Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Mini-guide de dessin pour apprendre à faire l’esquisse d’un portrait

De Julie, publié le 22/09/2017 Blog > Art et Loisirs > Dessin > Comment Dessiner un Visage ?

« Ce dessin m’a pris 5 minutes mais j’ai mis 60 ans pour y arriver », Pierre-Auguste Renoir (1841-1919), peintre Français.

Selon une enquête sociologique sur les pratiques culturelles des Français, relayée par le ministère de la Culture et de la Communication (2009), en France, en 2008, 14 % des personnes âgées de 15 ans et plus avaient pratiqué le dessin au cours des douze derniers mois.

Les dessinateurs amateurs pensent généralement que dessiner un visage fait partie des exercices les plus difficiles.

Que l’on soit dessinateur apprenti, débutant en cours à domicile, autodidacte, caricaturiste, artiste peintre, dessinateur spécialiste de personnages féminins, respecter les proportions, donner du volume grâce aux ombres, réussir à dessiner un regard expressif, sont autant de contraintes à surmonter.

Dessiner un visage de trois quart, de face ou de profil, marquer quelques repères sur le croquis, gérer la distance entre les yeux, savoir gommer suffisamment pour ombrer correctement son dessin, nécessitent un bon coup de crayon qui ne s’invente pas.

Comment dessiner les différentes formes d’un beau visage sans se décourager et apprendre les bases du dessin ?

Pour acquérir de bonnes bases, il n’y a guère d’autres alternatives que de prendre des cours de dessin en ligne et de s’entraîner, s’entraîner et s’entraîner encore.

Ne pas avoir peur de ses erreurs, ne pas se frustrer d’avoir échoué à dessiner des parties égales à main levée, font partie des bases fondamentales de l’apprentissage du dessin.

Comment apprendre aussi les différents angles pour être capable de dessiner en perspective (quel cadrage, quel point de fuite, plongée, contre plongée, ligne d’horizon, etc.) ?

Découvrons ensemble quelques techniques simples pour s’initier à l’art du portrait. Que ce soit pour dessiner le visage d’un personnage de manga ou réaliser un portrait réaliste, les bases sont les mêmes.

Tout n’est que question de pratique, de persévérance et d’observation.

La rédac’ de Superprof se met dans la peau d’un prof de dessin pour expliciter les techniques de dessin permettant de savoir comment réaliser un visage.

Comment dessiner un visage réaliste ? Avec quels outils ?

Avec quels outils peut-on dessiner un portrait facilement ? Que faut-il pour esquisser un visage manga et des dessins pour les enfants ?

Il existe plusieurs outils pour faire les différentes parties d’un dessin figuratif.

Certains privilégieront le fusain quand d’autres travailleront à la sanguine ou au crayon. Dans tous les cas, le matériel utilisé dépend du rendu souhaité, mais aussi de la maîtrise des différentes techniques de dessin.

Ceci sans compter le budget à consacrer pour s’équiper en matériel de dessin : car hélas, les activités manuelles et artistiques, ça coûte cher.

Voici une liste du matériel de dessin nécessaire au débutant pour dessiner un visage :

  • Des crayons tendres type B (2B, 4B…) : ce modèle de crayon graphite est très utile pour réaliser des dégradés. Il suffit pour cela d’appuyer plus ou moins fort sur la mine pour avoir un rendu uniforme,
  • Des crayons à pointes dures de type H (2H, 4H etc. jusqu’au 10H),
  • Une gomme « mie de pain » : c’est l’accessoire indispensable pour travailler les ombres notamment. Elle permet d’atténuer et d’éclaircir le fusain, mais aussi les crayons. Cette pâte molle peut être modelée pour travailler sur une surface large ou au contraire aller dans le détail,
  • Une gomme vinyle : cette gomme sert à effacer complètement les traits de crayon. Elle sera donc utile notamment pour corriger les tracés et effacer les premiers repères du dessin,
  • Une estompe : cet outil évitera d’estomper les traits au chiffon ou avec le doigt. Il fait partie des incontournables,
  • Du papier bristol.

En maîtisant la technique du portrait, vous pourrez reproduire fidèlement les expressions du visage. Le fusain est l’outil incontournable pour faire des portraits réalistes.

Les dessinateurs confirmés utilisent quant à eux d’autres outils pour dessiner un portrait.

Généralement, pour réaliser un portrait, il faut acquérir :

  • Un fusain : grâce aux différentes techniques de dessin au fusain, il est alors possible de faire des tracés très précis, mais aussi de l’appliquer en aplat pour faire des tracés épais. Cette technique permet de donner des effets de texture au dessin, mais aussi de réaliser des estompes pour travailler les dégradés et produire des effets de flous.
  • Une sanguine : on trouve des craies et des crayons en sanguine. Les couleurs varient de l’orange au beige. La sanguine est couramment utilisée pour les portraits car elle offre un très bon rendu des volumes.

Quelles sont les proportions à connaître pour dessiner un visage ?

Avant toute chose, pour apprendre à dessiner un visage étape par étape, il est indispensable d’avoir des repères fiables.

  • Quelles sont les proportions d’un visage ?,
  • Comment placer la bouche, le nez, les yeux au bon endroit ?

Quelques astuces simples aideront pour chacun des portraits à réaliserer.

Comment devenir dessinateur ? L’observation est la clé de la réussite.

Quelques généralités pour dessiner un visage

Chaque visage a ses caractéristiques propres (fin, rond, carré, allongé…). Mais pour faire un dessin portrait, l’on va globalement pouvoir prendre des repères facilement en traçant une forme ovale et en la divisant en 4 parties.

C’est l’étape préparatoire commune aux dessins d’enfants, de visage femme et de visage homme.

Pour ce faire, tracer ce que l’on appelle les traits de division : un trait vertical au milieu du cercle ovale, puis les lignes horizontales.

Dessiner le nez

Cette première ligne tracée horizontalement correspond à celle sur laquelle il faudra placer les yeux, mais pas tout de suite. Dans un premier temps, l’on va d’abord tracer un second trait horizontal, scindant la partie inférieure de l’ovale en deux parties.

C’est sur le point d’intersection entre ce trait et la ligne verticale qu’il faut dessiner la base du nez : placer une narine de part et d’autre de la ligne verticale.

Faire la bouche

La bouche se situera quant à elle sur un troisième axe tracé horizontalement, de façon à ce que le quart inférieur du cercle ovale soit divisé en deux.

Le bas des lèvres inférieures doit épouser ce nouveau trait : dessiner la ligne de séparation des deux lèvres, puis la lèvre supérieure et enfin, terminer par la lèvre inférieure.

Dessiner les yeux

Au niveau du trait horizontal placé en premier – au milieu de l’ovale -, dessiner deux grands cercles de part et d’autres du trait horizontal : ce sont les orbites des yeux.

Pour dessiner un personnage, il faut prendre son temps pour bien faire l'orbite et l'iris. Les yeux sont très importants pour l’expression d’un visage.

Marquer succinctement les sourcils sur le haut de ces deux cercles, puis dessiner deux petites amandes à l’intérieur de chacun d’entre eux : les contours des yeux, espacés de la largeur d’un troisième œil.

Dessiner chaque iris, puis la pupille à chaque fois au centre de chaque « cercle » et sur l’axe des yeux. Bien colorier chaque pupille en noir de façon à bien marquer le blanc de l’œil.

Passer ensuite aux paupières : faire en quelque sorte une seconde amande dans la première, entourant l’iris.

Dessiner oreilles, cheveux, cou, les détails

Le bas de chaque oreille doit se trouver au même niveau que la base du nez.

Le haut des oreilles en revanche, se situe au niveau des sourcils.

Il faut ensuite dessiner les cheveux, le cou et ajouter quelques petits détails de base : quelques ombrages, quelques définitions au niveau du nez, du menton, des traits d’expression.

Lors du croquis, plus les traits seront secs, raides et marqués, plus le visage aura l’air âgé. Pour un créer un personnage plutôt jeune, il faudra donc faire des traits arrondis et souples.

Une fois ces repères tracés, l’on va pouvoir affiner la forme du visage, notamment celle du menton, et pourquoi pas aussi ajouter les épaules et des vêtements (par un système de hachures dans un premier temps).

Astuces pour faire le dessin d’un visage humain

Pour dessiner un personnage imaginaire, c’est la créativité du dessinateur qui sera sollicitée.

Par contre, si l’objectif est de faire un portrait à partir d’un modèle vivant ou d’une photo, il faudra alors l’observer très attentivement pour reproduire ces éléments, en tenant compte des proportions de l’original.

Observer et quadriller pour reproduire un visage

C’est le même procédé que pour dessiner une main : l’illustrateur qui veut dessiner une main va très précisément observer la forme des doigts et des ongles, la couleur et les pigments de la peau, etc., avant de délimiter les contours le plus fidèlement possible.

Une autre technique :

Réaliser un quadrillage pour reproduire fidèlement un visage sur une feuille de dessin.

Chaque espace, chaque partie du corps doit être soignée en dessin. Il faudra connaître l’anatomie humaine pour faire l’esquisse d’un personnage.

Quelle que soit la technique pour dessiner que l’on choisit, l’important est ici de trouver un moyen de respecter fidèlement les proportions du modèle et de chaque partie du visage.

Quelques éléments essentiels à observer :

  • La largeur de la bouche par rapport au nez,
  • Le positionnement des yeux par rapport à la bouche,
  • Les caractéristiques et la position des sourcils sur le visage.

Parmi les astuces utiles, on peut notamment préciser que :

  • L’écartement des deux yeux correspond à la largeur d’un troisième œil imaginaire,
  • La base du nez est alignée avec le coin intérieur des yeux,
  • Les commissures des lèvres sont alignées avec le bord intérieur de l’iris.

Si ces proportions sont généralistes, être attentif à ces détails permet néanmoins de prendre les bons repères dès les premiers coups de crayon.

Ensuite, il ne reste plus qu’à affiner les tracés pour reproduire tous les détails observés.

Comment dessiner un visage plus vrai que nature ? Les dessins des portraitistes ressemblent à s’y méprendre à une photo.

Faire confiance à ses émotions

Quand on dessine, il est important de déconnecter son cerveau gauche, celui de la raison, pour laisser libre cours aux affects, à l’expression, voire les sentiments.

Pour y parvenir, l’on va se laisser guider uniquement par ses perceptions, c’est-à-dire le cerveau droit.

L’idée n’est pas de chercher du sens, mais de reproduire exactement ce que l’on voit, c’est une descriptive en quelque sorte.

Le portrait n’est pas un exercice de symétrie. L’on se rendra vite compte, à force d’observer les modèles dans le détail, qu’aucun visage n’est parfaitement symétrique.

Le tout est de réussir à faire ressortir le visage sur une dessin à trois dimensions

Il est donc important de prendre des repères en fonction du modèle et de s’y tenir. Le nez n’est peut-être pas tout à fait droit, le sourire de travers, les sourcils mal alignés…

La main doit dessiner ce que discernent les yeux.

Les astuces pour dessiner un portrait réaliste

Voilà, ça y’est, le premier croquis est réalisé.

Désormais, il va falloir travailler les détails pour le transformer en portrait réaliste, ressemblant trait pour trait au modèle initial.

Pour travailler la ressemblance, chaque élément compte. Parmi les points importants à ne pas négliger dans le dessin, on pense notamment à la bouche, au nez, à la chevelure et surtout aux yeux.

Dans chaque cas, il faut observer pour être le plus fidèle possible au modèle et reproduire les expressions du visage.

Le regard fait partie des éléments les plus complexes à dessiner.

Il faudra non seulement respecter la forme des yeux, mais aussi travailler les paupières, l’iris et la pupille, les cils, ainsi que les sourcils.

La principale difficulté réside dans le fait de se concentrer sur chaque œil, tout en veillant à conserver une cohérence entre les deux yeux.

Avant de faire un portrait réaliste, il faut apprendre à dessiner chaque partie du visage. Pour s’entraîner, ne pas hésiter à dessiner un œil ou une bouche.

Ce sont les détails qui permettent notamment de travailler l’expression du regard. Pour qu’un portrait soit réussi, il faut apprendre à dessiner un regard vivant et expressif.

Pour y parvenir, il faut observer tous les détails (sans oublier le reflet), mais aussi savoir se reposer sur les vides. Les espaces vides en dessin sont en effet très importants, car ils permettent de donner de la cohérence à l’ensemble.

Il ne faut donc pas les négliger.

Besoin de dessiner un logo sur la base d’un œil ? Être observateur est la clé de la réussite.

Celles et ceux qui ont du mal à dessiner le contour de l’œil, pourront se concentrer par exemple sur le blanc de l’œil et l’iris.

En dessinant ces éléments un par un, la main du dessinateur va tout naturellement reproduire la forme de l’œil. L’épaisseur des paupières est un autre point important à prendre en compte.

Pour qu’un portrait soit complet, il faut également observer les ombres et les reproduire.

Cela permettra de donner du volume aux parties du visage, mais aussi de rendre le dessin réaliste. Il importe donc d’apprendre à travailler les dégradés pour jouer avec les ombres et la lumière, et ainsi donner au portrait une nouvelle dimension.

Enfin, l’épaisseur des traits influence le résultat final.

Quand on commence à dessiner, on a généralement tendance à se concentrer sur les contours en faisant des traits plus appuyés. Cela fait partie des erreurs à éviter.

Par exemple, contrairement à cette tentation récurrente qui consiste à poser sur papier les contours des lèvres, le trait le plus marqué pour dessiner une bouche, doit être celui qui sépare la lèvre inférieure de la lèvre supérieure (exemple d’application de cours de peinture acrylique).

Le contour des lèvres sera réalisé avec des traits beaucoup plus légers. Ce sont ensuite les effets d’ombre créés grâce aux dégradés qui donneront sa forme définitive et son volume à la bouche.

Il est donc important de tenir compte de l’éclairage du visage pour réaliser un portrait fidèle au modèle.

Et pourquoi pas tenter de dessiner votre futur tatouage à base d’un visage ?

Comment dessiner un visage ? 7 erreurs à éviter !

Quand on commence à la première page de son carnet de croquis, tout dessinateur débutant cherche manifestement à trop détailler les traits, alors que gribouiller suffirait presque.

Ou alors, on commence par dessiner les yeux avant d’esquisser la tête – penser au squelette d’un crâne humain – : les yeux sont importants, mais ils ne sont pas à faire en première étape, loin de là.

On exagère, mais pour esquisser un beau portrait, il faut commencer par se dédouaner de pas mal d’erreurs courantes.

1. Faire des lignes parallèles

Il est important de toujours veiller à ce que les lignes de division du visage soient parallèles entre elles. De bonnes distances vont déterminer une bonne symétrie du visage.

Faire des lignes inclinées fait courir le risque que les distances entre les éléments du visage soient complètement fausses, et ainsi celui de devoir recommencer le dessin.

2. Négliger les contours du crâne humain

Savoir dessiner un visage, c’est aussi prendre en considération le contour du crâne : un visage trop fin donnera l’impression de manquer de relief, ou d’être trop aplati.

Bien respecter les proportions des formes géométriques du corps humain. Un crâne trop aplati ne donnera pas une impression de réalisme. Pourquoi ne pas s’inspirer de modèles en pleine nature ?

Un sommet de tête trop bas empêchera aussi de faire de jolis contours pour la chevelure du personnage : un crâne aplati rogne sur la forme de la coiffure et empêche d’obtenir un portrait de visage réaliste.

3. Vouloir détailler son croquis

Notre cerveau nous joue des tours et nous n’avons aucune faculté de vision globale des espaces qui soit innée. C’est l’erreur la plus répandue chez les dessinateurs : on cherche trop à détailler dès le début.

C’est une erreur car créer de prime abord les contours des formes englobantes fait gagner du temps. Privilégier donc une esquisse légère, des contours qui suggèrent les formes, mais pas dans la précision.

On place d’abord les trois parties du visage : contours des yeux, du nez, de la bouche.

4. Vouloir se précipiter

Ne pas brûler les étapes : prendre son temps et bannir les raccourcis est une stratégie de choc pour court-circuiter les tentations de l’esprit, qui commande des coups de crayons erratiques.

Si l’on bloque devant un obstacle, poursuivre est une erreur car les conséquences se feront sentir à tout moment et sur le dessin final.

Prendre son temps consiste aussi à bien observer son sujet, son expression et la structure de son visage. Et persévérer.

5. Négliger les perspectives

La compréhension des perspectives est fondamentale en cours de dessin. La plupart des erreurs commises dans le dessin de portrait sont :

  • Une mauvaise profondeur du nez,
  • Une mauvaise distance entre les deux yeux,
  • Des globes oculaires aplatis,
  • L’épaisseur des paupières ignorée.

Les yeux sont très importants sur un portrait – au même titre que la bouche -, car ce sont ceux qui donnent le plus d’expression sur un visage. Or un débutant aura facilement tendance à dessiner à plat tout ce qu’il voit.

C’est d’autant plus vrai pour un dessin en vue de trois-quarts : le nez doit cacher l’espace de l’œil dessiné en second plan, pour créer l’illusion de perspective que l’œil en avant plan est plus éloigné de la base du nez.

La partie gauche du visage doit donc nécessairement être plus petite que la partie droite, vue en premier plan.

6. Suggérer de la profondeur

Le cou se retrouve en second plan sur un dessin de visage en vue de trois-quarts. Pour créer cette profondeur, une petite astuce consiste à soigner sur le dessin l’ombre et le contour du cou.

L’erreur la plus fréquente consiste à relier la ligne de la mâchoire avec celle du cou. Ces deux lignes devraient normalement se trouver sur des plans différents.

Pour éviter de tomber dans cet écueil, le dessinateur doit donc faire un petit décalage du contour du cou pour éviter que celui-ci se retrouve dans la continuité du trait de la mâchoire inférieure.

7. Mal positionner l’oreille

Dernière coquille la plus répandue : le placement de l’oreille.

Prendre les mesures entre les yeux et le menton, puis les reporter vers l'oreille pour bien situer les organes. Comment bien dessiner le portrait de cet homme ? Entre autres, placer l’oreille sera le challenge de l’esquisse.

Lorsque l’on dessine un visage en vue de profil, une l’oreille peut être difficile à placer : au niveau des yeux, de la bouche ? A quelle distance des yeux et de la bouche ?

Dessiner une oreille trop proche du visage lui conférera une allure trop longue tandis qu’une oreille trop éloignée donnera l’impression que le crâne est difforme, qu’il a été tiré vers l’arrière.

Bien placer l’oreille sur le croquis requiert de mesurer la distance entre l’œil et le menton, et de reporter la mesure de l’œil vers l’oreille : on obtient un triangle isocèle, avec l’emplacement optimal du lobe supérieur de l’oreille.

Enfin, même si les morphologies varient d’un individu à l’autre, on dessinera l’oreille dans l’alignement de l’axe des sourcils et dans celui du nez.

En conclusion :

Pour savoir comment dessiner un visage de femme ou d’homme – dessiner un œil, dessiner le corps humain, etc. -, l’idéal est de prendre des cours de dessin avec un professeur particulier, véritable coach en dessin portrait.

Pour apprendre le dessin et acquérir la technique pour dessiner, ne pas hésiter également à consulter les blogs dessin, à s’inspirer d’un tuto dessin mis en ligne par un portraitiste.

Dans tous les cas, il faudra persévérer.

Une fois que l’on aura gagné en aisance, on pourra dessiner facilement et réaliser des portraits de trois quarts, dessiner des personnages de mangas ou encore passer maître dans l’art de la caricature.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,71 sur 5 pour 7 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
Burbeau
Invité
Burbeau

Bonjour,
L’ensemble est très bien les explications claires et précises .Par contre l’emploi du quadrillage est très « scolaire » et fastidieuse .On ne parle pas assez des angles or les fameux triangles semblables doivent nous laisser des souvenirs applicables en dessin .En effet dans un agrandissement les angles restent constants et seules les longueurs allongent .Voici une autre façon d’aborder les problèmes