Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Qu’est-ce qui rend la langue irlandaise si spéciale ?

Blog > Langues > Anglais > Origines et Particularités de l’Anglais Irlandais !

Du pain ! crie M. Malone, dont le ton et l’accent indiquent suffisamment qu’il est né au pays du trèfle et des pommes de terre – Charlotte Brontë

Quand on pense à l’Irlande, on pense souvent aux paysages de verdure, à la Saint-Patrick (et oui), ou encore au groupe de musique U2, dont le leader Bono est né à Dublin. Alors oui, c’est ça, mais aussi une culture, une identité et une langue qui, lorsqu’on s’y intéresse, sont passionnantes.

D’après les statistiques du recensement, seulement 2% de la population du pays parlent irlandais quotidiennement. Vous ne comprenez pas ? C’est normal, car l’Irlande a en réalité deux langues officielles : l’anglais, et ce fameux irlandais. C’est ce que nous allons essayer d’étudier ensemble !

Progresser en anglais en immersion linguistique sur place peut donc s’avérer bénéfique, ne serait-ce que pour sa propre culture. Immersion dans le pays où les langues étrangères sont un vrai sujet !

Les origines de l’anglais en Irlande

Comment se débrouiller en Irlande du Nord quand on ne parle pas anglais ? Une culture irlandaise riche, qui a su rendre les langues un réel sujet !

Il y a donc deux langues, de manières de considérer l’expression orale en Irlande. À l’origine, les premières formes d’anglais ont été apportées par les colons au 13ème siècle. Le pays ne s’est jamais réellement vu imposer cette langue, et a même mis du temps à le considérer et à l’installer.

C’est même au 17ème siècle, lorsque les Tudors ont conquis l’Irlande, qu’on adopte l’anglais à la Cour, dans les institutions judiciaires, dans les administrations, ou encore chez les hommes d’affaire.

Les autres anglophones, considérés comme les plus pauvres et les moins érudits, parlaient le gaélique, qu’on pouvait voir comme la langue maternelle, la langue officielle. L’anglais s’est pourtant peu à peu démocratisé, et est devenu incontournable pour progresser et évoluer dans la société.

En témoigne son importance mondiale, mais aussi nationale. Il s’agit de la langue la plus enseignée en Irlande, et s’est imposée comme une référence dans l’apprentissage des langues, des cours particuliers, et de l’immersion linguistique en général.

Toutefois, l’anglais irlandais, comme l’écossais, compte beaucoup de dialectes, selon les régions, notamment le gaélique, qui est une base forte pour tout bon irlandais, et que l’on appelle même « irlandais » ! On a naturellement cherché à le normaliser depuis l’indépendance du pays.

Une identité qui, si elle est sujette à polémique pour les autochtones, a le mérite qu’on s’y intéresse davantage, telle une formation linguistique chez l’habitant. Effectivement, il s’agit bien là d’une langue à part entière, dans une destination idéale pour les vacances, où échanger relève parfois de la connaissance poussée et de l’immersion, en Erasmus par exemple !

L’irlandais et l’anglais : deux langues bien distinctes

Quand partir à Dublin pour parler anglais ? Une conversation en anglais n’est pas synonyme de bonne compréhension, il faut aussi savoir s’adapter à son interlocuteur.

Si l’anglais est la langue officielle de l’Irlande, il se trouve que l’irlandais aussi, ah tiens ! Deux langues pour deux civilisations et manière de s’exprimer différentes, c’est tout le défi pour ces anglo saxons, défi qui fait partie intégrante de l’histoire de l’Irlande.

Actuellement, la politique du gouvernement irlandais est de rendre plus ou moins égales les deux langues, mais cette volonté est nécessairement plus facile à dire qu’à mettre en exécution. En effet, on parle bien de langues installées dans la culture populaire et intellectuelle, au sein d’une nation et de pays anglophones.

De plus, le gaélique (qui regroupe plusieurs contrée, dont l’Écosse) et l’anglais sont deux langue complètement différentes, sur le plan de la grammaire, du vocabulaire, mais aussi de la prononciation, comme en témoignent ces petits exemples tout simples :

FrançaisGaéliqueAnglais
BonjourMadainn mhathHello
BienvenueFàilteWelcome
Au revoirTiaraidh an dràsdaBye
Comment vas-tu ?Ciamar a tha thu ?How are you ?
Je vais bienTha mi gu mathI'm fine
Je suis désoléTha mi duilichI'm sorry
L'IrlandeEirinnIreland

Alors, elles ne sont pas différentes ces deux langues ? Ce fossé participe, selon moi, à la richesse et à la culture de l’Irlande, à l’apprentissage de l’anglais, et à l’émancipation des mots anglais et de leurs terres. Une invitation au voyage, en somme !

Car si la grammaire ou la conjugaison sont plus ou moins similaires, c’est surtout au niveau du vocabulaire et des expressions idiomatiques que les choses changent, comme nous venons de le voir. Une façon supplémentaire de développer son niveau de langue, et de bonnes raisons pour aller faire un petit séjour en Irlande.

Car, cela semble évident, mais, par exemple, le verbe « have » ne changera pas, selon qu’on soit à Cambridge, en Nouvelle-Zélande, ou dans le sud de l’Irlande. Les mots qui sont les fondations d’une langue restent et resteront, contrairement aux dialectes et autres champs lexicaux spécifiques : la mode, la nourriture, ou encore, évidemment, les coutumes locales tels que le trèfle ou la Guinness !

Anglais et irlandais sont donc distincts, et prouvent qu’on peut étudier à l’étranger, faire un échange linguistique ou trouver du travail, et avoir une double casquette anglophone. Étudier l’anglais en Irlande, c’est tout un art, et on va justement voir pourquoi !

Avez-vous déjà entendu l’anglais australien ?

Les particularités de l’anglais irlandais

Qu'est-ce qui distingue l'Irlande des autres pays anglophones ? Partir en voyage, à la découverte du monde anglophone !

Comme toutes les langues, des îles britanniques, en passant par l’Irlande du nord, ou le Connemara, l’irlandais a ses particularités, ses petits secrets que seuls les anglo saxons capables de le parler connaissent. Oui mais qu’est-ce qui construit et développe cette facette de la langue de Shakespeare ?

De manière concrète, quelques petits conseils pourraient s’avérer utiles, lorsqu’il s’agit de parler irlandais comme un professionnel, ou au moins comme un local !

Au niveau de la prononciation, il est important d’adoucir les voyelles, et de durcir les consonnes. Par exemple, la lettre A, prononcée ‘ay’, devra être prononcée ‘ah’ ou ‘aw’ en Irlande. How are you se tranformera alors en Ha ware ya, en anglais littéral. Le principe est le même pour le son ‘aye’, qui se transformera en ‘oi’ : Ireland se prononce alors Oireland.

Concernant le durcissement des consonnes, chacune d’entre elle se doit d’être prononcée, contrairement aux États-Unis par exemple, qui privilégient le contexte pour se faire comprendre. Typiquement, le ‘t’ devient un ‘ch’ (Tube = Choob), ou encore ‘th’ devient ‘d’ (That = Dat).

On peut également citer les ‘G’ finaux, qui ne se pronconcent quasiment jamais : Morning se prononce alors Mornin’, tout comme Walkin.

Tout ceci s’applique à l’irlandais, selon les régions, les accents et les volontés de chacun. Mais ces remarques font partie des spécificités de la langue qu’il convient de connaître pour communiquer avec la population irlandaise.

Et pourquoi ne pas se servir des expressions typiquement irlandaises, idiomatiques, voire familières ? Elles sont un apport supplémentaire à l’expression orale, et sont un outil fort lorsqu’il s’agit d’apprendre une langue étrangère. En voici quelques exemples :

  • Cheers : mot polyphonique, mais assez familier. On s’en sert initialement pour trinquer, mais il peut s’utiliser dans plein d’autres cas de figure.
  • Lad : Ce terme fait référence à un « mec » quelconque, mais souvent des proches.
  • Right : Mot valise qui sert bien souvent à clarifier son propos.

Tous ces termes s’utilisent dans des contextes spécifiques, mais, en règle générale, l’irlandais parle rapidement. Rapidement, mais clairement, qu’on se comprenne bien ! On retrouve alors peu d’hésitation, et les tics de langage servent souvent le propos.

Quoiqu’il en soit, il existe aussi des moyens alternatifs pour s’initier à l’irlandais, augmenter son niveau d’anglais, et pourquoi devenir bilingue tiens !

L’anglais américain est bien plus facile à comprendre, je vous l’accorde !

Les supports pour découvrir l’anglais irlandais

Un irlandais peut-il comprendre un anglais ? Autour d’un bon café, ou d’une bonne bière, rendez-vous avec la langue irlandaise !

Pour améliorer son accent, pratiquer cette langue anglo saxonne, ou tout simplement s’imprégner au mieux de la culture du trèfle (la divinité locale !) il suffit de se pencher sur les médias et supports locaux.

Ainsi, on peut tout simplement allumer sa télévision, et regarder la BBC Northern Ireland, UTV (Ulster Television) ou RTÉ (Raidió Teilifís Éireann Ireland = Radio Television Ireland Ireland) pour comprendre les rouages de cette culture divisée, s’habituer aux noms irlandais, et tout simplement apprendre l’anglais !

Car oui, pour apprendre l’anglais, rien de tel que la culture populaire, les journaux, la radio, même si le meilleur moyen reste de voyager, d’organiser un petit séjour linguistique sur place !

Et pourquoi pas se pencher sur les livres écrits par des irlandais ? Parmi les auteurs locaux, on peut citer James Joyce, et son fameux Ulysse, Samuel Beckett (En attendant Godot, Fin de Partie, etc.), ou encore Oscar Wilde, et Le Portrait de Dorian Gray.

La littérature est un vivier, lorsqu’il s’agit de s’approprier une langue, découvrir un lexique, un vocabulaire, ou tout simplement voyager à travers des contrées inconnues jusqu’alors. Une immersion totale sans professeur d’anglais ni stages linguistiques, à travers des écrits expérimentés et une littérature enrichissante. On est bien loin d’une simple brochure gratuite !

Par ailleurs, certains organismes culturels proposent des podcasts, et autres interviews de personnalités. Il s’avère que ce moyen est souvent très apprécié et efficace, lorsqu’il s’agit d’améliorer son anglais irlandais, pour adultes comme pour jeunes.

Ainsi, Bono (le leader le U2), l’acteur Colin Farrell, ou encore le James Bond Pierce Brosnan peuvent être de super professeurs pour développer des compétences et faire ses preuves dans la langue irlandaise, et mener une véritable formation en langues.

Même principe pour les journaux, dont certains ont des colonnes entières rédigées en irlandais ! On pourra alors essayer de se procurer The Irish Times, Metro Herald, Sunday Independant, ou encore Metro Éireann, qui sont de bonnes bases pour l’enseignement des langues du pays, et pourquoi pas une préparation aux examens supplémentaire !

De la richesse linguistique, une identité forte, des challenges supplémentaires pour apprendre un nouvel anglais, l’anglais irlandais est un voyage aux confins du monde anglophone, et on adore ça !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar