Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

En quoi les français et les allemands sont liés ?

De Alexia, publié le 13/12/2017 Blog > Langues > Allemand > Le Monde Franco-Allemand

« L’Allemagne vaincue, humiliée, désarmée, amputée, condamnée à payer à la France pendant une génération au moins le tribut des réparations, semblait avoir tout perdu. » Pierre Gaxotte

Cette citation de 1951 aurait pu se réaliser. Mais l’auteur laisse une fenêtre de tir dans la dernière partie de sa phrase « semblait avoir tout perdu ».

En effet, l’Allemagne, en mauvaise posture au sortir de la seconde guerre mondiale, a su rétablir son rayonnement européen et mondial. En lieu d’un gagnant et d’un perdant, France et Allemagne se sont donnés la main pour construire ensemble une Europe unie et forte grâce aux partenariats mis en place entre autres.

Que ce soit culturellement, économiquement ou scolairement, l’Allemagne et la France sont le centre de l’Europe et sont étroitement liés.

Le monde franco-allemand a encore un bel avenir devant lui. On vous fait découvrir tous les liens entre l’Hexagone et notre voisin outre-Rhin.

Les coopérations économiques entre l’Allemagne et la France

Comment se portent les relations internationales en Europe ? La politique économique de la zone Euro dépend en partie du couple franco-allemand.

Les deux pays font partie des fers de lance de l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui. La France et l’Allemagne disposent d’une puissante économique forte, tant au niveau européen que mondial.

Ainsi, les coopérations économiques franco-allemandes se développent grâce à cette puissance économique mais aussi grâce à la proximité géographique, à la monnaie unique et à l’espace Schengen qui facilitent grandement les échanges inter-pays européens.

Savoir parler allemand est donc un véritable atout sur votre CV.

Pourquoi les deux pays sont liés historiquement ?

Reprenons les bases :

  • 1952 : création de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier). Le but est de faciliter les échanges commerciaux entre les 6 états membres (dont la France et l’Allemagne) sous l’impulsion de Robert Schuman,
  • 1957 : création de la CEE (Communauté Economique Européenne),
  • 1992 : création de la Communauté Européenne par le Traité de Maastricht,
  • 2009 : passage à l’Union Européenne après l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne en 2005.

Le monde franco-allemand a toujours été au coeur des décisions européennes, facilitant ainsi les échanges économiques entre les deux pays.

Des partenariats économiques de choix

L’Allemagne est le premier fournisseur (16,5 % des échanges) mais également le premier client de la France. Même si la Chine a devancé la France en termes d’échanges commerciaux avec l’Allemagne, la France reste un partenaire de choix.

Plusieurs entités oeuvrent pour faciliter les échanges franco-allemands :

  • Cercle Economique Franco-Allemand, 
  • Chambre franco-allemande du commerce et de l’industrie, 
  • Conférence de collaboration franco-allemande dont le but est d’opérer un rapprochement entre les décideurs des entreprises allemandes et françaises,
  • Dispositif français de soutien à l’exportation en Allemagne. 

Des exemples concrets de coopérations économiques

La chute du mur de Berlin a permis un rapprochement entre deux pays. L’exemple d’une coopération franco-allemande réussie : Airbus !

On retrouve des fusions, des coopérations et des unifications entre entreprises françaises et entreprises allemandes :

  • La Deutsche Bahn et la SNCF, 
  • Renault-Nissan et Daimler, 
  • Partenariat entre Bosch et Peugeot Citroen, 
  • Partenariat entre Mercedes et Valéo, 
  • Orange et la Deutsche Telekom, 
  • Véolia Environnement (SARP) et Avermann, 
  • Canson et Felix Schoeller, 
  • Fusion entre Alstom (TGV français) et Siemens(ICE, équivalent du TGV), 
  • Airbus.

Bien sûr, ces entreprises ne sont que des grandes entreprises mais la coopération économique ne s’arrête pas là. Les start-up françaises et allemandes profitent aussi de la synergie économique entre les deux pays.

Les partenariats culturels entre l’Allemagne et la France

L'organisation internationale dépend en partie de l'entente entre les pays. Il existe même une journée franco-allemande pour célébrer l’amitié entre les deux pays !

Si les deux pays sont incontestablement liés économiquement, ils le sont aussi culturellement. La république fédérale d’Allemagne et le gouvernement français sont allés plus loin dans la réunification des deux pays au coeur des affaires européennes.

Plusieurs entités oeuvrent pour la pérennité des partenariats France Allemagne :

  • Fonds culturel franco-allemand : créé en 2003 pour renforcer les relations franco allemandes en termes de culture. Il oeuvre à l’échelle mondiale avec des projets interculturels dans plus de 150 pays du monde,
  • Impuls neue Musik (2009) : pour promouvoir la musique contemporaine d’artistes allemands et français,
  • Perspektive (2014) : dans le domaine de l’architecture et de l’art contemporain,
  • Transfabrik (2015) : pour promouvoir des projets dans le domaine de la danse, du nouveau cirque, des arts de rue ou du théâtre contemporain,
  • Haut conseil culturel franco-allemand : rôle de conseiller de la chancelière allemande et du président français sur les politiques culturelles communes,
  • Institut français d’Allemagne, 
  • Institut Goethe.

Les liens culturels entre les deux pays ne s’arrêtent pas aux entités destinées à promouvoir la culture des deux pays. Ainsi la coopération franco-allemande passe également par :

  • Les partenariats scolaires et universitaires : avec notamment l’ADEAF (association pour le développement de l’enseignement de l’allemand en France). Ce sont des professeurs allemands en France qui désirent promouvoir la langue allemande auprès des élèves. On retrouve également l’OFAJ (office franco allemand pour la jeunesse) qui propose des échanges scolaires entre élèves français et élèves allemands pour apprendre chacun la langue du pays. Enfin l’Université franco-allemande offre des cursus débouchant sur l’obtention d’un diplôme binational,
  • Les partenariats télévisuels et cinématographiques : outre la création d’Arte, on retrouve également l’académie franco allemande du cinéma qui souhaite développer le cinéma européen par la formation, le patrimoine, la production et la distribution. Enfin, les rendez-vous franco-allemands du cinéma ont pour but une meilleure collaboration entre artistes des deux pays,
  • Les partenariats littéraires et journalistiques : le prix franco-allemand du journalisme est décerné chaque année dans différentes catégories (vidéo, écrit, audio, multimédia, jeune talent…) tandis que le prix Franz Hessel récompense les écrivains contemporains. On retrouve également le prix franco allemand de littérature pour la jeunesse,
  • Les jumelages entre villes françaises et villes allemandes : Marseille avec Hambourg, Lille avec Cologne, Bordeaux avec Munich ou encore Dijon avec Mayence, les villes françaises et allemandes sont liées en termes d’échanges et de manifestation culturelles. Plus de 2000 villes sont jumelées avec une homologue outre-Rhin.

L'Allemagne et la France participent à la construction européenne. Une récompense pour les écrivains français et allemands.

Les études franco-allemandes

Les partenariats franco-allemands ne s’arrêtent pas à l’économie et à la culture. Pour faire le monde de demain, les deux pays ont bien compris qu’il faut se concentrer sur la jeunesse. Et dans un contexte économique incertain, proposer aux étudiants des doubles diplômes pour une meilleur insertion sur le marché du travail partout en Europe.

L’Université Franco-Allemande (UFA) est sans aucun doute l’élément incontournable de la collaboration scolaire et universitaire entre les deux pays. Cet organisme créé en 1997 est dans la lignée du Collège Franco-Allemand, créé lui en 1988.

L’objectif est de promouvoir des diplômes binationaux pour une meilleure insertion des élèves dans le monde du travail. Pour ce faire, des partenariats sont noués entre universités françaises et universités allemandes. Ainsi, ce ne sont pas moins de 150 villes et 185 établissements partenaires dans les deux pays, recensant 6 500 élèves toutes filières confondues.

Par exemple Sciences Po Aix est en partenariat avec l’université de Fribourg proposant ainsi un double diplôme de niveau master en sciences politiques. La première, troisième et quatrième année se font à Fribourg, tandis que la deuxième et cinquième année se déroulent à Aix. Un stage à l’étranger est obligatoire ouvrant ainsi les frontières de toute l’Europe et pourquoi pas du monde entier aux élèves.

Le site de l’UFA recense toutes les formations possibles en alternance en France et en Allemagne.

Par ailleurs, on peut également citer l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) qui oeuvre pour le rapprochement entre étudiants français et allemands. Créée en 1963 par la signature commune de Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, l’Office reçoit à part égale un soutien financier des deux gouvernements.

L’objectif de l’OFAJ est d’encourager les échanges interculturels, que ce soient des partenariats ou de simples rencontres culturelles, sportives ou de toutes autres formes.

Depuis sa création, ce ne sont pas moins de 8 millions de jeunes français et allemands qui ont pu participer à plus de 300 000 projets interculturels différents. Mais l’OFAJ, c’est aussi une ouverture sur le monde entier : plus de 50 pays ont bénéficié d’environ 300 projets avec les programmes trinationaux (France, Allemagne et un autre pays).

Quels partenariats scolaires ont l'Allemagne et la France ? Parce qu’il n’y pas que l’Auberge Espagnole dans les échanges universitaires !

Et comment ne pas parler d’Erasmus ? Le plus célèbre programme d’échange scolaire permet d’étudier en Allemagne quand on est français et d’étudier en France quand on est allemand.

Ainsi, chaque année, ce sont plus de 3 000 étudiants français qui partent à l’assaut des études en Allemagne. 

Outre l’ouverture à une nouvelle langue vivante, c’est aussi un enrichissement personnel fort, une ouverture à l’interculturalité et un plus sur son CV.

De plus, il est possible d’obtenir une bourse d’études afin que les étudiants de tous milieux sociaux puissent bénéficier de ce programme d’échanges. Les frais de scolarité ne sont pas à débourser en plus de cela !

En synthèse :

  • En premier lieu, quand on pense partenariats franco-allemands, on pense économie. Les deux puissances européennes sont en effet liés par de nombreux partenariats économiques comme Airbus mais aussi la Deutsche Bahn et la SNCF ou encore Renault-Nissan et Daimler.
  • Les partenariats culturels ne manquent pas en France et en Allemagne. Outre Arte, ce sont également des partenariats cinématographiques, littéraires, journalistiques ou tout simplement des jumelages entre des villes de chaque côté du Rhin pour promouvoir l’interculturalité et les échanges.
  • L’Université Franco-Allemande délivre chaque année plus de 1 000 diplômes binationaux aux étudiants français et allemands. C’est, sans réserve, la structure qui a le plus de poids au niveau scolaire !
  • Ainsi, les deux pays sont étroitement et incontestablement liés, permettant à l’Europe de maintenir sa place sur l’échelle mondiale.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar