Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Toutes les astuces pour réussir ses études allemandes!

De Hélène, publié le 18/04/2019 Blog > Langues > Allemand > Nos Conseils Pour Partir Étudier En Allemagne !

« Le travail du matin vaut de l’or », proverbe allemand 

Partir à l’étranger, que ce soit à l’autre bout du monde ou dans un pays voisin, est toujours un facteur de stress, pour les enfants comme pour les parents ! Il faut donc vous rassurer : partir étudier en Allemagne n’a que des avantages, à condition de bien se préparer pour cela.

Selon l’étude allemande « Wissenschaft weltoffen 2018 » sur l’enseignement supérieur, le nombre d’étudiants internationaux correspond à 12.8% du nombre total d’étudiants, la France occupant la 5ème place des arrivants (7 335 étudiants en 2018, soit 2.8% du total). De fait, comment partir étudier en Allemagne ? Quelles sont les choses à connaitre sur ce système d’études supérieures ? Comment préparer son voyage ? Réponses à toutes vos questions.

Choisissez bien votre université allemande

Quelles sont les meilleures écoles en Allemagne ? Vue d’une salle de classe de la LMU, université de Munich

Partir après le bac pour un semestre ou une année universitaire complète est un joli défi sur le plan personnel : on en apprend beaucoup sur sa capacité à être autonome, à se débrouiller dans un pays méconnu. C’est un bon moment pour apprendre à se connaître et c’est incontournable pour son développement personnel.

Et partir pour faire des études est tout aussi important. D’ailleurs, vous partez sans doute en Allemagne avec un projet précis en tête :

  • Découverte d’un nouveau pays, de la culture allemande si généreuse,
  • Apprendre une langue étrangère, l’allemand, via un séjour linguistique,
  • Validation d’un cursus universitaire via un programme d’échange,
  • Choix d’une première expérience professionnelle avec un stage en entreprise ou un volontariat international.

Dans tous les cas, les étudiants français choisissent majoritairement les études en Allemagne pour les écoles d’ingénieurs, les écoles d’art et le diplôme universitaire en relations internationales de Berlin.

En 2017, les étudiants étrangers représentent environ 12% des effectifs d’étudiants en Allemagne, un chiffre en constante évolution, synonyme d’ouverture 

L’avantage, c’est que les universités allemandes ont la cote. En effet, selon le dernier classement mondial THE Workd Ranking University, près de 80 universités d’Allemagne font partie des 800 meilleures écoles au monde. Parmi elles, on retrouve :

  • LMU Munich, avec 16% d’étudiants internationaux,
  • L’université technique de Munich,
  • L’université Heidleberg,
  • L’université Humboldt de Berlin.

Du coup, les procédures d’admission sont parfois assez compétitives, mais beaucoup de Français choisissent de venir étudier en Allemagne, pour diverses raisons (à commencer par la proximité). Il existe plusieurs façons d’être retenu(e) dans une université allemande:

  • La candidature spontanée en vous adressant directement à l’université en question,
  • Le dispositif ERASMUS/ERASMUS+.

Avant de candidater, posez-vous plusieurs questions :

  • Ai-je envie d’aller dans une université pour la qualité de ses enseignements, ou dans une ville allemande ?,
  • Est-ce que j’ai le budget suffisant pour partir là où je le souhaite ?,
  • Quels sont mes objectifs une fois là-bas ?.

À savoir : l’Allemagne dispose également d’un dispositif « Initiative Excellence », dont font partie plusieurs universités. L’enseignement qui y est prodigué est considéré comme le meilleur du pays : rentrer dans l’une des 9 écoles (Brême, Cologne, Aix-la-Chapelle, Dresde, Heidleberg, Tübingen, Munich, Constance et Berlin) sera compétitif !

Les études, c’est fait. Maintenant, faut se mettre à l’allemand ! 

Apprenez l’allemand avant votre départ 

Pourquoi apprendre la langue allemande ? Comme dans How I Met Your Mother, connaître quelques mots d’allemand peut aider dans certaines situations, comme lorsqu’on rencontre un fameux mannequin Victoria Secret comme Heidi Klum !

Souvent, on se rend dans un pays d’accueil pour (justement) y développer ses compétences linguistiques, cela va de soi. Cependant, apprendre quelques basiques avant votre départ, que ce soit pour effectuer un stage ou simplement prendre des cours de langue, est essentiel.

La langue allemande n’est pas réputée pour être la plus facile à apprendre, mais ce n’est pas la plus difficile. Le tout est d’appréhender le fonctionnement des déclinaisons et de s’atteler sérieusement à la grammaire allemande. Le temps d’apprentissage moyen pour parler allemand à un niveau courant est de 3 à 4 ans.

Cela dit, c’est bien pour ça que vous voulez partir en Allemagne, non ? 

Avant de penser à faire un stage dans une compagnie allemande, pensez à stabiliser votre niveau de langue, en passant par exemple un test de langue comme le TestDAF. Celui-ci vous concède un niveau répertorié dans le cadre européen commun des langues. Quelques éléments à savoir sur ce test :

  • Il coûte entre 100 et 130 euros,
  • Vous avez les résultats sous quelques jours,
  • Plusieurs sessions par an sont organisées en France, dans différentes villes,
  • Il comprend trois niveaux, le TDN3, TDN4, TDN5, le TDN4 étant souvent le seuil d’admission dans les universités.

Ce type de test peut être requis pour certaines filières ou votre programme ERASMUS, pensez à bien vous renseigner. À défaut, vous pouvez toujours passer un test sur place en Allemagne, le DSH, mais sous conditions.

Certains choisissent de prendre une année de césure pour se dédier à l’apprentissage d’une langue : pourquoi pas vous ? 

Disons donc que, si votre séjour en Allemagne consiste à étudier la langue, aucun pré-requis n’est nécessaire. En revanche, si vous souhaitez rester une annexe universitaire ou bien obtenir un double diplôme avec reconnaissance française et allemande, mieux vaut vous armer sur le plan linguistique !

Prévoyez de financer vos études en Allemagne en amont 

Comment financier un séjour linguistique en Allemagne ? Le détour par une banque avant un départ à l’étranger pour des études n’est pas rare. Mais quels sont les dispositifs à votre portée ? (Source : Jactiv Ouest)

Même si le niveau de vie est relativement abordable en Allemagne sur bien des aspects, même dans des villes de taille moyenne, il est important de prévoir un budget de dépenses afin d’éviter les mauvaises surprises une fois sur place. il faut en effet prévoir plusieurs types de dépenses dans le cadre de vos études en Allemagne :

  • Les frais de scolarité avec les droits d’inscription,
  • Le logement, dans un dortoir étudiant ou dans une résidence universitaire,
  • Les dépenses obligatoires diverses comme l’assurance rapatriement ou santé, la carte de transport,
  • Les dépenses variables comme la nourriture, les sorties et les voyages,
  • Sans oublier tout un ensemble de faux frais comme le tarif de votre carte bancaire internationale.

Voici un exemple de budget type pour un étudiant en Allemagne, selon les villes :

Ville allemande Budget moyen mensuel en résidence étudiantBudget moyen mensuel en colocation
Berlin 750-800 euros 950 euros
Munich 850 euros 1000 euros
HeidlebergEntre 500 et 650 euros 800 euros
Bonn 490800 euros
Cologne 600780

Ces indications de budget ont été réalisées à partir de retours d’expériences d’étudiants et sur la base de déclarations dans des forums étudiants. Vous le voyez, prévoir son coup est essentiel car selon la ville où vous allez vivre, les dépenses peuvent vite être élevées !

Pour vos études à l’étranger, il existe des bourses d’études délivrées par de nombreux organismes : vérifiez bien les dates limites pour poser un dossier de candidature !

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreux dispositifs pour financer ses études en Allemagne, comme :

  • Les bourses universitaires de courte ou longue durée,
  • Les bourses pour un stage linguistique,
  • Les bourses pour réaliser un stage dans une entreprise allemande,
  • Les bourses ERASMUS de mobilité internationale et/ou européenne,
  • Les bourses au mérite,
  • Les aides départementales ou régionales d’aide à la mobilité,
  • Les prêts étudiants à taux zéro.

À savoir : pour votre inscription à l’université et sa validation, il faudra peut-être présenter une attestation de ressources, que ce soient vos propres fonds ou ceux que vos parents vous fournissent 

Adressez-vous à des organismes spécialisés pour avoir plus d’information sur les bourses disponibles, les conditions d’éligibilité et d’obtention, ainsi que les procédures de candidature. Par exemple, la BAföG pourra vous orienter pour obtenir une bourse en Allemagne.

Quelques conseils pratiques pour vivre dans un pays germanique

Que faire en Allemagne ? La fête de la Bière fait partie des évènements typiques incontournables de la culture allemande

Outre le fait que l’Allemagne soit réputée pour sa culture bavaroise et sa fameuse bière, que l’on aime faire la fête, d’autres aspects de la vie quotidienne peuvent vous intéresser avant de partir en Allemagne. Par exemple, en ce qui concerne la santé, les médicaments coûtent moins chers en Allemagne : c’est bon à savoir si vous avez juste un mal de crâne. En cas de blessure, vous êtes couverts par votre carte européenne d’assurance maladie : pensez à bien mettre votre statut à jour avant de partir. 

Côté dépenses, les Allemands ne sont pas férus de chèques, même pour les cautions d’appartement. Négociez avec votre banque les tarifs d’une carte MasterCard avec des commissions réduites pour les dépenses et retraits dans la zone Euro.

Pour vous déplacer, vous n’aurez que l’embarras du choix. D’ailleurs, si vous voulez emporter votre vieux vélo, vous en profiterez : beaucoup d’Allemands font le trajet maison-travail autrement qu’en voiture. Ce sont principalement les transports en commun qui sont privilégiés.

Plus généralement, les Allemands sont très ouverts et parlent anglais. Donc, si vous n’êtes pas encore totalement germanophone, vous devriez pouvoir vous en sortir malgré tout.

Dernier conseil avant de partir : prenez contact avec des associations locales pour avoir un pied à terre une fois arrivés. Ils pourront vous aider dans vos démarches diverses, mais aussi à vous intégrer et à vous créer une bande d’amis pour la durée de votre séjour.

Pour Francesco, en études doctorales en Allemagne, il est important de rejoindre la communauté estudiantine établie grâce à son université d’accueil (Make It In Germany)

Une excellente initiative du Centre Européen de la Consommation peut vous aider : le « guide RAFAL, étudier et vivre en Allemagne« . Vous y trouverez de nombreuses informations pour votre quotidien, votre installation, ou vos études de manière générale. C’est aussi un bon guide pour trouver un stage ou trouver un job à l’issue de votre expérience germanique.

Alors, vous êtes étudiant et prêt à étudier à l’étranger en Allemagne ? On espère que nos conseils pourront vous aider à réaliser vos projets !

N’hésitez pas à nous laisser vos propres retours d’expérience

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar