Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles sont les étapes de préparation en danse ?

Blog > Art et Loisirs > Danse > Entrainement Danse : Tout Savoir sur la Préparation

La danse, bien que cela soit une activité artistique, est avant tout un sport.

Un sport qui demande un temps de préparation physique avant de commencer.

Les muscles doivent être échauffés afin de travailler correctement sans se blesser. Mais la préparation passe aussi par des exercices d’assouplissement ou de détente.

L’environnement dans lequel vous vous entraînez à aussi son importance. Mettes-vous dans de bonnes conditions en choisissant le bon lieu, la bonne tenue, et pourquoi pas la bonne musique.

Alors épreuve du bac, grand écart, assouplissements, que faut-il faire pour être prêt à danser ?

Les étirements pour commencer la séance

Impossible de commencer une session de sport et donc un cours de danse sans avoir fait quelques étirements au préalable. Cela pourrait vous provoquer des blessures difficiles à soigner par la suite.

Les étirements danse des muscles permettent à ces derniers de se chauffer et de se détendre. Une étape plus qu’importante si vous souhaitez progresser dans cette discipline le plus rapidement possible.

Pour bien commencer l’échauffement, préparez-vous !

Cela passe d’abord par la tenue que vous allez porter tout au long de la séance. Choisissez des vêtements souples et élastiques pour réaliser de mouvements amples.

L’environnement est aussi très important pour réaliser les étirements dans les meilleures conditions. Si vous n’avez pas de place chez vous, rendez-vous dans un parc ou une salle de sport.

Une fois installé, quels muscles étirer ?

Réponse : tout le corps !

Même si en danse, certains muscles sont plus sollicités que d’autres comme par exemple les ischio-jambiers ou le psoas, le corps entier est utilisé pour réaliser des chorégraphies.

Pensez donc à étirer vos épaules, votre cou, votre dos, votre bassin, vos genoux, vos chevilles, vos poignets,…

De quelle manière s'étirer ? Pensez à bien vous étirer !

Des exercices simples permettent d’étirer toutes ces parties du corps efficacement. Rappelez-vous de vos cours de sport à l’école.

Vous pouvez par exemple tenter de toucher vos orteils sans plier les genoux ou bien réaliser des fentes. Pour le cou, les poignets et les chevilles, faîtes-les tourner délicatement.

Tous ces exercices devraient vous prendre environ 10 à 15 minutes. Cela peut prendre plus de temps pour les danseurs professionnels qui prennent le temps de travailler chaque muscle.

Et même si vous n’êtes pas professionnel, ou du moins pas encore, n’hésitez pas à prendre votre temps pour l’échauffement. Cela permet de ne pas solliciter les muscles trop rapidement.

De plus, l’échauffement permet aussi de se détendre et souffler après une journée de travail bien chargée.

Les exercices pour devenir plus souple

Chez les danseurs, une qualité est très recherchée : la souplesse danseur.

Pour faire des grands écarts, des développements de jambes, et se déplacer avec grâce, il faut trouver le bon équilibre entre musculation et souplesse.

S’assouplir peut avoir de nombreux bénéfices.

Non seulement cela peut vous aider dans votre carrière de danseur professionnel, mais cela a aussi de bonnes répercutions sur votre santé.

On conseille notamment aux personnes qui travaillent dans des bureaux de faire régulièrement des exercices de souplesse, même depuis leur chaise.

Travailler les muscles et les articulations permet de se sentir en meilleure forme générale et de prévenir de futurs problèmes de santé.

Monter les marches, jardiner, randonner, tout devient plus facile quand on gagne en souplesse. Les muscles sont plus actifs et en forme.

Alors pour votre carrière ou tout simplement pour votre santé, les exercices d’assouplissement sont toujours une très bonne idée.

En danse, certaines parties du corps sont plus importantes à travailler que d’autres. C’est par exemple le cas du dos ou des jambes. Ces dernières permettent de faire le grand écart si elles sont devenues assez souples.

Comment devenir souple ? Devenir souple est utile pour toutes les danses.

Et pour assouplir tout ça quoi de mieux que le yoga ?

Cette pratique est souvent utilisée pour se relaxer et apprendre à profiter du moment présent. Mais il est bien connu aussi que le yoga amène à réaliser des positions assez loufoques qui demandent beaucoup de souplesse.

En progressant dans cette discipline, vous gagnerez aussi en souplesse.

Le yoga est aussi excellent pour se relaxer. Il détend notamment les muscles ce qui permet au corps d’être plus souple de façon générale.

Mais attention à bien commencer dans la discipline en demandant de l’aide à un prof particulier ou en prenant quelques cours de yoga. Les exercices peuvent être compliqués à réaliser et dangereux si vous ne savez pas comment faire.

Bien sûr il existe également des exercices de souplesse plus classiques.

Cela peut s’apparenter aux exercices d’échauffement mais un peu plus poussés puisqu’à chaque fois il est conseillé de garder la position entre 20 et 30 secondes.

Adducteurs, jambes, cou, épaules, l’ensemble du corps peut être assouplis.

Comment réussir le grand écart ?

Le grand écart en danse est un élément utilisé dans beaucoup de chorégraphies, quelque soit le style de danse (danse classique, salsa, danse rythmique, danse contemporaine, tango, zumba, hip hop, pole dance, bachata, modern jazz, kizomba, charleston, danse africaine,…).

Appris dès le plus jeune âge, il permet de faire beaucoup de positions notamment en danse classique. Alors pour devenir danseur étoile et pourquoi pas le nouveau Maurice Béjart, lancez-vous !

Mais même si la plupart des danseurs savent le faire très tôt, il n’est pas impossible de commencer les exercices à l’âge adulte. Cela demandera peut-être un peu plus de temps mais vous y arriverez si vous êtes motivé.

La rigueur est le premier conseil que je peux vous donner.

Appliquez-vous dans les exercices et ne les faites pas trop vite. Ils risquent de ne pas être efficaces.

Réalisez les exercices à une fréquence assez importante si vous voulez savoir faire le grand écart rapidement. Deux ou trois séances par semaine est un bon rythme.

En revanche, le faire tous les jours, si vous n’êtes pas habitués, peut vous apporter quelques problèmes aux muscles et aux articulations.

Mais si vous êtes un grand sportif, n’hésitez pas.

Et n’oubliez pas l’échauffement.

Celui-ci a un impact direct sur le résultat des exercices mais surtout sur l’état de vos muscles à la fin de la séances. Les étirements évitent notamment les courbatures qui vous empêchent de marcher le lendemain.

Pourquoi assouplir ses jambes ? Même les danseurs de hip hop ont besoin d’être souple.

Une fois l’échauffement terminé, passez aux exercices.

Pour le grand écart facial, asseyez-vous par terre, écartez vos jambes tendues et penchez-vous le buste bien droit vers le sol.

Quand au grand écart latéral, plusieurs séries de fentes peuvent être très efficaces dans la durée.

Réussir le grand écart sera plus facile si vous avez déjà réalisé un sport auparavant ou que vous en faites encore régulièrement.

L’échauffement et les étirements sont réalisés dans n’importe quel sport, vous devez donc avoir déjà gagné en souplesse.

N’hésitez pas à évaluer votre avancée à chaque fois et marquez la distance qui vous sépare du sol pour vous rendre compte de vos progrès. Cela aide à se motiver.

S’entraîner pour l’épreuve du bac

Le baccalauréat propose deux types d’options facultatives en ce qui concerne la danse :

  • option « Danse Art »,
  • option « Danse-EPS ».

Les options facultatives au bac permettent de gagner des points pour la moyenne finale.

Seuls les points au dessus de 10 sont comptés, autrement dit, aucun risque que cela vous handicap pour obtenir votre bac danse.

Alors pourquoi ne pas se lancer ?

Dans un premier temps, choisissez l’option qui vous correspond le plus :

  • L’option « Danse-EPS » comporte une épreuve de composition durant laquelle il vous faut inventer une chorégraphie selon un thème tiré au sort, et un entretien.
  • L’option « Danse-Art » comporte également une épreuve de composition mais celle-ci est préparée en cours avec le professeur tout au long de l’année. Il faut également passer une étape d’improvisation ainsi qu’un entretien.

Quoi qu’il en soit, pour chacune des options, il est important d’avoir une culture générale sur la danse et de pouvoir expliquer ses choix chorégraphiques au jury.

Se préparer à l’épreuve se fait sur le long cours. Impossible de vous y mettre seulement quelques semaines avant l’examen.

Pourquoi danser au bac ? L’option danse est moins ennuyante que l’option mathématique.

Il faut notamment se forger une culture chorégraphique en regardant des spectacles et en étudiant l’histoire de la danse, mais il faut aussi apprendre les techniques d’analyse de la danse.

Entraînez-vous à ces exercices en analysant des danses que vous appréciez.

Le professeur au lycée est généralement là pour vous guider.

Si vous passez l’épreuve en candidat libre, faites attention à connaître le programme scolaire de l’année en cours pour travailler les bons thèmes.

Physiquement, le corps doit aussi être prêt. Tout au long de l’année, travaillez certains mouvements afin de les maîtriser le jour de l’examen.

Le jour J vous aurez le temps de vous échauffer. Cependant c’est à vous de gérer votre temps car vous devrez aussi consacrer plusieurs minutes à l’élaboration de votre chorégraphie.

Lors de l’épreuve, n’oubliez tout de même pas de vous amuser.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar