Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment se perfectionner en français en classe de Première Scientifique et Economique et Sociale ?

Blog > Soutien scolaire > Français > Progresser en Français en 1ère S et en 1ère ES

« C’est ça la perspective du lycée : on ne monte pas pour aller en haut, on monte pour rester en bas. » Georges Coulonges (1923-2003)

En classe de Première S et ES, chaque élève connaît véritablement son premier examen : les épreuves du bac de français, épreuves anticipées comprenant des épreuves écrites et orales, censées faire gagner des points d’avance pour le baccalauréat en terminale.

Malgré les ambitions du ministère de l’Éducation Nationale à résorber les inégalités et les difficultés scolaires, celles-ci perdurent à un point tel que 80 000 jeunes, soit 9,3 % des élèves sortent chaque année du système scolaire sans diplôme d’études supérieures.

La session 2017 du baccalauréat a vu 729 600 jeunes candidater et 372 031 élèves passer la voie générale du baccalauréat et 90,7 % d’entre-eux ont été lauréats.

Comment augmenter son niveau scolaire en Première S et ES pour réussir les épreuves du bac ?

Voici nos conseils aux candidats pour avoir une bonne note et/ou éviter l’échec scolaire en cours de français.

Les programmes scolaires de français en Première : le bac 2018

Il est des élèves pour qui certaines matières requièrent davantage de travail personnel.

Lorsque l’on est plutôt mû par une prédilection pour les matières scientifiques – comme c’est souvent le cas en série S et ES -, la langue française entache parfois la scolarité et les résultats scolaires.

« Un professeur de français dans un lycée de l’Hérault que je connais, déplore souvent le niveau scolaire assez faible de certains élèves : faible culture générale, aptitudes fébriles en argumentation, propension à paraphraser les textes littéraires… »

Lire et s'entraîner pour se perfectionner en classe 1ère est important ! Réviser ses cours de langue française en Première S et ES : les thèmes au programme !

Les lycéens de 1ère S et ES peuvent donc redouter les épreuves du baccalauréat. Les âmes scientifiques ont tendance à dédaigner cette épreuve cependant qu’elle peut faire gagner des points, voire même aider à décrocher une mention bien ou très bien au bac.

Réviser les mouvements littéraires et leurs auteurs inscrits au programme officiel ainsi qu’un suivi régulier tout au long de l’année scolaire aident à passer ce cap en toute sérénité.

Pour réussir sa préparation aux examens du bac anticipé, chaque cours de français doit être accompagné de fiches de révision.

Voici à quoi s’attendre en 2018 : le programme de français au lycée dans l’enseignement général.

Le tronc commun en langue française s’articule autour de quatre grands thèmes majeurs :

  • Le personnage de roman du 17ème siècle à nos jours,
  • Le texte théâtral et sa représentation du 17ème siècle à nos jours,
  • L’écriture poétique et la quête du sens du Moyen-Âge à nos jours,
  • La question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du 16ème siècle à nos jours.

Les élèves doivent, au cours de l’année de première, suivre un enseignement de quatre heures par semaine de français.

C’est peu dire que le programme du bac est dense en classe de première : on demande aux élèves de connaître les mouvements littéraires, les auteurs et les œuvres littéraires majeures (de Bérénice (Racine) aux Fleurs du Mal (Baudelaire), de Madame Bovary (Flaubert) à Victor Hugo en passant par Jean Anouilh ou Emile Zola, etc.).

Les programmes de la série « scientifique » et « économique et sociale » ont été régis par la note de service du 21 juillet 2010, publiée au bulletin officiel n°9 du 30 septembre 2010.

L’enseignement du français et de la littérature pour les séries S et ES permet de consolider les acquis de la classe de seconde et d’approfondir certains aspects requis au bac : méthodologie, commentaire de texte et commentaire composé, commentaire argumentatif, question sur corpus, lecture analytique.

Pas encore en 1ère ? Commencez dès aujourd’hui à bosser votre français en seconde !

Le déroulement des épreuves anticipées du bac de français 2018

Le bac de français se décompose en deux épreuves : les épreuves orales et les épreuves écrites.

Réviser la littérature française : les œuvres sont nombreuses ! Il n’y a pas d’âge pour prendre des cours de français et passer le baccalauréat !

Voyons l’écrit, dans un premier temps.

Les épreuves écrites

Obtenir une bonne note en français booste la confiance en soi pour aborder sereinement la classe de terminale car tous les points au-dessus de 10 seront comptabilisés en points d’avance.

« Lorsque j’étais en Première ES, je me souviens avoir obtenu la note de 13/20 aux épreuves écrites du bac de français. Cette avance m’a bien aidé car j’étais plutôt fébrile dans les matières scientifiques, notamment en SVT et mathématiques. »

La première épreuve anticipée est celle de l’écrit du français : elle se tiendra cette année, le lundi 18 juin 2018 de 14 heures à 18 heures pour les séries ES et S.

En outre, cette matière est sanctionnée d’un coefficient 2 : ce n’est pas négligeable car un élève obtenant 15/20 au bac écrit de français, 12/20 aux oraux, et 14/20 à l’épreuve de SVT, aura donc une avance de 22 points (10 points pour l’écrit, 4 points pour l’oral et 8 points pour la biologie) pour le bac 2019 en terminale.

L’épreuve écrite de langue française dure quatre heures et se décline en deux parties :

  • Des questions posées sur un corpus de texte,
  • Dissertation, commentaire de texte ou exercice d’écriture d’invention et d’expression écrite (ne pas ménager les figures de style et l’orthographe).

La tâche la plus ardue réside souvent dans la gestion du temps et dans la maîtrise de la méthodologie afférente à chaque exercice : passer trop de temps à peaufiner ses phrases et ses figures de style fait courir le risque de manquer de temps pour terminer l’épreuve…

Les épreuves orales de français

Les élèves ont droit à 30 minutes de préparation après avoir présenté à l’examinateur leur liste de textes (étudiés durant l’année scolaire) et après que le professeur a choisi le texte à analyser.

Le correcteur pose une question à l’élève servant de sujet pour ériger son explication de texte.

Il est demandé aux candidats de restituer l’analyse du texte avec un plan détaillé, une introduction et une conclusion, en évitant si possible tout plan linéaire.

Voilà les étapes de l’oral de français au bac (10 minutes) :

  • Introduction,
  • Lecture de l’extrait proposé,
  • Reprise de la question à voix haute,
  • Annonce des axes de lecture,
  • Explication de texte (exposé oral),
  • Conclusion.

Les dix autres minutes consistent en un entretien avec le correcteur, relatif à l’oeuvre de l’extrait, à l’auteur de l’oeuvre, au mouvement littéraire dans lequel l’ouvrage se rattache ou enfin, au lien existant entre le texte commenté et les autres textes de l’objet d’étude.

Les dates des oraux de français, enfin, ne sont pas les mêmes pour tout le monde : chaque élève reçoit par la poste sa convocation avec le lieu et l’horaire de passage. Généralement, l’oral est fixé fin juin.

Vous êtes littéraire ? Voici comment progresser en français en 1ère L.

Nos conseils pour progresser en français et préparer le bac

Envie de progresser pour le bac de français 2018 : on peut commencer par réfléchir quels sont les sujets probables.

Surprise : la réussite est parfois plus grande qu'attendue quand on a un suivi régulier toute l'année. Ohhh ! Incroyable ! J’ai eu 16/20 aux épreuves écrites de français !

Nous dispensons souvent des conseils de coaching scolaire aux élèves, à défaut de pouvoir leur donner des cours particuliers à domicile.

Tout d’abord, il faut s’entraîner sur tout type de sujet durant l’année scolaire : dissertation, commentaire de texte, sujet d’invention.

Mais l’on n’a rarement le temps de maîtriser les trois, aussi conseillons-nous d’en maîtriser deux d’entre eux, afin de pouvoir choisir son examen et non le subir.

Paradoxalement, c’est la dissertation qui semble la plus évidente pour réussir son bac : les élèves ayant la capacité à construire de beaux plans et une belle problématique n’ont presque qu’à « remplir » les contenus de leurs titres, pourvu qu’ils parviennent à appliquer la méthodologie et écrire sans fautes d’orthographe.

Il faudra savoir aussi étayer son contenu par des exemples, des arguments d’autorité, des références et des citations : c’est là tout l’intérêt des fiches de révision, avec les oeuvres en rapport avec leur auteur et leur résumé ainsi que quelques citations :

« Si Titus est jaloux, Titus est amoureux. » Jean Racine, Bérénice

« Le géant, qui souffrait, blessé, de mille morts, de mille peines, Eut un sourire triste et beau. Et, avant de mourir, regardant le roseau, lui dit : « Je suis encore un chêne. » Jean Anouilh, Le chêne et le roseau (poème sur la résistance).

Ce ne sont là que des exemples de citations, à chaque élève de trouver les siennes.

Le commentaire de texte, à l’inverse est plus scabreux car il nécessite une recherche stylistique et une plus grande acuité littéraire. Quant au sujet d’invention, il est soumis à l’intersubjectivité des correcteurs mais il convient aux candidats ayant moins de rigueur.

Lors des entraînements, à la maison ou avec un professeur particulier, il importe de se mettre en conditions d’examen : faire l’exercice en quatre heures.

On recommande de faire une question par objet d’étude au programme : le personnage de roman du 17ème siècle à nos jours, le texte théâtral et sa représentation depuis le 17ème siècle, l’écriture poétique et quête du sens depuis le Moyen-Âge, la question de l’Homme dans les genres de l’argumentation depuis le 16ème siècle.

Afin de bien se préparer aux épreuves, réviser avec les annales et sujets corrigés du bac constitue une excellent entraînement.

Les épreuves anticipées du baccalauréat, un examen bonus ! Progresser dans sa langue maternelle : et si on décrochait une mention bien au bac ?

Ensuite, on conseille de s’entraîner à rédiger quelques parties.

Voici pour finir, notre top 6 des conseils à appliquer :

  • Soigner l’orthographe et la syntaxe,
  • Trouver un « beau » plan,
  • Faire une bonne problématique,
  • Lire d’autres oeuvres que celles proposées par le professeur de français,
  • Consulter des sites d’analyse littéraire,
  • Lire des livres numériques en ligne téléchargeables et gratuits.

Internet offre une mine d’or abyssale en termes d’accès aux ressources numériques gratuites : lire et relire des ouvrages de littérature classique sera utile pour le bac, après un bac ES ou après un bac S, pour toute la vie.

Dernier conseil majeur : pour chaque oeuvre littéraire, il est important de connaître le contexte socio-historique dans lequel l’intrigue a été écrite.

On ne peut comprendre l’oeuvre d’Emile Zola sans comprendre l’histoire de la révolution industrielle au 19ème siècle, ou en occultant les conflits entre les classes sociales antagonistes et l’Affaire Dreyfus de l’époque.

On ne peut non plus comprendre l’oeuvre d’Albert Camus sans étudier le contexte de la Seconde Guerre Mondiale (la Résistance, l’insoumission) ou de la Guerre d’Algérie (l’Etranger).

Encore, il faut aussi se familiariser avec le contexte socio-politique de la France sous le Troisième Empire – Napoléon III, les révolutions, les guerres, les révoltes en Espagne, la Commune de Paris, etc. – et le courant du romantisme pour analyser l’oeuvre de Victor Hugo.

Ainsi de suite : où quand perfectionner son niveau de langue pour avoir de bons résultats bac, fait aussi progresser en histoire-géographie.

Et aussi comment passer son bac littérature.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar