Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Des outils pour se mettre à la couture sans mal

De Philippe, publié le 16/10/2017 Blog > Art et Loisirs > Couture > Les Supports pour Apprendre à Coudre

« L’aiguille de la couturière picore comme une poule minutieuse. »

Jules Renard

Industrialisation oblige, cela fait plus d’un siècle que les machines remplacent les mains humaines, la robotisation faisant sans cesse des progrès.

Si la jeune sainte Jeanne d’Arc filait la laine lorsqu’elle ne gardait pas ses moutons, si les mères et filles d’antan tissaient à domicile pendant les longues soirées d’hiver, le gros des vêtements est aujourd’hui fabriqué en Espagne ou en Italie, quand ce n’est pas en Turquie, en Indonésie et en Chine !

Jadis, et encore au milieu du siècle dernier, les tailleurs étaient légion et quadrillaient le territoire de l’Hexagone.

Ils rendaient service, non seulement à Paris la capitale de la mode et de la France, mais aussi dans les villes de province et dans les petits bourgs ruraux qui comptaient quelques milliers d’habitants.

Aujourd’hui, dans un tel contexte, la couture en France est soit une profession rattachée à l’univers du luxe, soit un passe-temps visant à se divertir tout en se créant de belles choses en laissant libre cours à ses envies.

On pourrait en dire de même de – presque – tous les loisirs créatifs et autres activités de DIY : reliure, broderie, tricot, crochet, etc. Ce ne sont plus des nécessités vitales, mais des hobbies !

Les principaux motifs présidant à l’apprentissage de la couture sont donc au nombre de deux : 1° le plaisir personnel ; 2° le désir d’exercer une profession manuelle plaisante et hautement qualifiée.

Mais encore faut-il s’y mettre, en commençant par le b.a.-ba ! C’est le but de cet article : vous présenter les principaux supports informatiques et physiques qui vous permettront de faire vos premiers pas puis, qui sait, de côtoyer les noms les plus célèbres de la haute couture française !

Les meilleurs tutos de couture

Les plus chanceux pourront bénéficier de l’aide bienveillante d’une grand-mère ou d’une maman débrouillarde pour apprendre les rudiments des travaux d’aiguilles.

Les plus fortunés auront quant à eux tout intérêt à se tourner vers des professeurs particuliers de couture, qu’il s’agisse de merceries ayant pignon sur rue et proposant des ateliers/cours de couture paris pour arrondir les fins de mois ou d’indépendants exerçant à domicile.

Mais, si vous êtes ici, c’est sans doute que vous êtes prêt à vous lancer dans la couture tout seul, depuis chez vous (peut-être au fin fond de la campagne, de la montagne ou des périphéries urbaines ?), en profitant à plein de toutes les solutions proposées par les nouvelles technologies, dont Internet est le plus sûr avatar.

Dans cette perspective, le Web recèle de bons plans pour trouver des tutoriels de couture à sa mesure et en fonction de son niveau.

Grand débutant, commençant, intermédiaire, confirmé, expert… Il y en a pour tout le monde, une bonne recherche s’avérant simple et rapide !

C'est par la pratique que l'agileté et la dextérité viennent : maîtrisez le point zigazag, puis mettez-vous à des points plus difficiles. Grands couturiers | Du petit amateur au grand pro, la passion est la même, mais pas le coup de main ! | source : pxhere.com

Les interfaces varient, redoublant d’efforts pour gagner en qualité didactique. Certains préféreront tel graphisme, d’autres la clarté des explications.

Nous vous conseillons de vous faire votre propre idée en naviguant sur les principaux sites de tutos dédiés à la couture : Pop Couture, Petit Citron, Aux quatre vents, pureloisirs.com et Sur Le Blog de Mes Loisirs pour ne citer que les plus fréquentés, des valeurs sûres démocratiquement plébiscitées par les internautes.

Si vous aimez les images et préférez avoir un seul portail pour découvrir une multitude de tutos, dirigez-vous vers YouTube, Dailymotion et leurs équivalents : plusieurs couturières enseignantes n’ont pas de blog à proprement parler, mais offrent gratuitement des didacticiels audiovisuels en ligne en créant une « chaîne ».

De Viny DIY à Télito tuto couture en passant par Elsa Couture et MOUNA Sew, vous n’aurez qu’à terminer votre surf par une vidéo de Madalena couture et vous aurez fait le tour de tout ce qui se fait de meilleur (à ce jour, car de nouvelles vidéos sont chaque semaine mises en lignes tandis que des « chaînes » inédites se montent !) côté vidéo couture.

Que les esprits les plus classiques et traditionnels se rassurent : il existe aussi de bonnes vieilles méthode « papier », dont les plumes les plus réputées s’appellent Charlotte Auzou, Louise Sheers, Perrine Colignon et Clémentine Rousseau : faites travailler vos libraires de proximité !

Les meilleurs blogs pour apprendre à coudre

Après avoir évoqué les tutos, qui sont autant de « fiches techniques » ou de « résumés didactiques » pour réaliser un type de vêtement donné, bifurquons vers ce qui nous semble être fondamental : l’apprentissage de la couture.

Pour l’instant, ne parlons pas des grands sites commerciaux ni des plates-formes d’e-learning payantes, mais uniquement de blogs couture tenus par des passionnés de taille et de découpe…

Qu’il s’agisse d’amateurs ou de professionnels en magasin, on remarque d’emblée leur passion pour les étoffes : chacun a sa sensibilité, ses goûts et ses préférences, mettant l’accent sur un point, d’où l’intérêt de coupler différentes méthodes d’apprentissage de la couture.

Naturellement, on peut se douter que les blogs pour apprendre à coudre les plus visités par les surfeurs numériques sont aussi les meilleurs. Mais ces statistiques n’ont pas constitué notre seul critère de tri : nous avons apporté une attention toute particulière à la qualité des apprentissages proposés et au caractère limpide des consignes données.

Les enseignes les plus fiables sont sans aucun doute Coupe Couture, Créachiffon, L’Étoile de Coton, Petit Citron, Couture Débutant, Petitfaune, WikiHow ainsi que Couture Et Imaginaire.

Pardonnez-nous si nous avons oublié d’autres blogueurs de qualité, mais les trésors d’Internet sont si nombreux qu’il est impossible de les répertorier tous ! Mais si vous avez trouvé une pépite, n’hésitez pas à la partager avec nos lecteurs en laissant un commentaire en ce sens !

Sachez dans tous les cas que la couture est avant tout une activité artistique manuelle et non virtuelle : un minimum de matériel est indispensable, car des aiguilles imaginaires ne vous seraient pas très utiles entre les doigts (même si elles auraient l’avantage de ne pas piquer)…

On pourra compléter le tout par des pages consacrées au choix du meilleur fil, du meilleur tissu, de la meilleure machine à coudre.

Les formations/écoles de couture

Fini l’amateurisme, et bienvenue dans le monde des pros ?

Pour prendre ce chemin, il faut nécessairement passer par une formation académique digne de ce nom ! Même le meilleur des amateurs aura du mal à être reconnu et à trouver des clients s’il ne jouit pas d’un diplôme solide.

En la matière, les écoles et formations spécialisées dans la couture sont assez nombreuses pour permettre un choix à la fois conscient et motivé.

Entre cursus scolaires, supérieurs, professionnalisants et d’appoint, le panel des possibles est relativement large.

Malheureusement, les apprentissages de niveau collège ont été mis à mal au cours de ces dernières années, rendant le BEP « métiers de la mode et des industries connexes » pour le moins caduc.

De la veste fait main au sac à dos, tout textile peut passer par vos machines à coudre. Se perfectionner en couture | Il n’y a pas d’âge ni d’époque pour commencer à coudre ! | source : visualhunt.com

Les choses sérieuses ne commencent plus qu’avec divers CAP de couture (sur deux années), accessibles au-delà d’un niveau brevet des collèges.

Les établissements scolaires à en proposer sont extrêmement nombreux à travers la métropole, plusieurs mentions étant disponibles, avec parfois des cursus complémentaires.

Vous habitez loin de tout ? Vous pouvez tout de même passer votre certificat d’aptitude professionnelle grâce à l’École Universelle, au CNFDI et à ÉduCatel, cours de couture en ligne à distance conçus de façon à gommer le handicap que pourrait représenter l’absence de professeur physique.

Le mieux est de continuer avec un bac professionnel en CFA ou lycée pro, dont la principale qualité est d’exiger un stage en entreprise.

Du côté des études supérieures, des boîtes privées proposent des diplômes para-universitaires de niveau III (cf. MJM Graphic Design et, surtout, l’École de la couture parisienne apparentée à la chambre des métiers locale).

Les meilleurs patrons de couture gratuits

Un modèle vous a tapé dans l’œil ? Vous souhaiteriez le reproduire ?

Eh bien, c’est tout à fait possible… à condition d’en dénicher le patron – les couturiers les plus doués parviennent à fabriquer eux-mêmes un patron à partir d’un habit, mais cela demande une expertise qui dépasse généralement les connaissances de base du commun des couturières !

Heureusement pour nous, il existe sur le Net des patrons de couture gratuits, la plupart du temps répertoriés par sexe et âge, mais aussi par type de vêtement et par style.

Boutons pression, fil de lin ciré, fermeture à glissière ou fermeture Éclair, voire scratch : il faut rassembler son matériel avant de se lancer dans un ouvrage ! Coudre un bouton | Il faut savoir commencer simple pour aller loin… ! | source : pixabay.com

Pour être utilisé, un patron de couture, ce complément naturel de tout tuto, doit forcément être, à un moment ou à un autre, physique, c’est-à-dire manipulé entre vos mains pour, à l’aide d’une machine à coudre, donner les différents pans de la robe ou jupe désirée.

Par conséquent, un patron semble ne pas pouvoir être entièrement gratuit : ils sont généralement vendus dans le commerce (cours de couture brest, cours de couture toulouse, couture nantes) sous forme de carton ou de carte, parfois offerts dans les kiosques avec des magazines dédiés à la couture.

Mais l’informatique nous permet de télécharger gratuitement en quelques clics des patrons de couture au format PDF ou JPEG (ou toute autre extension du même acabit) : une imprimante vous suffira pour imprimer celui qui vous tente le plus !

Du côté de ces fameuses « galeries » ou bases de données, retenez surtout Pop Couture, L’Étoile de Coton, Couture Stuff, Pinterest (eh oui, les réseaux sociaux ont leur mot à dire, car ils sont un modèle de partage entre consommateurs !), Blue Marguerite et Petits Broutilles.

À vos marques, prêts, cousez !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar