Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment apprendre la langue anglaise en Écosse ?

De Thomas, publié le 23/05/2018 Blog > Langues > Anglais > Les Spécificités de l’Anglais Écossais !

Le langage est la carte des chemins de la culture. Il vous dit d’où viennent les gens et où ils vont – Rita Mae Brown

L’Écosse, ses paysages verdoyants à perte de vue, ses kilts, et son anglais si particulier ! En effet, l’anglais écossais donne souvent l’image d’une langue difficile d’accès, dont les rouages et la prononciation sont accessibles aux anglophones confirmés.

Alors que le Rough Guides a organisé un sondage pour déterminer le plus beau pays du monde, c’est l’Écosse qui arrive en tête. De quoi donner envie de découvrir ce qui fait le charme de l’anglais écossais !

En ce qui me concerne, j’ai déjà eu l’occasion de voyager en Écosse. Au-delà des sublimes paysages et de la chaleur du peuple écossais, c’est vrai que l’anglais parlé sur place est un peu particulier, et qu’une petite période d’adaptation est nécessaire !

En quelques points, découvrons ensemble les spécificités de cet anglais qui a si mauvaise réputation !

Le contexte linguistique de l’anglais écossais

Comment parler anglais avec un écossais ? Un périple aux confins de la culture écossaise, mais aussi de la langue anglaise

L’anglais écossais est également appelé Scottish English, ou encore, Scottisch Standard English. On l’utilise de manière écrite et usuelle dans les textes non littéraires. On le confond parfois avec le scots, mais les deux langues sont assez différentes. En effet, le scot est une langue germanique proche de l’anglais moderne, mais qu’il faut bien savoir distinguer.

Mais comment est né l’anglais écossais ? Il se trouve qu’il s’agit en réalité d’un doux mélange entre le scots et l’anglais. Cet assemblage s’est fait à partir du XVIIème siècle, et on a pu noter un bon nombre de modifications et compromis linguistiques.

Après avoir acceptée de s’unir à l’Angleterre en 1707, la langue écossaise a évoluée, s’est transformé, mais a su rester autonome. Un indépendantisme qui marque l’identité d’une langue, et donc d’une culture.

Qu’il s’agisse de la phonologie, de la sémantique, de la ponctuation, ou encore de la grammaire, cet anglais spécifique a bien changé, et a contribué à transformer la notion d’expression orale en Écosse.

Toutefois, il n’en reste pas moins qu’il y a autant d’anglais écossais que de régions en Écosse. On peut notamment parler de l’anglais des Highlands, des Lowlands, du gaélique écossais, etc. On voit donc se dévoiler un anglais précis, selon qu’on soit en l’Irlande du nord, à Glasgow, à Chypre, ou encore près de l’île de Man.

L’Écosse, qui a fait parler d’elle dans l’actualité internationale suite au débat indépendantiste, a gagné 30000 habitants en vingt ans. Une bonne raison pour s’intéresser à ce qui fait les richesses, les spécificités et les secrets de cette langue si particulière.

Et connaissez-vous les spécificités de l’anglais australien ?

Les particularités de l’anglais écossais

Pourquoi apprendre l'anglais en écosse ? S’attabler à Glasgow, boire un café à Édimbourg, contempler le Loch Ness, oui, mais en maîtrisant les spécificités de l’écossais, c’est encore mieux !

Comme évoqué précédemment, l’anglais d’Écosse est assez difficile à définir de manière uniforme. En effet, il existe différents types d’écossais, qui correspondent chacun à des régions du pays, d’où une petite incertitude quant à la véritable identité de l’écossais.

Cette petite vidéo est un exemple typique de la diversité des accents, donc de la richesse de cette langue anglo saxonne. Ici, le youtubeur nous parle et distingue l’accent d’Écosse Édibmourg avec celui de Glasgow. Ces deux villes sont, par ailleurs, les plus importantes du pays.

Cependant, on peut arriver à trouver des caractéristiques communes, significatives de cette langue si particulière, qu’on serait presque tenté d’apparenter à un dialecte, toujours sur fond de cornemuse bien sûr, pour un voyage sur mesure Outre Manche sans accompagnateur !

Parmi les pays d’Europe, l’Écosse fait partie de ceux qui se distingue sur beaucoup de plans, notamment cette fameuse langue, qu’on caricature de temps à autre, et qui rend son image divisée chez les anglo-saxons.

Et la prononciation est un élément de taille, lorsqu’on pense à l’Écosse et à sa langue. En effet, beaucoup de particularités rendent sa compréhension souvent difficile pour les néophytes.

Par exemple, l’écossais utilise le diminutif ‘ie’ à la fin des mots, ce qui indique le caractère « petit » des choses : laddie (lad + ie) veut dire « jeune garçon », alors que lassie (lass + ie) signifie « jeune fille ». On notera également qu’au lieu de dire small, les autochtones écossais privilégient le wee.

Tout ceci, on ne l’apprend pas forcément en classe d’anglais, mais bien en voyageant, et en allant à la découverte de cette culture tant marquée par le vestige du scots.

Sur le plan de la prononciation, de manière assez précise, on peut souligner que, contrairement en anglais « classique », cot (« lit d’enfant ») et caught (« pris ») sont homophones en Écosse, car on ne distingue pas les deux voyelles.

Bien évidemment, comme le veut la caricature, bien souvent, les ‘r’ sont roulés, ce qui donne parfois des petits dialogues de sourds, ou au moins des quiproquos amusants lorsque l’on maîtrise mal la langue.

Trouvez un site pour apprendre l’anglais.

Encore un exemple typique des particularités de l’écossais : le terme « how », qui a pour définition initiale « comment » en anglais, est utilisé pour demander « pourquoi » en Écosse, mais également en Irlande du nord et au nord de l’Angleterre. C’est bien la Reine d’Angleterre qui doit être perdue avec tous ces changements !

Toutefois, l’anglais écossais que l’on connaît et que l’on parle aujourd’hui, s’il a son identité propre, est tiré du scots, qui lui a notamment transmis certains champs lexicaux, certains termes spécifiques. Par exemple, le vocabulaire tiré du monde légal et administratif, est une forme anglicisée du scots :

Anglais écossaisScots
depute
deputy
provenproved
interdictinjunction
sheriff substituteacting sheriff

Et pour finir, si on essayait de parler écossais nous aussi ? Certaines phrases, certaines constructions, certains termes, sont typiques de cette région :

  • How no ? = Pourquoi pas ?
  • He’s a right sweetie-wife : Il aime bavarder
  • Bairn = Enfant (on n’oublie pas rouler le ‘r’ !)
  • Pal = Copain, camarade
  • What age are you ? = Quel âge as-tu ?
  • Ach, away we go ! = Ah, je ne te crois pas !
  • Aye = Oui
  • Tattie = Pomme de terre (qu’on incorpore dans le fameux « haggis » écossais, un plat typique !)

On l’aura compris, on a ici affaire à une langue forte, tant sur la prononciation que sur les particularités grammaticales et langagières. Toutefois, il n’en reste pas moins que l’écossais est un type d’anglais (particulier, je vous l’accorde), et que des ressemblances, des similitudes existent.

Et savez-vous ce qui rend l’anglais américain particulier ?

Les ressemblances avec les autres anglais

Qu'est-ce qui différencie les dialectes d'Écosse ? Parler une langue, c’est aussi savoir la prononcer, comprendre et assimiler sa grammaire, et savoir comment s’en sortir avec les habitants du pays !

Après tout ça, on pourrait se dire que cette grande île d’Europe du nord est totalement isolée du continent européen, du moins sur le plan linguistique. En réalité, il n’en reste pas moins qu’on a ici affaire à de l’anglais, qui est, rappelons-le, la langue la plus parlée au monde.

Au-delà du haggis, du What age are you ou encore de la tattie, l’écossais reste accessible à tous. Oui, mais comment ? Et bien avec l’habitude et l’entraînement, rien de plus. C’est comme le vélo, c’est difficile, mais ça s’apprend, et ça ne s’oublie pas !

De plus, qu’on se le dise, la plupart des autochtones savent que leur accent et leur grammaire est souvent difficile à assimiler. C’est la raison pour laquelle ces derniers n’hésitent pas à s’adapter à leur auditoire, et à lisser un maximum leur anglais. Il est alors beaucoup plus facile de communiquer et de discuter de l’Union Jack, des vikings, de Westminster, ou encore de Margaret Thatcher (comment ça, ce sont des clichés ?)

Sans aide de circuits accompagnés, il est simple de savoir se débrouiller en anglais sur place. On optera alors pour un sobre Hello, qu’absolument tout anglophone pourra comprendre, alterné avec un petit aye bien typique pour dire « oui ». Et bien voilà, c’est pas si compliqué de se sentir écossais(e) !

Vous avez envie d’apprendre l’anglais en ligne ?

Des supports pour apprendre l’écossais

De manière plus concrète, la meilleure technique pour s’initier et progresser en anglais écossais est de s’y plonger. Films, radio, séries télévisées, tout est bon pour améliorer son accent, et assimiler au mieux les particularités de la langue.

La technique la plus simple, qui est sans doute la meilleure, est d’écouter la radio locale. BBC Scotland, mais aussi BBC Alba, qui sera, quant à elle, en gaélique écossais. Au-delà de ces deux stations de radio publiques, il existe bon nombre de radios associatives en Écosse, il suffit juste de s’y pencher pour en découvrir davantage sur cette langue forte.

Les pays européens ont une culture de la musique très marquée, si bien qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. En Écosse, on trouve certains titres assez typiques et représentatifs de ce que la nation a à nous apporter.

Par exemple, la chanson The First Big Week-End, de Arab Strap, nous plonge dans un week-end en Écosse, non sans accent et expressions typiques. Citons également Another Bed, de The Twilight Sad, qui est probablement encore plus marquée que la chanson précédente, notamment au niveau de l’accent. (mention spéciale aux ‘r’ roulés du chanteur !)

À quelques kilomètres du pays de Galles, des irlandais, des îles britanniques, de l’île de Skye ou encore de Stonehenge, l’Écosse revêt ses secrets les plus enfouis, mais les plus intéressants, pour nous conditionner à parler un anglais différent, plus brut, moins lisse.

C’est d’ailleurs probablement ces éléments linguistiques qui ont fait sa renommée au sein des langues officielles d’Europe, doublée d’une culture et d’une identité fortes !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar