Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

A quelle catégorie d’âge dispenser des leçons individuelles ?

De Samuel, publié le 26/12/2016 Blog > Cours particuliers > Donner des Cours Particuliers > A Qui Donner Des Cours Particuliers ?

En France, depuis 1959, l’instruction est obligatoire pour tous les enfants âgés de 6 à 16 ans et 15 millions de Français suivent des études de l’école primaire aux études supérieures.

Avec un taux d’alphabétisation de 99 %, la France se hisse au 7ème rang des pays les plus lettrés.

En France, un quart de la population totale est scolarisée. Pourtant, selon une enquête du ministère de l’Éducation Nationale en 2014, le niveau de connaissances des élèves en mathématiques et en français avait encore régressé.

Une demande potentielle pour vos cours à domicile ?

Vous allez donc vous installer comme professeur particulier pour donner des cours à domicile. Mais à qui donner ces cours particuliers ?

Superprof résume dans cet article qui est susceptible de vous commander des cours de soutien à domicile et à quelles catégories d’âges pouvez-vous enseigner.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Être professeur particulier pour élèves de maternelle et d’école primaire

L’école maternelle est déterminante pour la vie future de l’individu.

Des difficultés scolaires dès la moyenne section ? Sollicitez un éveil à des ateliers ludiques. Après la classe, placez votre progéniture entre de bonnes mains !

C’est à ce moment du processus de socialisation primaire – objectivée par E. Durkheim (1858-1917) – que l’enfant découvre un autre monde social que celui de sa famille.

L’école est l’un des pivots de l’alphabétisation de l’enfant.

C’est l’âge où il :

  • consolide son langage : sa phonétique, sa grammaire, son vocabulaire
  • apprend à compter, à lire et à écrire

Un tuteur pour un enfant en grande section ne va pas donner des cours, mais animer des ateliers d’initiation pour stimuler ses capacités cognitives par des activités ludiques :

  • éveil musical
  • éveil linguistique dans une langue étrangère
  • activités de coloriage
  • dessin et travaux manuels simples
  • apprentissage de chansons courtes et de poèmes

Les activités d’éveil et d’initiation doivent permettre à l’enfant de s’exercer et de consolider ses connaissances.

Grâce aux cours particuliers pour jeunes enfants, il peut être aussi intéressant en tant qu’encadrant personnalisé de votre élève, de guider les parents vers une solution pour apprendre gratuitement : les logiciels éducatifs téléchargeables en ligne.

Interactifs, faciles d’utilisation, ludiques et amusants, ils proposent des jeux éducatifs pour faire réviser l’enfant sans contrainte, sans lui demander trop d’efforts :

  • logicieleducatif.fr
  • tidou.fr
  • ieducatif.fr
  • maxetom.com

Les cours de soutien scolaire du CP au CM2 pallient les carences de l’Éducation Nationale : pour les enfants qui ne parviennent pas à assimiler les cours uniformisés pour toute une classe.

Pour résumer, donner des cours particuliers à l’école primaire implique :

  • de maîtriser les programmes officiels de l’Éducation Nationale par cœur
  • d’agir avec pédagogie
  • d’avoir un sens de l’écoute
  • d’adopter une posture explicative et compréhensive
  • de connaître les exigences en matière de mathématiques, de français, d’histoire géographie et de langues vivantes

Donner des cours particuliers à des collégiens

A l’entrée en classe de sixième, les pré-adolescents sont censés maîtriser la lecture, l’écriture, les opérations de calcul mental et les mathématiques simples

Les lacunes apparaissent dès le plus jeune âge. Quand on envoie un élève de sixième au tableau, il y a parfois blocage pour des opérations enfantines…

Pourtant, en 2011, l’INSEE recensait encore 7% d’adultes de 18 à 65 ans analphabètes en France.

Or au collège, le rythme de progression et le volume de connaissances requises s’accélèrent drastiquement.

Les élèves découvrent :

  • de nouvelles matières artistiques (musique, arts plastiques), scientifiques (SVT, physique chimie, géométrie, algèbre) et les disciplines littéraires sont approfondies (cours d’anglais, espagnol, cours d’allemand, histoire, français)
  • la capacité à prendre du recul sur les sujets de société
  • l’analyse de textes
  • l’esprit critique

Face à la densité des programmes et aux attentes de l’Éducation Nationale, donner des cours à domicile à des collégiens qui ont un peu de retard prend donc tout son sens.

N’oubliez pas que vous les formez pour le brevet des collèges ! Leur réussite conditionne aussi leurs projets d’orientations scolaire et professionnelle !

En cours particuliers, proposez-leur des cours intensifs pour réviser avec eux le brevet des collèges, par des exercices de français, de mathématiques et d’histoire.

Le brevet, c’est 87,3 % de réussite en France : 3,3 millions de collégiens âgés de 11 à 15 ans.

Votre rôle est donc d’instaurer une relation de confiance pour :

  • que votre élève ne fasse pas partie de 12,7 % de collégiens qui échouent à l’épreuve du brevet
  • qu’il ne fasse pas partie des 28,4 % des élèves de 15 ans qui ont déjà redoublé une fois (enquête PISA 2012)
  • éviter les découragements et le décrochage scolaire : à 15 ans, l’adolescent peut vite se braquer contre le système éducatif
  • qu’il s’adapte à la nouvelle réforme du collège, entrée en application en septembre 2016
  • qu’il puisse affronter l’accélération progressive des niveaux exigés pour passer en classe supérieure
  • qu’il ait une scolarité épanouie, facilitant son insertion sociale

Donner des cours particuliers au niveau lycée

Au lycée, les cours particuliers permettent à l’élève de jouir d’un instant privilégié pour prendre le temps de consolider de fébriles acquis et de progresser.

Consolider ses acquis en langue anglais au lycée peut donner des points au bac Les cours anglais en Terminale ES : le bac approche et il y a encore beaucoup trop de fautes !

Les années de lycée sont une époque cruciale de la scolarité :

  • en seconde, se fait le choix de la filière (L, ES, S, STMG, STS…)
  • en première ont lieu les épreuves anticipées du baccalauréat (français, SVT)
  • en terminale, les examens finaux du baccalauréat

Véritable coach en motivation, vous apportez un suivi méthodologique à vos élèves afin de préparer de manière sereine l’examen terminal du baccalauréat.

Selon les chiffres de TNS-Sofres, 1 lycéen sur 3 a recours aux cours particuliers. Et 2 millions d’élèves sont inscrits au lycée en France (chiffres de l’Éducation Nationale)

Pourquoi donner des cours à domicile aux lycéens dans ce contexte ?

  • cibler en classe de seconde les matières où votre élève a ses meilleures notes
  • choisir sa filière : ES, S, L, STMG ? Quels goûts ? Manuel ou intellectuel ? Littéraire ou non ?
  • devenir un as de la littérature française
  • prendre des points d’avance grâce au baccalauréat de français et de SVT
  • susciter le déclic, pour le bac de mathématiques, par exemple
  • acquérir une méthodologie efficace de la dissertation
  • créer des automatismes de raisonnement
  • tendre vers l’excellence
  • viser les grandes écoles et les concours
  • choisir un métier, à défaut quelques affinités vers un domaine professionnel
  • instaurer une relation de confiance avec des élèves quasiment adultes

Afin de dispenser des cours en accord avec le programme du bac de votre élève, un conseil à chaque professeur particulier : apprendre par cœur celui relatif à votre discipline !

Rendez-vous sur le site Eduscol. Une fiche au format pdf est téléchargeable gratuitement pour chaque matière dans chaque filière du lycée.

C’est d’ailleurs une bible de ressources gratuites pour tous les candidats aux concours de l’enseignement (CAPES et Agrégation).

Que votre élève soit en filière ES, L, S ou en cursus professionnel, préparez-lui de quoi travailler pendant la leçon :

  • fiches de révisions
  • exercices (exercices de maths, traductions, textes à trous, mots-clés, mots fléchés, etc.)
  • entraînements sur des sujets de sessions précédentes du bac
  • des manuels universitaires pour approfondir sa culture générale

Le but est de lui redonner motivation, et lui conférer un ensemble de connaissances qui le distinguera des autres candidats au baccalauréat : un petit niveau universitaire avant l’heure, en somme.

Donner des cours à des étudiants à la fac

Lorsque l’on arrive à l’université, on est comme lâché dans la jungle. Il faut réapprendre à se prendre par la main et aller glaner les informations.

Prendre des cours de soutien scolaire même à l'université peut être bénéfique. Théorèmes, démonstrations, calculs… Plus que trois semaines avant l’examen pour mon cours de mathématiques !

A l’université la charge de travail demandée est encore plus lourde qu’au lycée.

C’est encore plus un moment de vie qui conditionne la pénétration réussie – ou non – sur le marché du travail.

Plutôt que de réviser sur des travaux à la maison comme au lycée, le cours particuliers œuvre à apprendre à travailler par et pour soi-même !

Professeurs particuliers, les étudiants sont aussi un marché pour vous ! Quelques chiffres pour comprendre :

  • 1 691 802 étudiants étaient inscrits dans un établissement en 2015-2016
  • 90,6 % d’entre eux étaient à l’université
  • 5,4 % des étudiants étaient en école d’ingénieur
  • 4 % étaient répartis dans les écoles de commerce, les écoles artistiques et culturelles, les écoles normales supérieures
  • 86 500 étudiants sont inscrits en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) en 2016

Entre les révisions pour les examens partiels, les concours, et les contrôles continus aux travaux dirigés, les cours particuliers sont parfois les bienvenus dans la vie étudiante.

D’autant que parmi les 90,6 % des étudiant(e)s qui s’inscrivent à la fac, les chances de réussite s’amenuisent de la Licence 1 à la Licence 3, et le redoublement est une affaire courante.

27 % seulement des étudiants de L1 valideront leur L3 en trois ans selon une note ministérielle de 2014.

Voici comment donner des cours aux universitaires :

Incitez votre élève à créer des fiches de méthodologie.

La présence aux cours magistraux fait 50 % du travail de révisions ! Invitez votre élève à :

  • éviter de sécher les cours
  • recopier à l’ordinateur les cours magistraux en les synthétisant
  • consolider les apports du cours par des lectures personnelles (bibliothèque universitaire, municipale, achat en librairie…)
  • lire sur internet : une littérature foisonnante est désormais publiée sur le net (cairn.info, wikipedia…)
  • optimiser son emploi du temps de révisions : tant d’heures par chapitre, tant de jours par matière

Les cours particuliers pallient d’éventuels manquements à l’autonomie de l’étudiant(e).

Pour valider sa licence, son master ou son concours, rappelez à vos étudiants que les premiers ennemis de la réussite universitaire, sont le découragement et le manque de méthodologie !

Dernière chose : vos cours de consolidation des acquis universitaires pourraient créer des externalités positives, des effets qui en amènent d’autres :

  1. révisions et bachotage des partiels
  2. décrocher une mention (10/20, 12/20, 14/20, 16/20)
  3. intégrer une école prestigieuse (IEP, ESJ, HEC, la Sorbonne, Cachan…)
  4. obtenir un stage
  5. être recruté dans une entreprise de renom

Donner des cours particuliers aux personnes retraitées

Quoi de mieux que de continuer à se former même à la fin de la vie active ? Mieux vaut tard que jamais pour apprendre.

Les seniors aussi, ont droit d'apprendre auprès des meilleurs profs ! Donner ses cours particuliers en plein air ? Pourquoi pas, nous avons le temps !

En dépit d’un âge de départ à la retraite toujours remis aux calendes, d’un « marché de l’emploi » saturé, les seniors aussi sont incités à reprendre leurs études pour s’adapter aux changements économiques et sociaux :

  • redevenir employable après un chômage de longue durée
  • obtenir une promotion avant la retraite
  • donner des cours d’économie, de mathématiques, cours de langue à un senior étudiant en master
  • utiliser les nouvelles technologies (naviguer sur internet, donner des cours d’informatique)
  • stimuler son cerveau, ralenti par une maladie, la fatigue ou la vieillesse

Contrairement à un étudiant, vous n’avez pas la contrainte du temps.

Vos cours particuliers doivent impliquer votre élève senior. Entre adultes, auprès de seniors qui « ont de la bouteille », il sera plus aisé d’instaurer une relation de confiance, un échange enrichissant.

Même à 60 ans, on peut désormais créer une entreprise.

Formez les seniors :

  • aux nouvelles techniques de marketing et de communication
  • à la comptabilité
  • à la gestion de projet
  • aux logiciels numériques
  • à créer des sites internet
  • pour apprendre une langue étrangère (cours d’anglais, d’espagnol, d’italien ou de langue arabe)

En tant que professeur particulier pour séniors, transmettre son savoir n’a jamais été autant passionnant : vous touchez tous les âges de la vie !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar