Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment réviser son bac d’anglais 2018 ?

De Sophie, publié le 05/04/2018 Blog > Langues > Anglais > 10 Conseils Pour Réussir Son Bac D’anglais 2018

« L’anglais, ce n’est jamais que du français mal prononcé ». Georges Clemenceau.

Prendre des cours pour apprendre l’anglais est souvent considéré comme une tâche abordable. Toutefois, l’épreuve du bac approche et sa réussite s’apparente à une mission impossible ?

Que l’on se rassure, de nombreux élèves Français ont du mal avec la langue de Shakespeare et la France reste toujours à la traîne de l’apprentissage des langues vivantes.

Le récent classement mondial du baromètre EF EPI, dans une étude réalisée auprès de 910 000 apprenants d’anglais à travers 70 pays, nous place en effet à la 37e position.

Voici comment préparer le bac d’anglais et réussir cette épreuve !

Apprendre l’anglais pour le bac 2018

« Nous avons un audiovisuel exclusivement français, il n’existe pas de chaînes de télévision ou de radio en anglais. » Arnaud Portanelli, cofondateur de Lingueo.

Il est important de rappeler que la persévérance et l’énergie déployées dans les révisions du bac d’anglais seront bénéfiques tout au long la vie future.

L’apprentissage des langues vivantes et la force de travail puisée pour les mémoriser sont producteurs d’effets d’hystérèse générant une capacité à apprendre plus rapidement une nouvelle langue ou d’autres disciplines nouvelles.

Travailler dans un environnement calme, lumineux, propre : clé de la réussite ! Pour avoir une bonne moyenne générale au bac, il faut ranger son bureau !

Quelle que soit la filière (bac L, bac ES, bac littéraire, bac technologique ou bac pro), réussir les épreuves écrites et orales d’anglais peut faire gagner des points bonus afin d’obtenir le précieux sésame et/ou de décrocher une mention.

Progresser en langue anglaise est bénéfique pour valider les futurs diplômes, pour réussir les concours d’entrée aux grandes écoles, les concours IEP, les concours fonction publique ou bien dans la perspective d’une reconversion professionnelle future.

Réussir les épreuves du bac servira à une admission post-bac pour les études supérieures – à acquérir le niveau d’anglais pour intégrer une école de commerce -, mais pas seulement : à plus long terme, cela impulsera l’insertion de l’élève devenu actif dans le monde professionnel.

Mais l’enseignement supérieur n’est pas fait pour tout le monde et tous ne peuvent évidemment rejoindre les bancs de la fac.

Pour nombre de ménages – souvent moins favorisés socialement -, les études après le bac n’attirent pas ou alors, sont trop dispendieuses.

Si l’insertion sur ce que l’on appelle le « marché du travail » est précoce – en sortie de terminale -, rien n’empêche de continuer sa formation en langues pour parler couramment anglais.

Vraiment ?

Oui, car être bilingue sera toujours utile et gratifiant lors de futurs voyages.

En effet, l’anglais est, après le chinois mandarin, la langue la plus usitée au monde. De plus, la majorité des milieux professionnels a besoin de personnes qui maîtrisent la langue de Shakespeare.

Le développement d’internet est fulgurant de nos jours. Et la langue anglaise est le premier idiome utilisé sur internet dans le monde, ce qui incite de plus en plus de personnes à lire en anglais de manière quotidienne.

En plus de ces raisons, apprendre une langue est aussi une excellente stimulation mentale qui sollicite une partie du cerveau qui serait endormie.

Alors voyons de plus près en quoi consiste le bac d’anglais pour chaque épreuve et pour toutes les séries le plus répandues.

Bac d’anglais 2018 : dates et programmes officiels à connaître

Nul ne se lance dans des fiches de révision sans suivre un programme, sinon nous serions comme un troupeau de mouton dérouté.

Les épreuves du baccalauréat – qui seront bientôt chamboulées par la réforme du lycée de 2021 – suivent donc une trame générale donc voici les principaux points.

Réussir son insertion dans le milieu professionnel commence en classe de terminale. Les résultats du baccalauréat 2018 seront communiqués début juillet. Mais avant, il y a les écrits d’anglais de juin.

Les dates du bac d’anglais 2018

Les dates du bac d’anglais 2018 sont différentes pour les séries générales et technologiques.

En ce qui concerne le baccalauréat général (série science économique et sociale, série scientifique et série littéraire), l’épreuve écrite d’anglais (LV1) aura lieu le mercredi 20 juin 2018 de 14 heures à 17 heures.

Ceux qui passent le bac d’anglais en deuxième langue (LV2), composeront le vendredi 22 juin de 14 heures à 16 heures.

Les élèves inscrits au bac technologique (séries ST2S, STMG, bac hôtellerie, STL, STI2D, STD2A) composeront le 20 juin 2018, mais de 14 heures à 16 heures.

Cette connaissance du calendrier permet de se créer un planning de révision précis afin d’éviter le spectre de l’oral de rattrapage.

J’ai moi-même eu mon bac grâce aux oraux de « repêchage », ce qui ne m’a nullement empêché de valider un bac+5 lors de mes études supérieures. Si par malheur vous êtes convoqué en juillet à cet oral de rattrapage, ne paniquez pas : cela ne remet en rien votre voie professionnelle visée.

Les programmes officiels

En fin de classe de terminale ES et S, L et technologique, le niveau de compétence du cadre européen commun de référence pour les langues doit être :

  • B2 en LV1,
  • B1 en LV2,
  • A2 en LV3.

Quatre thématiques communes doivent être traitées par les enseignants d’anglais dans les programmes du bac 2018 :

  • Mythes et héros : étude de la la condition humaine dans son ensemble, étude des héros de la culture populaire et de la contre-culture,
  • Espaces et échanges : interrogations sur la société dans le monde,
  • Lieux et formes de pouvoir : les lieux du pouvoir, les médias, goût ou résistance au pouvoir, arts, langues et pouvoir,
  • Thème du progrès.

Il serait dommage de renâcler à travailler ses cours d’anglais – et plus globalement toutes les matières – pour sortir tard le soir de la Fête de la musique, car on pourrait regretter de sortir du système scolaire sans le bac.

Améliorer son vocabulaire pour le bac d’anglais 2018

La grammaire et la syntaxe sont des éléments essentiels au bon apprentissage de l’anglais.

Cependant, enrichir son vocabulaire est primordial pour assurer sa réussite lors de l’examen final.

Tout d’abord, il faut éviter d’apprendre par cœur un mot de manière isolée. On privilégiera plutôt l’étude des mots dans un texte mis en relation avec le contexte global de sa publication.

On étudie par exemple un premier texte sur le voyage issu des corrigés du bac d’anglais 2017, et on apprend un mot en lien avec ce thème.

Au passage, on en profitera pour faire des recherches sur des mots de vocabulaire provenant du même champ lexical.

Cet exercice doit devenir un automatisme systématique pour mieux assimiler les mots en anglais que l’on va rencontrer au fil des documents écrits, notamment ceux proposés le jour J du bac d’anglais.

Lire ensuite des livres anglophones ou des articles de presse anglo-saxonne est un excellent moyen pour bien progresser en cours d’anglais. Se servir de l’outil internet pour accéder à quelques journaux d’outre-manche, comme le Times, ou le New-York Times en ce qui concerne la presse américaine.

Sans même s’en rendre compte, lire en anglais va perfectionner sa compréhension écrite (et par voie de fait, l’expression écrite).

Réviser le bac d’anglais 2018 avec des fiches

Pour apprendre à parler anglais, comme toute formation en langues étrangères, il faut d’abord maîtriser la prononciation anglaise, l’alphabet, la syntaxe et la grammaire.

Viennent ensuite les cours et exercices pour enrichir son vocabulaire, pour mémoriser les verbes irréguliers et progresser en orthographe.

Que faire après un bac ES ? On y pensera après les écrits de juin ! Voici vos nouveaux supports de révisions pour l’examen du bac.

Même si l’on est à quelques jours ou quelques semaines de l’épreuve du bac d’anglais, il n’est jamais trop tard pour s’entraîner et réviser les règles fondamentales de la langue.

Faire des fiches thématiques permettra d’assimiler les connaissances de manière efficace. Pour cela, utilisez des fiches de différentes couleurs selon les leçons et les thèmes au programme.

Lors de la rédaction des fiches de cours d’anglais, il faut surtout sélectionner les informations essentielles, sans toutefois faire de phrases (pour le moment).

On fera l’exercice comme une prise de notes.

Comment faire ?

Sortir les exercices et les annales corrigées ainsi que ceux issus du site du Ministère de l’Éducation Nationale et les synthétiser sous forme de listes à puces faciles à lire.

Ce qui est clair sur le papier le sera aussi dans la tête !

Apprendre la langue anglaise en s’amusant

De nos jours, l’amélioration des compétences linguistiques peut aussi se révéler ludique. Améliorer son niveau en cours d’anglais en prenant du plaisir, c’est possible !

Pour cela, on peut regarder des séries ou des films en version originale, sous-titrée en français.

D’une part, on décompresse en pensant à autre chose qu’aux révisions de préparation bac intensives. Et d’autre part, l’oreille s’habitue à l’accent anglophone, comme on développe l’oreille musicale en écoutant des styles de musiques divers et variés.

De cette manière, tout apprenant pourra améliorer son niveau de langue anglaise !

Les vidéos Youtube peuvent aussi s’avérer éducatives pour les bacheliers.

Certaines chaînes, à l’instar de France TV Education ou Les Bons Profs, permettent de mettre toutes les chances de son côté pour convaincre le jour du baccalauréat.

Enfin, les exercices d’anglais sur internet et les tests d’anglais gratuits sont une option tout à fait envisageable pour être guidé au mieux dans ses révisions.

Le cerveau n’est que plus réceptif en prenant du plaisir. C’est une bonne raison pour se détendre tout en révisant !

Prendre des cours particuliers pour préparer son bac d’anglais 2018

Les langues vivantes sont faites pour être pratiquées et parlées.

La pratique est en effet fondamentale lorsqu’il s’agit d’apprendre une langue étrangère.

Avoir un prof à domicile vs parler anglais avec ses camarades : quelle méthode la plus efficace ? Réviser son bac d’anglais 2018 avec ses amis ne marche pas ? On pourrait tenter les cours particuliers…

Et puisque nous vivons à l’ère de la mondialisation des échanges dans un contexte dominé par la culture anglo-saxonne, les occasions ne manquent pas pour pratiquer l’anglais !

On peut choisir de bachoter parfois à plusieurs.

On dit aussi que l’on apprend de ses erreurs.

En s’entraînant à parler en groupe, on devient réceptif et attentif aux erreurs des autres, on se corrige ensemble, le tout dans la perspective d’éviter de les reproduire.

Être accompagné dans ses révisions pour préparer le bac peut aussi être stimulant et source de motivation, n’est-ce pas ?

En substance, même au mois de mai, il n’est jamais trop tard pour suivre des cours d’anglais à domicile. On pense évidemment à la plateforme Superprof : recruter l’un de nos professeurs pour des cours intensifs de révision peut s’avérer ultra-efficace pour se remettre à niveau.

Si certains peuvent se payer un professeur privé toute l’année pour bénéficier d’un suivi personnalisé, on peut aussi faire appel à un professeur particulier d’anglais à la dernière minute.

Quelques heures de soutien scolaire à domicile réalisées avec pédagogie avant les épreuves permettront d’améliorer la compréhension orale, le vocabulaire, la grammaire et la compréhension écrite.

Exit, enfin, le fameux stress et la boule au ventre liée à l’échéance de l’oral d’anglais : mieux préparé le jour J, on ne voit plus ce dernier que comme une formalité, une véritable balade.

La base pour réviser, seul ou à plusieurs, c’est de travailler en fonction des thèmes officiels du programme d’anglais au lycée.

Éviter les erreurs classiques au bac d’anglais 2018

Certaines fautes sont récurrentes autant que rédhibitoires et de nombreux lycéens les reproduisent souvent.

C’est littéralement la pierre d’achoppement la plus difficile à éroder, et les fautes d’orthographe et autres erreurs grammaticales cancérisent les copies de bac, donnant du fil à retordre aux professeurs de jury chargés de correction.

Un professeur personnel en cours d’anglais a sûrement dû le répéter : voir sans cesse les mêmes erreurs peut vite devenir irritant et susciter l’irascibilité.

Pour éviter de donner des boutons au correcteur début juillet – et surtout se démarquer du lot de copies trônant sur son bureau -, anticiper est une stratégie imparable contre ces erreurs.

Reprendre les devoirs de l’année, identifier les fautes les plus fréquentes, et refaire encore des exercices permettra d’assimiler en profondeur les corrections.

Quelle que soit la filière, il s’agit souvent de l’emploi du « s » à la troisième personne du singulier au présent, des verbes irréguliers ou encore de la confusion entre les verbes « have » et « be« .

Par exemple, pour dire « j’ai 30 ans », on retrouve encore d’innombrables copies comportant la phrase « I have 30 years » au lieu de « I am 30 years old ».

Autre conseil fondamental : le jour de l’épreuve, ne pas se précipiter en survolant les consignes des sujets d’examen.

En langues étrangères, le hors-sujet peut vite arriver si les questions ne sont pas bien comprises.

Prendre son temps est aussi un pilier de la réussite, même s’il faut apprendre, justement, à gérer son temps pour finir dans les délais impartis.

Mieux gérer ses révisions pour le bac d’anglais 2018

Bien organiser son emploi du temps est fondamental pour réussir son bac.

Nous recommandons de préparer à l’avance un planning de révisions, sans oublier de s’accorder des pauses et de travailler par système de récompenses : sitôt tel ou tel chapitre terminé, une petite compensation (pause au soleil, petit encas, pause musique (guitare, piano, etc.), voire carrément sortie cinéma, etc.).

Objectif : un chapitre par jour ! Il incombe de suivre un calendrier et s’y tenir minutieusement pour réussir son bac d’anglais 2018.

Comment préparer son bac d’anglais ?

Alterner les matières régulièrement peut constituer une acrobatie neuronale efficace pour le cerveau.

Qui ne souffrait pas de la propension, après trois ou quatre heures de cours consécutives, à décrocher et à entendre les cours du professeur comme un bruit de fond lointain ?

Pendant vos révisions du bac, c’est encore pire : le mercure dépasse les 25°C, le ciel est bleu et les sources de distraction excèdent la concentration nécessaire à l’apprentissage. Il faut parvenir à se prendre par la main, se convaincre que l’on travaille pour soi-même et non pour un autre.

L’environnement de travail durant les révisions est donc un facteur tout aussi important que la langue anglaise en elle-même.

Une récente étude réalisée par l’Université de Floride révèle l’impact négatif que peut avoir un bureau sale et en désordre sur les facultés cognitives.

Ainsi faudra-t-il trier ses affaires et se débarrasser du superflu (fermer Facebook, Youtube, etc.) afin d’étudier dans un endroit clair, propre, et ordonné. C’est tout bête, mais une chambre rangée permet aussi de hiérarchiser ses pensées.

Si cela permet de réussir le bac, c’est pour la bonne cause, non ?

Avoir une bonne présentation le jour de l’oral du bac d’anglais 2018

Lors d’un entretien à oral, l’impression laissée par le candidat à son interlocuteur influencera de façon significative l’issue de cet oral, et la note finale.

Bien se présenter devant le jury

C’est encore une question d’esthétique et de psychologie mais un candidat vêtu d’un T-shirt sale ou troué assorti d’un pantalon en lambeaux et qui, de surcroît, a une odeur corporelle nauséabonde avec des cheveux gras, risque fort bien de dégoûter le correcteur.

Parler devant un jury nécessite d'être convaincant et souriant. Être propre, parfumée et enfiler une belle chemise : l’oral du bac d’anglais 2018 est aussi de la séduction…

Cela, même s’il sait presque parler anglais couramment.

Il est primordial d’apprendre par cœur les formules de politesse en anglais et de soigner sa présentation esthétique.

Si le professeur de cours d’anglais trouve son candidat poli et souriant, il y a fort à parier que cela se ressentira dans son jugement final et dans son appréciation.

Outre le code vestimentaire, ne pas hésiter à faire des exercices d’élocution avant de se rendre à l’examen.

Une présentation irréprochable sera toujours considérée comme un atout lors d’une épreuve orale.

Se démarquer des autres candidats au bac d’anglais 2018

Il ne faut pas hésiter à sortir du lot (dans la mesure du raisonnable) pour réussir son bac.

Lier les notions abordées à des sujets que l’on maîtrise et qui nous sont plaisantes. On peut tout à fait évoquer un de ses centres d’intérêt si le thème le permet.

Connaître des mots de liaisons originaux ou des expressions un peu compliquées est aussi une manière d’impressionner l’examinateur.

Ce dernier nous interroge sur la poursuite du projet professionnel post-bac ? Ce type de question est récurrent, surtout lors des oraux de rattrapage. Préparez donc votre discours en amont pour anticiper.

Être capable d’évoquer en anglais son orientation et l’argumenter est en effet un réel avantage.

Tout candidat devra garder à l’esprit l’idée qu’il n’est pas le seul à passer l’examen d’anglais, et que l’examinateur est un humain comme lui : il peut se lasser, être fatigué ou stressé par d’autres facteurs exogènes.

Être original au moment de l’exposé oral – sans pour autant être en décalage – pourra peut-être faire la différence parmi d’autres prestations.

Réviser avec les annales du bac d’anglais

Quoi de mieux pour travailler son bac d’anglais 2018 que de prendre pour support de révisions les annales corrigées des sujets déjà tombés aux années précédentes ?

L’examen d’anglais au bac 2017

En juin 2017, le sujet de bac d’anglais donné aux élèves de France Métropolitaine de série S, ES et L se composait de trois documents :

  • Un extrait d’article de presse du journal The Daily Mail du 30 mai 2014,
  • Un extrait du roman Sweet Caress de William Boyd, paru en 2015,
  • Une photographie de Stonehenge, par Elena Marimon Munoz (2015).

Les anciennes sessions pour travailler son expression écrite et orale anglaise pour le bac. Voici un extrait des annales du bac d’anglais 2017.

A partir des ceux-ci, étaient posées une dizaine de questions de compréhension écrite selon sa filière (sur 10 points).

A noter que les documents fournis peuvent être de genres différents (poème, article ou éditorial, extrait d’une nouvelle, d’un roman, d’une pièce de théâtre, d’un essai).

Ensuite, une question d’expression écrite était demandée aux élèves, qui devaient rédiger un texte de 300 mots parmi deux sujets au choix (pour le tronc commun) et deux sujets pour l’enseignement de spécialité anglais.

L’oral du bac d’anglais

A l’oral, l’exercice est différent de l’écrit.

L’enseignant tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l’année.

Puis un document audio est présenté au candidat, qui doit effectuer une écoute active afin de solliciter sa compréhension orale.

Après une préparation de dix minutes, le candidat dispose de dix minutes pour présenter la notion illustrée par le document proposé.

S’en suit une série de questions pendant cinq minutes, questions posées par l’examinateur en fonction de l’exposé de l’élève. Ensuite, une conversation en anglais d’une durée de cinq minutes, ponctue l’entretien.

Celui-ci doit permettre d’évaluer le niveau de langue de l’élève selon l’échelle de niveaux du cadre européen.

La capacité de synthèse et de réflexion de l’élève est donc mise à l’épreuve. En somme, le candidat doit être capable de produire un discours argumenté, informé et d’exprimer un point de vue pertinent par rapport à la notion présentée.

Définitions : « baccalauréat et « langue anglaise »

Le baccalauréat d’anglais, tout bachelier y est passé. Sait-on vraiment comment résumer, en quelques mots quelle en est l’origine ?

Qu’est-ce que le baccalauréat ?

Créé en 1808, le baccalauréat est un diplôme du système scolaire français permettant à la fois d’évaluer le niveau acquis à la fin du cycle secondaire et d’ouvrir l’accès à l’enseignement supérieur : c’est le premier grade universitaire français.

De nos jours, on compte trois voies de baccalauréat différentes : le bac général, technologique et professionnel, tous trois renvoyant à des débouchés différents de l’économie. En 2015, la France enregistre un taux de réussite de 87,8 %).

Qu’est-ce que la langue anglaise ?

L’anglais est une langue indo-européenne germanique originaire d’Angleterre tirant son origine de différents peuples du nord de l’Europe : les Angles, les Saxons et les Frisons. Au Moyen-Âge, les mots du vocabulaire furent enrichis par les Romains, les Normands et les Français.

L’anglais se compose donc à 70 % des mots d’origine latine, normande, française et germanique.

Langue maternelle du Royaume-Uni et du Commonwealth, l’anglais est aujourd’hui parlé par près de 500 millions de locuteurs natifs et 1,5 milliards de personnes en tant que langue étrangère.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,60 sur 5 pour 5 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar