Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Travailler et étudier en dehors de la France, pourquoi pas vous ?

De Alexia, publié le 11/04/2019 Blog > Langues > FLE > Tout Savoir sur le Métier d’Assistant de Français à l’Etranger !

« Celui qui a la prétention d’enseigner ne doit jamais cesser d’apprendre. » John Cotton Dana

Chaque année, ce sont environ 1400 postes d’assistants de français ouverts pour partir à l’étranger à la fois pour travailler et parfois pour étudier, si vous êtes en master MEEF ou LLCE.

Si les langues étrangères vous ont toujours passionné, que vous souhaitez donner des cours de langue française en faisant une formation FLE, MEEF ou LCE tout en effectuant un séjour à l’étranger, l’assistanat est fait pour vous !

Nous vous donnons toutes les informations nécessaires pour passer une année à l’étranger à enseigner le français 😉

Qu’est-ce qu’un assistant de français à l’étranger ?

Qu'est-ce qu'un assistant de français ? Plus qu’un stage à l’étranger, l’assistanat vous permet de valider un cursus universitaire dans certains cas.

Un assistant de français a pour rôle d’enseigner la langue de Molière à des élèves dans un pays où le français n’est pas la langue maternelle.

Les assistants sont intégrés à la vie d’un ou plusieurs établissements (3 au maximum). Les établissements peuvent être des écoles, des collèges, des lycées ou des universités.

L’expérience est réservée aux étudiants afin de leur permettre de se familiariser avec une langue et culture différente de la leur tout en apportant l’authenticité de la langue française.

Combien de temps part l’assistant de français ?

En fonction de la destination, un assistant de français part entre 4,5 et 7 mois.

Son statut est différent selon le pays d’accueil. Il peut être considéré comme étudiant boursier ou comme salarié en fonction de la destination.

Quels sont les avantages ?

  • Possibilité de formation,
  • Début de professionnalisation,
  • Plus-value au parcours universitaire,
  • Frais de scolarité généralement payés par le programme,
  • Salaire intéressant.

Quel est le rôle de l’assistant de français ?

Il ne se substitue pas au professeur mais apporte un complément notamment à l’oral pour améliorer les compétences linguistiques, de compréhension orale et d’expression orale des élèves.

L’assistant de français intervient en classe entière avec la présence du professeur ou en petit groupe à part.

Il peut avoir différentes fonctions :

  • Faire pratiquer la langue à l’oral,
  • Proposer des cours de conversation,
  • Initier les élèves à la civilisation et à la culture françaises,
  • Offrir une aide personnalisée à certains élèves,
  • Participer à des activités éducatives au sein d’un établissement d’enseignement primaire, secondaire ou universitaire,
  • Mettre en oeuvre un programme d’échange avec des élèves français,
  • Animer un club de langue française,
  • Proposer des stages intensifs,
  • Aider à la préparation d’un diplôme ou d’une certification en langue française (DELF, DALF),
  • Contribuer à la production de matériel pédagogique,
  • Animer des activités culturelles en langue française.

Cette liste n’est pas exhaustive et peut évoluer en fonction des besoins de l’établissement dans lequel se rend l’assistant.

Quelle différence entre un assistant de langue et un lecteur ?

Un assistant de langue assiste un professeur de langue. Il travaille en binôme avec les personnels étudiants pour faire progresser les élèves alors que le lecteur est seul face à une classe.

Cependant, il est possible que selon l’établissement, des fonctions de lecteurs vous soient proposées alors que vous partez dans le cadre d’un programme d’échange d’assistants de français.

Où partir pour être assistant de français ?

Où partir en tant qu'assistant de français ? Si le programme Erasmus se limite à la carte européenne, vous pouvez partir ailleurs dans le monde avec l’assistanat.

Chaque année, environ 1400 postes sont proposés dans plus de 25 pays.

Selon le pays choisi, les conditions de travail diffèrent. Cependant, la rémunération a été fixée à 976,49 € brut par mois, soit environ 770 à 785 € nets. Ce montant varie en fonction du nombre de jours travaillés dans le mois et est révisé périodiquement pour s’adapter à l’inflation.

Pour chaque destination, les critères d’éligibilité sont différentes et en fonction de votre profil, vous pourrez postuler ou non. N’hésitez pas à consulter les fiches pays disponibles sur le site du CIEP pour savoir quel pays correspond le mieux à votre profil.

Les pays de langue allemande

Si la langue que vous souhaitez travailler est l’allemand, voici les pays possibles pour devenir assistant de français :

  • Allemagne,
  • Autriche,
  • Suisse alémanique.

Les pays de langue anglaise

Pour pratiquer la langue de Shakespeare, cap sur ces pays :

  • Australie,
  • Nouvelle-Zélande,
  • Etats-Unis,
  • Canada,
  • Royaume-Uni,
  • Irlande,
  • Inde.

Les pays de langue espagnole

Pour apprendre l’espagnol, voici les pays concernés :

  • Argentine,
  • Bolivie,
  • Colombie,
  • Costa Rica,
  • Equateur,
  • Mexique,
  • Pérou,
  • République Dominicaine,
  • Espagne.

Les pays de langue chinoise

Pour apprendre le chinois, postulez dans un de ces pays :

  • Chine,
  • Taïwan.

Les autres langues

Mais vous pouvez aussi vouloir apprendre une langue totalement différente comme le néerlandais, le portugais ou l’arabe :

  • Biélorussie,
  • Egypte,
  • Italie,
  • Pays-Bas,
  • Portugal.

Comment candidater en tant qu’assistant de français ?

Comment devenir assistant de français ? Faites rayonner la culture français mais évitez les clichés ! ^^ (source : Blog Séjour Linguistique)

Même si les conditions d’éligibilité varient selon le pays d’accueil, quelques critères sont applicables à toutes les destinations :

  • Être de nationalité française et résider en France,
  • Être étudiant, inscrit régulièrement dans une université française,
  • Avoir terminé sa 2ème année de licence minimum,
  • Ne jamais avoir été employé comme enseignant dans la langue cible,
  • Avoir entre 20 (22 pour l’Inde) et 30 ans (35 ans pour certains pays),
  • Posséder un niveau de langue B1 au minimum de la langue cible (à l’exception de la Chine et des Pays-Bas).

Le programme n’est pas strictement réservé aux futurs enseignants mais il est conseillé d’avoir un intérêt important pour l’enseignement afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Aucun document papier n’est à envoyer, l’inscription se fait entièrement en ligne. Il faudra vous munir d’un certificat de scolarité ou d’une copie de votre carte étudiante pour l’année en cours, d’une copie de votre carte d’identité et des relevés de notes ou du diplôme justifiant votre niveau d’étude.

Pour l’année 2019-2020, le recrutement était ouvert du 3 janvier au 7 mars 2019. Si vous êtes éligible, vous devrez suivre plusieurs étapes pour devenir assistant de français à l’étranger :

  • Obtenir un identifiant auprès de votre établissement pour pouvoir remplir le dossier en ligne,
  • Réaliser un test d’éligibilité en 6 questions (en ligne),
  • Saisir votre dossier de candidature en fonction des délais de chaque pays,
  • Passer un entretien avec un professeur de langue portant sur vos motivations,
  • Obtenir la validation de votre dossier par votre université (bureau des relations internationales ou secrétariat).

Vous ne pouvez postuler que pour une seule destination !

Suite à ces étapes, votre université transmettra votre dossier au CIEP et vous aurez une réponse deux à cinq mois plus tard. L’envoi des réponses dépend du pays ciblé :

  • Avril : Biélorussie, Canada, Chine, Etats-Unis, Inde, Pays-Bas, Suisse, Taïwan,
  • Mai : Allemagne, Argentine, Autriche, Colombie, Costa Rica, Egypte (fin mai), Equateur, Espagne (fin mai), Mexique, Portugal, Irlande, République Dominicaine,
  • Juin : Italie, Royaume-Uni,
  • Juillet : Australie, Bolivie, Nouvelle-Zélande, Pérou.

Vous démarrez ensuite l’année en fonction du calendrier scolaire du pays cible mais bénéficiez des vacances scolaires françaises.

Faire valider son année d’assistanat à l’étranger

Depuis 2009, chaque université française peut décider de valider l’année universitaire d’assistant effectuée dans un pays partenaire du programme. C’est une manière d’encourager la mobilité internationale dans un autre cadre que la bourse Erasmus.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre établissement pour savoir si un dispositif de validation existe. Si c’est le cas, vous devrez imprimer la copie du référentiel de compétences dans la langue cible et la donner à votre supérieur (généralement le professeur) dans le pays d’accueil.

Dès votre retour en France, vous remettrez ce document au chef de votre département ou UFR. Il sera utilisé pour décider du degré d’octroi d’ECTS (European Credits Transfer System).

Pour vous aider dans vos recherches, voici les établissements reconnaissant le séjour d’assistant de français :

  • ESPE Lille Nord France, master MEEF,
  • Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, master LCE,
  • Université Bordeaux Montaigne, UFR Langues, à partir de la L2 LCE et LEA,
  • Université Bordeaux Montaigne, UFR STC, master,
  • Université de Caen Basse Normandie, master MEEF,
  • Université de Corse Pasquale Paoli, en fonction de profil et du projet,
  • Université François Rabelais Tours, master MEEF,
  • Université Jean Monnet Saint-Etienne, master MEEF et LLCER,
  • Université Lille 3, master MEEF,
  • Université Nice Sophia Antipolis, master LCE et MEEF,
  • Université Paris Ouest Nanterre La Défense, master LCE, FLE, PGCE, PGDE,
  • Université de Picardie Jules Verne, UFR des arts tous niveaux,
  • Université Rennes 2, LLCER à partir de la L3,
  • Université Stendhal, Grenoble 3, master LLCE,
  • Université de Strasbourg, master MEEF et monde anglophone,
  • Université Toulouse Jean Jaurès, LLCE et LEA à partir de la L3.

Peut-on renouveler son contrat d’assistant de français ?

Quelles sont les conditions pour être assistant de langue ? Si l’enseignement des langues vous botte, vous pouvez demander à rester une deuxième année selon le pays.

Etudier à l’étranger dans le cadre de l’assistanat dure maximum un an. Mais certains pays étrangers acceptent un renouvellement de contrat. Cela dépend fortement des années et cela peut varier en fonction de différents facteurs : avis favorable de l’établissement d’accueil, nombre de postes suffisants, nombre de nouvelles candidatures.

Renouvellement de contrat possible

  • Allemagne,
  • Argentine,
  • Autriche,
  • Colombie de manière exceptionnelle,
  • Egypte,
  • Equateur, en demandant expressément à l’Ambassade de France de Quito,
  • Espagne,
  • Inde, dans le même établissement si celui-ci en fait la demande,
  • Italie, mais pas dans le même établissement,
  • Nouvelle-Zélande, de manière très exceptionnelle et si l’étudiant s’est distingué par la qualité de son travail,
  • Pays-Bas,
  • Royaume-Uni, dans le même établissement si celui-ci en fait la demande,
  • Suisse, à titre exceptionnel mais les nouveaux candidats sont prioritaires.

Renouvellement de contrat impossible

  • Australie,
  • Canada,
  • Chine,
  • Costa Rica,
  • Etats-Unis,
  • Irlande,
  • Mexique (à part gros coup de chance ^^),
  • Portugal,
  • Taïwan.

Les étudiants français peuvent bénéficier d’aides financières pour partir étudier à l’étranger et y enseigner le français langue étrangère.Renseignez-vous auprès du ministère de l’éducation nationale et auprès de votre établissement pour obtenir une aide à la mobilité.

Vous savez tout sur l’assistanat à l’étranger. Plus d’excuse pour ne pas tenter votre chance ! 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar