"Rien n'est plus beau que le son de la guitare." Chopin

Un musicien amateur sur cinq déclare jouer de la guitare selon une étude Ifop menée en 2017.

Beaucoup de musiciens aimeraient vivre de leur passion mais les places sont chères et les occasions sont rares. Même si vous êtes un excellent guitariste, il vous faudra un bagage solide et des relations dans le milieu pour espérer gagner suffisamment d'argent pour en vivre.

Loin de nous l'idée de vous décourager, simplement il faut être conscient de la réalité avant de se lancer dans l'apprentissage de la guitare pour en faire son métier.

Heureusement, plusieurs solutions s'offrent à vous, autant dans les débouchés que dans la manière de parvenir à vivre de la musique.

Commencez à étudier la guitare très tôt au Conservatoire

Comment gagner de l'argent en jouant de la guitare ?
Commencer jeune vous permettra d'acquérir des bases solides pour la suite !

Vous avez peut-être l'image du musicien professionnel qui part en tournée avec son groupe, enchaîne les concerts dans des villes différentes et sort toute la nuit après sa prestation. Mais loin des strass et des paillettes, la réalité est bien différente.

Avant de devenir un soliste professionnel reconnu, le musicien va devoir maîtriser son instrument de musique sur le bout des doigts.

La guitare est un instrument très exigeant. Il vaut mieux la pratiquer dès son plus jeune âge si vous souhaitez devenir intermittent du spectacle et partir sur les routes avec votre groupe de pop rock.

Dès l'âge de six ans, il est possible d'intégrer le Conservatoire. La première année, il s'agit d'une initiation à la musique et de l'acquisition des premières notions de solfège. Le jeune élève découvre alors plusieurs instruments de musique et choisira celui qu'il préfère l'année suivante. Le choix dépend du nombre de places disponibles et de l'affinité de l'élève avec l'instrument.

L'élève suit une heure par semaine de cours de musique à côté de son enseignement général. Certains Conservatoires proposent des initiations dès la maternelle. Il est aussi possible que l'enfant reçoive deux ou trois heures hebdomadaires en fonction du Conservatoire auquel il est inscrit et de ses envies.

Le cycle d'initiation dure entre un et trois ans et l'élève n'est pas vraiment évalué à ce stade. Après cette phase d'orientation, l'élève intègre le premier cycle au Conservatoire qui dure entre 3 et 5 ans. Ce sont les examens du premier cycle qui donne accès au 2e cycle.

C'est à partir du 2e cycle que l'élève choisit de suivre un cursus professionnalisant ou non. Il suit alors entre 4 et 7 heures de cours de guitare et de solfège chaque semaine.

A la fin des trois cycles en conservatoire à rayonnement régional, départemental ou communal (soit 11 ans d'études musicales), l'élève obtient son CFEM (certificat de fin d'études musicales) attestant d'un haut niveau de pratique.

Choisir un bac TMD option instrument pour devenir guitariste professionnel

Le cursus musical n'est pas officiellement intégré au cursus scolaire avant la fin de la troisième. Même si l'élève suit des cours de musique durant ses années de collège, les cours qu'il suit au Conservatoire sont séparés de l'enseignement qu'il reçoit à l'école primaire et au collège.

A la fin de la troisième, l'apprenti guitariste a cependant le choix d'intégrer le bac technologique TMD pour Techniques de la Musique et de la Danse, option instrument.

Attention : seuls 23 lycées proposent cette filière en France métropolitaine et un seul dans les DOM-TOM à Pointe-à-Pitre.

Il est possible d'intégrer ce bac sans avoir suivi de cours au Conservatoire mais c'est beaucoup plus compliqué. De fait, il faut suivre une seconde spécifique, très sélective et les sélections sont organisés par... le Conservatoire.

Quelles études faut-il faire pour être guitariste ?
Il faut travailler dur pour être musicien pro !

Il est nécessaire d'avoir un bon niveau scolaire et de réussir les tests d'aptitude concernant la pratique instrumentale. Le bac TMD est réservé aux élèves voulant devenir musiciens professionnels. Il n'y a pas de place pour la pratique amateur.

Les cours sont répartis entre les enseignements généraux et technologiques et les cours au Conservatoire. Vous ne serez donc pas dispensé de mathématiques, de français et d'histoire-géo mais vous aurez également des cours de maîtrise d'un instrument, de musique d'ensemble, de dictée et analyse musicales, d'harmonie et solfège, de technique du son, d'organologie, de lecture instrumentale à vue et d'histoire de la musique.

Intégrer un conservatoire national supérieur de musique

Un bac TMD ne suffit généralement pas à trouver du travail en tant que jeune musicien. Les bacheliers poursuivent les études au sein d'un Conservatoire ou en musicologie à l'Université pour approfondir leur pratique musicale et leurs connaissances théoriques.

Le mieux est encore d'obtenir son diplôme d'études musicales (DEM) qui permet d'intégrer les plus grands Conservatoires Nationaux, à savoir celui de Paris et Lyon. Le DEM se prépare au sein d'un Conservatoire ou d'une école de musique et son obtention équivaut à un bac+2.

Si vous souhaitez devenir musicien d'orchestre, l'intégration au Conservatoire National Supérieur (CNS) de Paris ou de Lyon est la voie royale mais il faudra travailler dur !

Après trois ans au sein d'un CNS, vous obtiendrez alors le DNESM (diplôme national d'études supérieures de musique), le graal ultime pour espérer intégrer un orchestre symphonique ou la philharmonie de Paris aux côtés des plus grands joueurs de flûte, de violon, de clarinette ou de trompette.

A savoir : au Conservatoire, vous étudierez principalement la guitare classique. Si vous préférez le jazz, le blues, le funk, les musiques actuelles ou le hard rock, ce n'est peut-être pas la solution idéale !

Devenir guitariste pro pour enseigner la musique

Comment devenir guitariste pro ?
Vous préférez jouer dans des orchestres ou dans des groupes de rock ?

Si jouer en orchestre ne vous intéresse pas et que vous préférez monter votre groupe de folk et enseigner la musique à des élèves motivés, vous pouvez aussi passer un diplôme de musicien enseignant !

Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • Le diplôme d'Etat (DE) pour enseigner dans des écoles de musique contrôlées par l'Etat,
  • Le diplôme universitaire de musicien intervenant (DUMI) pour intervenir en école maternelle et élémentaire. Vous êtes alors agréé par l'Education Nationale. Pour pouvoir valider un DUMI, il faut avoir le bac et justifier de deux ans d'expérience professionnelle ou avoir validé un diplôme comme la licence musicologie, le DEM ou le DNESM,
  • Le CAPES d'éducation musicale qui se passe après deux années de master et vous permet de devenir professeur de musique en collège et lycée. Pour enseigner dans le supérieur, il faudra passer l'agrégation. Le problème avec cette solution, c'est que vous risquez de ne pas beaucoup toucher votre guitare...

Prenez de bonnes habitudes pour devenir guitariste professionnel !

Oubliez l'idée du guitariste qui a un don et n'a pas besoin de travailler pour sortir la meilleure musique de son instrument. Si certaines personnes sont plus douées de base que d'autres avec la musique, personne ne progresse sans travailler régulièrement et intensément.

On ne devient pas guitariste sans savoir lire des partitions, on ne devient pas virtuose sans répétitions, on ne devient pas compositeur sans rien comprendre aux mélodies.

Comment être musicien professionnel ?
Vous pouvez aussi donner des cours particuliers de guitare pour arrondir vos fins de mois !

Alors si votre objectif est de faire partie des artistes musiciens qui vivent de leur art, il va falloir mettre les bouchées doubles !

  1. Fixez-vous des objectifs clairs, ambitieux mais atteignables. A chaque début de mois, fixez-vous un objectif que vous pourrez atteindre en le divisant en plusieurs paliers, correspondant à des jours ou des semaines. Vous verrez que vous progresserez plus rapidement en procédant ainsi,
  2. Entraînez-vous et répétez quotidiennement. Votre guitare ne doit pas avoir le temps de prendre la poussière ! Il n'y pas de secret : pour progresser, il faut faire, refaire et rerefaire jusqu'à ce que vous y parveniez. Si un exercice vous pose problème, décortiquez-le, ralentissez-le mais ne le lâchez pas tant que vous n'y parvenez pas. Sans y revenir tous les jours, réessayez-le régulièrement et augmentez la vitesse progressivement jusqu'à le maîtriser parfaitement,
  3. Ne restez pas sur vos acquis. Même si vous parvenez à être professionnel, il ne faudra pas vous reposer sur vos lauriers. La concurrence est rude et il est toujours intéressant d'apprendre de nouvelles techniques ou d'améliorer son endurance et sa précision,
  4. Améliorez votre présence scénique. Être guitariste professionnel, c'est être autant à l'aise sur scène que dans un studio, surtout si vous êtes également l'un des chanteurs du groupe. N'hésitez pas à filmer vos prestations pour voir ce que vous pourriez améliorer,
  5. Développez votre réseau. On ne construit pas une carrière professionnelle tout seul dans son coin. Entourez-vous de personnes sérieuses, à la hauteur de vos ambitions au sein de votre groupe. Côtoyez les autres musiciens et toutes les personnes qui pourraient vous aider à progresser en tant que guitariste pro.

Un musicien professionnel est aussi un entrepreneur. Il doit savoir se mettre en avant, vendre sa musique et trouver les opportunités pour être rémunéré. Ne mettez pas forcément tous vos oeufs dans le même panier.

Dans tous les cas, percer dans le milieu de la musique n'est pas évident. Mieux vaut avoir un solide bagage théorique, technique et un peu d'instinct pour y parvenir. 

Besoin d'un professeur de Guitare ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.