Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs Apuntes
Partager

Organiser et anticiper les activités et visites à faire dans le plus petit État du monde : mode d’emploi !

De Samuel, publié le 27/09/2019 Blog > Langues > Italien > Comment Prévoir Sa Visite du Vatican ?

« Si le royaume des cieux appartient aux pauvres, nul doute qu’au Vatican, se compte un nombre considérable de damnés. » Michel Onfray (né en 1959)

La Cité du Vatican, plus petit État souverain du monde et enclavée dans la ville de Rome, fait figure d’incontournable lors d’une visite de la capitale italienne.

La cité-État ne compte que 799 habitants répartis sur 0,439 km², et tire ses revenus du tourisme de masse, notamment grâce aux Musées du Vatican.

Il s’agit du pays le moins peuplé du monde. Mais avec plus de 2 000 habitant au km² (en proportion), le Vatican est l’un des États les plus densément peuplés du monde.

Il faudra donc organiser bien à l’avance vos visites, car les monuments historiques, nombreux, attirent 5 millions de touristes chaque année !

Voici nos conseils pour bien prévoir votre visite du Vatican !

Vatican : présentation et fiche d’identité

Le Vatican : qu'est-ce que c'est au juste ? Plus petit Etat du monde, la cité papale est un musée à ciel ouvert !

Plus petit État du monde, le Vatican représente à la fois le territoire spirituel du Saint-Siège et la capitale de l’État, englobant l’ensemble des institutions politiques de l’Église catholique romaine.

Le pape en est le chef d’État au sens politique et religieux.

Le régime du Vatican est une monarchie absolue de droit divin et élective, et le chef de l’État – le pape – dispose du pouvoir absolu sur les volets législatif, exécutif et judiciaire du gouvernement.

Mentionnée dès l’époque romaine, la colline du Vatican est depuis l’antiquité le siège de la papauté et du monde catholique.

Le Vatican est l’épicentre du christianisme depuis l’empereur Constantin (4ème siècle), et remonte à l’époque des États Pontificaux (752-1870).

Fondé le 11 février 1929 à l’issue des accord du Latran, l’État de la Cité du Vatican est, outre son caractère religieux, un musée à ciel ouvert.

C’est en effet un endroit unique au monde où les papes, depuis le Moyen-Âge, ont toujours pris soin de conserver de vastes collections d’œuvres d’art depuis l’Antiquité.

L’ensemble des bâtiments du Vatican sont en effet inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont notamment les Musées du Vatican, quatrième musée le plus visité du monde !

La Cité exerce une influence culturelle considérable en tant que siège du catholicisme.

Elle abrite pas moins de douze musées d’art sacré et profane, des antiquités étrusques et égyptiennes, des toiles de peinture de nombreux peintres – dont Michel-Ange.

A ce titre, elle attire entre 5 et 6 millions de visiteurs chaque année.

Comment se rendre au Vatican ?

Afin d’optimiser sa venue au Vatican lors d’un voyage à Rome, il faut d’abord comparer les prix des billets d’avion depuis la France.

Pour trouver les meilleures offres de vols disponibles, on peut aller sur le comparateur de vols Skyscanner.

Cet outil permet de trouver les vols les moins chers en fonction des dates de séjour renseignées, pour tous les aéroports desservant l’aéroport de Rome Fiumicino.

On peut comparer les tarifs sur un mois entier, ce qui est idéal si vos dates sont flexibles.

A titre d’exemple, on trouve des billets aller-retour pour Rome à partir de 25 € au départ de Marseille et Paris, à moins de 100 € depuis Bordeaux, Lyon, Nantes, Nice ou Toulouse.

La cité du Vatican se trouve à l’ouest des rives du Tibre, non loin du centre-ville de Rome.

On peut donc y accéder facilement à pied depuis le centre historique de la ville.

En transports en commun, on peut emprunter de nombreuses lignes de bus : 23, 32, 40, 49, 81, 492, 590, 982 jusqu’à la station « Risorgimento », ou les lignes 34, 46, 62, 64, 98, 881, 916 jusqu’à la station « Largo di Porta Cavallegeri ».

A pied, on pourra pénétrer dans la Cité de l’État par l’entrée du Vatican, au niveau de la Porte Sant’Anna.

En métro, prendre la ligne A, puis descendre à l’arrêt Ottaviano ou Cipro, pour visiter en premier la Basilique Saint-Pierre ou les musée du Vatican.

Quelle est la meilleure période pour visiter le Vatican ?

Quand visiter le Saint-Siège de l'Eglise catholique ? A quelle saison aller à Rome ? Pour la chapelle Sixtine, toute l’année !

Prévoir un voyage à Rome et au Vatican implique également de savoir à quelle période partir : quand la haute saison est-elle à son plus haut niveau, quelle est la météo, ou encore quel budget consacrer pour un séjour à Rome ?

Disons-le d’emblée : les meilleures périodes pour visiter le Vatican et ses monuments sont les intersaisons, en mai-juin et septembre-octobre, voire l’hiver.

L’été n’est pas la période optimale, car juillet et août sont très chauds à Rome et l’affluence touristique bat son plein dans le centre de Rome.

Le climat, méditerranéen, est caractérisé par des hivers doux et pluvieux et des étés secs et chauds.

En hiver, il fait frais (10°C-13°C en moyenne en janvier) et les mois de novembre à février sont les plus pluvieux de l’année.

Entre janvier et février par exemple, il fait 12°C au meilleur de la journée et les précipitations peuvent atteindre jusqu’à 115-120 millimètres par mois.

La température se réchauffe et la météo devient plus sèche à mesure que le printemps avance dans le calendrier : du coup, le climat idéal pour visiter le Vatican s’étend de fin avril à fin juin.

En arrière saison, la température reste clémente, mais l’affluence est encore importante.

Dans tous les cas, le Vatican étant fréquenté par 6 millions de personnes par an – ce qui fait en moyenne 17 000 personnes par jour à l’entrée des musées ! -, attendez-vous à voir de longues files d’attente à l’entrée de la Basilique Saint Pierre ou de la Chapelle Sixtine !

Visiter le Vatican : les pass et les billets coupe-file !

En raison de la forte affluence qui règne en maître toute l’année sur les monuments de la Cité-État, il peut être préférable de réserver un billet coupe file afin de pénétrer comme en VIP dans les monuments et éviter la file d’attente interminable.

Comment visiter sans attendre les sites touristiques ? Entrer en VIP à la chapelle Sixtine, c’est quand-même confortable !

De la même manière que l’on peut visiter le Colisée ou la Galerie Borghese avec un billet d’entrée en coupe-file, on pourra opter pour un pass de visite pour voir les incontournables du Vatican :

  • Les Musées du Vatican,
  • La Chapelle Sixtine,
  • La basilique Saint-Pierre,
  • Les Jardins du Vatican,
  • Le Palais Apostolique,
  • Les statues et sculptures des musées (le groupe du Laocoon, notamment),
  • Le Cortile du Belvédère.

Pour visiter Rome, on trouve quatre pass principalement : le Rome City Passe, le Rome Sightseeing Pass, le Roma Pass, et l’Omnia Card.

Chacun d’entre eux a ses spécificités.

Disponible pour 2, 3 ou 6 jours, le Rome City Pass inclue un billet coupe-file pour les Musées du Vatican, l’utilisation libre des transports en commun et une visite en bus hop-on hop-off.

Le Rome Sightseeing Pass est valable 2, 3 ou 6 jours et propose en plus le transfert de l’aéroport Fiumicino ou Ciampino vers le centre-ville de Rome.

Le Roma Pass existe pour 48 ou 72 heures. Il se décline comme suit :

  • 48 heures : une entrée gratuite et tarif réduit pour les autres visites,
  • 72 heures : deux entrées gratuites et tarifs réduits pour les autres visites.

Attention : ce pass n’inclue pas la visite des Musées du Vatican !

Une bonne option est de prendre « l’Omnia Card ».

Disponible pour 3 jours uniquement, le pass propose les activités du Roma Pass, avec en plus les Musées du Vatican et l’accès aux bus hop-on hop-off.

Le pass inclue deux visites gratuites et l’accès libre aux transports en commun.

C’est donc cette option qui est la plus appropriée pour une visite du Vatican.

Son coût est de 113 €.

Mais alors, quelles sont les activités et les musées du Vatican ?

L’ensemble regroupe douze musées à travers 5 galeries, 1 400 salles et 7 kilomètres de salles et de couloirs.

C’est l’une des plus vastes collections d’art au monde.

Les musées sont les suivants :

  • La Pinacothèque,
  • La Collection d’art religieux moderne,
  • Le musée Pio-Clementino,
  • Le musée ethnologique missionnaire,
  • Le musée grégorien égyptien,
  • Le musée grégorien étrusque,
  • Le musée grégorien profane,
  • Le musée chrétien,
  • Le musée de la bibliothèque apostolique vaticane,
  • Le musée des carrosses,
  • Le musée Chiaramonti,
  • Le musée philatélique et numismatique.

A voir également au Vatican :

  • Le Palais du Vatican, chapelles et galeries :
    • La chapelle Sixtine,
    • La chapelle Paolina,
    • La chapelle Nicoline,
  • Les galeries :
    • La galerie lapidaire,
    • Le Bracio Nuovo,
    • La galerie des candélabres,
    • La galerie des tapisseries,
    • La galerie des cartes géographiques.

Vu la quantité de choses à voir, l’Omnia Card s’impose !

Où réserver son billet pour visiter les monuments du Vatican ?

Sur quel site réserver ces billets coupe-file et pass ?

Où trouver ses billets en coupe-file ? Doyoogo, un comparateur d’activités touristiques dans le monde entier, ou comment révolutionner le voyage !.

Ces dernières années, les sites proposant des activités avec un billet coupe-file et les prestataires vendant les pass ont pullulé sur le web.

Du coup, il est difficile d’y voir clair.

Voici une étendue de l’offre disponible pour visiter le Vatican :

  • Doyoogo,
  • Get Your Guide,
  • Tiqets,
  • Ceetiz.

La plateforme Get Your Guide est un des incontournables pour trouver des billets coupe-file en ligne.

Pour le Vatican, on trouve des offres défiant toute concurrence, par exemple : la basilique Saint-Pierre en visite libre avec entrée réservée pour 19,50 €, un billet coupe-file musées du Vatican et chapelle Sixtine à partir de 28 €, le combiné Vatican (Musées, chapelle Sixtine et basilique Saint-Pierre) à partir de 55,90 €.

Sur le site Tiqets.com, on trouve par exemple des billets pour les musées du Vatican, avec coupe-file et visite guidée à partir de 39 €.

Vous ne trouvez pas votre bonheur ?

Allez voir Doyoogo !

Doyoogo est un comparateur d’activités touristiques qui référence les meilleures offres disponibles pour de nombreuses destinations, dont évidemment le Vatican.

La plateforme montpelliéraine permet notamment de trouver des billets combinés en coupe-file pour visiter – par exemple – les musées du Vatican, la chapelle Sixtine et la basilique Saint-Pierre (à partir de 59 €).

Ou bien aussi la visite du dôme et de la crypte de la basilique Saint-Pierre à partir de 49 €, les musées du Vatican et la chapelle Sixtine pour 35 €, etc.

Poursuivez votre visite de Rome par les innombrables monuments antiques de l’Empire Romain !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar