Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment les français et les allemands sont-ils liés culturellement ?

De Alexia, publié le 11/12/2017 Blog > Langues > Allemand > Les Partenariats Culturels entre la France et l’Allemagne

Lorsque l’on évoque la coopération entre français et allemands, nous pensons systématiquement en premier lieu à une coopération économique basée sur les traités comme le CECA, le traité de Rome avec comme toile de fond la construction européenne.

Mais la coopération franco allemande ne s’arrête pas à cette simple coopération économique.

C’est par ailleurs salutaire pour le couple franco allemand et sa volonté de réconciliation et d’unification au sortir de deux guerres particulièrement sanglantes. Car l’amitié franco allemande passe aussi et surtout par des partenariats dans des domaines éloignés de l’économie.

« En France, on étudie les hommes, en Allemagne, les livres. » (Madame de Staël)

Dans de nombreux domaines comme la culture, on retrouve des institutions publiques liées à des actions du gouvernement français, du gouvernement allemand ou encore des institutions européennes.

Mais elles ne sont pas les seules. A l’initiative de groupe privés ou de tissus associatifs, des partenariats culturels entre universités ou entre groupes télévisuels voient le jour.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les principales entités œuvrant pour la pérennité des partenariats franco-allemands

La communauté européenne bénéficie de ce rapprochement entre les deux pays. Pour une réunification interculturelle de la France Allemagne.

Le fonds culturel franco allemand créé en 2003 œuvre pour renforcer les relations culturelles bilatérales entre la France et l’Allemagne. Outre le renforcement des politiques d’engagement communes entre les deux pays, le fonds travaille aussi à rendre visible l’engagement mutuel et réciproque en faveur de l’intégration européenne.

Il n’est donc pas uniquement question d’un partenariat bilatéral entre français et allemands mais bien de promouvoir des projets à l’échelle mondiale.

Le FCFA peut par ailleurs se targuer d’avoir su créer et/ou mobiliser des projets interculturels dans plus de 150 pays du globe. Citons entre autre la mise en avant du projet commun « La peur de l’autre » qui avait pour but d’étudier le phénomène de peur que peuvent susciter les migrations en France, en Allemagne ou au Pérou.

Pour donner plus de lisibilité aux échanges culturels dans le domaine artistique, français comme allemands ont mis en place trois fonds distincts :

  • Impuls neue Musik, créé en 2009, a pour vocation de promouvoir la musique contemporaine d’artistes des deux pays. Différentes méthodes pour cela comme par exemple la promotion de festivals ou encore l’obtention de lieux de diffusion,
  • Perspektive, créé en 2014 pour structurer les partenariats et les échanges dans le domaine de l’architecture et l’art contemporain. Le fonds organise de nombreux séminaires ou tables rondes pour monter des projets à envergure transnationale,
  • Transfabrik, créé en 2015 pour donner corps et visibilité au spectacle vivant. En termes d’actions concrètes, le fonds se donne par exemple pour objectif de chapoter des projets dans le domaine de la danse, du nouveau cirque, des arts de rue ou encore du théâtre contemporain.

Ces fonds bénéficient du soutien financier de l’institut français, du ministère de la culture et de la communication ainsi que du Goethe Institut. Ils sont complétés par le mécénat auprès d’entreprises allemandes comme des entreprises françaises.

Le haut conseil culturel franco allemand a aussi son importance lorsque l’on mentionne l’approche culturelle franco allemande. Grâce à un panel d’experts dans différents domaines comme l’art, les médias ou les sciences humaines, le haut conseil a un rôle de conseiller de la chancellerie allemande et du président français et son gouvernement sur les politiques culturelles communes. Au-delà de ce rôle de conseil, l’entité se donne pour prérogative de promouvoir, d’encourager et de mettre en œuvre des initiatives de collaboration franco allemandes.

Enfin, l’institut français d’Allemagne ainsi que l’institut Goethe restent des partenaires de choix lorsqu’il s’agit de promouvoir la culture, la langue et les projets des deux pays.

Le lien culturel franco-allemand dans le domaine scolaire et universitaire  

Une association franco-allemande peut aider à la mobilité internationale. Promouvoir les cours d’allemand en France est une des missions de l’ADEAF.

C’est probablement le domaine dans lequel les relations entre la France et l’Allemagne sont les plus étroites et les partenariats multiples.

On peut citer en premier lieu l’ADEAF (association pour le développement de l’enseignement de l’allemand en France) qui regroupe un certains nombres de professeurs d’allemand en France, désireux de promouvoir auprès des élèves et des institutions la langue de Goethe et l’apprentissage de l’allemand.

L’office franco allemand pour la jeunesse (OFAJ) est aussi un acteur majeur de la collaboration en milieu scolaire et universitaire. Chaque année, plus de 200 000 jeunes des deux pays participent à des activités ou des échanges. Les rencontres jeunes sont extrêmement utiles, notamment dans le cadre du fameux programme Voltaire.

L’objectif est simple : étudier en Allemagne et apprendre l’allemand pour les jeunes français et inversement pour les correspondants allemands.

Il en est de même pour l’université franco allemande qui cherche à promouvoir la coopération entre les deux pays dans le domaine de la recherche pour accompagner les projets de jeunes chercheurs ou dans celui de l’enseignement supérieur. L’université franco allemande propose par ailleurs des cursus débouchant sur l’obtention d’un double diplôme binational.

Les partenariats télévisuels et cinématographiques

Lorsque l’on parle de coopération franco allemande dans le domaine de la télévision, nous pensons tous en premier lieu à Arte, chaîne qui voit le jour lors d’un sommet franco allemand à Francfort entre François Mitterrand et le chancelier allemand Helmut Kohl qui partageait la même idée et prêtaient les mêmes vertus à la télévision : un atout considérable pour favoriser le rapprochement des peuples en Europe.

L’académie franco allemande du cinéma est un organe voulu en premier lieu par le chancelier allemand Gerhard Schröder et qui voit le jour en 2000 en présence du chancelier et de Jacques Chirac.

Est-il possible de réaliser un échange scolaire franco-allemand ? La communication interculturelle entre les deux pays passe aussi par l’entreprise cinématographique.

L’organe cherche à donner un véritable coup de pouce à l’Europe du cinéma, bien moins reconnue, il est vrai, qu’Hollywood aux Etats-Unis. Pour ce faire, l’académie cherche à s’appuyer sur quatre leviers de développement :

  • La formation,
  • Le patrimoine,
  • La production,
  • Et la distribution.

Cette approche interdisciplinaire permet de développer égalitairement plusieurs branches du cinéma, qui ne s’arrête évidemment pas qu’à la production.

Les rendez-vous franco allemand du cinéma oeuvrent aussi dans le sens d’une meilleure collaboration entre artistes français et allemands. Ils se tiennent alternativement en France et en Allemagne.

Les partenariats littéraires et journalistiques

Nous pouvons également parler du prix franco allemand du journalisme, créé en 1983. Pour être éligible, les contributions doivent faire mention de sujets touchant à l’Allemagne avec une vision française (ou inversement), ou encore traiter d’une question européenne avec la vision de l’un des deux pays.

Il est aussi possible d’être éligible en traitant d’un sujet franco-allemand en étant journaliste d’un pays tiers.

De nombreux prix franco allemand du journalisme sont décernés chaque année, dans la catégorie vidéo, écrit, audio, multimédia ou même jeune talents pour les journalistes de moins de 30 ans.

Les journalistes sont également mis à l'honneur dans les liens franco-allemands. Mme Patricia Oster-Stierle, présidente de la remise des prix.

Le prix Franz Hessel est un prix franco allemand de littérature contemporaine géré par la Villa Gillet à Lyon et la fondation allemande Genshagen.

Le choix de Franz Hessel n’est pas anodin puisque l’écrivain allemand a marqué son époque par son rôle de médiateur culturel, bravant les barrières linguistiques notamment entre français et allemand.

Chaque année, un auteur allemand et un auteur français sont récompensés. La dotation du concours permet aux lauréats de traduire leur ouvrage dans la langue de l’autre pays.

Nous pouvons aussi citer le prix franco allemand de littérature pour la jeunesse ou encore le lancement de la revue électronique Trivium en 2007 qui a pour objectif la traduction d’articles scientifiques français en allemand et réciproquement.

Ainsi, l’objectif est de renforcer la collaboration entre les scientifiques des deux pays.

D’autres partenariats symboliques  

Les jumelages entre les villes allemandes et françaises et tout ce qui peut en découler en termes d’échanges et de manifestations culturelles ou de séjour linguistique sont également un révélateur des bonnes relations franco allemandes.

On notera que la plupart des grandes villes françaises sont jumelées avec des villes allemandes. C’est par exemple le cas de :

  • Marseille avec Hambourg,
  • Lyon avec Francfort et Leipzig,
  • Toulouse avec Dusseldorf, Nice et Nuremberg,
  • Lille avec Cologne,
  • Strasbourg avec Stuttgart et Dresde,
  • Bordeaux avec Munich,
  • Nancy avec Karlsruhe,
  • Dijon avec Mayence,
  • Perpignan et Rouen avec Hanovre,
  • Ou encore Nantes et Sarrebruck.

En totalité, c’est plus de 2000 villes françaises qui sont jumelées avec une homologue outre-Rhin !

Comment sont liés nos deux pays ? De nombreuses villes françaises sont jumelées avec des villes allemandes.

L’ambassade française en Allemagne ainsi que l’ambassade allemande en France sont aussi particulièrement bien représentées.

D’ailleurs, l’ambassade d’Allemagne à Paris informe via le CIDAL (Centre d’information et de documentation de l’ambassade d’Allemagne) le public francophone sur l’Allemagne d’aujourd’hui et ses relations avec la France.

En synthèse :

  • Pour que le tandem franco allemand continue de prospérer, il est nécessaire d’avoir une réelle coopération entre les deux pays autres que celles basées sur les relations économiques. La culture allemande comme la culture française sont riches, mais elles rayonnent d’autant plus lorsque les deux nations s’unissent et que les projets font corps.
  • Beaucoup de parties prenantes s’impliquent dans les nombreux partenariats culturels entre la France et l’Allemagne dans des domaines bien différents : de la science à l’échange scolaire et universitaire en passant par la promotion de projets communs sur le cinéma, l’art de rue et tout ce qui touche de prêt ou de loin à la culture ou à la volonté de découvrir pour mieux comprendre le pays voisin.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar