Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment Bien Réviser le Bac d’Allemand pour la Session 2018 ?

De Alexandre, publié le 06/04/2018 Blog > Langues > Allemand > 4 Conseils pour Avoir son Bac d’Allemand 2018

« La grande supériorité de l’examinateur est de se trouver du bon côté de la table. » Edouard Herriot.

Après tant d’efforts et de leçons à réviser les déclinaisons allemandes durant tout le cycle terminal du lycée, les épreuves du bac d’allemand arrivent enfin pour nous saisir, tel un félin tapis dans l’ombre entre les herbages.

A la rentrée 2008, 15,8 % des 245 939 élèves du second degré inscrits dans une section linguistique avaient choisi le cours d’allemand en LV1, LV2 ou LV3.

Dix ans plus tard, en juin 2018, 718 890 lycéens – dont 53 % au bac général, 19 % au bac techno et 28 % au bac pro – se présentent pour décrocher le sésame du baccalauréat pour les séries de l’enseignement général et du bac technologique et professionnel.

Pour les germanistes, voici en 4 étapes comment bien préparer le bac d’allemand 2018.

Réviser le bac d’allemand 2018 : à quoi cela sert-il ?

L’apprentissage des langues peut influer sur la note globale au baccalauréat général, mais aussi servir pour toute la vie future de l’individu.

Car outre la réussite scolaire en classe de terminale et la validation du bac, être germanophone ouvre aussi des débouchés professionnels de premier plan.

En effet, dans un contexte où l’Allemagne est le principal partenaire commercial de la France et aussi son premier fournisseur dans le monde – les économies échangent d’autant plus entres elles que leur niveau de développement est proche -, maîtriser la langue de Goethe peut favoriser l’entrée dans la vie active.

De nombreuses entreprises recherchent des personnes sachant parler allemand, la majorité des cadres étant anglophones ou hispanophones : apprendre l’allemand est donc l’un des outils d’un kit de survie économique à l’heure de la mondialisation libérale dont la vitesse de développement est effrénée.

Avoir une bonne note à l'épreuve allemande du baccalauréat 2018 en pensant à l'avenir ! Les relations bilatérales entre l’Europe et l’Allemagne sont nombreuses : avec une mention très bien au bac, des belles opportunités vont s’ouvrir.

Cette compétence linguistique peut donc ouvrir pas mal de portes et de métiers plutôt rémunérateurs :

  • Traducteur français-allemand,
  • Professeur d’allemand,
  • Journaliste reporter d’images,
  • Ingénieur d’études, etc.

Sachant cela, on ajoute le fait qu’un travail régulier lors du contrôle continu des classes du lycée général, peut aussi aider à réussir aux concours d’entrée aux grandes écoles (concours IEP, CPGE, HEC, ESSEC, etc.).

Au troisième trimestre, un bon niveau de langue allemande est attendu. Un bon niveau ne signifie néanmoins pas un niveau bilingue, mais il faut être capable de pouvoir interagir de manière cohérente en allemand.

Depuis le 31 mai 1994, il est possible de passer un double diplôme du baccalauréat.

Deux diplômes du bac, mais pour quoi faire ? On a déjà du mal à en avoir un…

Il s’agit de l’Abibac, un dispositif franco-allemand mis en place pour permettre aux élèves motivés de valider à la fois le baccalauréat français et l’Abitur, l’examen allemand qui conclut les études secondaires des lycées.

On en parle peu, pourtant de nombreux lycées français sont partenaires et comportent une section Abibac.

A quoi cela sert-il ?

Les élèves qui passent l’Abibac sont en général issus d’une section européenne d’allemand en France ou d’une section bilingue de français en Allemagne : ils choisissent ainsi ce double diplôme pour acquérir un niveau avancé en langue allemande.

Ce programme se prépare à partir de la classe de seconde des séries générales (ES, S, L) et suivent un enseignement de langue et littérature dispensé en allemand (en français pour les élèves Allemands), à raison de neuf heures hebdomadaires durant les trois années précédant le bac.

En plus des épreuves écrites de leur filière du baccalauréat, les candidats passent aussi une épreuve écrite d’histoire-géographie (en allemand) et une autre d’allemand (à l’écrit et à l’oral).

De quoi devenir parfaitement bilingue plus tard !

Bac d’allemand 2018 : dates et programmes officiels

Pour ériger un planning de révision optimal et soigner le travail méthodologique, il faut bien entendu connaître les dates butoirs des épreuves.

Être serein au moment du baccalauréat : mode d'emploi. Comment se démarquer des autres candidats le 20 juin 2018 ?

Les dates du bac d’allemand 2018

Cette année, le bac d’allemand se déroulera le 20 juin 2018 pour les séries S, ES, L et les autres séries technologiques ou professionnelles ayant choisi l’allemand en LV1 :

  • Pour la voie générale : mercredi 20 juin 2018, de 14 heures à 17 heures (Coefficient 3 en S et ES, 4 ou 8 en L),
  • Pour la voie technologique (ST2S, STMG, STHR, STL, STI2D, STD2A) : mercredi 20 juin de 14 heures à 16 heures (coefficient 2).

Les épreuves au titre de la seconde langue vivante (LV2) se dérouleront :

  • Vendredi 22 juin, de 14 heures à 16 heures : bac hôtellerie, bac technologique, bac ES et S (coefficient 2),
  • Vendredi 22 juin, de 14 heures à 17 heures : bac L (coefficient 4 ou 8 si spécialité langue approfondie).

Côté programme des réjouissances, les ambitions du ministère sont vastes.

Les programmes officiels pour le bac d’allemand 2018

Les programmes de langues vivantes qu’il est attendu de maîtriser pour les épreuves du baccalauréat français sont parus au bulletin officiel n°9 du 30 septembre 2010.

Ils constituent un socle commun de thématiques diverses à traiter tant en langue anglaise qu’en allemand ou en langue espagnole.

Voici les thématiques que les enseignants doivent traiter avec leurs élèves, autour d’un thème central intitulé « Gestes fondateurs et mondes en mouvements » :

  • Mythes et héros,
  • Espaces et échanges,
  • Lieux et formes du pouvoir,
  • Idée de progrès.

Chaque notion du programme officiel est abordée par le truchement des quelques sous-thèmes suivants :

  • Arts (architecture, cinéma, musique, peinture, photographie),
  • Croyances et représentations,
  • Histoire et géopolitique,
  • Langue et langages,
  • Littérature,
  • Sciences et techniques,
  • Sociologie et économie.

Le but est d’amener les élèves à réfléchir et à prendre du recul sur un « personnage fictif ou réel qui a marqué la tradition, l’histoire, la vie quotidienne » (selon la description du texte officiel), à interconnecter les enseignements dans l’étude du monde actuel (histoire des arts, histoire-géo, inégalité économique et sociale, culture et contre-culture, etc.)

1. L’épreuve du bac d’allemand 2018

Malgré un certain effondrement de l’allemand au collège, plusieurs milliers d’élèves choisissent la langue de Goethe. Et les épreuves écrites et orales du bac arrivant à grands pas, il devient primordial de planifier correctement son programme de révision bac.

La meilleure chose pour préparer le bac d’allemand est de relire minutieusement tous les cours d’allemand du programme, un par un.

Pour anticiper sur son sujet, on doit connaître son programme de révisions. Il est important de s’organiser pour bien réviser son examen et surtout : ne pas faire d’impasse !

Quelle que soit la filière de l’élève – terminale S, terminale ES, terminale L, terminale STMG, STI2D, ST2S ou STL -, il faudra passer l’épreuve d’allemand à l’écrit et à l’oral.

Celui-ci (ou celle-ci) aura donc à composer selon sa filière en histoire-géographie, mathématiques, sciences physiques, SVT, sciences économiques, en langue anglaise, espagnol et italien.

C’est l’époque où les fiches de révision s’amoncellent sur le bureau et où l’on cherche quels sont les sujets probables. De parts et d’autres, on nous rebat les oreilles qu’il ne faut absolument pas faire d’impasses.

Pour réussir cet examen, il faudra réviser le bac d’allemand de la même manière. En effet, au bac, l’apprenant doit passer soit une épreuve écrite (s’il a choisi allemand en cours de langue vivante 1), soit une épreuve orale en LV2 et LV3 .

Préparer l’épreuve écrite du bac d’allemand LV1

L’épreuve écrite d’allemand est obligatoire pour les élèves qui ont choisi de prendre l’allemand en LV1 depuis le collège (ou de transférer l’allemand de LV2 à LV1 en rentrant au lycée).

Dans ce cas-là, ils doivent passer une épreuve écrite de 3 h (de différents coefficients en fonction de la filière).

Cette épreuve va se diviser en deux parties :

  • Une première partie de compréhension écrite,
  • Une seconde partie dédiée à l’expression écrite.

Chacune sera notée sur 10 points.

Dans la partie compréhension, un ou plusieurs textes rédigés dans la langue allemande, tirés de la presse ou d’une œuvre littéraire, sont présentés au candidat.

Il faudra tout d’abord lire attentivement le ou les textes afin de bien comprendre leur sens explicite et implicite. De plus, il incombera sans doute aussi de traduire une partie d’un texte.

Cela pour évaluer le niveau de langue allemande du candidat.

Après cette partie compréhension écrite, vient la partie expression écrite, où il sera demandé d’écrire en allemand.

L’objectif de cette partie de l’épreuve est de pouvoir s’exprimer librement sur un sujet donné.

Cela peut donner l’occasion de défendre son point de vue, d’argumenter ou encore de créer une histoire. Si les phrases sont bien construites et si le vocabulaire allemand utilisé est varié, l’élève sera certain(e) de décrocher une excellente note finale.

L’épreuve orale d’allemand LV2 et LV3

Tout élève germanophone qui a choisi de prendre allemand LV2 il y a quelques années aura droit à une épreuve orale, et non écrite.

Divisée elle aussi en deux parties distinctes, elle dure vingt minutes. Une fois entré dans la salle, l’examinateur donnera un sujet étudié au cours de l’année scolaire par les élèves.

S’en suit une préparation de dix minutes pour préparer l’exposé oral. Celui-ci doit comporter un plan et une argumentation cohérente.

Ces dix minutes passées, une conversation libre en langue allemande s’ouvre avec l’examinateur sur un sujet précis. Ici encore, l’objectif sera d’évaluer l’expression orale du candidat.

On comprend dès lors aisément que ces épreuves nécessitent de bien connaitre ses cours d’allemand pour être au top le jour de l’examen :

  • Gagner en rapidité,
  • Être efficace devant le sujet,
  • Mieux gérer son temps,
  • Aborder l’épreuve de façon sereine.

Il sera nécessaire de maîtriser le vocabulaire allemand correspond au niveau attendu : B2 (LV1), B1 (LV2), A2 (LV3), tant pour l’épreuve écrite que pour l’oral du bac d’allemand, .

Pour y parvenir, il importe de faire appel à toutes ses compétences linguistiques, aussi bien au niveau du vocabulaire que de la grammaire et de la conjugaison.

2. Écrire pour bien préparer le Bac d’allemand 2018

Les élèves qui passent l’épreuve écrite du Bac d’allemand, doivent tout miser sur l’écrit pour espérer décrocher une excellente note.

Remarque : Les enseignements de langues vivantes peut permettre de gagner des points, ce qui est toujours bon à prendre en cas de résultats bac un peu fébriles dans d’autres matières !

Avec tout le stock de feuilles à réviser dans toutes les disciplines confondues, il importe d’être organisé, structuré, efficace et motivé. Laisser de côté l’oral et se focaliser sur l’écrit peut donc être une bonne stratégie, surtout lorsque l’on a une mémoire visuelle.

Et si avoir son bac n'était qu'une affaire d'optimisation de ses loisirs ? La lecture, c’est fondamental pour enrichir son vocabulaire allemand !

Réviser l’allemand en lisant

Lire, lire et encore lire : c’est l’une des meilleures façons de réviser la langue de Goethe et de s’améliorer en cours d’allemand.

En effet, en lisant, nous prenons l’habitude de voir la composition des mots, la tournure des phrases et différents temps de la conjugaison allemande.

Évidemment, pour cela, il faut préalablement se familiariser avec la langue allemande et ne pas se reposer sur ses lauriers : progresser en langue est un processus lent qui s’inscrit dans la durée pour quiconque pratique.

Outre la lecture des manuels scolaires, lire des livres dans un genre que l’on affectionne particulièrement est un formidable entraînement.

On ne dit pas qu’il faut lire Hegel, Kant, Marx ou Habermas dans leur langue maternelle, mais n’importe quel ouvrage scolaire ou parascolaire fera l’affaire.

Par exemple, si l’on apprécie les livres fantastiques, choisir ce type de lecture permettra de réviser le vocabulaire germanophone sans avoir l’impression de réviser son bac.

N’oubliez pas non plus de parcourir la presse.

En permutant en langue allemande l’application de Google Actu, d’innombrables articles de presse à décortiquer sont disponibles gratuitement. Grâce à cet exercice, l’on peut aisément repérer les mots-clés importants du texte que l’on a sous les yeux : par exemple, la règle des 5 W (Where, When, Who, What et Why).

L’écriture, pour réviser son bac d’allemand

Passons à la partie expression.

Pour cela, il est bon d’écrire tous les jours. Lorsque l’on peut être relu, c’est encore mieux.

Aujourd’hui, sur internet, nous pouvons trouver facilement des correspondants.

En chercher un le plus tôt possible et échanger avec lui au moins une fois par jour permet de bien s’entraîner quotidiennement à écrire allemand.

Autre astuce : on peut s’amuser à recopier certaines expressions allemandes importantes que nous vous incitons à apprendre avant le Bac.

3. Réviser à voix haute pour l’oral d’allemand 2018

Pour les élèves qui passent l’oral et non l’écrit du bac d’allemand, il faudra un peu changer votre méthode de révision.

Bien sûr, si l’on a le temps, on peut tout à fait continuer à lire des articles de presse et des livres en allemand. Ce sera toujours un bonus.

Pour être efficace dans ce cas, il vous faudra tout baser sur l’écoute et l’échange.

La musique : une activité au service de la formation en langues. Pour écouter de la langue allemande, on recommande de reprendre les paroles de chansons d’Outre-Rhin.

Préparer son oral d’allemand en écoutant activement la langue

Internet offre une chance extraordinaire de trouver des tonnes de ressources pour réviser le Bac d’allemand.

Peut-être sera-t-on surpris par nos conseils, mais regarder des films, des séries, ainsi que des vidéos en allemand peut aussi être un fabuleux moyen pour réviser l’oral du bac d’allemand

De surcroît, on peut télécharger des podcasts en allemand pour progresser.

S’habituer à la langue allemande

Concernant les films pour apprendre l’allemand, ressortir ses films préférés et les regarder en langue allemande (avec ou sans sous-titres allemands).

Concernant la musique, on ne sait pas vers quel musicien se tourner ? Voici quelques artistes Allemands :

  • Cro,
  • Peter Fox,
  • Jan Delay,
  • Chima, Herbert Grönemeyer,
  • Rammstein,
  • Die Toten Hosen,
  • The Scorpions,
  • Kasalla
  • ou bien Cat Ballou.

Essayer de se concentrer et de tendre l’oreille pour bien comprendre les paroles, même si l’on n’aime pas forcément la musique jouée par l’artiste concerné. En faisant cela au moins 15/20min par jour, des progrès seront visibles en quelques semaines.

Ce qui est dommage, c’est que lorsque l’on regrette parfois de comprendre les paroles d’une chanson non francophone : surtout lorsque l’on se rend compte de la pauvreté du texte !

Correspondre avec un natif

Habitué à entendre l’allemand ? Il ne reste plus qu’à s’exercer à l’oral.

Si l’on a un germanophone qui parle allemand dans son réseau, c’est parfait. On pourra échanger avec lui pendant 15/20min par jour. Le but : pouvoir parler de tout et n’importe quoi (de préférence, sur des sujets liés à votre scolarité).

En outre, réviser l’allemand pour l’oral en groupe est un exercice stimulant. Comment ? En sollicitant des groupes de discussion entre camarades de classe. Instaurer un rituel, par exemple, où l’on s’interdit de parler français pendant le moment d’échange.

En profiter pour noter les mots de vocabulaire employés par un ami et consulter sa définition et sa traduction sur internet ou dans un dictionnaire français-allemand.

C’est la méthode la plus efficace pour progresser rapidement et réviser le bac d’allemand de manière informelle. D’ailleurs, ne dit-on pas que pour être bilingue allemand, il faut se plonger en immersion linguistique totale ?

4. Être organisé pour réussir son bac d’allemand 2018

Dernière chose pour bien préparer son épreuve du bac d’allemand : être organisé et ne pas tout faire à la dernière minute.

En effet, la procrastination est l’un des pires ennemis de la réussite scolaire.

La répétition espacée appliquée aux épreuves du baccalauréat : test avec calendrier ! Bac d’allemand 2018 : en faire un peu tous les jours pour ne pas être noyé par les chapitres au programme.

Il n’y a rien de moins efficient que d’essayer de préparer le bac d’allemand à la dernière minute. Les études scientifiques ont d’ailleurs prouvé qu’il valait mieux étudier peu, mais régulièrement que beaucoup sur une courte période.

C’est la technique des répétitions espacées, où l’on révise chaque petite portion de son programme de révisions un jour sur deux ou un jour sur trois.

Bien entendu, cette méthode convient lorsque l’épreuve de juin est encore loin mais l’on ne pourra profiter de révisions intensives fin mai-début juin que si l’on a été organisé au préalable toute l’année scolaire.

Cela permettra d’aborder l’épreuve en laissant le stock de stress à la maison !

Il faut donc commencer le plus tôt possible à relire régulièrement ses cours et évidemment, les contrôles mis en place par le professeur d’allemand, servent à réviser au fur et à mesure. Ceci, pour ne pas se laisser distancer.

Quand on commence à perdre le fil, une action s’impose pour rattraper le retard accumulé.

C’est là que nos professeurs sur Superprof interviennent : les cours d’allemand à domicile peuvent conférer à l’apprenant un rattrapage idéal pour aider à sortir la tête de l’eau.

À l’approche du bac, faire un agenda de révision s’octroyant au moins une heure par jour de révision d’allemand – ou deux heures tous les deux jours – est un bon point, car apprendre une langue nécessite un travail quotidien.

Notre conseil : ne pas écouter ses ami(e)s, qui disent s’y prendre à la dernière minute. C’est souvent un mensonge – je reste persuadé que les camarades qui ont de bonnes notes et qui déclarent ne pas travailler, passent au contraire beaucoup de temps à réviser – ou un mauvais exemple à suivre.

Soigner sa préparation au bac peut faire gagner des points féconds, qui pourront s’avérer salvateurs pour atteindre les études supérieures.

On l’aura compris : pour préparer le Bac d’allemand et réussir cette épreuve haut la main, il vaut mieux privilégier un petit travail régulier qu’un gros travail ponctuel.

Et surtout, se donner du temps quelques jours avant le jour J pour souffler un peu et s’aérer le cerveau. En faisant cela, tout devrait bien se passer.

Que l’on passe l’épreuve d’allemand en langue vivante 1, 2 ou 3, ne négligez pas une épreuve relativement facile qui peut aider à faire la différence au moment du décompte des points.

Voici en bonus quelques autres conseils pour savoir comment bien réviser au maximum pour cet examen du bac.

Réviser son bac d’allemand 2018 avec les annales corrigés du bac

On termine par le meilleur, le Saint-Graal des révisions du bac : se munir des sujets d’examen des sessions précédentes et des corrigés du bac, outre les ressources pédagogiques disponibles en ligne (Eduscol, Digischool, Studyrama, etc.).

Exemple de document tombé en allemand LV2 en 2017. Sauriez-vous traduire et comprendre ce texte allemand ?

Toutes les formations possèdent leur annales bac. En ce qui concerne l’épreuve écrite de langue allemande, celle-ci est divisée en deux parties :

  • Compréhension écrite, sur dix points,
  • Expression écrite, sur dix points.

En première partie, il s’agit d’analyser deux textes tirés d’un roman, nouvelle, poème ou nouvelle ou d’un organisme de presse ainsi qu’un document visuel (photographie ou dessin, fond de carte, etc.).

Ensuite, huit à dix questions portent sur les trois documents pour évaluer la capacité du candidat à comprendre un texte rédigé dans la langue allemande et à restituer les informations de manière concise, claire et synthétique.

La dernière partie porte sur un exercice d’expression écrite, où il est demandé de rédiger deux ou trois textes de 120 à 150 mots chacun afin de proposer une réflexion ou une suite de texte sur la base des documents fournis en première partie.

On recommande sujetdebac.fr, un site très bien fait pour trouver sujet et corrigé des éditions précédentes (tous les sujets depuis 2003), toutes filières confondues en LV1, LV2 et LV3.

Sinon, le célèbre site Studyrama dévoile les sujets tous les ans : de nombreuses ressources gratuites pour progresser !

Malgré tout cela, on n’arrive pas à surmonter le stress face à la quantité de choses à réviser pour chaque matière ? On se trouve en situation de décrochage ?

Notre accompagnement personnalisé sur Superprof peut vraiment vous aider !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,30 sur 5 pour 20 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar