Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Être enseignant de français langue étrangère en auto-entreprise

De Alexia, publié le 11/04/2019 Blog > Langues > FLE > Comment Se Lancer Comme Prof de FLE Indépendant ?

« C’est le rôle essentiel du professeur d’éveiller la joie de travailler et de connaître. » Albert Einstein

On estime à 900 000 le nombre de professeurs de français dans le monde et parmi eux, certains sont professeurs de FLE.

Vous êtes étudiant en licence ou en master FLE ? Vous avez envie d’enseigner en France ou à l’étranger ? Pourquoi ne pas vous lancer en tant que prof indépendant ?

En France ou à l’étranger, vous pourrez vous faire employer par des instituts, des écoles de l’Alliance Française ou même des particuliers.

Comment ça marche ?

Suivez le guide, on vous dit tout !

Auto-entrepreneur : le statut idéal pour être prof de FLE ?

Comment devenir prof de FLE indépendant ? Enseigner en école de langue signifie parfois ne pas choisir la tarification horaire.

Créé en 2008, le statut d’auto-entrepreneur a rapidement fait des émules. Aujourd’hui, plus d’un million de Français sont auto-entrepreneurs.

Si dans le langage courant on parle de statut d’auto-entrepreneur, il s’agit plus précisément d’un régime d’affiliation.

Créer une auto-entreprise, c’est comme créer une entreprise individuelle, sauf que l’auto-entrepreneur bénéficie d’un régime social, fiscal et comptable simplifié.

Si vous souhaitez devenir auto-entrepreneur pour donner des cours de FLE, vous deviendrez alors un travailleur non salarié, bénéficierez du régime micro-social simplifié (c’est-à-dire que vous ne payez des charges que si vous réalisez un chiffre d’affaires) et vos revenus seront plafonnés à 70 000 € par an (nous y reviendrons).

Simple à créer, le statut auto-entrepreneur se fait en quelques clics sur internet et dans un délai de 30 jours, il est possible d’obtenir son numéro de SIRET.

Si vous avez choisi d’enseigner le français langue étrangère, c’est que vous avez une appétence particulière pour la didactique du FLE et l’envie de transmettre votre savoir pour faire progresser vos élèves grâce aux métiers de l’enseignement.

Mais donner des cours de français langue étrangère est souvent synonyme de statut précaire. Vous n’êtes pas rattaché au ministère de l’éducation nationale et dépendez de structures privées.

Le régime auto-entrepreneur possède de nombreux avantages pour un professeur de français langue étrangère :

  • Vous êtes votre propre patron et décidez des horaires de cours que vous acceptez,
  • Vous fixez le tarif de vos cours de langue,
  • Vous êtes libre de travailler avec différentes structures en même temps,
  • Vous pouvez compléter votre emploi du temps en donnant des cours particuliers de français,
  • Vous payez des cotisations en fonction du chiffre d’affaires que vous réalisez. Si vous ne touchez rien, vous ne payez aucune cotisation,
  • Vous cotisez pour la retraite et vous êtes inscrit à la sécurité sociale (tous les auto-entrepreneurs vont être peu à peu rattachés au régime de base de la sécurité sociale. Auparavant, c’était le RSI qui s’en chargeait),
  • Vous pouvez opter pour le versement libératoire de l’impôt, directement à la source,
  • Vous pouvez cumuler ce statut avec un emploi salarié pour compléter si besoin.

En revanche, si vous avez passé un master MEEF, le CAPES et que vous êtes rattaché à l’Education Nationale, il faut faire une demande auprès de votre académie avant d’ouvrir un statut auto-entrepreneur.

Quelles sont les démarches pour devenir prof de FLE indépendant ?

Quelles sont les démarches pour enseigner le français en auto-entrepreneur ? Pour donner des cours particuliers ou collectifs à partir d’un niveau débutant en tant que prof freelance, rendez-vous sur internet !

Comme nous le disions précédemment, devenir professeur auto-entrepreneur est très simple. Il suffit d’avoir un accès à internet.

Rendez-vous sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr, onglet « créer mon entreprise ». La première question posée est le « domaine d’activité ». Vous sélectionnerez « professeurs et formateurs indépendants ». Il vous sera ensuite demandé d’écrire votre activité. Pas de panique, vous pouvez afficher une liste déroulante dans laquelle se trouve l’option « formateur indépendant en français ».

Si vous comptez enseigner plusieurs langues et pas seulement le français langue étrangère, sélectionnez plutôt « formateur indépendant en langues ».

Puis un formulaire s’affichera, vous demandant des informations complémentaires :

  • Vos nom, prénom, nationalité, lieu et date de naisse, adresse,
  • Si votre conjoint travaille avec vous,
  • Si vous souhaitez constituer une EIRL,
  • La domiciliation de votre entreprise,
  • La date de début de votre activité (le jour même),
  • La nature de l’activité : par défaut « autre » sera coché. Ecrivez « libérale » en dessous,
  • Le choix de la fréquence du paiement des cotisations : mensuel ou trimestriel,
  • Votre numéro de sécurité sociale,
  • Si vous avez un autre emploi à côté,
  • Si vous souhaitez opter pour le versement libératoire de l’impôt.

Vous n’aurez plus qu’à signer électroniquement en précisant la date et à valider. Dans un délai de 30 jours, vous recevrez votre numéro de SIRET par voie postale attestant de la création de votre entreprise.

Vous êtes automatiquement affilié à la CIPAV (la caisse de retraite pour une activité libérale).

Et c’est tout ! Enfin presque 😉

S’inscrire sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr

Une fois votre numéro de SIRET reçu, il suffit de vous inscrire sur le site des auto-entrepreneurs pour pouvoir déclarer vos revenus facilement. Pour cela, munissez-vous de :

  • Votre numéro de SIRET,
  • Votre numéro de sécurité sociale.

Entrez l’adresse mail utilisée pour les démarches et voilà !

A votre première connexion, il vous sera demandé de changer votre mot de passe.

Comment bénéficier de l’ACRE

Depuis le 1er janvier 2019, tous les créateurs d’auto-entreprise bénéficient de l’ACRE, l’exonération de début d’activité de création ou reprise d’entreprise, auparavant réservée aux chercheurs d’emploi et aux personnes de moins de 26 ans.

Aucune demande n’est à effectuer, l’ACRE est attribuée automatiquement à condition de ne pas dépasser 40 524 € de chiffre d’affaires la première année.

L’exonération de cotisations sociales (assurance maladie, maternité, invalidité, décès, prestations familiales, assurance vieillesse de base) est alors totale la première année si vos revenus sont inférieures à 30 393 €. Elle peut être renouvelée jusqu’à trois ans avec le régime micro-entrepreneur (le vôtre).

Faire une demande d’agrément

Pour devenir enseignant auprès de particuliers, mieux vaut faire une demande d’agrément du service à la personne auprès de votre préfecture. Dans ce cas, vos élèves pourront bénéficier d’une remise d’impôts de 50 %.

La demande se fait en ligne et pour être éligible, vous devez vous déplacer au domicile de vos élèves et demander une autorisation à la DIRRECTE.

L’agrément est valide pendant 5 ans et peut être renouvelé, au minimum 3 mois avant son expiration.

Comment déclarer ses revenus de prof de FLE freelance ?

A quel moment payer ses cotisations d'enseignant de français ? Votre diplôme universitaire ne vous prépare pas à déclarer votre chiffre d’affaires en ligne 😉

Cours d’alphabétisation pour des non francophones, apprentissage du français en dehors du collège lycée, préparation d’étudiants étrangers à la certification DELF DALF…

Vos employeurs pourront être divers mais dans tous les cas, il faudra déclarer vos revenus.

Vous pouvez opter pour une déclaration mensuelle ou trimestrielle, à votre convenance. Aucun rappel ne vous sera envoyé, c’est à vous de vous noter de faire votre déclaration.

Dans tous les cas, à la création, la première déclaration ne se fait que 6 mois plus tard. Par exemple, pour une création en janvier 2019, la première déclaration se fait en juillet 2019.

Sur votre profil autoentrepreneur.urssaf.fr, un tableau vous récapitule le mois durant lequel faire vos déclarations dans l’onglet « mes exigibilités ».

En tant que prof de français langue étrangère, vous êtes assimilé à une profession libérale. Votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 70 000 € par an.

Comme vous êtes micro-entrepreneur, vous n’avez pas besoin de facturer la TVA. Sur vos factures, vous devez indiquer la mention « TVA non applicable – article 293 B du CGI ».  La TVA doit être facturée si vous dépassez les 33 200 € durant l’année en cours.

Quelques conseils pour réussir en étant prof de FLE indépendant

Comment déclarer ses revenus de prof de FLE ? Être pédagogue est essentiel si vous souhaitez exercer le métier d’enseignant. (source : YouTube)

Être prof indépendant peut sembler le Saint Graal pour beaucoup : pas d’horaires fixes, pas de patron et la possibilité de voyager en tant que prof de FLE.

Or, pour apprendre le français à des élèves, il faut faire preuve de rigueur.

Après votre cursus universitaire et après avoir appris les bases de la pédagogie et de l’enseignement des langues, vous souhaitez vous lancer en indépendant ?

Voici quelques conseils pour réussir à dispenser des cours à n’importe quel apprenant partout dans le monde :

  • Instaurez une routine : dispenser des cours demande de la préparation. Alors même si certains jours, vous n’êtes pas « obligé » de vous lever parce que votre cours de FLE ne commence pas avant 10h, mieux vaut suivre une certaine routine en se levant toujours à la même heure, en se préparant et en déjeunant pour pouvoir accomplir des tâches administratives ou préparer le cours de grammaire française tout simplement,
  • Evitez de procrastiner : être auto-entrepreneur implique d’être rigoureux et de savoir se tenir à une tâche sans avoir personne pour vérifier notre travail,
  • Savoir s’arrêter : à l’inverse, le fait de travailler en auto-entrepreneur peut grignoter du temps sur votre vie de famille. Vous travaillez généralement de chez vous, il est donc tentant de travailler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Aménagez-vous du temps uniquement dédié à vos loisirs et à votre famille. Après 19h, rideau !
  • Aménagez-vous un espace de travail dédié : pour pouvoir vous arrêter, même si vous êtes chez vous, aménagez-vous une pièce, un endroit dédié à votre préparation de cours à domicile ou en instituts,
  • N’oubliez pas de faire des pauses !
  • Sortez pour voir des gens : un freelance est souvent seul. Alors même si bien sûr, vous avez vos élèves, vous manquez cruellement de collègues. Cultivez votre vie sociale car c’est aussi ça la culture française : un verre de vin et c’est reparti !

Alors quand est-ce que vous vous lancez en tant que prof de FLE freelance ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar