Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment progresser en anglais en lisant le journal ?

De Thomas, publié le 15/05/2018 Blog > Langues > Anglais > Quels Journaux Anglais lire pour Apprendre la Langue ?

Un journal, c’est la conscience d’une nation – Albert Camus

L’actualité est le ciment de notre culture. Elle est l’outil indispensable à le bonne compréhension du monde et de ce qui nous entoure. La diversité des points de vue, des supports et des langues s’avère donc efficace, voire primordiale pour s’élever.

Pourquoi ne pas donc se mettre à la presse anglophone ? Les journaux anglo-saxons nous apportent une ouverture d’esprit et une marge de progression évidente, lorsqu’il s’agit d’apprendre l’anglais d’une manière plus atypique et stimulante qu’un simple cours particulier, qu’un test de toefl, ou qu’un film en version originale.

Découvrir de nouvelles réflexions sur le monde et sur les faits d’actualité à travers le prisme des pays anglophones, challenge accepted ! Voici une petite sélection de titres de presse anglo-saxons, pour progresser en immersion totale dans la langue anglaise.

Les journaux anglophones américains

Les États-Unis font partie des gros producteurs anglophones de presse. Ils figurent parmi les acteurs les plus importants de l’influence que cette dernière a sur l’actualité. Sa langue, sa tournure et son vocabulaire, souvent très intéressante à analyser, est une manière très efficace de s’initier à la langue anglaise, pour se perfectionner, voire se débrouiller dans la vie courante.

Qui peut s'abonner à un journal anglais ? S’ouvrir au monde en se perfectionnant en anglais, c’est possible avec les journaux !

The New York Times

Comment ne pas citer l’un des journaux américains les plus prestigieux ? The New York Times est, comme son nom l’indique, un quotidien new-yorkais, créé en 1851 par un banquier et un journaliste natif de la ville.

Orignellement appelé New York Daily Times, le journal prend son nom actuel en 1857. En 1918, il obtient son premier Prix Pulitzer, pour ses articles à propos de la Première Guerre Mondiale.

Un titre plein d’histoire, qui permet d’avoir une vision globale du monde, et de prendre un cours de langue intensif, de s’immerger dans un univers d’actualité, où l’on apprend énormément sur le vocabulaire anglais et les mots anglais en général.

En 1996, la version en ligne du journal est lancée, donnant un nouveau souffle au contenu développé. Il est désormais possible de s’initier à l’anglais des affaires tout seul et sans effort, sans bouger de son domicile, quel que soit son pays.

De mai à juillet 2017, le New York Times gagne 348 000 abonnés en ligne, en raison de sa surveillance accrue de l’actualité politique américaine. Rien ne prédispose pour l’instant le journal à s’éteindre. Organe de presse ancestral, il est un monument anglophone qui permet, en outre, de apprendre une langue étrangère et d’augmenter son niveau d’anglais, en plus de sa propre culture !

USA Today

Quels journaux anglais font les meilleures ventes ? Se concentrer autour d’une revue de presse américaine.

Quotidien national américain depuis 1982, avec une ligne éditoriale au centre, USA Today est le journal le plus diffusé aux États-Unis. Il est, avec le Wall Street Journal, le seul quotidien qui couvre l’actualité du pays entier. Un outil supplémentaire et complémentaire pour s’approprier l’anglais professionnel de l’Amérique.

Même si la compréhension orale n’est pas le premier avantage de ce titre de presse écrite, USA Today a le mérite d’aborder les faits avec un ton et une langues simples, de sorte que l’apprentissage de l’anglais est plus aisé que ses concurrents.

Un quotidien plus pédagogue lorsqu’il s’agit d’apprendre à parler anglais, c’est ce que propose USA Today, pour notre plus grand plaisir !

Les journaux anglophones britanniques

Le Royaume-Uni, et l’Angleterre en particulier, n’est pas en reste pour proposer des titres de presse stimulant sur le fond et sur la forme. Toujours avec un ton et une langue particuliers, ils font et défont l’actualité du monde pour nous permettre de pratiquer l’anglais le plus couramment possible.

L'anglais de la presse est-il différent de l'anglais courant ? Une pile de parutions bilingues pour apprendre l’anglais simplement !

The Times

La rotative à vapeur, vous connaissez ? Et bien sachez que le Times fut le premier quotidien à avoir été imprimé ainsi ! Créé en 1785 par John Walter, on l’appelait avant le London Daily Universal Register jusqu’en 1888.

Considéré comme un référence journalistique de qualité, ce journal britannique a su composer une équipe de rédaction forte de son expérience et de sa pertinence. Toutefois, le journal se popularise peu à peu, donnant ainsi à voir une langue plus accessible.

Loin d’une méthode Assimil qui permet de travailler une intonation, ou une expression orale, le Times est ce journal écrit qui donne à langue de Shakespeare une forme plus simple, de sorte à progresser rapidement, digne d’une formation anglais de qualité. De quoi devenir polyglotte sans séjour linguistique !

D’un point de vue du contenu, le Times soutient publiquement le parti travailliste, puis les conservateurs, et donne de plus en plus une part belle à la culture populaire ! De quoi constituer un bon outil pour apprendre cette seconde langue qu’est l’anglais.

The Guardian

Fondé en 1821, The Guardian est un quotidien d’information social-libéral britannique, fondé par John Edward Taylor, et dont le site internet est l’un des plus lus au monde. Un titre de presse où penser en anglais s’avère le meilleur moyen pour progresser efficacement, et atteindre un bon niveau général.

On résume parfois The Guardian avec cette phrase :

Comment is free, but facts are sacred… The voice of opponents no less than that of friends has a right to be heard  : « Les commentaires sont libres, mais les faits sont sacrés… La voix des opposants, non moins que celle des amis, a le droit d’être entendue. »

Une ligne éditoriale simple et efficace, qui s’inscrit au service de la langue anglaise. En effet, on a alors accès à un panel large d’avis et de réflexions, de sorte à bien assimiler telle expression anglaise, telles règles de grammaire, et, au final s’habituer et se familiariser avec l’anglais dans toutes ses formes avec aisance.

Un journal indépendant, qui n’hésite pas à heurter, à critiquer, à dénoncer. Une parole plus libre que ses concurrents, qui donne une image moins lisse de cette langue maternelle anglaise et de l’univers de la presse anglophone. Comprendre l’anglais par l’ouverture d’esprit, c’est aussi ça, avoir un bon niveau !

The Sun

Peut-on apprendre l'anglais avec des journaux ? Une pause à l’anglaise, à la lecture d’une revue.

The Sun est un tabloïd anglais créé en 1964, qui peut se vanter d’être le journal le plus vendu au monde ! Créé en 1964, il paraît 7 jours sur 7, contrairement à une époque, où sa production était plus réduite.

Alors qu’il compte de très nombreux lecteursThe Sun essuie régulièrement des critiques, notamment sur son contenu. En effet, ses détracteurs juge le traitement de l’information trop sensationnaliste, et, de fait, le travail journalistique pas assez déontologique.

The Sun comporte une particularité depuis 1969. Située « Page 3 », elle a également fondé sa popularité auprès d’un public plus varié. Cette fameuse page 3 expose la photo du buste dénudé d’une ou plusieurs femmes, connues ou pas, qui changent selon les numéros. Un moyen de retenir l’attention qui a fonctionné.

Au-delà de ces considérations et du contenu sujet à polémique, il s’avère qu’il peut être intéressant de le lire en parallèle des journaux comme le Times, notamment d’un point de vue de la langue.

Car un vocabulaire anglais sera utilisé différemment selon le journal. Un échange linguistique et des phrases en anglais qui seront pris dans des contexte singuliers, via un traitement alternatif, c’est là l’intérêt de lire la presse anglophone, et de bonnes raisons de se motiver à apprendre de nouveaux mots.

D’autres organes de presse anglophones

Même si les États-Unis et le Royaume-Uni dominent largement le paysage journalistique anglophone, les petits pays possèdent également leurs organes de presse, et les lire s’avère tout aussi intéressant pour acquérir des bases solides en anglais.

The Australian

Comme son nom l’indique, The Australian est un journal…australien ! Quotidien fondé en 1964, on l’appelle également parfois The Oz, de façon plus détendue. Alors que des bureaux se situent un peu partout dans le pays, son siège social est à Sydney.

Très lu par la classe politique et le monde des affairesThe Australian s’avère être un journal assez influent, malgré un tirage assez modeste. Une approche libérale sur les affaires sociales, un parti pris en faveur du libre-échange et de l’économie du marché ont notamment fondé son identité.

De ce fait, il s’agit là d’une bonne méthode pour s’initier à un anglais plus international, et apprendre, de la meilleure façon qui soit, l’anglais rapidement, en autodidacte.

Une immersion linguistique dans l’un des journaux qui fondent le monde de l’actualité, qui s’apparente presque à un voyage à l’étranger, sans avoir à partir !

The New Zealand Herald

S’imprégner d’une culture, c’est bien, mais savoir en découvrir d’autres, c’est mieux ! La Nouvelle-Zélande voit ce journal national paraître chaque jour, principalement dans le région d’Auckland.

The New Zealand Herald est le journal le plus lu du pays. Fondé en 1863, il était politiquement axé à droite, pour désormais se situer à gauche, suite à l’achat d‘Independent News & Media en 1996.

Une histoire assez riche, dont la langue néo-zélandaise est très intéressante à étudier, lorsqu’il s’agit de s’améliorer en anglais sans passer par des cours en ligne ou partir à l’étranger.

Une ouverture sur le monde à la maison, à mille lieux de l’anglais américain basique, avec des sonorités parfois différentes, un vocabulaire souvent propre à la culture, bref, une véritable plongée dans la culture du pays !

Loin des cours d’anglais redondants, du e learning comme Babbel, ou du séjour à l’étranger, lire les journaux anglophones est donc un excellent moyen de progresser en anglais, ou tout simplement de réviser ses verbes irréguliers en se cultivant. Le bilinguisme est à notre porte !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar