Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
48
8

Regarder des films en VO: une technique infaillible pour compléter vos cours de russe !

De , publié le 25/09/2017 Blog > Langues > Russe > Les 10 Meilleurs Films pour Apprendre le Russe

Apprendre la langue russe …  Sacré challenge n’est-ce pas ? Alphabet cyrillique, difficultés grammaticales… Une chose est sûre : si vous faites partie des gens qui se sont lancés dans l’apprentissage de la plus belle des langues slaves, c’est que les défis ne vous font pas peur !

Mais que diriez-vous de faire une petite pause ludique, qui en plus vous permettrait de progresser rapidement ?

Alors on a un tuyau pour vous !

Il est certain qu’une immersion dans la littérature russe pourrait être efficace, mais pas question ici de vous conseiller de lire tout de suite les œuvres complètes de Tolstoï, Pouchkine ou Dostoïevski.

Pas non plus d’écouter en boucle  la discographie de Cœurs de l’Armée Rouge dans sa globalité. Partir visiter Saint Petersbourg ?

Tentant, mais un voyage en Russie ne s’improvise pas du jour au lendemain.

Alors comment prendre un cours de langue russe en s’amusant ?

Nous, ce qu’on vous propose, c’est de regarder des films !

En effet, le cinéma peut être un très bon support pour apprendre le russe.

Il est sûr que quand on dit Cinéma, on a plus tendance à penser Hollywood, Bollywood ou Nouvelle Vague Française.

Et pourtant, l’industrie audiovisuelle russe regorge de pépites cinématographiques, allant du film indépendant au blockbuster.

Certains ont même été nommés voire primés lors des plus grandes cérémonies internationales comme les Golden Globes ou encore les Oscars.

En comparaison avec des méthodes d’apprentissage « classiques », le visionnage de films présente de nombreux avantages pour parvenir à parler russe de manière fluide. Cette activité va en effet vous permettre :

  • D’habituer votre oreille aux sonorités soviétiques et aux mots russes, et ainsi d’améliorer votre compréhension orale
  • De mieux appréhender les intonations et l’accent, afin de travailler votre prononciation
  • De vous immerger dans la culture russe et de découvrir les us et coutumes slaves
  • D’apprendre un vocabulaire russe courant, différent du langage enseigné, souvent plus soutenu
  • De vous familiariser avec les expressions, l’humour et les tendances du pays
  • De développer vos connaissances sur l’histoire de la Russie, l’une des plus riches de ces derniers siècles.

Alors, prêts ?

Voici notre top 10 des meilleurs films russes. De quoi vous programmer quelques séances de binch watching instructives afin d’apprendre à parler russe couramment !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Moscou ne croit pas aux larmes

Ce mélodrame de 1979 peint une fresque de la Russie soviétique des années 70.

Il nous introduit dans la vie de trois jeunes amies issues d’une ville de province, et qui décident de s’installer à Moscou afin de donner un nouvel élan à leurs vies.

Nous suivons ainsi les trois protagonistes, interprétées par Vera Alentova, Irina Mouraviova et Raisa Riazanova, dans l’accomplissement de leurs destins, qui prendront pour chacune d’elle un chemin bien différent.

Un film russe narant trois destins de femmes Moscou ne croit pas aux larmes, un film du réalisateur russe Vladimir Menchov

Couronné par l’Oscar du meilleur film étranger en 1981, Moscou ne croit pas aux larmes a connu un immense succès en Russie et démontre avec brio la transition morale et sociétale vécue par le pays dans les années 1970.

Un bon début quand on commence le russe.

Léviathan

Drame réalisé par Andreï Zviaguintsev, Leviathan compte dans son casting :

  • Aleksey Serebryakov
  • Elena Lyadov
  • Vladimir Vdovitchenkov
  • Roman Madianov
  • Anna Ukolova

Il transpose un fait divers survenu aux Etats-Unis dans la Russie d’aujourd’hui. C’est l’histoire d’un homme, Kolia, qui se lance dans une lutte acharnée contre le maire de son village, qui veut s’emparer pour un prix dérisoire de sa maison et de sont atelier de réparation automobile, afin d’en faire un centre de télécommunications.

L'un des plus grands films dramatiques russes Léviathan, un drame montrant les plus beaux paysages de Russie,

Très controversé dans son pays avant même sa sortie, ce film russe est accusé de vouloir séduire les pays occidentaux en exacerbant tous les clichés attachés à la Russie, comme celui de l’alcoolisme ou encore la corruption. Son réalisateur s’en défend dans une interview accordée à Télérama.fr, dans laquelle il affirme que « Tout est russe dans Léviathan, tout est vrai. Mais évidemment, ce n’est pas toute la Russie ! ».

Il a en revanche été plébiscité sur la scène cinématographique internationale, et a raflé de prestigieuses récompenses comme par exemple le prix du Scénario au Festival de Cannes 2014.

Léviathan a également été nommé aux Oscars 2015 dans la catégorie Meilleurs films en langue étrangère.

Voir toutes les récompenses obtenues par le film sur wikipedia.fr

Quand on apprend le russe seul, le cinéma est un support idéal.

L’arche russe

Passons maintenant à un récit historique fantaisiste avec L’Arche Russe, un film sorti en 2002, réalisé par Alexander Sokurov.

Long métrage se déroulant à Saint Petersbourg en Russie L’Arche Russe, un long métrage qui vous emmène dans les recoins du plus beau musée de Saint Petersbourg

Le synopsis est pour le moins original : un réalisateur du XXIème siècle se retrouve parachuté au sein du musée de l’Ermitage à Saint Petersbourg au début du XVIIIème siècle. Accompagné d’un diplomate français, il va parcourir l’ensemble des pièces de ce palais d’exception.

Invisible pour les personnes présentes dans le musée, il nous emmène à la rencontre d’événements et de personnages ancrés dans l’Histoire russe comme Nicolas Ier ou le fameux poète Alexandre Pouchkine.

Ce chef d’œuvre moderne a la particularité d’être le premier film à avoir été tourné en un seul plan séquence, sans coupure et donc sans montage, et a nécessité la présence de près de 2000 acteurs et figurants.

Une véritable prouesse technique qui repousse les limites du cinéma et un bon moyen de continuer votre apprentissage du russe rapidement.

Le prisonnier du Caucase

Dans le registre des films de guerre, Le prisonnier du Caucase est un incontournable. C’est un film de Sergeï Bodrov, avec Oleg Menchikov, Sergei Bodrov Jr et Susanna Mekhralieva, sorti en 2002.

Un film russe de guerre dans la région du Caucase Les prisonniers du Caucase, un film de guerre du réalisateur Sergeï Bodrov

Un escadron de soldats russes assure l’ordre et la sécurité dans la région du Caucase, quand il est attaqué par un groupe de rebelles, ne laissant que deux survivants : Sacha et Vania.

Ces derniers sont capturés par le chef des rebelles, dans le but de les échanger contre son fils, retenu prisonnier en Russie.

Sergeï Bodrov nous livre ici une adaptation très libre du roman de Léon Tolstoî, La Captive du Caucase.

Ce film apportera un vrai complément à vos cours de russe en termes d’Histoire et de culture slave.

L’Idiot !

Revenons au registre dramatique avec L’Idiot, une adaptation du roman de l’écrivain russe Fiodor Dostoïevski, sorti en 2015. Réalisé par Yuri Bykov, ce film nous transporte dans la Russie contemporaine.

Il nous raconte l’histoire de Dima, un jeune plombier qui est chargé de la gestion des canalisations des logements sociaux d’une petite ville russe.

Jusqu’au jour où, lors de l’une de ses inspections, il découvre que le bâtiment est en ruine et sur le point de s’effondrer. Il va alors se lancer ans une course contre la montre pour sauver les habitants de l’immeuble.

Un film du registre dramatique,, adapté duroman de Dostoïevsky L’Idiot !, une adaptation du roman de Fedor Dostoïevsky

Un film choc qui dénonce toutes les formes de corruption pratiquées dans la Russie d’aujourd’hui.
On y parle un russe facile, parfait pour votre compréhension et votre assimilation de la langue russe gratuitement.

Récits

Ce drame de 2012 est original de par sa construction. On y retrouve quatre histoires différentes, qui traitent de sujets variés autour de la société russe contemporaine, mêlant des problèmes sociaux, culturels et éthiques.

Le film raconte comment, au sein d’une maison d’édition, l’arrivée d’un manuscrit va influencer la vie de toutes les personnes qui le lisent.

Mikhail Segal nous offre ici une œuvre dynamique, qui révèle une Russie moderne et un langage actuel.

Taxi Blues

Nous restons dans le registre dramatique avec le premier long métrage de Pavel Lungin datant de 1990.

Taxi Blues a connu un énorme succès international et à été primé à plusieurs reprises, notamment en tant que meilleure mise en scène au Festival de Cannes.

Taxi Blues, un film russe vous emmenant pour une virée dans Moscou Taxi Blues, une belle histoire d’amitié entre un chauffeur de taxi et un saxophoniste moscovites

Nous assistons ici à une rencontre amicale entre deux personnages que tout oppose. Schlikov, interprété par Piotr Zaïtchenko, est chauffeur de taxi à Moscou. Un soir, Liocha, alias Piotr Mamonov, un saxophoniste, fait appel aux services de Schlikov afin qu’il le conduise à travers Moscou pour une nuit de débauche.

Incapable de payer sa course, Liocha va devoir travailler pour Schlikov le temps de rembourser sa dette.

Un film à voir absolument, qui vous fera découvrir le système de l’U.R.S.S. à travers deux visions diamétralement opposées.

Stilyagi

Place enfin à la comédie dans notre classement des meilleurs films russes.

Facile à comprendre, ce  film de 2008 vous immergera dans la culture russe des années 50, particulièrement autour de sujets traitant de la musique et du style de vie de l’époque.

Il nous transporte à Moscou en 1955, soit 2 ans après la mort de Staline, dans la vie d’un jeune étudiant appelé Mels.

Partisan de la jeunesse communiste, Mels va par hasard tomber amoureux de Polya, et intégrer alors son groupe de « zazous »,  fans de jazz américain et de tenues excentriques.

Il va alors radicalement changer de point de vue sur le monde, et devenir la mascotte des pistes de danse, retrouvant ses nouveaux amis sur le « Broadway » moscovite.

Ce film vous aidera à assimiler des expressions russes typiques, comme s’il s’agissait de votre langue maternelle !

Ce long métrage de Valeriy Todorovskiy, avec dans les rôles principaux Anton Shagin, Oksana Akinshina et Maksim Matveev, est un feel good movie musical et coloré. Un véritable hymne à la jeunesse libérée qui a remporté le prix Nika du meilleur film en 2009, et qui aide à répondre à certaines questions fréquentes concernant la Russie.

Classe à part

Atteinte d’un handicap physique, Léna étudie chez elle depuis toujours. Enfin acceptée dans une école, elle intègre une classe spécialisée regroupant des élèves soufrant de divers handicaps mentaux et physiques.

Tous ont alors un an pour prouver qu’ils sont capables d’intégrer une classe normale à la rentrée suivante.

Un film qui permet de mieux comprendre la société russe. Classe à part est un film réalisé par Ivan I. Tverdovsky.

Réalisé par Ivan I. Tverdovsky et sorti en 2014, ce drame poignant laisse entrevoir la rage d’une jeunesse exclue au sein d’une société indifférente et pleine de préjugés.

Le visionnage de ce film en VO ou VOST formera votre oreille à un langage urbain et moderne, idéal pour vous entrainer à entretenir une vraie conversation avec des russophones.

Les nuits blanches du facteur

Andreï Kontchalovski a reçu le Lion d’Argent du meilleur réalisateur au festival international du film de Venise en 2014 pour ce drame poétique qui nous, plonge en plein cœur de la nature russe.

Il nous raconte l’histoire d’Aleksey Tryapstin, un facteur qui fait le lien, grace à son bâteau à moteur, entre les habitants des villages longeant le lac Kenozero. Il leur apporte courrier, vivres et pensions pour les aider à subsister, eux qui vivent dans un coin reculé et sont pratiquement coupés du monde.

Le cinéma russe est riche de personnages haut en couleurs. Les Nuits blanches du facteur est un film russe coécrit, produit et réalisé par Andreï Kontchalovski, et sorti en 2014

« Un excellent moyen de découvrir les régions reculées du nord de la Russie. Les paysages sont superbes, la vie est rude, la vodka obsédante »,

….peut-on lire dans une critique spectateur du site senscritique.com

Un conte à voir absolument si vous souhaitez apprendre le russe tout en découvrant de somptueux paysages souvent méconnus.

 

Prêts à apprendre le russe facilement tout en vous faisant plaisir ?

Vous trouverez forcément votre bonheur dans cette liste de 10 grands films russes pour parler comme un natif.

Une nouvelle astuce pour devenir bilingue tout en s’immergeant dans la culture slave, si riche et particulière.

A vos marques, prêts, parlez !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz