il reste assez facile à comprendre, surtout dans les grandes villes.

Par exemple, la lettre ‘a’ est souvent prononcée comme un ‘i’, ou un ‘eh’. Ainsi, « cat » sera prononcé « ceht », « day » sera prononcé « daye », ou « Kate » sera prononcé « Kayte ». Il faut s’y faire !

On peut également citer le son ‘ou’, qui sera souvent prononcé comme un ‘eah’. Ainsi, « see you » deviendra « see yeah » lorsqu’on le prononce. Mais ça n’est pas tout ! les ‘i’/’ee’ ont aussi leur particularité, et sont prononcés ‘eah’ également. De ce fait, on dira tout bonnement « seah yeah ». Ca peut paraître compliqué, mais on s’habitue !

Un exemple typique de l’accent australien, auquel il faut quelques heures pour s’habituer, notamment pour chercher du travail, trouver un visa, ou tout simplement parler anglais avec les locaux.

En se distinguant peu à peu des autres nations, l’Australie a fait entrer dans la vie courante un vocabulaire différent, selon le pays anglophone dans lequel on se trouve :

Mais les australiens ont également créé leurs propres termes, qui figurent dans les dictionnaires. Une manière de s’approprier une langue, de créer un état d’esprit au pays des kangourous, de bâtir une culture au bout du monde.
Des mots typiquement locaux, à connaître si vous voulez vous sentir en immersion totale pour voyager en Australie, faire un séjour linguistique sur le continent, ou simplement parler anglais à Brisbane !
  • Mate : Ce terme signifie « pote », « mec », et ponctue les fins de phrase des locaux. Tout les australiens s’appellent ainsi, n’hésitez pas à en faire de même !
  • Good day : Adieu le sempiternel « hello », l’ennuyeux « good morning », bonjour le « G’daye » typique du backpackers australien parfait !
  • Aussi : Un surnom qui se dit pour parler d’un australien, tout simplement !
  • Drongo : On utilise ce terme pour qualifier quelqu’un d’idiot. Un sens pas très gentil, dont on souhaite ne jamais avoir à l’utiliser !
  • Hooroo : Une variante du « au revoir » classique qui, encore une fois, fera sensation auprès des australiens, selon son mode de vie ! « Je pars surfer, hooroo ! »
  • Ripper : Il s’agit ni plus ni moins qu’un synonyme de « super » (great, awesome, amazing, etc.). Ce terme-ci peut s’employer dans beaucoup de situations lorsque l’on part vivre en Australie.
  • Gander : Imaginez, vous êtes une sur plage paradisiaque, nappée de sable blanc, au bout du monde, sur la côte ouest, mais vous n’arrêtez pas de penser au travail. Vous allez alors juste « gander » votre téléphone. Vous l’avez ? Et oui, « Gander » signifie « jeter un oeil », juste histoire de !
Lorsque l’on parle d’orthographe, l’anglais australien se rapproche de l’anglais britannique, qui utilise le ‘u’ après le ‘o’ (colour, est un bon exemple), et garde le suffixe ‘ise’ au lieu de l’américain ‘ize’ (comme dans realise).
Autant de particularités qui font que, même si on n’est pas natif du pays, il y a de bonnes raisons de venir visiter l’Australie, ne serait-ce que pour s’approprier la langue. Ces mêmes particularités se distinguent donc d’un anglais américain ou britannique, et montrent que l’Australie a su se créer une véritable identité linguistique.
Toutefois, l’anglais reste une langue mondialement parlée, et quelques similitudes existent.
Envie de prendre des cours d’anglais en ligne ?

Les ressemblances avec les autres anglais

Parle-t-on anglais en Australie ?

Historiquement influencée par le Royaume-Uni, la langue australienne a su s’inspirer de l’anglais britannique, aussi bien que de l’irlandais, et même de l’américain. Trouver un emploi et travailler en Australie ne relève donc pas du parcours du combattant, mais plutôt juste d’une adaptation, notamment à l’accent !

Il s’agit là souvent de considérations grammaticales, qui vont nous permettre de parcours les villes d’Australie, de trouver un logement, et, au-delà de ça, de progresser en anglais comme un véritable Aussie !

Un point que l’anglais australien emprunte au britannique est l’emploi des verbes irréguliers au passé et des participes passé pour certains verbes. Ainsi « spell » deviendra « spelt », et « smell » se transformera en « smelt ».

Sur certaines prononciations, les anglais marquent aussi leur territoire en Océanie. En effet, en australien, le son /r/ n’est prononcé que s’il précède une voyelle, mais aussi s’il est suivi par une consonne. En bref, le terme « yard » sera prononcé « yad ».

Même principe, toujours pour le son /r/, qui ne sera pas prononcé à la fin de certains mots comme « better ». On aura plus alors affaire à une sorte de « ah », qui donnera alors « bettah », simple et efficace !

Quel type d'anglais apprendre en Océanie ? Sans efforts, la culture australienne à portée de main !

En ce qui concerne les nombres, c’est aux États-unis que l’Australie emprunte son usage et sa prononciation. En effet, à titre d’exemple, le nombre 1200 sera prononcé « twelve hundred », tandis qu’à l’origine, on prononce « one thousand », « two hundreds », etc. Inspirés ces australiens !

Autant de particularités langagières et grammaticales, inspirées par les nations anglophones mondiales.

À force d’histoire et de temps, l’Australie a su se constituer une identité propre, qui donne à voir un accent, des expressions et un état d’esprit général, qui témoigne d’une ouverture évidente !

Alors, qu’est-ce qu’on attend pour le faire, ce tour du monde ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar