"Lorsque vous vous trouvez piégé au plus profond, n'oubliez jamais à quel point le son de la guitare est bon !" Dimebag Darrel, Pantera

En 2018, selon une étude menée par Consequence of Sound, les personnes qui commencent la guitare cherchent davantage à se divertir et veulent apprendre à jouer des morceaux pour leur propre satisfaction, et éventuellement pour leur famille ou leurs amis plutôt que pour devenir des rock stars.

Mais rien ne vous empêche de rêver de gloire et de vouloir vivre de votre musique. La guitare est un instrument de musique qui vous offre de multiples possibilités pour pouvoir exercer le métier de guitariste et être rémunéré grâce à votre maîtrise de l'instrument.

Dans cet article, découvrez pourquoi certains choisissent cette voie, quelles études poursuivre pour parvenir à gagner votre vie avec la musique, combien gagnent les musiciens pros et comment ils évoluent professionnellement.

Pourquoi choisir de devenir guitariste professionnel ?

Pourquoi être musicien professionnel ?
Vous avez envie de vous produire en concert ?

La musique est bien plus qu'un loisir. Si vous souhaitez progresser, améliorer votre rythmique, votre endurance ou votre jeu en improvisation, il va falloir travailler. Et difficile de se forcer à travailler si on n'a pas la passion de la guitare.

C'est la première raison qui peut vous pousser à vouloir exercer en tant que musicien professionnel : la passion. Les métiers artistiques sont évidemment des métiers passions parce qu'ils sont très exigeants et parfois ingrats. Demandez plutôt aux comédiens, aux chanteurs ou aux danseurs si leur vie professionnelle n'est faite que de strass et paillettes.

On pourrait aussi comparer le guitariste à un sportif de haut niveau : la passion doit être extrêmement grande pour réussir à se motiver à tout instant. Mais elle ne suffit pas. Il faut aussi être rigoureux, ambitieux et discipliné.

Parce qu'être guitariste, ce n'est pas seulement enchaîner les concerts, être sur la route avec son groupe de musique et sortir boire des coups après ses prestations. C'est surtout des heures de pratique instrumentale pour maîtriser son instrument sur le bout des doigts. C'est parfois se forcer à travailler alors qu'on préférerait sortir prendre l'air.

Les motivations pour être guitariste professionnel peuvent cependant être différentes en fonction des personnes :

  • Être soliste ne vous intéresse peut-être pas. Vous pouvez avoir envie de monter un groupe avec un batteur, un bassiste, un pianiste et/ou un saxophoniste. Le métier de musicien est plus fun si vous l'exercez en compagnie d'autres musiciens professionnels.
  • Vous souhaitez peut-être transmettre votre passion de la musique à de jeunes élèves. Que vous jouiez du funk, du pop rock ou du jazz, vous pouvez devenir professeur de guitare pour enseigner vos connaissances au sein d'une école de musique ou en tant que prof particulier.
  • Vous avez peut-être envie d'avoir un métier varié et d'exercer plusieurs facettes possibles du job de guitariste professionnel. A la fois professeur de musique, guitariste dans un groupe ayant des cachets mais aussi chef d'entreprise chargé de la communication du groupe, de trouver des prestations et de gérer les finances de votre formation musicale.

Et vous, pourquoi souhaitez-vous être guitariste pro ? 

Quelles études faut-il suivre pour être guitariste pro ?

Quel parcours scolaire faut-il suivre pour être guitariste pro ?
Devenir musicien demande de travailler. Beaucoup.

Les études musicales ne sont pas obligatoires mais peuvent vous ouvrir des portes plus facilement et rapidement si vous souhaitez exercer en tant que guitariste professionnel.

Les Conservatoires de musique permettent de mettre un pied dans l'univers musical très tôt. Certains ouvrent leurs portes aux enfants dès l'âge de 5 ans pour une initiation musicale. A ce stade, il s'agit davantage d'éveiller l'enfant à la musique et de lui faire découvrir les différents instruments de musique. Ce n'est qu'à l'âge de 6 ou 7 ans qu'il peut être dirigé vers un instrument en particulier.

L'enfant aura alors une heure d'enseignement musical à côté de ses cours à l'école primaire. Il apprendra quelques notions de solfège durant le premier cycle qui dure de 1 à 3 ans. Les choses deviennent sérieuses à partir du deuxième cycle, où l'élève peut choisir un parcours professionnalisant et avoir 4 à 7h de pratique de la guitare et de théorie musicale par semaine.

Au bout d'environ 11 ans, l'élève obtient son CFEM, l'un des diplômes ouvrant le plus de portes dans le milieu de la musique classique notamment. Vous pourrez alors obtenir votre DEM qui permet de postuler pour intégrer un conservatoire national supérieur (Paris ou Lyon). Après trois ans au sein d'un CNS, vous obtiendrez le DNESM, le saint graal pour jouer de la guitare au sein d'un orchestre symphonique.

Vous pouvez aussi choisir un bac TMD option instrument au lycée. Les élèves ayant déjà suivi des cours au Conservatoire ont davantage de chance d'intégrer cette filière ultra sélective. Une fois le bac obtenu, vous pouvez également suivre une licence de musicologie à l'université.

Si vous souhaitez enseigner la musique, vous avez plusieurs options : le Diplôme d'Etat pour exercer dans des écoles de musique, le diplôme universitaire de musicien intervenant pour intervenir en école maternelle et primaire ou le CAPES si vous voulez être professeur de musique en collège et lycée. Vous avez aussi la possibilité de passer l'agrégation si vous voulez enseigner uniquement en lycée ou à l'université.

Combien gagne un guitariste professionnel ?

Quel est le salaire d'un guitariste pro ?
Un concertiste ne gagne pas le même salaire qu'un compositeur ou un musicien de jazz.

Il n'y a pas beaucoup de guitaristes salariés en CDI. La plupart sont intermittents du spectacle. Ainsi, le salaire d'un guitariste est extrêmement variable en fonction de plusieurs critères :

  • Son statut,
  • Ses heures de travail,
  • Sa notoriété.

Un guitariste exerçant en tant qu'instrumentiste sous l'égide d'un chef d'orchestre au sein d'un orchestre national aura un salaire bien plus élevé qu'un guitariste professionnel souhaitant jouer dans le métro...

Au sein d'un orchestre national, le guitariste sera salarié et aura un salaire compris entre 2 900 et 3 300 € bruts mensuels à son entrée.

Si le guitariste préfère exercer en tant que professeur, cela dépend de son statut :

  • Dans l'Education Nationale, un prof de musique débute sa carrière avec 2 000 € bruts mensuels,
  • Au Conservatoire, un professeur titulaire touche 1 768 € bruts mensuels en début de carrière,
  • Dans une école de musique ou en association, son salaire sera à peine plus élevé que le SMIC. Il pourra dépasser les 2 000 € bruts mensuels s'il exerce dans une école de musique privée,
  • Le prof particulier donnant des cours de guitare aura un salaire très variable en fonction du nombre d'élèves qu'il a, de son tarif horaire et du nombre d'heures de cours qu'il donne par semaine.

Il existe d'autres moyens de gagner de l'argent en étant guitariste professionnel mais là encore le salaire peut être extrêmement variable, même d'un mois sur l'autre. Vous pouvez gagner de l'argent en jouant au sein de festivals, de bars ou de salles de concerts. Mais encore faut-il provoquer votre chance et aller chercher les cachets qui vous permettront de vivre correctement de votre musique que vous jouiez du blues, des musiques actuelles, du folk ou du hard rock.

Et ne comptez pas avoir un salaire décent en jouant dans le métro...

Quelles sont les évolutions dans la carrière du guitariste pro ?

Quelles sont les perspectives d'évolution d'un guitariste professionnel ?
Continuez de vous former même si vous êtes pro !

La carrière d'un guitariste ne ressemble en rien à la carrière d'un salarié lambda. Vous n'allez pas intégrer une entreprise et monter les échelons en fonction de votre ancienneté tout en gagnant quelques centaines d'euros supplémentaires à chaque changement de poste.

Le métier de guitariste est pluriel et demande une capacité d'adaptation hors du commun pour réussir à en vivre. Soit vous intégrez l'un des orchestres nationaux avec beaucoup de travail et un soupçon de chance et dans ce cas vous gagnez un salaire correct. Soit vous devenez professeur dans l'Education Nationale, mais vous ne touchez pas forcément à votre guitare. Soit vous êtes guitariste professionnel intermittent du spectacle et votre salaire n'est jamais assuré.

Si vous intégrez un orchestre national, vous commencerez en tant que tuttiste, c'est-à-dire que vous jouerez à l'unisson avec les autres musiciens : clarinette, violon, flûte, percussions... Votre seule perspective d'évolution est de devenir soliste. Sinon, vous pouvez aussi essayer d'intégrer un orchestre étranger pour avoir une expérience différente.

Si vous êtes professeur d'éducation musicale, votre seule évolution sera au niveau de votre salaire. Il en va de même si vous exercez au sein du Conservatoire ou en école de musique à la différence près que vous monterez les échelons pour enseigner à des élèves de plus en plus avancés.

Si vous êtes intermittent du spectacle, vous pouvez évoluer différemment en intervenant auprès de différentes structures (écoles, hôpitaux, entreprises...). Vous pouvez aussi faire évoluer votre groupe de musique en fonction de votre réseau et des opportunités qui se créent. Vous pouvez rester cantonné aux fêtes de famille comme devenir un groupe connu dans la France entière et tournant régulièrement dans les festivals.

Ainsi, vous l'aurez compris, ne comptez pas trop sur les évolutions de carrière en tant que guitariste. C'est un métier vraiment à part des autres, comme la plupart des métiers artistiques.

Alors, avez-vous toujours envie de devenir guitariste professionnel ? 

Besoin d'un professeur de Guitare ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.