Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Combien de fois par semaine jouer pour devenir bassiste ?

De Alexia, publié le 13/02/2019 Blog > Musique > Guitare > Quel Rythme d’Entraînement Adopter pour s’Améliorer en Basse ?

« Pratiquez 10 heures par jour et vous n’aurez aucun problème. » Ray Brown

Ok, mais si on n’a pas 10 heures par jour à consacrer à la basse, c’est grave ?

Pratiquer 10 heures d’un instrument par jour dès le début, c’est un peu barbare et un excellent moyen de vous dégoûter. Alors si vous n’avez pas 10 heures par jour devant vous, rassurez-vous, vous pourrez quand même devenir un bon bassiste.

Cela vous prendra plus de temps sur la longueur, c’est tout.

Selon une étude de Malcolm Gladwell, il faudrait 10 000 heures de pratique délibérée d’un instrument de musique pour acquérir un niveau international. Mais tout le monde ne souhaite pas devenir le prochain Paul McCartney !

Voici quelques conseils pour apprendre à jouer de la basse à votre rythme.

Définissez vos objectifs pour jouer de la basse

Quels objectifs se fixer pour devenir bassiste ? Vous voulez intégrer un groupe ?

Apprendre la guitare basse est déjà un objectif en soi. Mais il s’agit d’un objectif long terme et assez vague. Vous n’avez aucun indice sur la manière dont vous allez y arriver.

Et quand un objectif est lointain et vague comme « je vais perdre du poids », « je vais arrêter de fumer » ou « je vais apprendre la basse », on ne le tient pas.

Un objectif doit être précis, temporel et quantitatif.

  • Vous voulez perdre du poids : combien de kilos ? En combien de temps ? Comment comptez-vous vous y prendre ?
  • Vous voulez arrêter de fumer : dans combien de temps ? Avec quelle méthode ? Allez-vous diminuer progressivement le nombre de cigarettes fumées par jour ?
  • Vous voulez apprendre à tenir une ligne de basse : combien de temps avez-vous à consacrer à l’instrument chaque jour ? Quelle méthode guitare basse allez-vous suivre ? Dans combien de temps voulez-vous savoir jouer ?

De plus, pour jouer d’un instrument, que ce soit apprendre le piano, la guitare électrique, prendre des cours de batterie ou commencer la basse acoustique, il va falloir définir plus précisément votre objectif.

Par exemple, vous voulez devenir bassiste pour intégrer un groupe de rock, pour améliorer votre sens du rythme, pour pouvoir faire de l’impro sur du blues rock ou encore pour chanter et jouer de la basse en même temps.

L’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage. Robert Louis Stevenson

Pour réaliser un objectif, il faudra passer par de multiples petites étapes. Ce sont ces petites étapes dans votre parcours qui vous permettront de devenir un meilleur bassiste jour après jour et surtout qui vous permettront de rester motivé pour atteindre votre objectif final.

Même si la basse est un instrument plutôt simple à maîtriser, cela n’en demande pas moins du travail et de la rigueur.

Alors à votre mediator !

Organisez un programme d’entraînement à la basse

A quel rythme pratiquer la basse ? Le groove avant tout ! (source : Just a word)

Vous avez défini votre objectif global, il va falloir déterminer maintenant le temps que vous pouvez consacrer à votre instrument.

  • Combien de fois par semaine pouvez-vous jouer de la guitare basse ? Une seule fois, deux, trois, quatre fois ?
  • Combien de temps pouvez-vous consacrer chaque jour que vous avez réussi à dégager ? 15 minutes, 30 minutes, 1h ?

Une fois que vous avez fait cet exercice, vous aurez une vision plus claire du temps que vous pourrez dédier à l’apprentissage de la guitare basse.

Ainsi, votre programme d’entraînement pourra se caler en fonction de votre emploi du temps. Un conseil : notez dans votre agenda les plages dédiées à la pratique de votre instrument.

On pense souvent qu’il suffit d’attraper son instrument et de jouer, mais vos objectifs doivent être clairs et vous devez savoir précisément ce que vous devez travailler.

Un exemple de programme d’entraînement à la basse

Voici un exemple type de programme que vous pouvez suivre à votre rythme pour prendre votre instrument en main et progresser.

1er cycle : prise en main 

  • Semaine 1 :
    • L’accordage de sa basse,
    • Travailler sa position et la régularité grâce à l’apprentissage du jeu alterné avec l’index et le majeur grâce à des exercices (objectif : tempo 60),
    • Le travail de la main gauche (tempo 60).
  • Semaine 2 :
    • Même exercice du jeu alterné avec un objectif de tempo 80,
    • Même travail de la main gauche avec un objectif de tempo 80,
    • Apprentissage du riff de Seven Nation Army.
  • Semaine 3 :
    • Même exercice du jeu alterné avec un objectif de tempo 100,
    • Même travail de la main gauche avec un objectif de tempo 100,
    • Apprentissage du riff de Stand By Me.
  • Semaine 4 :
    • Même exercice du jeu alterné avec un objectif de tempo 120,
    • Même travail de la main gauche avec un objectif de tempo 120,
    • Révisions des riffs de Seven Nation Army et de Stand By Me.

2ème cycle : base des notes jouées à la basse

  • Semaine 1 : gamme majeure,
  • Semaine 2 : gamme mineure naturelle,
  • Semaine 3 : les triades,
  • Semaine 4 : les accords de septième,
  • Semaine 5 : la gamme pentatonique majeure,
  • Semaine 6 : la gamme pentatonique mineure.

Vous pouvez retrouver les conseils et les exercices de Ludovic sur le blog Apprendre à jouer de la basse électrique. Des morceaux sont également proposés notamment en blues rock.

Consacrez également du temps à l’apprentissage des bases du solfège pour pouvoir lire une partition guitare basse et des tablatures.

Sachez que vous pouvez même travailler sans votre basse et notamment le tempo et la rythmique, simplement en battant la mesure et en étant attentif lorsque vous écoutez des morceaux de musique.

Le déroulement d’une bonne séance de guitare basse

Combien de temps consacrer à la basse ? Prêt pour la scène ?

Une pratique régulière est primordiale pour progresser rapidement en cours de basse.

Le cerveau humain fonctionne mieux lorsqu’une action est répétée de façon régulière. Lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau comme un arpège à la basse ou une harmonique à la guitare acoustique, le cerveau doit créer de nouvelles connexions neuronales. C’est un processus qui prend du temps et la répétition permet de consolider ces connexions.

Ainsi, la patience est la meilleure qualité d’un musicien.

Mieux vaut pratiquer 15 minutes tous les jours que deux heures une fois par semaine. La pratique régulière vous permettra de progresser bien plus vite qu’une pratique saccadée. Bien sûr, mieux vaut consacrer 45 minutes à 1h pour avancer encore plus vite mais si vous n’avez pas le temps, ce n’est pas grave !

Attrapez quand même votre basse, accordez les cordes basse et délier vos doigts pour acquérir de la dextérité.

Votre séance de basse d’une heure

Une bonne séance de basse, c’est d’abord un échauffement du corps pendant 10 minutes. Durant cette première partie, essayez de vous concentrer sur votre posture, la position de vos doigts, les sonorités dégagées, les nuances… Prenez garde à bien conserver le tempo en vous aidant d’un métronome par exemple.

Durant votre cours de musique, il faut ensuite échauffer votre cerveau. Le but est de laisser aller votre créativité, sans chercher à reproduire quelque chose que vous avez déjà entendu. Vous allez avoir du mal au début mais petit à petit, cela sera plus facile. C’est un exercice indispensable pour improviser et composer par la suite.

Puis, vous pouvez passer à 20 ou 30 minutes de pratique sur de nouveaux aspects techniques : un morceau au style de musique différent de vos affinités, un nouveau rythme, une nouvelle gamme… Restez concentré du début à la fin et décomposez bien vos mouvements en ralentissant si besoin.

Pour aller vite, il faut d’abord savoir aller lentement et bien décortiquer vos mouvements.

Enfin, pendant 10 à 15 minutes, place à l’application musicale : lancez un morceau de guitare basse que vous ne maîtrisez pas et essayez de l’accompagner. Au début, choisissez des morceaux simples et faites comme si vous étiez à une audition pour intégrer un groupe de bossa nova, de rock ou de funk.

La semaine type du bassiste

Tout au long de votre semaine, vous pouvez alterner les séances courtes et les séances longues de basse mais il faut essayer de travailler tous les jours en vous gardant un jour de repos :

  • Lundi : 15 minutes de travail du rythme à la pause déjeuner sans instrument,
  • Mardi : 30 minutes de rythmes particuliers en rentrant du travail (pratique délibérée),
  • Mercredi : 15 minutes de travail du rythme à la pause déjeuner sans instrument et 1h de cours de guitare basse le soir,
  • Jeudi : 30 minutes de travail sur un riff ou un morceau particulier (pratique délibérée),
  • Vendredi : 15 minutes de travail du rythme à la pause déjeuner,
  • Samedi : 1 à 2h de basse avec échauffement, travail du rythme, enchaînement de plusieurs exercices et/ou le travail d’un morceau en entier,
  • Dimanche : repos.

Avec une pratique régulière, vous devriez acquérir un bon niveau en basse au bout de 9 mois à un an, en fonction de vos capacités de départ.

Que faut-il savoir pour être un bon bassiste ?

Comment progresser à la basse ? Le morceau Longview de Green Day ne serait rien sans la ligne de basse ! (source : Bax-Shop)

Pour progresser, il n’y a pas de secret, il faut pratiquer, pratiquer, pratiquer. Mais pratiquer sans objectif et sans plan, cela ne sert à rien. Voilà pourquoi vous devez bien définir vos objectifs d’apprentissage et suivre vos progrès de près. Ce n’est pas toujours facile en autodidacte : il faut être extrêmement organisé.

D’autres conseils pour réussir à la basse :

  • Ne vous trouvez pas d’excuse : vous ne réussirez pas du premier coup. Pas la peine de vous dire que c’est parce que vous êtes trop vieux ou que vous ne venez pas d’une famille de musiciens. Le travail paie !
  • Ne soyez pas trop dur envers vous-même : patience et compassion doivent devenir vos meilleures qualités de bassiste,
  • Ne brûlez pas les étapes : parfois on croit savoir quelque chose mais on ne le maîtrise pas vraiment et cela peut être fortement handicapant pour la suite,
  • Le matériel ne fait pas votre talent : préférez un matériel entrée de gamme. Vous ferez plus d’effort pour le faire sonner 😉

Alors, prêt à organiser votre plan de bataille pour apprendre la basse ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar