Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Devenir batteur : apprendre le rythme rock !

De Alexia, publié le 23/07/2018 Blog > Musique > Batterie > Comment Jouer du Rock Grâce à la Batterie ?

« J’ai appris seul à jouer de la batterie et je fais un peu semblant d’en faire. Mais faire de la batterie est plus naturel pour moi et ça me va mieux. » Dave Grohl, Foo Fighters

J’espère que Dave Grohl sait quand même ce qu’il fait…

… au risque de décevoir les 60 % de Français qui vont au moins une fois par an voir un concert ou à un festival selon Ipsos. 

Guitare électrique, guitare basse et même saxophone, le rock permet à de nombreux musiciens de s’exprimer à travers leur instrument.

En batterie, c’est un excellent style pour apprendre les rudiments et progresser dans le maniement de ses baguettes batterie.

Mais alors c’est quoi le rock à la batterie ?

L’erreur à ne pas commettre quand on se met à la batterie rock

Pourquoi apprendre les rythmes rock à la batterie ? On ne brûle pas les étapes de son jeu à la batterie !

Quand on commence à apprendre la batterie, l’erreur à ne pas commettre au début est de vouloir brûler les étapes.

Souvent, on veut reproduire ses morceaux préférés et généralement partir sur un rythme trop rapide. Le niveau de difficulté n’est pas adapté à un niveau débutant.

Quelque soit le style de musique que vous préférez (jazz, funk, groove, folk, hard rock…), il faudra commencer par les bases.

Si vous partez sur quelque chose de trop compliqué, vous ne progresserez pas du tout, votre motivation en prendra un sacré coup et vous abandonnerez.

Jouer de la batterie est exigeant pour le cerveau.

C’est une activité multi-tâches qui permet de développer la coordination. Mais si on en fait trop en même temps, le cerveau va être dépassé et ne sera pas en mesure de jouer un rythme avec une main et un autre avec le pied.

La solution ? Tempérer le niveau de difficulté en choisissant des rythmes qui exigent une coordination de base.

On ne dirait pas de prime abord, mais une chanson complète exige de nombreuses compétences :

  • Etre à l’aise avec un, deux ou trois rythmes différents,
  • Etre capable d’enchaîner plusieurs dizaines de mesures d’un même rythme sans se tromper une seule fois,
  • Passer d’un rythme à un autre sans hésitation,
  • Compter les mesures pendant qu’on les joue pour savoir où on en est dans la chanson,
  • Suivre le bon tempo…

Tout cela se développe et il faut être patient pour réaliser les étapes dans l’ordre.

Le rock est un style de base qui permet de développer des fondations solides et la coordination de manière progressive.

Il est aussi possible d’apprendre les rythmes jazz à la batterie.

Rythme rock à la batterie : le poum-tchack

C’est vraiment la base du rythme de batterie. En anglais, on l’appelle même le « million dollar beat ». Il est utilisé dans bon nombre de hits encore actuellement.

C’est celui de Billie Jean par exemple mais aussi de bien d’autres tubes :

Comment apprendre les percussions rapidement ? Le poum-tchak est la base du rock !

Le poum correspond à la grosse caisse et le tchak à la caisse claire.

Trois étapes doivent être maîtrisées pour réussir ce rythme de base et tous ceux qui suivront :

  • Les coups de charleston,
  • Les coups de caisse claire,
  • Les coups de grosse caisse.

Que vous soyez sur un pad de batterie électronique ou sur une batterie acoustique Pearl ou Ludwig, il faudra appuyer fermement sur la pédale de charleston avec le pied gauche, de manière à fermer le charleston. On obtient un son très sec en tapant avec la baguette main droite.

Pour jouer un coup de grosse caisse, on actionne la pédale avec son pied droit. En levant le talon et en jouant donc avec sa pointe de pied uniquement, on obtient plus de puissance.

Attention à garder cependant l’avant de votre pied toujours en contact avec la pédale et à ne pas décoller votre pied. Vous allez perdre un temps précieux et de la précision, surtout lorsqu’il faudra accélérer.

Avec la main gauche, on frappe la caisse claire en son centre avec la baguette. Prenez garde à bien laisser rebondir la baguette entre votre main. La maintenir trop serré au creux de votre main risque de vous donner des ampoules.

Les coups de charleston doivent être bien réguliers et pensez à laisser un coup de charley entre chaque coup de grosse caisse et de caisse claire :

  • Sur le 1 : grosse caisse,
  • Sur le « et » : charleston seul,
  • Sur le 2 : caisse claire,
  • Sur le « et » : charleston seul,
  • Sur le 3 : grosse caisse,
  • Sur le « et » : charleston seul,
  • Sur le 4 : caisse claire,
  • Sur le « et » : charleston seul.

Comment progresser en drums ? Votre professeur de batterie vous fera peut-être débuter par AC/DC. (source : De l’essence dans mes veines)

Comment faire étape par étape ?

Calez votre métronome sur un tempo de 50 pour commencer.

Commencez par essayer de donner des coups de charleston réguliers en comptant « 1 et 2 et 3 et 4 et » : les chiffres étant les temps, les « et » étant les contre-temps.

Ajoutez ensuite les coups de grosse caisse quand vous comptez 1 puis 3, tout en continuant votre tempo au charleston.

Assurez-vous de mettre de la force dans vos coups de grosse caisse. Il faut que ce soit fort et précis. Les coups de grosse caisse doivent tomber en même temps que les coups de charleston et pas en décalage.

La dernière étape consiste à ajouter les coups de caisse claire de la main gauche sur les temps 2 puis 4, en plus du charleston sur tous les temps et de la grosse caisse sur les temps 1 puis 3. Les coups de caisse claire doivent être forts et précis. On n’hésite pas, on y va !

Les baguettes se croisent : la main droite passe au-dessus de la main gauche. Attention à ne pas les faire s’entre-choquer lorsque vous donnerez vos coups de caisse claire.

Travaillez encore et encore !

Il y a de fortes chances qu’à vos débuts derrière les fûts, vous manquiez de coordination. Tous les instruments de musique demandent de la patience, de la rigueur et du travail !

  • Vous allez oublier de taper un coup de grosse caisse ou un coup de caisse claire,
  • Vous n’allez pas réussir à rester régulier dans le tempo charleston,
  • Vous allez taper en même temps sur la caisse claire et sur la grosse caisse,
  • Vos baguettes vont s’entre-choquer,
  • Vous allez être crispé…

Tout cela est parfaitement normalement en tant que drummer débutant. Tout le monde est passé par là et ce n’est qu’à force de pratique de la rythmique dans son cours de batterie et seul chez soi qu’on progresse.

Plus vous prendrez votre temps, plus vous arriverez à le faire rapidement. Ralentissez pour avoir le temps de réfléchir !

Enfin, une fois que vous réussissez à ne plus réfléchir et à le jouer naturellement, arrêtez de compter et concentrez-vous sur la régularité, la coordination et l’intensité des frappes.

Une fois que vous êtes parfaitement à l’aise sur un tempo de 50, passez à 60, 90 et 120 bpm, toujours de manière progressive.

On ne passe pas à la vitesse supérieure tant qu’une vitesse n’est pas maîtrisée. Cela peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines !

Par quel rythme rock commencer ? Le pied droit doit être bien positionné.

Le metal à la batterie est un autre rythme à maîtrise si vous aimez ce style.

Batterie : les autres rythmes rock

Avant de passer à des rythmes différents, assurez-vous de bien maîtriser le rythme de base.

Pour l’instant, le percussionniste ne touche pas aux cymbales (cymbale ride, cymbale crash) à l’exception bien sûr des cymbales charleston.

Sachez qu’il est plus facile de réaliser ses rythmes si l’on sait au préalable lire une partition batterie et que qu’on a donc fait un peu de solfège rythmique.

Néanmoins, il est tout à fait possible de les reproduire sans ça, avec des tablatures ou simplement en écoutant et chantant le rythme dans le même temps.

La grosse caisse à contre-temps

Par où commencer en batterie ? La pédale de grosse caisse est utile pour les drum solo aussi 😉

Avec ce rythme, on commence à aborder les contre-temps à la grosse caisse.

Le coup de grosse caisse vient directement après la caisse claire, entre le 2 et le 3. Voici ce que cela donne :

  • Sur le 1 : grosse caisse,
  • Sur le « et » : charleston seul,
  • Sur le 2 : caisse claire,
  • Sur le « et », grosse caisse,
  • Sur le 3 : grosse caisse,
  • Sur le « et » : charleston seul,
  • Sur le 4 : caisse claire.

Si on le chante : poum-tchak-poum-poum-tchak-poum-tchak-poum-poum-tchak.

Les trois coups de charleston

Dans ce rythme, on joue trois coups de charleston d’affilée sans rien d’autre, ni grosse caisse, ni caisse claire.

Comme il va y avoir des espaces vides au milieu de la mesure, on peut avoir tendance à penser qu’on a oublié quelque chose.

On va avoir :

  • Sur le 1 : grosse caisse,
  • Sur le 2 : caisse claire,
  • Sur le « et » : charleston seul (un contre-temps),
  • Sur le 3 : charleston seul (un temps),
  • Sur le « et » : charleston seul (un contre-temps),
  • Sur le 4 : caisse claire,
  • Sur le « et » : grosse caisse.

Si on le chante ça fait : poum-tchak-silence-tchak-poum-poum-tchak-silence-tchak-poum-poum

Quels sont les rythmes débutants à la batterie ? Le charley doit être en position fermée la plupart du temps.

La grosse caisse en décalage

La batterie est-elle un instrument facile ? On joue avec les contre-temps !

Comment jouer pour créer des drum set percutant et une sonorisation inatendue ? En mettant la grosse caisse en décalage total.

C’est un peu compliqué quand on est en batterie débutant mais vous aimez le challenge, n’est-ce pas ?

  • Sur le 1 : grosse caisse,
  • Sur le « et » : charleston seul,
  • Sur le 2 : caisse claire,
  • Sur le « et » : grosse caisse,
  • Sur le 3 : charleston seul,
  • Sur le « et » : grosse caisse,
  • Sur le 4 : caisse claire.

Si on le chante : poum-tchakpoum-silence-poumtchak-poum-tchackpoum-silence-poumtchak.

Bonus : les breaks en batterie rock

En école de musique, vous apprendrez d’abord les rythmes avant de vous lancer dans l’apprentissage des breaks et d’un morceau de musique sur un instrument de percussion comme la batterie.

Il est nécessaire de bien maîtriser a minima le rythme de base poum-tchak avant de passer au premier exercice de la vidéo qui remplace un coup de charley par un coup de cymbale crash sur le premier temps, une mesure sur deux.

Vous pourrez ensuite passer à vos premiers rudiments et roulements ! Et pourquoi pas proposer vos premières compositions à la batterie.

Définitions « batterie rock »

Qu’est-ce qu’un break ?

Un break en musique est une interruption, une cassure. La batterie en profite pour faire un interlude.

Qu’est-ce qu’un fill ?

Un fill est un remplissage pour marquer une transition dans un morceau.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar