Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment obtenir facilement son DELF ou son DALF ?

De Hélène, publié le 20/12/2018 Blog > Langues > FLE > FLE : Nos Conseils Pour Réussir Le DELF et le DALF !

« Ma patrie, c’est la langue française », Albert Camus 

Pour valider ses compétences linguistiques en français, les diplômes du DELF et du DALF sont les meilleurs atouts. Ils permettent de déterminer votre niveau en français langue étrangère, du A1 au C2. C’est d’ailleurs l’un des examens les plus prisés car, selon le CIEP, en 2015, près de 390 000 personnes ont passé les épreuves du DELF/DALF, avec 86% de réussite globale.

Mais comment ces personnes se sont-elles préparées ? Comment ont-elles réussi ces examens organisés en 4 évaluations de compétences ? Pour le FLE, voici tous nos conseils pour réussir le DELF et le DALF !

Réussir le DELF ou le DALF : quelles différences ?

Quelle différence entre les examens de français ? Le DELF et le DALF déterminent tous deux le niveau de Français Langue Étrangère, mais sous quelles conditions ?

La première chose à faire avant de vous lancer dans une préparation aux examens pour déterminer votre niveau de langue en français, c’est de faire le point sur les examens qui existent, ce qu’ils offrent et leurs débouchés. Pour le français langue seconde (destiné aux étudiants étrangers ou aux non francophones de naissance), deux examens sont à connaître :

  • Le DELF, Diplôme d’Études en Langue Française,
  • Le DALF, Diplôme Approfondi en Langue Française,

Mais quelle est la différence entre ces deux diplômes ? En réalité, ils sont complémentaires, puisque le DALF est la suite logique du DELF. Plus exactement, si vous avez un niveau débutant en français, et que vous souhaitez valider votre apprentissage du français, il vaudra mieux passer le DELF. À l’inverse, si vous avez une très bonne expression orale en français, et de bonnes connaissances théoriques et donc un niveau avancé, le DALF sera plus approprié.

Côté similitudes, le DELF et le DALF sont tous deux délivrés par le Ministère de l’Éducation nationale et sont reconnus à l’international, tout en étant valables à vie 

Pour savoir quel examen passer entre le DELF et le DALF, il faut vous référer au CECR, Cadre Européen Commun de Référence pour la langue française (et autres langues européennes). Ce dernier est réparti en 7 niveaux, qui correspondent au type d’examen visé :

  • Le niveau A1 : DELF,
  • Le niveau A2 : DELF,
  • Le niveau B1 : DELF,
  • Le niveau B2 : DELF,
  • Le niveau C1 : DALF,
  • Le niveau C2 : DALF.

Il est à noter que le niveau A1.1, totalement débutant, correspond au DILF, Diplôme Initial de Langue Française

Par conséquent, l’examen choisi dépend de votre niveau en français, de vos compétences en compréhension écrite et compréhension orale. Mais chacun possède des exigences bien spécifiques, ainsi que des débouchés différents : si vous voulez enseigner le français, mieux vaut viser le DALF par exemple.

Retour sur le format des examens et nos conseils pour bien les préparer !

Planifiez votre préparation du DELF et DALF

Comment savoir quel niveau de DELF/DALF passer ? Déterminer ses compétences en français nécessite une bonne préparation, et une bonne organisation !

Il est vrai qu’apprendre le français, c’est bien, mais de valider ses connaissances et compétences langagières grâce à un certificat reconnu, c’est encore mieux. Pour vous lancer dans la préparation du DELF / DALF, notre premier conseil est de déterminer votre niveau de langue en FLE.

Pour cela, consultez les historiques de sujets d’examen sur Fondation Esprit Francophonie : tous les niveaux y sont présents ! Vous n’avez qu’à vous entraîner sur des sujets réels et comparer vos résultats avec ceux des corrections. C’est un exercice difficile car il faut être capable de s’auto-évaluer.

Il est préférable de passer un niveau acquis à l’examen plutôt qu’un niveau en cours d’acquisition 

Une fois cela fait, nous vous donnons un deuxième conseil : celui de préparer des objectifs de travail. Ces objectifs dépendront du niveau recherché et du temps dont vous disposez pour préparer l’examen. Attention, ces objectifs doivent être le plus précis possible : dire « améliorer son oral » n’est pas très encourageant. En revanche, « lire 3 articles de trois journaux français par jour » est un objectif convenable qui vous fera progresser.

Pour déterminer cette liste d’objectifs, référez-vous aux annales d’examens, pour voir ce qui est attendu de vous à votre niveau. Quelques ressources, comme les médias français ou francophones, sont incontournables, tant à l’oral qu’à l’écrit. Certains blogs, comme Commun Français, proposent des formules et des listes de révisions toutes prêtes pour les niveaux B2 et C1 : à consulter sans attendre !

En moyenne, il faut consacrer 150 heures de préparation pour obtenir son DELF / DALF

Enfin, un troisième conseil pour bien préparer votre examen DELF / DALF : trouver un partenaire de travail. Préparer un examen tout seul, c’est non seulement ennuyant, mais cela laisse peu de place à la critique et aux marges de progression. Vous pouvez travailler en tandem ou en petits groupes, ou bien opter pour un soutien professoral.

Choisissez l’auto-formation ou les cours pour obtenir le DELF ou DALF

Qui peut m'aider à réussir le DELF/DALF ? Parfois, l’aide de professionnels pour des examens de français langue étrangère peut aider à la réussite : rendez-vous sur Superprof !

Préparer un examen qui consiste à apprendre le français, ça requiert une certaine méthodologie. Que ce soit pour travailler la phonétique, l’expression écrite ou l’expression orale, les exigences ne seront pas les mêmes et, par conséquent, une préparation adaptée est nécessaire. Il existe alors deux moyens de se former :

Un conseil : pour obtenir votre DELF / DALF, il faut déterminer votre niveau d’autonomie, votre capacité de travail et vos connaissances afin de choisir la bonne méthode de préparation 

L’avantage de l’auto-formation, c’est qu’elle peut vous revenir quasiment gratuitement : pas de professeur à payer, pas d’accès à des plateformes pédagogiques à payer non plus, pas de contraintes particulières… Cela offre une grande liberté d’apprentissage, pour évoluer à son rythme, pas à pas. Les plateformes gratuites de préparation permettent d’accéder à toutes les annales et donc, de préparer sereinement l’examen DELF / DALF.

L’auto-formation est un bon mode de préparation si vous êtes sérieux, bosseur et que vous avez du temps pour atteindre vos objectifs linguistiques.

Auto-formation et cours particuliers peuvent aussi se compléter 

Pour les personnes moins autonomes ou ayant des objectifs ciblés à atteindre en peu de temps, l’option cours particuliers ou cours préparatoires fonctionnent très bien. Plusieurs organismes de formation, comme l’Alliance française, proposent des cours accélérés de préparation aux examens, en fonction du niveau espéré.

Ces formations ont cependant un coût : comptez entre 800 et 1 500 euros pour une seule formation. C’est avantageux si, par exemple, l’obtention du DELF / DALF détermine votre admission pour un poste d’enseignement ou une place dans une école. Le coaching qui en résulte est souvent très bénéfique pour ensuite passer l’épreuve suivante de l’examen.

Pour cela, il est essentiel d’établir un planning de révisions et de travail : quelle est votre date butoir ? Quelles sont vos ambitions ? Quel niveau choisir ? 

Sachez qu’en moyenne, trois sessions d’examens sont proposées chaque mois : veillez à ne pas manquer la vôtre !

Comment obtenir son DAEFLE ?

Les ressources recommandées pour préparer le DELF et DALF

Comment réviser les examens de FLE ? Certains ouvrages peuvent vous aider dans la préparation du DELF/DALF

Les principales ressources pour préparer l’examen de langue que représente le DELF / DALF sont bien entendu les manuels dédiés. Parmi les nombreux titres existants, certains font référence en la matière, comme :

  • Le Delf 100% réussite, B1, de Bruno GIRARDEAU,
  • Le Delf en piste, B1 !, de Caroline DURAND,
  • Préparer le DELF B1 & B2 : méthodologie de l’épreuve de production écrite, entraînements, corrigés, de Céline CHABERT et Anne DEBEUCKELAERE,
  • Abc DELF B2 : 200 exercices, de Marie-Louise PARIZET,
  • Les clés du nouveau DELF B2, de Emmanuel GODARD, Philippe LIRIA, Marion MISTICHELLI,
  • Le DELF 100% réussite, C1/C2, de Lucile CHAPIRO, Dorothée DUPLEIX, Nicolas FRAPPE, Marina JUNG, Jérôme RAMBERT, Marie SALIN.

L’ensemble de ces ressources a été pensé par des professeurs de FLE, mais aussi des examinateurs de l’examen, qui ont donc l’habitude du format de préparation, mais aussi conscience des exigences attendues du côté des élèves. Il fait bon d’investir dans l’un de ces ouvrages, en fonction du niveau visé.

Outre les fiches pédagogiques basées sur vos derniers cours de français, ou les manuels utilisés dans les écoles ou les cours de langue, d’autres ressources pourront vous être utiles, que ce soit pour travailler la production écrite ou améliorer sa compréhension orale :

  • Des exercices d’entraînement en ligne sur Ciel de Bretagne, Passe ton Delf, l’Université de Calgary,
  • Des ouvrages spécialisés dans la langue française et les examens linguistiques, comme le répertoire des méthodes FLE,
  • Des ressources en ligne comme les MOOC, pour préparer un ou plusieurs aspects de l’examen, comme défiDelf,
  • Le magazine Bonjour de France proposent de nombreuses actualités liées à l’apprentissage du français et aux examens, avec des exercices de préparation.

Par ailleurs, le CIEP propose chaque mois un magazine intitulé « Focus« , qui rassemble toutes les ressources pédagogiques conseillées pour préparer sereinement son DELF / DALF.

Vous l’aurez compris, préparer le DELF / DALF n’est pas une chose facile, mais nos quelques conseils devraient vous aider à y voir plus clair dans le processus de préparation : patience, organisation et travail seront les mots clés de votre réussite prochaine à l’examen de langue française étrangère. Avec les bonnes ressources et les bons coachs professionnels, vous y parviendrez sans difficulté.

Alors, prêts à relever le défi ? N’oubliez pas de vous inscrire à la prochaine session d’examen suffisamment en avance !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar