Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos conseils pour se mettre à la guitare basse

De Alexia, publié le 15/02/2019 Blog > Musique > Guitare > Le Guide du Débutant en Basse

« Apprends le slap mais utilise-le uniquement avec goût ou pas du tout. » Doug Wimbish

Savoir jouer de la basse est plus simple que maîtriser les bases de la batterie ou de la guitare. Néanmoins, le bassiste est un élément central d’un groupe et doit parfaitement comprendre le rythme pour être le pilier des autres musiciens.

Vous souhaitez vous mettre à la basse comme les plus de 450 bassistes célèbres à travers le monde ?

Suivez le guide !

Pourquoi apprendre à jouer de la basse ?

Pourquoi devenir bassiste ? Certainement pas pour faire cette tête ! (source : Le Figaro)

Apprendre la basse n’est généralement pas la première chose à laquelle on pense quand on souhaite s’initier à un instrument.

Je ne sais pas vous, mais quand je pense cours de musique, je m’imagine plus aisément en cours de piano, cours de guitare ou même en cours de batterie qu’en cours de basse !

Bien sûr, cela dépend des affinités de chacun mais il y a sûrement un effet de mode derrière tout ça. Tout le monde connaît forcément au moins un guitariste dans son entourage. Mais connaissez-vous un bassiste ?

Si vous n’aimez pas faire comme tout le monde, c’est déjà une excellente raison de commencer l’apprentissage de la guitare basse. L’originalité de faire de la basse est couplé à la rareté de la compétence, si bien que vous pourrez trouver un groupe de rock, de bossa nova ou de jazz fusion avec moins de difficulté.

Besoin d’autres raisons pour vous mettre à la basse ?

C’est plus facile que la guitare acoustique ou la guitare électrique ! La basse acoustique ou électrique possède la plupart du temps quatre cordes (en digne héritière de la contrebasse) tandis qu’une guitare classique comporte six cordes.

L’accordage est plus simple et le jeu aussi, car il ne s’attache pas à l’aspect harmonique et mélodique d’un morceau mais « seulement » à la rythmique. Et si vous avez de gros doigts de la main, c’est plus facile de faire sonner quatre cordes que six avec ou sans mediator.

Et puis la basse, c’est un instrument qui gère le tempo et le rythme comme la batterie mais se transporte beaucoup plus facilement et fait moins de bruit. Si vous branchez un casque à votre ampli guitare basse, vous n’émettez qu’un léger bruit métallique lorsque vous jouez.

Que le groove soit avec vous !

Quelle basse débutant acheter ?

Quelle basse acheter ? Doug Wimbish joue du metal et du funk et a collaboré avec le groupe Living Colour (source : No Music No Life)

Que vous preniez des cours dans une école de musique ou que vous appreniez la basse en autodidacte, il vous faudra avant tout acheter un instrument.

En tant que débutant, pas besoin d’investir dans une basse hors de prix. Déjà parce que vous n’êtes pas sûr de continuer, ensuite parce qu’il vaut mieux commencer avec du matériel entrée de gamme et apprendre à le faire sonner au maximum avant de passer à un matériel plus évolué qui sonnera plus facilement.

En gros, mettez-vous des bâtons dans les roues pour vous forcer à travailler encore plus 😉

Des bâtons dans les roues, mais pas trop quand même.

Choisissez une basse à 4 cordes pour commencer. On a dit que la basse était un instrument plus facile à maîtriser que la guitare, à condition de garder celle à 4 cordes ! Pour apprendre la doigtés et délier vos doigts, c’est déjà bien suffisant.

Pour un apprenti bassiste, le type de bois de votre basse importe peu. Vous ne saurez probablement pas si vous préférez un son chaud, beaucoup de sustain ou un son clair et moins de sustain (à moins d’être déjà musicien). Sachez simplement que le frêne et l’aulne offrent un son équilibré tandis que le tilleul possède un son plus doux. L’acajou propose des nuances riches et l’érable, beaucoup de sustain.

Vous devez aussi prêter attention au diapason, c’est-à-dire au manche de guitare basse. Choisissez-le de longueur standard, 34 pouces, à moins que cela soit pour un enfant (short scales à 30 pouces). Le manche doit être le plus fin et le moins large possible afin de pouvoir travailler votre dextérité et étouffer les cordes basse plus facilement.

Attention, ce n’est pas parce qu’il n’est pas nécessaire de casser son PEL pour s’offrir une basse, qu’il faut choisir une basse de marque inconnue. Il sera plus difficile de la revendre, contrairement à une marque connue de tous et réputée pour sa qualité :

  • Ibanez GSR200, environ 200 €,
  • Yamaha TRBX174 (230 €) ou TRBX304 (310 €),
  • Cort Action Bass à 210 €,
  • Epiphone Les Paul Special (130 €) ou Toby Deluxe IV (280 €),
  • Peavey Zodiac BXP (160 € d’occasion).

Pour économiser 20 à 30 % du prix de votre instrument, vous pouvez aussi regarder sur le marché de l’occasion. Mais dans ce cas, vérifiez quelques points sur la basse :

  • Les frettes ne doivent pas dépasser sur le haut du manche,
  • Les potentiomètres (boutons) doivent être correctement fixés et ne pas tourner dans le vide,
  • Les cordes guitare basse doivent être proches du manche,
  • Le manche ne doit pas être courbé mais le plus droit possible.

Quel matos pour un apprenti bassiste ?

Dans quel matériel investir ? L’ampli est indispensable pour un bassiste !

Après l’achat de votre instrument, apprendre la guitare basse nécessite l’investissement dans quelques accessoires indispensables ou simplement utiles à votre progression.

A commencer par l’ampli. La plupart des basses sont des basses électriques : aucun son n’en sort sans ampli. Difficile alors de s’entraîner à l’improvisation ou de jouer le riff d’une chanson de Led Zeppelin.

Mais là encore, pas besoin de se ruiner quand on débute. Un ampli de 15 à 40 watts entrée de gamme fera l’affaire et vous obligera à gratter les cordes de votre basse pour la faire sonner. Pour moins de 200 €, vous pouvez trouver des amplis corrects, notamment du côté de Fender.

N’oubliez pas d’acheter un câble jack pour relier votre basse à votre ampli. Vous en trouverez entre 15 et 20 € pour une qualité moyenne. Choisissez-le en monophonique, pas besoin de stéréo pour une basse !

Jouer de la guitare basse se fait souvent aux doigts mais si vous souhaitez gagner en vitesse et préserver vos empreintes digitales, vous pouvez investir dans un mediator. Et quel investissement ! Un mediator coûte au bas mot 50 centimes… Préparez-vous à casser votre tirelire.

Les cordes d’une basse étant plus dures, il faudra choisir un mediator rigide, large et épais, de forme standard.

D’autres équipement peuvent vous aider dans votre apprentissage de la basse et notamment l’accordeur ! Car quand on débute, notre oreille n’est pas très habituée aux différences entre les notes. Mieux vaut faire confiance à un outil précis. Si vous ne voulez pas en acheter un au début, rendez-vous sur internet ou téléchargez une application sur votre smartphone.

Le métronome vous aidera à rester en rythme, la sangle vous permettra de jouer debout, le flight case est indispensable pour transporter votre instrument et le pupitre est utile pour poser une partition guitare ou vos tablatures.

A quel rythme pratiquer la basse pour progresser ?

Comment apprendre la basse ? Fixez-vous un but à atteindre !

Apprendre un instrument, ce n’est pas si simple que cela. On pourrait penser qu’il suffit d’attraper sa basse et de jouer en suivant vaguement un cours de temps à autre. Mais il n’en est rien.

Pour progresser rapidement et devenir un bon bassiste, il faut appréhender l’exercice comme un véritable mode de vie.

Il faut déjà savoir pourquoi vous avez décidé d’apprendre la basse ? Pour rejoindre un groupe ? Pour faire de l’impro ? Pour vous accompagner quand vous chantez ?

Cet objectif doit vous servir sur le long terme mais jour après jour, il faudra que vous établissiez un programme précis des éléments qui vous permettront d’atteindre un jour votre objectif.

Avant de rejoindre un groupe, il faudra savoir accorder votre basse, travailler votre jeu à la main gauche et à la main droite, tenir un rythme avec régularité…

Pour improviser et composer, il faut connaître sur le bout des doigts la gamme majeure, la gamme pentatonique, les triades ou encore les accords de base.

Et pour savoir chanter en même temps que vous jouez, il faudra travailler votre indépendance mais aussi penser à la tonalité de votre voix.

Vous devez aussi précisément savoir combien de temps par semaine vous avez à consacrer à la basse. 30 minutes par jour ? Un jour sur deux ? Tous les jours 10 minutes ?

Etablir un planning précis vous permettra d’atteindre plus rapidement vos objectifs. Chaque plage dédiée à la basse doit être préparée en amont : vous devez précisément savoir ce que vous allez travailler, combien de temps et en combien de semaines vous voulez avoir atteint cet objectif intermédiaire.

Une bonne séance de basse dure 1h au minimum, découpée en échauffement du corps, échauffement du cerveau, travail technique et application musicale.

Mais si vous n’avez pas 1h à consacrer tous les jours à la basse, ce n’est pas grave. Mieux vaut y consacrer 15 minutes tous les jours plutôt que deux heures une fois par semaine. Votre cerveau a besoin de répétition pour acquérir la technique de la basse.

Même sans votre instrument, soyez attentif au rythme des morceaux que vous écoutez et essayez de le reproduire. Il est toujours possible de travailler.

Alors quand est-ce que vous vous mettez à la basse ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar