Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs Apuntes
Partager

Que voir et que faire dans la « capitale » de l’Église catholique romaine ? Voici notre top des sites immanquables !

De Samuel, publié le 27/09/2019 Blog > Langues > Italien > Les Lieux Incontournables de la Cité du Vatican !

« Le pape est l’avocat de Dieu. Dommage que son client soit mort. » Francis Picabia (1879-1953)

Et si, lors d’un voyage à Rome, on faisait une incursion au Vatican, dans le plus petit État du monde ? Que l’on soit chrétien ou non, tous les voyageurs intéressé(e)s par l’histoire et l’art de l’Europe seront comblés lors d’une visite du Vatican.

Véritable musée à ciel ouvert, témoin de plus de vingt siècles d’histoire où dorment certains vestiges archéologiques de l’empire romain, le Vatican est visité chaque année par 5 à 6 millions de touristes.

Peuplée par seulement 799 âmes, la Cité-État du Vatican est une enclave romaine d’une superficie de seulement 44 hectares : c’est le pays souverain le plus visité du monde, comparativement à sa population permanente.

Saint-Siège de l’Église catholique et chef-lieu des institutions religieuses, le Vatican se visite pour la beauté de son architecture et pour ses collections d’art datant parfois de l’Antiquité.

Voici justement dans cet article, notre présentation des monuments incontournables du Vatican !

La Place Saint-Pierre

Que voir au Vatican ? La liste des sites à faire ! La Place Saint-Pierre : sans doute l’un des endroits les plus visités de Rome !

Vaste esplanade trapézoïdale en style baroque faisant face à la basilique Saint Pierre, la Place homonyme est un peu le parvis de la basilique.

C’est probablement l’un des endroits les plus fréquentés du Vatican et de la ville de Rome : c’est ici que s’entassent les foules – pèlerins et touristes curieux – lors des grandes célébrations religieuses données par le pape.

La Place fut commandée à l’architecte Le Bernin en 1656 par le pape Alexandre VII, afin d’apporter une valeur ajoutée à la façade de la basilique Saint-Pierre.

Les travaux s’étalèrent de 1658 à 1667. L’objectif était de mettre en valeur l’espace devant la basilique, de façon à pouvoir accueillir un maximum de personnes sur son perron lors des audiences papales et de la bénédiction.

Le Bernin dessina la Place dans un style baroque, en concevant une colonnade s’écartant en deux bras de forme elliptique depuis la basilique, comme pour embrasser la foule.

De nos jours, le visiteur demeure saisi par l’arrivée majestueuse, par la Via de la Conciliazone, avec la statue signée Michel-Ange, la coupole de la basilique et les palais épiscopaux.

Au centre de la Place Saint-Pierre, nul visiteur ne manquera d’apercevoir l’obélisque monumental, érigé au centre de la place.

C’est un obélisque égyptien – dont la construction remonterait au 19ème siècle avant notre ère ! – ramené à Rome par l’empereur Caligula en l’an 37, au tout début de l’empire romain.

L’empereur souhaitait orner la spina du cirque du Vatican. Elle trône au centre de la Place Saint-Pierre depuis le 10 septembre 1586.

La Basilique Saint-Pierre

Grand incontournable de la Cité-État du Vatican, la basilique Saint-Pierre fut édifiée entre 1506 et 1626 dans des styles baroque et Renaissance.

C’est le plus grand monument catholique du monde : nul ne la ratera, elle fait face à la Place Saint-Pierre, sur la rive droite du Tibre.

Inscrite sur la liste des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO, la basilique est l’un des monuments les plus visités du monde et est considérée comme la construction la plus prodigieuse de son temps.

Elle attire au moins 150 000 personnes chaque dimanche lorsque l’angélus pontifical a lieu : autant dire qu’il sera difficile de vous frayer un chemin pour voir le pape !

La basilique a été érigée à l’emplacement où l’apôtre saint Pierre fut inhumé.

Elle est aussi le lieu d’inhumation de plusieurs papes.

Que l’on soit chrétien ou non, chacun sera frappé par l’esthétique et la finesse des ornements de l’église.

Et en plus, l’accès à la basilique est gratuit ! On peut même parfois attendre plus d’une heure pour pouvoir pénétrer à l’intérieur du bâtiment.

Avant de sortir du monument, profitez-en pour grimper en haut du dôme de la basilique : l’entrée coûte 5 € par les marches et 7 € par l’ascenseur, et il faudra encore passer l’épreuve de la file d’attente (30 à 60 minutes), mais vous aurez une vue imprenable sur le centre de Rome, certains vestiges romains et le reste du Vatican.

La Chapelle Sixtine

Comment visiter les monuments emblématiques du Saint-Siège ? La Chapelle Sixtine et les fresques de Michel-Ange : un des plus grands joyaux de la Renaissance !

Prévoir une visite du Vatican sans voir la Chapelle Sixtine serait dommage, ce serait un peu comme visiter la ville de Rome sans passer au Colisée ou au Forum Romain.

Par contre, la foule sera inévitable, à moins de se lever très tôt et de visiter la chapelle Sixtine dès l’ouverture, au petit matin.

A moins d’avoir acheté la carte Omnia Vatican et Rome, qui permet de pénétrer dans les monuments historiques et culturels en VIP, sans patienter dans les longues files d’attente à l’entrée des musées.

Construite entre 1477 et 1483, la chapelle Sixtine est une des salles des palais pontificaux du Vatican et fait partie intégrante des Musées du Vatican.

Depuis le 15ème siècle, c’est l’endroit où les cardinaux se réunissent en conclave pour élire leur nouveau pape.

C’est la plus grande chapelle du Vatican et est mondialement connue pour sa voûte, ornée de fresques somptueuses par Michel-Ange entre 1508 et 1512.

On y contemplera le mur du fond illustrant la fresque du Jugement Dernier, signée par Michel-Ange et dévoilée le 1er novembre 1541.

Les autres peintures et fresques furent signées par Le Pérugin, Sandro Botticelli, Ghirlandaio, Rosselli et Pinturicchio.

Victime de son succès, elle attire entre 10 000 et 20 000 personnes par jour, ce qui fait courir de graves dangers pour la préservation des peintures murales : le gaz carbonique émis par l’homme menace en effet les œuvres d’art.

Outre la fresque murale du Jugement Dernier, on ne manquera pas d’observer les murs nord et sud, sur lesquelles on trouve des scènes de la vie de Moïse ou de Jésus, notamment le châtiment de Coré, Datan et Abiram (Botticelli), la Tentation du Christ au Désert (Botticelli), le Baptême du Christ (Le Pérugin) et le majestueux plafond de la chapelle Sixtine.

Les douze Musées du Vatican

C’est aussi pour ce complexe muséal que l’on vient visiter le Vatican : le musée du Vatican, c’est un ensemble de douze musées consacrés à l’art sacré et profane, de l’Antiquité égyptienne, étrusque et romaine à nos jours.

Les papes ont en effet toujours eu à cœur de collecter les œuvres d’art des plus grands artistes européens, ce qui confère au Vatican un rayonnement culturel au niveau mondial.

Et cela, surtout à l’époque des États Pontificaux (752-1870), soit plus de mille ans d’art !

Visiter les monuments du Saint-Siège : que voir ? Admirez la finesse et la précision de cette peinture !

On peut opter pour un billet coupe file pour visiter ce joyau de la Cité du Vatican : ou comment éviter la foule même en haute saison !

Les musées attirent jusqu’à 6 millions de touristes chaque année, ce qui en fait le quatrième musée le plus visité du monde et celui le plus visité de toute l’Italie.

Le musée naquit de la volonté du pape Jules II (1443-1513) d’installer dans les jardins du Belvédère des statues antiques telles que l’Apollon du Belvédère et le Laocoon.

Le complexe comprend les musées suivants :

  • La Pinacothèque,
  • La Collection d’art religieux moderne,
  • Le musée Pio-Clementino,
  • Le musée ethnologique missionnaire,
  • Le musée grégorien égyptien,
  • Le musée grégorien étrusque,
  • Le musée grégorien profane,
  • Le musée chrétien,
  • Le musée de la bibliothèque apostolique vaticane,
  • Le musée des carrosses,
  • Le musée Chiaramonti,
  • Le musée philatélique et numismatique,
  • La chapelle Sixtine,
  • La chapelle Paolina,
  • La chapelle Nicoline.

En sus, les musées abritent cinq galeries immanquables : la galerie lapidaire, le Braccio Nuovo, la galerie des candélabres, la galerie des tapisseries et la galerie des cartes géographiques.

Attention : les musées sont fermés le dimanche.

Les Jardins du Vatican

Situés à l’ouest de la basilique Saint-Pierre et de la chapelle Sixtine, les jardins du Vatican sont un dernier incontournable à faire après la visite des musées.

Quels sont les autres intérêts de la Cité-Etat vaticane ? A l’ouest de la chapelle Sixtine : un poumon de verdure de 23 hectares. La moitié du « pays » !

La création de ces jardins remonte au Moyen-Âge, lorsque les vergers et les vignobles poussaient jusqu’au nord du palais apostolique pontifical. En 1279, le pape Nicolas III décida de déplacer sa résidence au Vatican, en faisant murer la zone.

Il installa un pré, un jardin et un potager à l’intérieur.

Avec l’avènement de la Renaissance, les jardins furent repensés, avec de nombreux arbustes, pins et cèdres du Liban.

Vaste espace naturel et artistique de 23 hectares, les Jardins du Vatican sont juchés sur la colline homonyme, et englobent également un espace boisé de 3 hectares.

Les Jardins offrent un poumon de verdure ainsi qu’un complexe de monuments médiévaux, de statues et de massifs floraux.

A voir sur place :

  • Le Jardin Carré,
  • La Petite Maison Pio IV,
  • La Fontaine de l’Aquilone,
  • La Grotte de Lourdes,
  • Le monument de la tentative d’assassinat de Giovanni Paolo II,
  • Le bâtiment de Radio Vatican.

La gare du Vatican, non loin, permet de prendre le train pour aller côté italien pour visiter les villas pontificales de Castel Gandolfo (possession extra-territoriale du Vatican).

Visiter les Jardins du Vatican permet en outre de découvrir trois styles de jardins : le style français, anglais et italien.

Pour la visite, il y a deux choix possibles : soit on réserve une visite guidée avec le personnel interne des musées, soit on sollicite un guide privé, ou bien encore on visite à bord d’un bus à toit ouvert, muni d’un audio guide.

Alors, il serait dommage de rater tout cela, n’est-ce pas ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar