Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Faire de la photographie professionnellement

De Alexia, publié le 15/11/2017 Blog > Art et Loisirs > Photographie > Comment Devenir Photographe ?

« On peut regarder une image pendant une semaine et ne jamais plus y penser. Ou la regarder une seconde et y penser toute sa vie. » Joan Miro

Le métier de photographe fait rêver pas mal de personnes. Mais comment se lancer avec ou sans formation photo dans cet univers que beaucoup estiment « bouché » ?

Comment devenir photographe indépendant et en vivre ?

Superprof vous livre quelques conseils essentiels !

Comment devenir photographe ? Ça commence par le matériel !

Comment photographier comme un professionnel ? Pour passer de photographe amateur à photographe pro, pas besoin de faire les Gobelins. Mais pensez au matériel de qualité !

La photographie, c’est plutôt facile une fois que vous avez compris les principes de base que sont la sensibilité, la lumière et la vitesse. Il suffit simplement de pratiquer ! Mais pour cela, mieux vaut avoir du bon matériel photographique.

Pourquoi ?

Premièrement, pour être en confiance ! Si vous voulez faire de la photo mariage, il peut arriver que des invités aient des appareils photo plus perfectionnés que le vôtre. Pour votre crédibilité, c’est moyen…

Même si la plupart du temps, un boîtier et un objectif suffiront à faire de belles photos grâce à votre sensibilité de photographe propre, vous vous sentirez plus en confiance en apportant beaucoup de matériel. C’est une question d’image !

Mettez-vous à la place du client : si vous payez un photographe pour vos photos de mariage, vous vous attendez à ce qu’il ait un peu plus de matériel que Jean-Michel, votre oncle qui « touche » un peu en photo.

Pour être bien équipé, la base, c’est bien entendu :

  • Un, voire deux reflex (sur un mariage, si l’un tombe en panne, vous n’aurez pas de seconde chance !),
  • Des optiques adaptés à votre spécialité : pour tester l’objectif en situation réelle sans avoir à l’acheter et trouver celui qui convient à votre spécialité, rendez-vous sur objectif-location.fr. Vous pourrez louer différents objectifs pour une ou deux semaines histoire de vous faire une idée,
  • Des flashs éventuellement, selon la lumière naturelle, studio photo, etc.,
  • Des cartes mémoires en nombre suffisant pour pouvoir alterner sans être obligé de les vider à chaque fois,
  • Une batterie de rechange (surtout si vous vous orientez vers du reportage photo),
  • Une sangle,
  • Un sac de rangement,
  • Un trépied pour les poses longues.

Ensuite, il faut savoir que le matériel photo n’est pas le seul à faire de vous un photographe. Le matériel informatique doit suivre.

La prise de vues fait évidemment partie intégrante du travail du photographe mais vient ensuite la retouche photo. L’ordinateur peut rapidement être saturé, notamment si vous travaillez en .raw et/ou sur Lightroom. Une fois que le catalogue commence à gonfler, les temps de chargement peuvent être longs et vous faire perdre un temps précieux :

  • Un ordinateur avec un carte graphique puissante et une capacité de mémoire vive qui suit,
  • Un logiciel de traitement de l’image : Lightroom, Photoshop…
  • Une sonde de calibration : rien de plus frustrant que de travailler une image, d’en être fier et de la voir imprimée plus claire ou plus sombre que le rendu écran,
  • Une solution de sauvegarde pour garder les images livrées à vos clients pendant 6 mois voire un an minimum (carte mémoire, disques durs stockés à des endroits différents en cas de sinistres, cloud…).

Bien sûr, selon votre spécialité et votre confort, vous pourrez acheter du matériel studio (fonds de studio, couvertures, accessoires, etc.).

Pas forcément besoin de diplôme pour devenir photographe !

Pour devenir photographe : trouvez votre spécialité !

Comment mettre en valeur ses meilleurs photos ? Si on n’aime pas travailler en studio de photographie, on mise sur les photos de famille en extérieur !

Quand vous lancez en tant que photographe professionnel, le but est bien évidemment de réussir à vivre de votre nouveau métier.

Il est donc tout à fait normal de toucher un peu à toute la photographie sociale si c’est ce que vous avez choisi (mariage, baptême, bébé, grossesse, enterrement de vie de jeune fille, communion, etc.) mais souvent on a besoin de se spécialiser.

Pour attirer les clients et les fidéliser.

Mais alors, ça veut dire qu’on dit non ? Hé oui, ça veut dire qu’on dit non ! Pas un « non » frontal bien sûr. Il suffit de dire qu’on n’est pas disponible et de donner le contact d’un confrère ou d’une consoeur dont la spécialité est en lien avec la demande du client.

Trouver son domaine de spécialité, c’est primordial pour réussir à se vendre correctement.

Par exemple, la photographe Amélie Soubrié ne fait que de la grossesse et du bébé de moins de 15 jours. Le créneau vous semble trop restreint ? Et pourtant, c’est ce qu’on appelle cibler son public.

Plus vous êtes spécialisé, plus vous avez de chances de vous en sortir. 

Attention, ce n’est pas parce que vous êtes spécialisé dans un domaine que vous ne pouvez pas faire autre chose. Agnès Colombo est spécialisée dans la famille, la grossesse et le bébé. Mais elle fait aussi du corporate sans communiquer sur ce point sur son site.

Tout est question de subtilité. Le corporate est bien rémunéré, cela peut aider à boucler les fins de mois mais parlez-en quand vous vous rendez sur des déjeuners d’entrepreneurs ou à des salons. A moins bien sûr que ce soit votre spécialité rêvée !

Comment suivre un cours photo lyon ?

Les qualités et compétences du photographe

Le CAP photographe est-il indispensable pour être pro ? Toutes les occasions sont bonnes pour un shooting photo !

Que vous ayez pris des cours photo en école de photographie, stage photo, BTS de photographie ou bac pro photo ou alors que vous vous soyez formé en autodidacte aux métiers de la photographie, il est essentiel d’avoir quelques qualités et compétences :

  • Créativité et inventivité : sans sortir de Louis Lumière, ce qui fait un bon photographe, c’est avant tout sa sensibilité et sa personnalité propre pour le démarquer de la concurrence. Il doit être capable d’avoir des idées créatives et de trouver le meilleur cadrage, le parfait éclairage, le décor adapté,
  • Sens du contact et communication : les qualités relationnelles sont essentielles dans ce métier. Même si vous voulez être photographe d’art ou photographe animalier, vous allez devoir communiquer, vendre votre travail et parfois interagir avec vos modèles si vous êtes photographe de mode ou photographe mariage,
  • Adaptation : le photographe doit pouvoir s’adapter à toutes les situations, toutes les demandes et tous les aléas. Il doit s’entourer de personnes de confiance pour ses tirages photo afin de pouvoir évoluer en toute sérénité dans son milieu,
  • Patience et mise en confiance : selon votre spécialisation, vous serez amené à rester longtemps au même endroit (photo animalière, photographe de presse…), à encadrer des personnes n’ayant pas l’habitude de poser (photographe studio, photographe mariage, photo de nu…). La patience est une vertu très importante dans ce métier de même que la diplomatie et la mise en confiance. Soyez sympa avec vos clients pour qu’ils se sentent à l’aise de poser devant vous !
  • Aspiration au progrès : soyez curieux. Intéressez-vous aux nouveautés du secteur en termes de matériel, de retouche d’images, de techniques… Ne cessez jamais d’apprendre pour progresser, c’est la clé du succès.

Besoin d’un stage photo paris ?

Pour devenir photographe : apprenez à vous vendre !

Devenir photographe pro demande patience et rigueur. Photographier, c’est bien. Savoir vendre son travail, c’est en encore mieux !

Devenir photographe professionnel, c’est aussi savoir se vendre pour trouver des clients.

La première chose à faire est de trouver son nom commercial. Faites simple : prenez votre nom.

Vous n’êtes pas une entreprise, vous n’êtes pas une agence de photographes, vous n’allez pas envoyer un de vos photographes sur un shooting. Amélie Soubrié dit regretter d’avoir choisi « Instants Capturés » à son lancement. Vous êtes le photographe, c’est vous la marque !

Deuxième conseil : montrer son travail. Créez un site internet ! Aujourd’hui, vous pouvez avoir un portfolio pour certains clients mais l’essentiel de vos propects se trouvent sur la toile. Au niveau des plateformes, vous avez le choix :

  • Si vous n’y connaissez rien et que vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, il y Tumblr ou Wix.com,
  • Si vous avez envie de choisir un peu plus la disposition, les templates, les couleurs de votre site, misez sur WordPress,
  • Et si vous voulez quelque chose de très professionnel mais que vous n’y connaissez rien, faites appel à un professionnel !

Le référencement est très important. Si vous n’y connaissez rien, faites appel à un webmaster. Il n’y a pas de secret : pour réussir, il faut investir en temps et en argent. Il faut se donner les moyens de son succès.

L’image dégagée par la page d’accueil et tout le site internet doit être en accord avec vous et votre spécialité. Pour vous aider, essayez de trouver trois mots-clés définissant votre philosophie, votre style : simplicité, extravagance, classique, moderne, vintage, authentique, émotion, doux…

Les couleurs doivent aussi être choisies avec soin, en fonction de leur signification :

  • ROUGE : énergie, force, amour, passion, chaleur, sang, danger,
  • BLEU : confiance, créativité, douceur, calme, loyauté, harmonie,
  • VERT: réussite, espoir, croissance, richesse, fraîcheur, nature,
  • VIOLET : puissance, influence, extravagance, sensualité, luxe, élégance,
  • JAUNE : luminosité, imagination, énergie, respect, brillance, optimisme,
  • ORANGE : enthousiasme, dynamisme, vitalité, équilibre, joie, chaleur,
  • BLANC : pureté, spiritualité, virginité, innocence, simplicité, précision,
  • NOIR : pouvoir, formalité, chic, sophistication, élégance, profondeur,
  • ROSE : charme, intimité, chic, femme, beauté, petites filles, naïveté.

Misez également sur les réseaux sociaux. Agnès Colombo a dit : « la technologie a fait de moi une photographe professionnelle. »

Et c’est vrai ! Facebook, Instagram, Pinterest… L’essentiel est de vous faire connaître, d’être présent partout pour qu’on pense à vous en cas de besoin.

Enfin, vous pouvez aussi compter sur les banques d’images comme Fotolia où on peut vendre de l’image. Le photographe est rétribué sur la vente de ses images. Non seulement, c’est un complément de salaire, mais en plus c’est de la publicité pour votre travail. Lancez-vous en tant que photographe indépendant !

En synthèse :

  • Prendre des photos professionnellement doit se faire avec le matériel adéquat : appareil photo reflex, objectif mais aussi ordinateur, sonde de calibration et logiciel de retouche qui suivent.
  • Se spécialiser est obligatoire ! Même si vous faites d’autres travaux pour boucler les fins de mois, communiquez uniquement sur votre spécialité.
  • Créativité, patience, adaptabilité et relationnel sont les qualités clés à avoir en tant que photographe pro.
  • Sachez vous vendre : site internet, réseaux sociaux, banque d’images… Soyez présent partout pour vous faire des clients rapidement.

Plusieurs formations de photographe peuvent vous aider à vous lancer en photographie !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar