Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Devenir lusophone : nos conseils pour maîtriser l’écriture dans la langue de Camões !

De Samuel, publié le 27/08/2018 Blog > Langues > Portugais > Comment Apprendre l’Orthographe Portugaise ?

« Les fautes d’orthographe d’un homme ou d’une femme sont son empreinte digitale littéraire. » Stephen King (né en 1947).

Avoir une bonne orthographe et maîtriser les règles de grammaire de la langue portugaise, cela ne s’invente pas.

L’apprentissage du portugais est considéré comme simple pour un francophone, portugais et français présentant quelques similitudes héritées de la langue latine.

Pourtant, il n’en demeure pas moins que pour apprendre le portugais, il faudra travailler et peut-être même, prendre des cours particuliers.

Au printemps 2018, les activités de Superprof atteignent 18 pays et concernaient jusqu’à 2,2 millions de professeurs particuliers. Parmi nos professeurs établis en France, on n’en recense que 654 qui donnent des cours de portugais brésilien.

Voici comment progresser ou consolider ses compétences linguistiques avec eux en portugais, notamment en orthographe et grammaire.

L’orthographe portugaise et ses réformes

Le système d’écriture portugais utilise, on le répète, l’alphabet latin, complété par des signes diacritiques, notamment le tilde (~) sur les voyelles a et o.

Comment bien écrire la langue de Magellan ? Le Portugal est le pays qui a dû le plus s’adapter aux réformes de l’orthographe. Ici, à Lisbonne.

Le tilde est l’ancien signe médiéval marquant l’abrègement du « n », par exemple pan (pain) est devenu pão.

Les signes de ponctuation portugais sont, du reste, les mêmes qu’en français : la cédille, l’accent circonflexe, l’accent aigu et l’accent grave.

De ce point de vue, on ne sera pas dépaysé sur les règles d’orthographe.

En outre, les pays lusophones – une douzaine de pays dans le monde ont le portugais parmi leurs langues officielles – utilisent des digrammes tels que nh (équivalent au ñ espagnol ou au gn français), lh (équivalent au ll espagnol ou au gl(i) italien).

Les consonnes nh et lh, sont des emprunts hérités de l’occitan, mais l’orthographe dans la langue de Magellan présente également une proximité géographique avec le galicien, cette langue romane issue du latin qui était usité au nord-ouest de la péninsule ibérique : on parle parfois de galaïco-portugais.

Avant 1990, l’orthographe du portugais brésilien était différente du portugais du Portugal.

En effet, ce dernier n’utilisait pas dans son alphabet les lettres k, w et y, celles-ci ayant été ajoutées au langage courant pour faciliter l’orthographe de certains mots d’origine étrangère, à l’instar de whisky ou kilomètre, initialement orthographié quilogramo en portugais.

En 1990, un « Accord orthographique de la langue portugaise » a vu le jour dans les pays lusophones afin d’uniformiser la langue, une réforme difficile à faire entre en vigueur impliquant la modification orthographique de plusieurs centaines de mots.

Ratifié par le Portugal en 1991, la plupart des pays de langue maternelle portugaise ont suivi l’accord au cours des années suivantes : le Brésil (1995), Cap-Vert (1998), Sao Tomé-et-Principe (2006), le Timor oriental (2009) et la Guiné-Bissau (2009).

Selon le droit international, cet accord n’est officiellement entré en vigueur que le 1er janvier 2007.

Cette réforme a entraîné la simplification de plus de 2 000 mots sur les 11 000 compris dans le vocabulaire portugais.

L’objectif officiel fut de se rapprocher de la façon dont les mots se prononcent, faisant tomber en désuétude certaines consonnes muettes, qu’un natif lusophone ne prononce de toute façon pas.

C’est le Portugal qui a dû appliquer le plus de changements car la prononciation du portugais du Brésil avait déjà fait tomber ces lettres silencieuses depuis longtemps.

Par exemple, le mot óptimo (très bon ou génial) devient ótimo et acção (action) devient ação. Difficile de s’adapter, dans ce contexte, à la nouvelle norme d’écriture.

Difficile aussi, du même coup, de noter les dictées des élèves à l’école si le professeur ne prend pas en compte le fait que les deux orthographes sont valables…

C’est un peu comme la réforme de l’orthographe française de 1990 : si l’on considérait avant que « portemonnaie » ou « ognon » étaient des fautes d’orthographe, ces graphies sont désormais correctes.

Quelques conseils pour mémoriser l’orthographe portugaise

Comment dompter l’orthographe portugaise alors ? Connaître les règles d’écriture de cette langue aidera considérablement pour savoir parler portugais.

Chercher du travail au Brésil : il faut savoir écrire correctement ! Rio de Janeiro. Comment vérifier l’orthographe de ma lettre de motivation ?

Après avoir appris l’alphabet portugais et affiné sa prononciation, apprendre à parler portugais et à écrire implique également de connaître les règles d’accentuation des mots en portugais.

Car un accent mal placé, une mauvaise orthographe d’un mot peut modifier le sens des mots de la phrase.

En règle générale, dans le portugais européen, c’est – comme en espagnol – l’avant-dernière syllabe du mot qui est accentuée, mais une petite subtilité doit être mémorisée : les mots se terminant par r, l, u, i portent leur accentuation sur la dernière syllabe.

Comment placer l’accent graphique ?

Comme en français, le portugais utilise l’accent aigu, l’accent grave et l’accent circonflexe.

Si l’on a affaire à une voyelle ouverte et tonique – á é í ó ú –, il faudra orthographier le mot avec un accent aigu : água (eau), café, eléctron, açúcar (sucre), quilómetro (kilomètre), etc.

Si en revanche, le mot comporte une voyelle fermée mais tonique – â ê ô –, alors on écrit avec un accent circonflexe : Lituânia (Lituanie), irlandês (irlandais), português (portugais), etc.

Enfin, l’orthographe des mots comportant une voyelle ouverte non tonique – ne s’emploie qu’avec la lettre à – doit comporter un accent grave : àquele (à celui-ci), à maneira de (à la manière de), à moda de (à la mode de).

A noter que la lettre ç (avec la cédille) est toujours utilisée avant le « a », le « o » et le « u », comme dans la langue française.

Quant au tilde (~), il est utilisé sur les lettres ã (comme mãe ou pão) et õ (comme põe) pour indiquer une prononciation nasale de ces voyelles.

Comment écrire les mots portugais ?

Généralement, comme en cours d’espagnol ou en cours d’italien, on apprend que le portugais s’écrit comme il se prononce, sauf pour certains phonèmes :

La lettre « s », par exemple, se prononce comme « ch » à la fin des mots (francês ou pessoas) ou avant une consonne (comme estar ou esperança).

Lorsque la lettre « s » se trouve au début d’un mot (comme sapo) ou que celui-ci comporte une double consonne (comme passado), il se prononce comme les mots français « sapin », « sac » ou « sirop ».

Si la lettre « s » en revanche, se trouve entre deux voyelles (comme casa), alors le mot se prononce comme la lettre « z » (comme « zéro »).

Cela influe sur l’orthographe puisque l’on ne va pas écrire francêch, pechoas ou pachado.

Ces quelques règles devraient déjà aider à corriger les fautes d’orthographe les plus courantes.

Cours de portugais : apprendre l’orthographe en ligne

Rien de mieux, à l’heure du web 2.0, que d’apprendre une langue avec des cours en ligne.

De nombreux sites permettent de perfectionner son niveau de langue, et le web permet de prendre des cours à distance ou de bénéficier d’une aide précieuse, notamment pour vérifier la grammaire ou sur la vérification orthographique.

Avec quel livre réviser l'écriture du Portugal ? Le Bescherelle demeure un atout maître pour apprendre à écrire en portugais.

Apprendre l’orthographe par un cours de portugais en ligne sera utile, notamment pour passer par exemple le CELPE Bras – Certificação de Proficiência em Língua Portuguesa para Estrangeiros (certificat de compétences en langue portugaise pour étrangers) -, l’équivalent brésilien du DELF/DALF.

Pour trouver un emploi à Rio de Janeiro, à Saõ Paulo ou à Lisboa, on comprend bien qu’il faut écrire correctement une lettre de motivation et brandir ce certificat sera un gage de sérieux adressé aux entreprises lusophones.

Ce programme de formation comporte, outre les épreuves d’expression orale, des tests de grammaire et orthographe en langue portugaise par le truchement de deux exercices de lecture et d’expression écrite.

Nous avons trouvé pour nos lecteurs un excellent support ludique de vérification de l’orthographe : Lusomedia.

Ce site met en accès libre des petits jeux éducatifs pour apprendre la nouvelle orthographe portugaise de 2009, des jeux du pendu, des mots mêlés, des jeux de dictée de mots ou encore, des jeux de repérage des lettres.

En cours de langue portugaise, pratiquer la dictée de mots aidera à faire décoller son niveau en orthographe, notamment parce que l’on apprend par cœur les mots et la tournure des phrases, mais aussi le bon usage pour chaque locution ou pour les expressions idiomatiques.

Cependant, il faudra préalablement acquérir un certain niveau en vocabulaire portugais, afin de pouvoir écrire des mots que l’on a déjà rencontrés : commencer par apprendre des mots de lexique simples, et veiller à ne pas se faire une liste déroutante qui aura pour risque de décourager l’apprenant de niveau débutant.

On pense aux lexiques de base des guides de voyage (Lonely Planet, par exemple). Le site 17 Minute Languages en offre un de qualité.

On conseille d’écrire soi-même les mots sur une feuille vierge, associée à leur traduction française pour stimuler la mémorisation.

Tester son niveau en orthographe en portugais

Comment, outre la dictée de mots, tester son niveau de langue portugaise ?

Pour écrire sans faute chaque mot en portugais, il faut connaître les règles de conjugaison et de grammaire portugaise : le participe passé, l’infinitif, les verbes pronominaux, les prépositions, etc.

apprendre les règles d'écriture avec son prof de langue portugaise ! En leçon privée de langue : « je t’arrête tout de suite, ton texte est truffé de fautes d’orthographe ! »

De nombreux outils permettent de s’entraîner, notamment en consultant un vérificateur d’orthographe en ligne :

  • LanguageTool,
  • Lingalog.

Pour réviser son orthographe, on pense également au bon vieux Bescherelle portugais : c’est un livre payant (11,10 €), un ouvrage de référence sur la conjugaison des verbes portugais.

On pourra s’aider de surcroît, d’un dictionnaire orthographique et d’un service de traduction français portugais, ou encore d’un correcteur orthographique en ligne.

Le logiciel de correction portugais Flip, simple d’utilisation, apportera certainement une aide féconde. Il suffit de taper le texte voulu, en choisissant la norme d’orthographe souhaitée (portugais brésilien ou portugais du Portugal) et l’on peut corriger l’orthographe de son texte.

Apprendre le portugais n’aura jamais été aussi simple !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar